AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez|

(Nora) I promised you to keep an eye on her

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Braeden R. Blake

❝ Hunter who has to be haunted ❞


Inscrit(e) depuis le : 08/02/2015
Messages : 1903
Ressemble à : Bob Morley
Crédits : citizens (ava) endlesslove (sign)
Âge : 28 ~ Statut civil : en couple avec Val
Profession/études : Stagiaire dans la police
Quartier : Queens
Capacité : Electrokinésie

MessageSujet: (Nora) I promised you to keep an eye on her Ven 5 Fév 2016 - 0:37


I promised you to keep an eye on her


L’Unit était loin d’être un endroit où Braeden avait envie de tisser des liens. En général, il se contentait toujours de venir avec sa sœur à Energetix, ils s’entrainaient ensemble et repartaient ensemble sans avoir réellement parlé aux autres. C’était simple, ils n’avaient de problèmes avec personne au moins. Ils se contentaient de faire leur boulot, Braddy se chargeant parfois d’en faire plus pour que sa sœur n’ait pas à vivre avec ce fardeau. Il avait fait de son mieux pour qu’elle puisse avoir une vie normale, se privant lui-même d’en avoir une. Il préférait s’enfermer dans les entrainements, dans son boulot et parfois dans un bouquin mais il avait bien plus de mal à le faire depuis que Valarya avait découvert son secret. Il n’était décidemment pas doué pour les relations humaines. C’était pour cette raison qu’il était surprenant qu’il ait réussi à se retrouver proche de quelqu’un avec qui il bossait. Cela aurait pu être compréhensible si ce n’avait été qu’un flic de sa brigade, mais la brigade dont il était question était loin d’être l’une dont on se vantait. Développer une amitié… non peut être pas à ce point, mais au moins une relation de confiance avec un hunter. Il avait pourtant une aversion pour toutes les personnes qui travaillaient dans cette entreprise mais cette fois il avait fait une exception, une entorse à ses principes ou une entaille dans le contrat. Cameron n’était pas comme tous les autres et il en était venu à lui confier des choses. Il en était même arriver à lui demander un service avant qu’il ne finisse par disparaître de la surface de la Terre.

Surveiller une fille. Comme s’il n’avait que ça à penser sérieusement. Et pourtant, il était là ce soir, dans un bar, à surveiller ce qu’elle pouvait bien être en train de faire. Non, il ne devait vraiment rien avoir de mieux à faire pour être là. ou alors, il avait peut être décidé que pour une fois il réussirait à tenir l’une de ses promesses. Elle était en train de se faire ouvertement draguer par le plus gros beauf de la création et elle ne lui disait même pas non. Il se demandait ce que Cameron avait bien pu faire à cette fille pour qu’elle en arrive aussi bas. Il était accoudé au comptoir, non loin d’elle en train de boire un verre de scotch jusqu’à ce que l’autre abruti se décide à aller aux toilettes. « Tu sais que tu mérites mieux qu’un abruti que lui non ? » Il se demandait si Cameron apprécierait qu’il se mêle de ça, s’il voulait qu’il lui parler mais il ne pouvait pas rester muet devant ce spectacle affligeant. Il continuait de regarder droit devant lui avant de tourner légèrement sa tête vers elle pour vérifier qu’elle avait bien compris que c’était à elle qu’il était en train de parler. Il se maudissait déjà d’avoir fait un remarque. Il pensait plutôt à rester dans l’ombre, ne pas s’impliquer, mais bien sûr il n’avait pas pu s’en empêcher. De toutes façons, on ne pouvait pas dire qu’il lui restait vraiment quelque chose à perdre.


_________________
If I told you what I was, Would you turn your back on me? And if I seem dangerous, Would you be scared? I never said that I want this, This burden came to me, And it's made it's home inside but I'm only a man with a candle to guide me, I'm taking a stand to escape what's inside me. ▵ ©endlesslove.
If the monster always died at the end of the book, why am I still alive?  ▵
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nora Wright

❝Sow the wind and reap the whirlwind. ❞

Inscrit(e) depuis le : 19/04/2015
Messages : 6258
Multicomptes : Elias
Ressemble à : Rachel Hurd-Wood
Crédits : BlueOrchid - (c) google
Âge : 27 ~ Statut civil : célibataire
Profession/études : Infirmière
Quartier : Brooklyn
Capacité : Aérokinésie

MessageSujet: Re: (Nora) I promised you to keep an eye on her Sam 6 Fév 2016 - 13:02


La vie de Nora était devenue un tourbillon de fêtes, de bars, d'alcool, de débuche et si, pour quelqu'un d'extérieur, ça pouvait sembler être la vie normale d'une jeune fêtarde New-yorkaise, il n'en était rien. Depuis sa rupture avec Cameron, la rouquine était aspirée dans une spirale d'auto-destructrion que ses rares sursauts de lucidité n'arrivaient pas à interrompre. Elle voulait tout oublier, voilà la réalité. Oublier qu'elle avait été - était toujours - amoureuse d'un gars qui s'était barré du jour au lendemain sans une seule explication. Oublier qu'il était un Hunter et avait certainement feint de s'intéresser à elle pour obtenir des informations. Oublier enfin qu'elle était en danger, chaque jour, et que ce n'était sûrement qu'une question de temps avant qu'il n'envoie l'Unit la cueillir au réveil. Nora était paumée, ne sachant vers qui se tourner pour avoir de l'aide, n'étant même pas sûre d'en vouloir ni même de la mériter. Sa fierté était la seule chose qu'il lui restait et elle était certaine que voir de la déception dans le regard de ceux qu'elle connaissait serait la dernière chose qu'elle pourrait supporter. Alors oui, elle faisait n'importe quoi de ses soirées mais, de toute façon, elle se sentait déjà détruite alors que pouvait-elle craindre de plus ?

Ce soir-là ne faisait donc pas exception. Vêtue d'une mini jupe et d'un débardeur moulant et décolleté, Nora avait jeté son dévolu sur l'Underground. Un choix dicté par le fait qu'elle avait bossé toute la journée et qu'elle n'avait donc pas envie d'aller bien loin... rester dans son quartier lui avait paru le meilleur compromis. Surtout, il y avait longtemps qu'elle n'y avait pas mis les pieds, ce qui diminuait le risques de tomber sur un gars avec qui elle avait déjà passé la nuit. Sans certitude, bien sûr, mais c'était déjà mieux que rien. Ça faisait à peine une demie heure qu'elle était arrivée lorsqu'un gars un peu plus lourdaud que les autres décida se lui payer à boire et de rester à côté d'elle, au comptoir. Il était déjà bien alcoolisé, ce qui rendait ses techniques de drague encore plus pathétiques qu'elles ne devaient l'être en temps normal et pourtant, Nora ne le repoussait pas. Physiquement, il était pas mal. Il n'avait pas l'air méchant non plus et ça lui suffisait amplement. Après tout, c'était pas comme si elle cherchait à faire sa vie avec lui alors, pour une nuit, il ferait l'affaire. Elle se laissait donc flatter, affichant un sourire juste un brin triste mais il était trop centré sur lui-même pour s'en rendre compte.

C'est seulement quand il partit aux toilettes que la jeune femme entendit un autre type lui parler. Elle méritait mieux que lui, ah ouai ? Qu'est-ce qu'il en savait ? Et de quoi se mêlait-il d'abord ? Nora hésita un moment à le renvoyer chier et se ravisa en terminant son verre d'une traite. Elle s'approcha alors de lui, passa ses bras autour de son cou et lui murmura à l'oreille :

"Toi, peut-être ? Il n'appartient qu'à toi que je te suive plutôt que lui."

Aguicheuse, elle glissa alors une de ses mains dans le bas de son dos et le serra contre elle afin que le message ne soit on-ne-peut-plus-clair !


Dernière édition par Nora Wright le Sam 13 Fév 2016 - 20:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Braeden R. Blake

❝ Hunter who has to be haunted ❞


Inscrit(e) depuis le : 08/02/2015
Messages : 1903
Ressemble à : Bob Morley
Crédits : citizens (ava) endlesslove (sign)
Âge : 28 ~ Statut civil : en couple avec Val
Profession/études : Stagiaire dans la police
Quartier : Queens
Capacité : Electrokinésie

MessageSujet: Re: (Nora) I promised you to keep an eye on her Ven 12 Fév 2016 - 18:10


I promised you to keep an eye on her


Tout était compliqué lorsqu’il était question de la vie qu’il menait en parallèle. Braeden avait à jongler avec bien trop d’informations, avec bien trop de facettes de lui-même pour qu’il sorte indemne de cette histoire. En même temps, peut être qu’il ne voulait pas sortir intact de tout cela. Il n’aimait pas la personne qu’il était alors pourquoi voudrait-il être heureux. Il ne le méritait pas, alors il n’y avait aucune raison qu’il ait droit à cette chose que tout le monde cherchait désespérément. Il n’était pas pour autant du genre à jalouser ceux qui l’avaient et même il préférait qu’ils puissent le garder. Nora avait dû être sacrément heureuse avec Cameron pour qu’elle tombe aussi bas maintenant qu’il n’était plus là. Il en était sûr parce qu’il voyait aussi comme il s’était écrasé en voyant le regard de Valarya sur lui en découvrant qui il était. Dans une mesure différente, elle avait apporté un peu de bonheur dans sa vie et maintenant qu’il s’en était privé, il ne savait plus bien où il devait ou pas aller. Finalement, s’occuper de la jeune femme dont lui avait parlé Cameron était peut être la meilleure chose qu’il avait à faire. A l’évidence, il faisait bien vu les lourdots qu’elle se coltinait dans ce bar. Il pensait qu’elle le repousserait d’elle-même, qu’elle n’avait pas envie d’être collée par un type pareil, mais il en était loin du compte, et il en eut réellement la preuve lorsqu’elle se retourna vers lui. lui dire de se mêler de ses affaires ou même l’envoyer foutre était la réaction la plus logique mais il ne fut rien de tout ça. Au contraire, elle vint à se rapprocher de lui, passant ses bras autour de son cou avant d’approcher sa bouche de son oreille. Il aurait pu être légèrement excité de sentir son souffle chaud contre sa peau, mais la vérité était qu’il ne sentait que l’air vicié qui émanait de ses lèvres. Les verres avaient fait bien trop partie de sa soirée pour qu’il puisse décemment penser à profiter de la situation. De toutes façons, comment l’aurait-il pu alors qu’il était censé prendre soin d’elle pour un autre… et surtout, comment l’aurait-il pu alors que dans sa tête il y en avait une autre ? Il prit alors sa main pour la retirer de son dos et se saisit de celle sur sa nuque pour l’éloigner légèrement de lui. « C’est pas que j’aime pas être un second choix, mais je vais devoir refuser. » lui répondit-il avant de prendre une nouvelle gorgée de son verre. Il se demandait ce qu’il pouvait bien lui dire pour lui expliquer sa présence. Il n’était pas des plus doué lorsqu’il était question de trouver les mots. En général, il avait tendance à s’embrouiller pour finalement s’embrouiller complètement ou faire fuir son interlocuteur… parfois les deux. « C’est pour Cameron que je suis là… » Ouais, à la limite l’honnêteté brute était la plus efficace dans ce cas là. Elle était déjà bien éméchée et peut être que cela lui permettrait de désaouler tout à coup en entendant ce prénom. Il ne savait pas bien ce qu’il lui avait dit sur eux, sur ce qu’ils faisaient ou ce qu’ils étaient forcés à faire, mais il était sûr qu’il le verrait bien vite s’il lui en avait parlé.

_________________
If I told you what I was, Would you turn your back on me? And if I seem dangerous, Would you be scared? I never said that I want this, This burden came to me, And it's made it's home inside but I'm only a man with a candle to guide me, I'm taking a stand to escape what's inside me. ▵ ©endlesslove.
If the monster always died at the end of the book, why am I still alive?  ▵
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nora Wright

❝Sow the wind and reap the whirlwind. ❞

Inscrit(e) depuis le : 19/04/2015
Messages : 6258
Multicomptes : Elias
Ressemble à : Rachel Hurd-Wood
Crédits : BlueOrchid - (c) google
Âge : 27 ~ Statut civil : célibataire
Profession/études : Infirmière
Quartier : Brooklyn
Capacité : Aérokinésie

MessageSujet: Re: (Nora) I promised you to keep an eye on her Sam 13 Fév 2016 - 22:17


Échec sur toute la ligne. Nora encaissa clairement le coup lorsque le brun s'empara de ses mains pour la repousser fermement. C'était jamais agréable d'être rejetée et fragile comme elle l'était en ce moment, elle en avait presque les larmes aux yeux. Elle lutta, néanmoins, pour ne pas donner cette satisfaction-là au jeune homme qui lui faisait face. Et puis, elle afficha un léger sourire lorsqu'elle entendit son excuse... il n'aimait pas être un second choix ? Soit, elle pouvait comprendre qu'il ait sa fierté mais alors, de quoi se mêlait-il si ce n'était pas pour la draguer qu'il lui avait fait la morale ? Ils ne s'étaient jamais rencontré, de ça, la rouquine en était sûre, donc qu'est-ce que ça pouvait bien lui faire ce qu'elle faisait de ses soirées et de ses nuits ? Et voilà qu'il restait là à rien dire, c'était assez... déstabilisant. La Shadow détourna donc son regard et fit signe au barman de lui servir la même chose. Si elle devait supporter ce genre de petits jeux étranges, elle allait avoir besoin de plus d'alcool, beaucoup plus ! Elle se trouvait encore bien trop lucide malgré la tête qui tournait légèrement et même si elle ne marchait certainement plus très droit depuis un moment.

Sauf que le verre n'eut pas le temps d'arriver avant que le brun reprenne la parole et, pour le coup, Nora aurait préféré qu'il n'en fasse rien. Au nom de Cameron, elle se sentit instantanément blêmir. Elle regrettait tout à coup d'avoir autant bu, se sentant affreusement nauséeuse alors que la peur et la colère se frayaient un chemin en elle. Elle serra le rebord du comptoir avec ses mains, gardant le regard résolument face à elle. Non, c'était un cauchemar, elle avait forcément mal entendu. Pourtant, Cameron n'était pas un prénom si courant que ça donc il y avait peu de chance que ce soit une erreur. Ce qui voulait donc dire que ça y est, ce qu'elle redoutait tant depuis des mois, arrivait. Elle était là, assise à côté d'un Hunter et elle ne savait pas quoi faire. Fuir, elle n'était pas en état pour le moment et puis, il fallait être honnête, elle était certainement plus en sécurité au milieu d'une foule d'humains que toute seule dans la rue. Ce qui lui laissait jusqu'à la fermeture du bar pour trouver une solution.

"Vous devez faire erreur sur la personne."

Ok, rien qu'au chevrotement dans sa voix, c'était pas difficile de voir qu'elle était totalement flippée. Ce qui, si c'était vraiment nécessaire, faussait totalement ce qu'elle venait de dire. Et ça, sans parler des tremblements qui s'étaient emparés d'elle. Le pire dans tout ça, et Nora se serait donné des baffes pour ça, c'est qu'elle mourait d'envie de demander des nouvelles. Quelle idiote pouvait ainsi vouloir s'assurer que celui qui l'avait trahie, pire qui était son ennemi, allait bien ? Pourtant, rien n'y faisait, elle aurait aimé savoir, comprendre ce qu'il s'était passé. Elle était irrécupérable, alors peut-être qu'elle méritait le sort qui semblait se profiler à l'horizon. La seule chose qui la retenait de se rendre sans rien dire, ce n'était pas la peur de ce qui risquait de lui arriver mais la peur de ce qu'elle pourrait révéler sur les Originals qu'elle connaissait... ses amis. Et comment pourrait-elle s'assurer de la sécurité de sa famille ? Elle restait donc là, cherchant à se calmer pour trouver une issue. Appeler quelqu'un était hors de question si c'était pour les faire tomber dans un piège. Il fallait donc qu'elle trouve seule un moyen de s'en sortir et peut-être que le lourdaud pourrait l'y aider quand il reviendrait des toilettes. C'était en tout cas la seule option qu'elle voyait, guettant anxieusement la direction par laquelle il avait filé pour voir s'il revenait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Braeden R. Blake

❝ Hunter who has to be haunted ❞


Inscrit(e) depuis le : 08/02/2015
Messages : 1903
Ressemble à : Bob Morley
Crédits : citizens (ava) endlesslove (sign)
Âge : 28 ~ Statut civil : en couple avec Val
Profession/études : Stagiaire dans la police
Quartier : Queens
Capacité : Electrokinésie

MessageSujet: Re: (Nora) I promised you to keep an eye on her Sam 20 Fév 2016 - 14:51


I promised you to keep an eye on her


Ce n’était pas qu’il n’était pas flatté que la jeune femme lui porte de l’attention mais il n’avait pas l’impression que s’en fut une particulièrement sincère. Elle semblait se perdre chaque soir au bras de celui qui voudrait bien dire oui, de celui qui, moins scrupuleux que Braeden, souhaiterait profiter de la situation. Il avait pu être de ceux là lorsque l’envie de s’encanailler lui venait, mais maintenant il n’en avait plus envie. Il n’avait plus vraiment le goût de rien en fait. Il avait enfin compris qu’il finirait seul et c’était mieux pour tout le monde. De toutes façons, il ne voyait pas bien comment on pourrait vouloir quelque chose avec lui lorsque l’on savait qui il était. Peut être que dire à Valarya de partir, qu’ils ne pourraient plus jamais se revoir était la meilleure chose qu’il ait faite. Que ce serait-il passé s’il lui avait dit ce qu’il pensait ressentir pour elle… elle aurait terminé dans un bar à s’enivrer d’alcool et du musc vicié du mâle de bas étage comme le faisait Nora ? Il ne voulait pas de ça pour elle, il ne voulait pas en être responsable.

Elle devait savoir ce qu’il en était de Cameron vu comme elle chercha à éviter son regard à partir du moment où il lui dit de la part de qui il venait. Il comprenait sa réaction, il commençait à s’y habituer. Il ne s’en formalisait même plus en fait. Il se contenta de boire une nouvelle gorgée de son verre, regardant droit devant lui. « A moins qu’il y avait plusieurs Nora Wright, infirmière habitant à Brooklyn je ne crois pas non. » Le pire était sûrement qu’il ne prenait même pas le soin de paraître un peu moins menaçant. Il s’en fichait bien maintenant, il était ce qu’on avait fait de lui et si elle le savait alors il n’avait même pas besoin de faire semblant devant elle. Il finit par la regarder de nouveau, un peu apeurée à la limite. Le poivrot devenait même une alternative plus sûre pour elle à l’évidence. Il n’était pas là pour ça, il savait qu’il ne devait pas l’effrayer, et dans le fond il n’était pas comme cela donc il se décida à prendre un ton plus rassurant. « Ecoute, tu ne crains rien… j’étais un ‘ami’ si on peut vraiment dire qu’on puisse développer ce genre de relation. » Il ne savait pas s’il pouvait parler d’amitié effectivement mais il était le seul qu’il avait réussi à supporter là bas et le seul qui avait eu envie de se confier à lui un jour donc il considérait qu’il lui devait bien ça. « Il m’a demandé de prendre soin de toi… et j’ai l’impression qu’il avait un peu raison, t’as pas l’air franchement en forme. » Il ne jugeait pas, elle faisait ce qu’elle voulait, mais les verres qui s’enchainaient et les cernes sous ses yeux lui montraient bien que ses sorties et ses coucheries à tout va ne semblait pas réellement lui faire du bien. Il ne savait pas vraiment ce qu’il y avait eu entre eux, il n’avait pas voulu rentrer dans les détails, mais cela avait dû être suffisamment fort pour qu’elle cherche à oublier avec autant de ferveur dans les bars.


_________________
If I told you what I was, Would you turn your back on me? And if I seem dangerous, Would you be scared? I never said that I want this, This burden came to me, And it's made it's home inside but I'm only a man with a candle to guide me, I'm taking a stand to escape what's inside me. ▵ ©endlesslove.
If the monster always died at the end of the book, why am I still alive?  ▵
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nora Wright

❝Sow the wind and reap the whirlwind. ❞

Inscrit(e) depuis le : 19/04/2015
Messages : 6258
Multicomptes : Elias
Ressemble à : Rachel Hurd-Wood
Crédits : BlueOrchid - (c) google
Âge : 27 ~ Statut civil : célibataire
Profession/études : Infirmière
Quartier : Brooklyn
Capacité : Aérokinésie

MessageSujet: Re: (Nora) I promised you to keep an eye on her Sam 20 Fév 2016 - 23:07

Nora aurait aimé réussir à se convaincre qu'elle vivait simplement son pire cauchemar et que tout serait fini lorsqu'elle se réveillerait. Si elle arrivait à se réveiller, ceci dit. Il y avait peut-être encore un mince espoir qu'elle puisse le convaincre qu'il se trompait. Après tout, Cameron avait dû la décrire comme une rousse, non ? Il pouvait bien y en avoir d'autres dans la salle, après tout ? Sauf s'il lui avait montré une photo et quelque chose lui disait qu'un Hunter n'aurait pas laissé la possibilité à sa proie de fuir. Soupçon qui se confirma lorsqu'elle l'entendit donner son nom et son métier. Elle en avait l'estomac vrillé par la panique, le souffle coupé alors qu'elle se sentait prise d'un vertige. Elle refusa d'un geste de la main le verre que lui apportait le barman, demandant à la place de l'eau et peut-être que son visage blême le convainquit de faire vite. En tout cas, elle n'eut pas à attendre plus de deux minutes et elle liquida la totalité du verre quand elle l'eut dans les mains. Et écouta ce qu'il lui disait tout en essayant de rassembler ses esprits pour trouver un moyen de s'en sortir.

Prendre soin d'elle ? A qui voulait-il faire croire cette connerie, franchement ? Certes, elle était naïve mais pas à ce point-là, fallait pas pousser. Et pourquoi se montrer si sadique à remuer le couteau dans la plaie pour simplement la cueillir ensuite ? Était-ce une façon d'annihiler en elle tout désir de fuir ? Et bien c'était raté, elle sentait surtout la rage monter en elle, ce désir de frapper jusqu'à ce que sa peine se taise même si elle n'avait aucune chance. En attendant d'en arriver à de telles extrémités et puisque le brun voulait jouer, elle pouvait au moins essayer de comprendre, quitte à en souffrir un peu plus.

"La bonne blague. Vous êtes sûr de vraiment le connaître ? Parce que s'il avait vraiment voulu mon bien, il ne serait pas parti du jour au lendemain, sans une seule explication. Désolée si je ne gère pas les choses comme monsieur le souhaiterait."

A mesure que les mots sortaient, avec tout le sarcasme dont elle se sentait capable, elle voyait naître en elle un maigre espoir. Si elle ne comprenait pas pourquoi Cameron aurait agi de la sorte, peut-être que le brun ignorait qu'elle avait un don ? Y'avait peu de chance bien sûr et encore une fois, elle s'accrochait à l'espoir qu'elle avait au moins compté un peu pour celui qu'elle avait tant aimé. C'était tellement difficile de se dire qu'elle s'était laissée berner à ce point... Et de tout façon, c'était certainement sa seule chance que de jouer la cruche trop naïve si jamais il était vraiment là pour la tuer ou la ramener à l'Unit. S'il pensait qu'elle ne se méfiait plus, peut-être aurait-il une baisse de vigilance qui lui serait bénéfique ? Elle n'avait, de toute façon, pas grand chose à perdre que d'essayer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Braeden R. Blake

❝ Hunter who has to be haunted ❞


Inscrit(e) depuis le : 08/02/2015
Messages : 1903
Ressemble à : Bob Morley
Crédits : citizens (ava) endlesslove (sign)
Âge : 28 ~ Statut civil : en couple avec Val
Profession/études : Stagiaire dans la police
Quartier : Queens
Capacité : Electrokinésie

MessageSujet: Re: (Nora) I promised you to keep an eye on her Dim 28 Fév 2016 - 18:33


I promised you to keep an eye on her


Braeden avait bien d’autres choses à faire que de s’occuper de conneries pareilles. Les sentiments, cela faisait bien longtemps qu’il n’y était plus familier ou en tout cas il ne s’était plus laissé influencer par eux depuis un bail. Pour lui tout n’était qu’une question de logique, de survie. Il avait tout fait pour protéger sa sœur même s’il fallait qu’elle le déteste pour ça. Il avait dénoncé l’un des hommes qu’elle avait aimé parce qu’il voulait la voir vivre. Il avait passé ces sept dernières années à obéir aux ordres pour survivre, parce que c’était la seule chose qu’il connaissait, alors il n’était pas question de lui parler de sentiments. Ou en tout cas, ce n’était pas la peine de le faire jusqu’à il y a peu de temps. Il savait bien que quelque chose avait changé en lui. Sa propre survie n’était pas la seule chose qui lui importait. Il avait laissé partir ce gamin qu’il était censé traquer. Il avait épargné la vie d’alphas alors qu’il les détestait autant que l’Unit. Il ne dormait plus la nuit parce qu’il savait qu’il avait laissé partir la seule personne qu’il avait envie de voir chaque jour. Il avait pensé que jamais personne ne pourrait le faire se sentir bien après le départ de sa sœur, et pourtant le miracle était arrivé. Il avait rencontré une personne qui lui avait montré que la vie était un peu plus qu’une question de survie mais maintenant tout ça, c’était derrière lui. Il ne méritait pas de recevoir ses sourires, sa compassion ou sa tendresse. Peut être que Cameron en était arrivé à la même conclusion que lui avec Nora… alors il le comprenait, et c’était probablement pour cette raison qu’il avait accepté de garder un œil sur elle. Il avait beau avoir dit, et se répéter chaque jour, qu’il ne devait plus jamais voir Valarya, il savait aussi que s’il avait pu faire confiance à quelqu’un, il lui aurait demandé de prendre soin d’elle, de s’assurer qu’elle allait bien et qu’elle trouvait un peu de bonheur dans ce monde de fou.

Cela ne semblait pas vraiment être le cas de Nora et son ton acerbe lui montrait que non, le bonheur ne faisait pas vraiment partie de son monde ces derniers temps. Au moins, elle admettait qu’elle était liée à lui et apparemment assez fortement pour qu’elle lui en veuille d’être partie. Est-ce qu’il avait fait cela avec Valarya aussi ? Est-ce qu’elle avait l’impression qu’il l’abandonnait alors qu’il voulait simplement la protéger ? De toutes façons, quand on était hunter on s’habituait à ce que l’on ne voit que les mauvais côtés de nos actions. « Et moi je pense que je le connaissais assez pour qu’il ose me dire qu’il tenait à quelqu’un. T’imagines qu’on se fait des soirées pyjamas pour se raconter nos histoires de cœur ou quoi ? Il a fait de la merde en me le disant, il s’est mis en danger et moi aussi. » Des informations comme celles là étaient dangereuses pour ceux qui les partageaient parce que la paranoïa était tellement présente dans cette unité qu’ils pouvaient bien penser qu’ils conspiraient sur d’autre choses que de simples peines de cœur. Il ne put s’empêcher de rire légèrement avant de reprendre une gorgée de son verre lorsqu’elle lui dit que Cameron ne serait pas parti s’il avait voulu son bien. « Parce que tu crois franchement que sortir avec un hunter c’était mieux ? Tu as peut être pas compris que c’est juste la merde, on peut pas se permettre d’avoir des amis ou des copines, on sait même pas si on sera en vie le lendemain. Tu aurais préféré ça ? Qu’il reste et que tu saches jamais quand ou si il allait revenir, ou quand ils finiraient pas se servir de toi pour l’atteindre. » S’il arrivait à rester impassible dans ses paroles jusque là, cette dernière phrase laissa sortir tout le ressentiment et l’amertume qu’il avait. Ils avaient fait cela avec sa sœur, ils s’étaient servi d’elle pour l’atteindre et il ne voulait pas que cela arrive de nouveau à quelqu’un à cause de lui.


_________________
If I told you what I was, Would you turn your back on me? And if I seem dangerous, Would you be scared? I never said that I want this, This burden came to me, And it's made it's home inside but I'm only a man with a candle to guide me, I'm taking a stand to escape what's inside me. ▵ ©endlesslove.
If the monster always died at the end of the book, why am I still alive?  ▵
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nora Wright

❝Sow the wind and reap the whirlwind. ❞

Inscrit(e) depuis le : 19/04/2015
Messages : 6258
Multicomptes : Elias
Ressemble à : Rachel Hurd-Wood
Crédits : BlueOrchid - (c) google
Âge : 27 ~ Statut civil : célibataire
Profession/études : Infirmière
Quartier : Brooklyn
Capacité : Aérokinésie

MessageSujet: Re: (Nora) I promised you to keep an eye on her Lun 29 Fév 2016 - 13:24

Contre tout attente, l'espoir... voilà ce que faisait naître le brun en Nora et pour ça, elle avait une terrible envie de le gifler. C'était déjà bien assez difficile pour elle de gérer le gouffre qu'avait laissé Cameron derrière lui, pourquoi donc fallait-il que ce gars-là se sente obligé de lui dire qu'il était là parce qu'il lui avait demandé ? Il ne pouvait pas se contenter de l'embarquer non, il fallait en plus qu'il joue ce petit jeu sadique avec elle? Se prenait-il donc pour le chat qui joue avec la souris ? Pourtant, il n'avait pas l'air de s'en réjouir alors pourquoi un tel comportement ? Et voilà ce qui donnait de l'espoir à la rouquine. Parce qu'au fond d'elle, elle ne pouvait s'empêcher d'espérer que ce n'était pas un jeu pervers et que, peut-être, il y avait une infime chance pour qu'il dise la vérité. Ce qui voulait dire que Cameron tenait à elle mais ça n'expliquait pas pour autant son comportement. Pourquoi partir du jour au lendemain ? Si elle écoutait l'inconnu, elle avait été danger dès l'instant où ils avaient commencé à se voir plus régulièrement alors, si son raisonnement tenait la route, pourquoi avoir attendu ? Avoir accepté de vivre avec elle ? Qu'est-ce qui avait changé en si peu de temps pour qu'il pense que la meilleure solution était de partir ?

"Avec une telle façon de penser, j'aurais préféré ne pas le connaître. En quoi ça aurait changé ce que je vis actuellement ? Ne pas savoir s'il va rentrer ou non... tiens donc, ça me donne une impression de déjà-vu, on se demande bien pourquoi."

Le sarcasme était sa seule défense alors elle en abusait mais il était clair qu'elle ne pensait pas ses premières paroles. Rien qu'à l'idée qu'elle n'aurait pu jamais le connaître, et malgré tout ce qu'elle endurait depuis, elle avait envie de pleurer de nouveau. Seule la sourde colère qu'elle ressentait l'empêchait de craquer. Et le petit rire qu'il avait échappé. Il était tellement persuadé d'avoir raison, ne voyait-il pas la faille dans ses arguments ? S'il ne pouvait pas se permettre d'avoir des amis, pourquoi Cameron s'était-il engagé dans leur relation ? Après tout, ils avaient pris leur temps, il aurait pu fuir à n'importe quel moment. Elle détestait la vision "héroïque" qu'il essayait de donner au geste de son ami là où, de son point de vue, il n'y avait que de l'égoïsme, la peur d'affronter les choses.

"Va pas me faire croire que c'est par bonté d'âme tout ça. Si on s'en tient à tes arguments, il aurait jamais dû m'approcher. Je ne savais même pas qui il était avant qu'il ne parte. Et je sais me défendre !"

Elle voulait vraiment croire en sa dernière phrase mais c'était aussi sa façon d'aller à la pêche aux infos. Que savait vraiment le brun sur elle ? Elle n'avait jamais révélé son don à Cameron mais elle ne doutait pas un seul instant qu'il l'avait découvert, sans avoir comment, et que c'est pour ça qu'il s'était approché d'elle. Il avait voulu jouer les espions, elle ne voyait pas d'autres solutions. Mais elle ne savait pas jusqu'où avaient été ses révélations au brun. Quand il parlait de l'utiliser elle, parlait-il simplement d'une humaine en moyen de pression ou bien de son don que l'Unit aurait pu convoiter ? Rien dans la conversation ne l'aidait à pencher pour une solution ou une autre et elle avait besoin de savoir pour jauger le danger qu'elle courait en restant assise à ce comptoir de bar.

"Comment peut-on croire que fuir résout tout, ça me dépasse. La lâcheté, c'est ce qu'on vous apprend, c'est ça ?"

C'était mesquin en sachant que le brun agissait certainement sous la contrainte, comme beaucoup. Et dangereux aussi si elle venait à l'énerver mais, en même temps, il prenait pour Cameron. Vu que cette conversation-là, elle ne pouvait pas l'avoir avec celui qu'il avait aimé - qu'elle aimait toujours - elle se défoulait sur son ami.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Braeden R. Blake

❝ Hunter who has to be haunted ❞


Inscrit(e) depuis le : 08/02/2015
Messages : 1903
Ressemble à : Bob Morley
Crédits : citizens (ava) endlesslove (sign)
Âge : 28 ~ Statut civil : en couple avec Val
Profession/études : Stagiaire dans la police
Quartier : Queens
Capacité : Electrokinésie

MessageSujet: Re: (Nora) I promised you to keep an eye on her Sam 2 Avr 2016 - 3:19


I promised you to keep an eye on her


Braeden n’était pas l’homme de la situation lorsqu’il était question de parler de sentiments ou de convaincre une personne de sa sincérité. Après tout, s’il en avait été capable, jamais il n’aurait vu Valarya s’éloigner de lui la dernière fois. Il se demandait de plus en plus ce qu’il pouvait bien foutre ici parce que s’il avait été incapable de retenir une fille pour qui il avait des sentiments, comment pouvait-il en convaincre une des sentiments de quelqu’un d’autre ? Non. En fait Braddy ne devait même pas vraiment savoir ce qu’étaient les sentiments. Et pourtant il était là, essayant de lui faire comprendre que cela ne servait à rien de détester Cameron alors qu’il n’avait en fait aucune idée de ce qu’il racontait. Nora devait s’en rendre compte étant donné qu’elle ne trouvait rien de ce qu’il pouvait dire logique. Il ne pouvait pas l’en blâmer étant donné qu’il avait l’impression de raconter n’importe quoi. Il faut dire que Cameron ne lui avait rien raconté de particulier sur ses sentiments. Ils ne tombaient pas dans le mélo lorsqu’ils étaient ensemble, mais quand il lui avait demandé de prendre soin d’elle, il avait juste compris que cela lui tenait réellement à cœur qu’il le sache. « J’peux pas te contredire sur ça… » lui répondit-il, les yeux dans le vagues avant de monter le verre à ses lèvres une nouvelle fois. Peut être que la solution en étant hunter était de ne pas rencontrer des personnes à qui l’on pouvait finir par tenir. Peut être que ne jamais le rencontrer était la solution pour que Nora n’ait pas à souffrir de cette façon. Peut être que ne pas retourner à la librairie sans arrêt était la solution pour que Braddy ne souffre pas de voir la jolie libraire s’éloigner de lui. Il n’en savait rien. Il ne pouvait pas dire ce qui était le mieux quand il voyait la tristesse et la colère dans la voix de Nora ou celle qu’il ressentait lui-même. « Disons qu’au moins là tu n’as pas de surprise… tu sais qu’il ne rentrera pas et que tu dois passer à autre chose. » Les mots les plus bateaux à balancer et surtout les plus énervant à entendre. De toutes façons, il était bien placé pour savoir que dans cette situation, il n’y avait rien que l’on puisse dire pour apaiser les peines. Tout n’était qu’une excuse à augmenter la colère déjà bien présente. Il le voyait dans le regard de Nora et sur le moment, il avait un peu l’impression de se voir dans un miroir. Il se rendait compte que s’il était venu pour simplement garder un œil sur elle, ils pourraient finalement s’aider mutuellement.

Pour l’instant, ce n’était pas encore le cas. Il avait plutôt l’impression de l’énerver plus qu’autre chose mais la vérité était qu’elle ne pouvait pas comprendre ce qui avait pu pousser Cameron à se rapprocher d’elle alors qu’il savait qu’il n’en avait pas le droit et que c’était dangereux pour elle. Il soupira légèrement en l’entendant lui répondre de cette façon. « Bon, j’me doute bien que tu peux pas comprendre… et grand bien te fasse mais imagine nous un peu deux secondes. On passe notre vie comme des animaux en cage, on a la menace constante de mourir si on est pas efficace, on se transforme en monstre et un jour on rencontre quelqu’un. On sait qu’on a pas le droit mais on se sent un peu moins monstrueux avec elle et puis j’sais pas d’un coup y a un truc qui se produit… on a envie d’être tout le temps avec elle… tu peux comprendre qu’on oublie qu’on a pas le droit de se rapprocher de cette personne ? » il parlait en connaissance de cause mais il savait bien que c’était exactement ce qui avait pu se passer pour Cameron. Ils ne pouvaient pas passer leur vie seul, ils finissaient toujours par craquer. « Il tenait à toi et il a pris la décision qu’il aurait dû prendre au départ mais un peu trop tard… parce que j’suis pas sûr que tu sois capable de te défendre contre cette organisation non… » Braddy ne savait pas grand-chose sur Nora. Cameron ne s’était pas confondu en explication mais il avait vu les ravages que pouvaient faire l’Unit alors il était plutôt sûr de lui lorsqu’il lui disait ça. Humains comme originals n’étaient pas vraiment à l’abri tant qu’ils pouvaient représenter un intérêt pour l’Unit. C’était en cela que cette organisation était réellement dangereuse. Il se sentit un peu blessé lorsqu’elle lui demanda si la lâcheté était ce qu’on leur apprenait la bas. Il but une nouvelle gorgée de son verre avant de tourner son regard vers elle, un peu moins compatissant que jusqu’à présent mais avec un peu plus de dédain face à ce qu’elle pensait de lui. « J’men fous de ce que tu penses en fait ! J’suis pas fier de ce que je suis et je sais que Cameron non plus mais renoncer à un personne que l’on aime pour privilégier son bien j’trouve pas qu’on puisse nous traiter de lâches, bien au contraire ! Alors tu peux gérer ta peine de cœur comme les gamines de base ou grandir et réussir à voir là où il a seulement voulu ton bien. » Ouais, Braddy n’était pas du genre à mâcher ses mots, encore moins lorsqu’il était énervé ou que cela le touchait de trop. Finalement, ils étaient peut être en train de passer leur frustration l’un sur l’autre ce soir. Il ne savait pas où cela allait les mener mais peut être que c’était ce dont ils avaient besoin maintenant.


_________________
If I told you what I was, Would you turn your back on me? And if I seem dangerous, Would you be scared? I never said that I want this, This burden came to me, And it's made it's home inside but I'm only a man with a candle to guide me, I'm taking a stand to escape what's inside me. ▵ ©endlesslove.
If the monster always died at the end of the book, why am I still alive?  ▵
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nora Wright

❝Sow the wind and reap the whirlwind. ❞

Inscrit(e) depuis le : 19/04/2015
Messages : 6258
Multicomptes : Elias
Ressemble à : Rachel Hurd-Wood
Crédits : BlueOrchid - (c) google
Âge : 27 ~ Statut civil : célibataire
Profession/études : Infirmière
Quartier : Brooklyn
Capacité : Aérokinésie

MessageSujet: Re: (Nora) I promised you to keep an eye on her Lun 4 Avr 2016 - 22:15

Nora aurait vraiment aimé que la colère qu'elle ressentait perdure malgré les paroles du brun. Ça l'aurait vraiment aidé à affronter tout ça. Pourtant, à chacun de ses mots, elle sentait qu'elle se délitait à mesure qu'elle se mettait à leur place, à tous les deux, leur trouvant des excuses. Après tout, elle ne savait pas ce qu'elle ferait si un jour elle était confrontée au même choix qu'eux. S'il ne s'agissait que de sa propre vie, elle se sacrifierait plutôt que de devenir une meurtrière mais si la vie de ses proches étaient dans la balance... Et surtout, elle pensait comprendre qu'il y avait plus derrière les paroles du hunter. A sa façon de parler avec tant de véhémence, il semblait clair à la rouquine qu'il ne parlait pas uniquement au nom de Cameron... non, il vivait ou avait vécu une situation similaire et c'est pour ça que son ex amant l'avait choisi lui. Certainement aussi parce qu'il lui faisait confiance, ce qui ne voulait pas dire pour autant que NOra pouvait faire de même. Elle en était de plus en plus certaine même si ça ne l'aidait pas à faire son deuil de cette relation qui l'avait rendue si heureuse. Elle encaissa d'ailleurs difficilement le coup quand il lui dit crument que Cameron ne reviendrait pas, qu'elle pouvait passer à autre chose. Elle sentit sa gorge se serrer et les larmes commencer à couler alors même qu'elle continuait de lutter contre elles. Elle ne voulait pas montrer ses faiblesses mais c'était trop dur. De toute façon, à quoi bon jouer, le brun devait être au courant qu'elle était juste démolie, comme une coquille vide à la dérive.

"Comme s'il suffisait juste de le dire ou de le penser pour passer à autre chose. Ça parait tellement simple dit comme ça."

Son ton avait beau rester sarcastique, son mince filet de voix la rendait peu crédible. Elle rendait les armes tout simplement. A quoi bon encore se battre ? Elle aurait tellement voulu le revoir ne serait-ce qu'une fois, pouvoir se serrer dans ses bras où elle s'était tellement sentie en sécurité, rire encore de tout et de rien mais rien de tout ça n'était possible, le brun venait de le confirmer. Pourtant, Nora s'accrochait à une autre de ses phrases, celle où il affirmait que Cameron tenait à elle... parce ça la soulageait au moins d'une chose : toute cette histoire n'avait pas juste été une farce, ils avaient vraiment vécu quelque chose de merveilleux ensemble. Il n'avait pas cherché à l'utiliser, ce qui voulait aussi dire qu'il ignorait peut-être encore tout de son don et ça assurait au moins un peu sa sécurité et celle de son entourage. Elle devait trouver le moyen d'en avoir la confirmation. Malgré ses larmes, elle rassembla son courage pour tenter un coup de bluff, fixant le hunter pour étudier au mieux sa réaction.

"Peut-être que non, je peux pas me défendre. J'en sais rien. Mais de toute façon, en quoi je pourrais l'intéresser cette organisation ? Je suppose qu'ils ont déjà toutes les infirmières dont ils ont besoin, nan ?"

Elle savait bien en quoi une humaine pouvait être utile à l'Unit si jamais elle était un moyen de pression sur un Original mais ce n'était pas ce qui importait. D'une, avec sa question et sa pseudo ignorance, elle espérait vraiment faire croire au brun qu'elle n'était que ça, une humaine. Et surtout, en fonction de sa réponse, elle saurait. Du moins l'espérait-elle. Elle vida son verre d'eau d'une seule traite la bouche totalement desséchée par l'effet conjoint de l'alcool et de stress et se figea à la tirade suivante du hunter. Au moins, ça réactivait sa colère, c'était déjà un bon point. Mais ça faisait aussi foutrement mal. Elle se foutait bien qu'il la voit comme une gamine capricieuse, ou encore une stupide potiche mais croyait-il que c'était si simple que ça ? Bordel, elle n'avait eu ni le choix ni même aucune explication, c'était le pire que l'on pouvait faire pour une rupture. Si encore Cameron lui avait dit qu'il la quittait... mais non, il avait préféré simplement disparaître la laissant ronger par l'inquiétude jusqu'à ce qu'elle comprenne d'elle-même qu'il ne lui était rien arrivé. Alors oui, elle trouvait ça lâche, peu importe qu'il y ait des raisons faussement nobles derrière.

"Si tu ne m'avais pas interrompu, je serai passée à autre chose avec le type qui me payait à boire tout à l'heure !" fût la seule réponse sarcastique qu'elle trouva à dire.

S'il était persuadé que tout était plus simple pour les autres, grand bien lui fasse mais il se fourrait le doigt dans l’œil. Et si ça lui déplaisait de la voir se détruire ainsi, certainement parce qu'il pensait à sa propre histoire, elle n'en avait cure. Qu'il la laisse faire ses conneries en paix ou alors qu'il l'embarque pour la livrer à ses chefs mais qu'il arrête ses leçons de morale, voilà tout ce que Nora voulait ! Elle était tellement excédée par cette situation sans queue ni tête qu'elle se moquait bien de tout le reste pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Braeden R. Blake

❝ Hunter who has to be haunted ❞


Inscrit(e) depuis le : 08/02/2015
Messages : 1903
Ressemble à : Bob Morley
Crédits : citizens (ava) endlesslove (sign)
Âge : 28 ~ Statut civil : en couple avec Val
Profession/études : Stagiaire dans la police
Quartier : Queens
Capacité : Electrokinésie

MessageSujet: Re: (Nora) I promised you to keep an eye on her Ven 22 Avr 2016 - 18:32


I promised you to keep an eye on her


Braddy n’avait pas eu envie d’assumer ce rôle de pigeon voyageur. Il était persuadé qu’il n’était pas la personne qualifiée pour un tel travail mais il savait aussi que si ce n’était pas lui ce ne serait personne. Ce n’était pas comme si les hunters pouvaient développer de réelles amitiés au sein de l’entreprise et s’ils en avaient en dehors, ils ne pouvaient pas décemment leur expliquer qui ils étaient. Ils ne pouvaient pas savoir à qui ils avaient réellement à faire dans le fond eux aussi. Ils pouvaient autant être un danger que les autres pouvaient l’être pour eux. Si Val avait fait partie des alphas lorsqu’elle a découvert son secret, il aurait très bien pu finir par disparaître. Il avait passé sa vie à se battre pour survivre donc il n’allait pas prendre ce genre de risque. C’était aussi pour cela qu’il n’avait pas été particulièrement emballé par la demande de son ami à la base mais il se disait que s’il lui avait demandé cela c’était qu’il pouvait se permettre d’avoir confiance. Confiance à la fois en son ami et en Nora. Maintenant qu’il se trouvait devant elle et qu’il voyait dans quel état Cameron l’avait laissée, il n’était pas sûr d’avoir fait preuve d’assez de discernement mais autant aller jusqu’au bout maintenant. « C’est simple à partir du moment où on le veut vraiment… tu peux continuer à trainer dans les bars et à emballer des mecs tant que tu veux, mais si tu te dis pas au fond que tu as vraiment envie de passer à autre chose ça te fera jamais te sentir mieux. » Il s’étonnait presque de réussir à sortir des mots comme ceux là. Il pensait à toutes ces fois où il avait tenté de noyer son chagrin dans l’alcool et les filles, il se contentait de dire comment il se sentait par rapport à ses actes maintenant. Kenny avait quitté la ville alors il s’était murgé avec Amber et ils avaient couché ensemble. Elle lui avait annoncé son départ définitif et il avait écumé les bars exactement comme Nora. Il avait encore eu de la compagnie, lui donnant illusion qu’il réussissait à passer à autre chose mais depuis que Val savait la vérité sur lui, il se murait chez lui, enfilant toutes les bières qui lui passaient sous la main jusqu’à ne plus rien sentir du tout. Et c’est qu’il en fallait quand même un sacré paquet, de bières, pour en arriver à ce niveau de non sensation.

Il ne se connaissait pas aussi bavard, en fait, en général les filles parlaient autant que lui était en train de le faire et lui il parlait autant que Nora. C’était peut être comme cela de lui parler lorsqu’il avait bu alors. Il se disait que ce devait être un véritable calvaire que d’avoir quelqu’un d’autre têtu que lui en face et ce soir il faisait l’expérience de ses propres remèdes. Elle semblait toujours avoir les mots pour le contredire et lorsqu’ils en venaient à parler de l’Unit c’était presque s’il n’avait pas envie de rire. Il était leur esclave depuis près de sept ans, il savait tout de même de quoi il parlait. Mais dans le fond, il sentait bien qu’il y avait quelque chose qu’elle avait peur de lui dire… non, quelque chose qu’elle avait peur qu’il sache et dans sa tête il savait bien qu’il ne pouvait y avoir qu’une seule information suffisamment compromettante entre les mains d’un hunter, soit elle aussi avec des pouvoirs, soit elle avait peur qu’il ait pu raconter ça alors que ce n’était pas la vérité. Braddy n’était pas un télépathe, il ne pouvait pas en avoir le cœur net, mais en fait ce n’était pas plus mal. « Ils aiment bien se servir de nos proches pour faire pression sur nous et c’est pour ça que Cameron m’a demandé de te surveiller aussi, au cas où ils décideraient de s’en prendre à toi pour le retrouver. » Il voulait s’arrêter là normalement, mais il en avait aussi assez de se faire gentiment mais sûrement cuisiner sur ce qu’il pouvait savoir. « Et Cameron n’a jamais parlé de toi… de ce que tu pourrais ou pas être et sincèrement j’ai pas envie de le savoir. Moins j’en sais, mieux j’me porte. » Ce qu’il ne connaissait pas, il n’avait pas besoin de mentir dessus et dans un sens, il tentait aussi de lui montrer qu’il était réellement de bonne foi, qu’il n’était pas ici pour l’attraper et la ramener à l’Unit. Il était pour un ami et voilà tout.

Il en avait assez de se battre avec elle pour lui faire comprendre qu’il avait de réelles bonnes intentions mais elle cherchait simplement à faire la forte tête pour lui dire qu’elle allait parfaitement alors que c’était flagrant que rien n’allait. « Bin vas-y, j’te retiens pas, tu fais ta vie. Jt’ai dit ce que j’avais à dire, mais tu comprendras que tu passeras pas à autre chose avec un poivrot qui arrive pas à voir qui tu es réellement. J’vais pas te servir la rengaine du ‘’tu mérites mieux que ça’’ parce que j’te connais pas, mais j’me dis que si Cameron tenait à toi c’est que ça devait être la vérité. » Il haussa les épaules avant de boire une nouvelle gorgée pour finir son verre. Il était prêt à partir si elle l’envoyait encore paître, c’était probablement ce qu’elle voulait de toutes façons.

_________________
If I told you what I was, Would you turn your back on me? And if I seem dangerous, Would you be scared? I never said that I want this, This burden came to me, And it's made it's home inside but I'm only a man with a candle to guide me, I'm taking a stand to escape what's inside me. ▵ ©endlesslove.
If the monster always died at the end of the book, why am I still alive?  ▵
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nora Wright

❝Sow the wind and reap the whirlwind. ❞

Inscrit(e) depuis le : 19/04/2015
Messages : 6258
Multicomptes : Elias
Ressemble à : Rachel Hurd-Wood
Crédits : BlueOrchid - (c) google
Âge : 27 ~ Statut civil : célibataire
Profession/études : Infirmière
Quartier : Brooklyn
Capacité : Aérokinésie

MessageSujet: Re: (Nora) I promised you to keep an eye on her Dim 24 Avr 2016 - 0:05

Nora aurait sincèrement aimé croire ce que lui disait le brun, que tout était aussi facile que de simplement le vouloir mais elle voulait vraiment ne plus souffrir et, ça ne marchait pas comme ça ! Qui aurait voulu qu'une telle souffrance dure, c'était totalement stupide ? Pour autant, ça lui donnait matière à réfléchir parce qu'elle savait bien qu'il avait raison, aussi douloureux que cela soit de le reconnaître. Elle avait déjà donné ces conseils-là à d'autres alors oui, elle savait. Sauf qu'en y réfléchissant bien, elle devait aussi admettre que vouloir avancer, vouloir aller de l'avant, c'était mettre un point final à sa relation avec Cameron, accepter que tout était réellement fini et qu'elle ne s'en sentait pas prête. Ça faisait trop mal. Bien plus que cette douleur lancinante qu'elle ressentait tous les jours quand elle réalisait sa perte. Parce que oui, pour elle, le départ de son amant, c'était synonyme de la perte non seulement de l'être aimé mais aussi de tous les espoirs qu'elle avait eu en l'avenir, des projets qu'elle avait faits alors même qu'elle se refusait à aller trop vite. C'était un peu le deuil de tout ça.

"Comment tu fais pour gérer, toi, quand tu réalises que ce qui te rend heureux n'est plus possible ?"

Il n'y avait plus aucune animosité dans la voix de Nora, juste l'immense tristesse qu'elle ressentait. Et elle ne cherchait plus à agresser verbalement l'ami de Cameron dont elle ignorait toujours le nom... sa question était vraiment sincère parce qu'à la façon dont il parlait, elle était certaine que c'était un domaine qu'il connaissait vraiment bien. Il était ou avait dû être amoureux d'une Original, elle en aurait mis sa main à couper, ça se sentait qu'il parlait en connaissance de cause alors oui, elle était vraiment curieuse de savoir comment il avait gérer les choses. Perdue comme elle l'était, tout aide était bonne à prendre et seul le fait qu'il soit Hunter l'empêchait de lui demander clairement. Son intervention lui faisait au moins prendre conscience qu'elle était incapable de s'en sortir seule. Restait à voir où elle pouvait trouver de l'aide et savoir que Cameron n'avait rien dit à son sujet - qu'il ignorait peut-être même lui aussi qu'elle avait un don - lui permettait de voir les choses sous un nouvel angle : il avait vraiment envoyé son ami pour veiller sur elle. Il aurait pourtant été tellement plus facile de pouvoir le détester mais non, malgré tout ce qu'elle traversait, la rouquine continuait de l'aimer et devait se raisonner pour faire taire chacun de ses vains espoirs. Même s'il revenait, elle savait bien que rien ne serait plus jamais comme avant. Pas maintenant qu'elle savait le danger qu'il était pour elle et ses proches... le danger qu'elle était aussi pour lui. C'était sans issue même avec toute la meilleure volonté du monde.

"Parce qu'ils ne savent pas où il est parti ?"

Là pour le coup, elle était franchement surprise et c'était sans réfléchir qu'elle avait lâché la question. Elle se mordit ensuite la joue, réalisant qu'elle aurait mieux fait de se taire et rester dans la voie qu'elle s'était tracée jusque là : celle de faire l'innocente même si elle n'était pas convaincante. Là, elle venait d'avouer en savoir plus que ce qu'elle avait admis jusque là mais il faut dire qu'elle ne comprenait vraiment pas comment c'était possible. Déjà parce qu'une fois qu'elle avait compris que Cameron travaillait pour l'Unit, elle avait vraiment cru qu'il était parti en mission à leur demande. Mais aussi parce qu'elle savait pour la puce... Une fois l'effet de surprise passé, c'était l'inquiétude qui faisait place. Elle ne voulait vraiment pas qu'il lui arrive quelque chose, peu importe leur situation. C'était vraiment infernal, elle s'en serait arraché les cheveux de réagir ainsi mais c'était plus fort qu'elle. Elle fixa un moment le brun, attendant qu'il la rassure. Elle le vit alors terminer son verre, ne laissant aucun doute sur le fait qu'il ne comptait pas s'éterniser plus longtemps ce qui, tout à son incohérence, fit verser les larmes de la rouquine. Il était un lien, ténu certes mais bien réel, avec Cameron et lui aussi allait la quitter. Et elle ne pouvait même pas lui demander de rester vu comme elle s'était conduite avec lui. Elle baissa donc la tête et murmura un timide :

"Merci."

Merci pour ce qu'il venait de faire pour elle alors qu'il ne la connaissait pas, merci d'être l'ami de Cameron et d'avoir tenu sa promesse, merci de lui avoir ôté les doutes sur la relation qu'elle avait eue. A présent, elle savait que ce n'avait pas juste été une illusion et certainement que son départ avait été dur pour son amant aussi. Ca ne changeait pas les choses mais ça les rendait un peu moins difficile à digérer. Après tout, c'était peut-être ça le début de la guérison ? Et même si elle aurait vraiment apprécié de parler un peu plus avec le brun, elle ne le retiendrait pas s'il décidait de partir. Il avait fait ce pour quoi il était venu après tout !

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Braeden R. Blake

❝ Hunter who has to be haunted ❞


Inscrit(e) depuis le : 08/02/2015
Messages : 1903
Ressemble à : Bob Morley
Crédits : citizens (ava) endlesslove (sign)
Âge : 28 ~ Statut civil : en couple avec Val
Profession/études : Stagiaire dans la police
Quartier : Queens
Capacité : Electrokinésie

MessageSujet: Re: (Nora) I promised you to keep an eye on her Dim 1 Mai 2016 - 22:00


I promised you to keep an eye on her


Ce n’était pas comme s’il était doué lorsqu’il était question de donner des conseils. Il ne savait pas bien ce qu’il pouvait dire à Nora parce qu’il savait très bien que sa manière de gérer les choses était tout aussi douteuse que la sienne. Il avait tendance à se réfugier dans la bouteille parce que c’était plus facile mais il n’en était pas pour autant fier parce qu’il se rendait bien compte qu’il n’avançait pas plus de cette façon. Il avait mal d’avoir vu Valarya s’éloigner et ce souvenir ne s’effaçait pas de sa mémoire. Il ne le pouvait pas parce qu’elle était la première personne qui comptait autant pour lui depuis que sa sœur avait quitté la ville, ou peut être bien le pays. Alors oui, il n’était pas doué dans les conseils, mais il comprenait parfaitement ce que Nora pouvait ressentir. « Je gère pas… j’peux pas te donner de conseils, j’aurais même pas dû te parler à la base mais j’sais pas, te voir avec ce mec trop saoul pour se rendre compte de ce qu’il a devant lui… j’pouvais pas. » Oui, il avait beau être un hunter, un monstre notoire, il n’en restait pas moins un homme bien. Il n’avait pas envie qu’elle se retrouve avec le premier clodo venu qui ne pouvait pas voir que c’était une fille bien et pas seulement une fille qui cherchait à s’encanailler. Ce n’était pas facile à voir lorsque l’on voyait que ce n’était probablement pas son coup d’essai ce soir. Il l’avait vu plusieurs fois partir avec des inconnus et c’était un peu comme si ce soir avait été le soir de trop pour celui qui était ce qui se rapprochait le plus d’un ami pour Cameron. Il n’avait en rien envie de juger la jeune femme, elle faisait bien ce qu’elle voulait, mais lorsqu’il voyait comme elle lui demandait si l’Unit était au courant de là où il était il se rendait bien compte qu’elle tenait encore beaucoup à lui. « Non. J'en ai aucune idée… » Lui, il n’avait aucune envie de quitter New-York. Il préférait de loin essayer de remettre la ville sur les rails plutôt que de la laisser à l’abandon comme un égoïste.

Braeden avait bien conscience que ce n’était pas réellement contre lui qu’elle était en colère. En fait, il n’était même pas sûr que ce soit contre Cameron. Peut être même que le sentiment qu’elle ressentait principalement n’était pas la colère mais bien la tristesse. Il finit par en avoir la confirmation lorsqu’il vit les larmes couler sur les joues de Nora et qu’elle le remercia aussi peu distinctement. Le hunter savait que la colère était le meilleur masque de la tristesse. Quand il y pensait, il devait être sacrément triste vu toute la colère qu’il laissait voir chaque jour. Cela faisait des années qu’il était révolté, en colère et en voyant Nora pleurer, il pensait que cela ne serait probablement pas beau à voir le jour où cela lui arriverait à son tour. Il n’était pas un sur Homme malgré ses pouvoirs et son tour finirait bien par arriver un jour ou l’autre. En attendant, il n’avait aucune réelle idée de ce qu’il devait faire face à elle, face à ses larmes. Il n’avait jamais trop été confronté à ce genre de crise. En tout cas, pas en étant celui capable de consoler. La dernière fois qu’il avait vu sa sœur pleurer, il en avait été le responsable. Elle était tombée amoureuse d’un original et lui, il ne voyait que le fait qu’elle pouvait être en danger si l’Unit était au courant de son idylle. Alors il l’avait forcée à le dénoncer. C’était peut être l’un des plus grands regrets de sa vie surtout maintenant qu’il voyait qu’il n’avait pas fait mieux qu’elle en tombant amoureux de Valarya. Non, il n’était jamais le mieux placé lorsqu’il était question des relations humaines et ce soir c’était encore le cas vu qu’il ne savait pas quoi faire en la voyant pleurer. Et puis, finalement, il se rapprocha d’elle pour la prendre timidement et peut être maladroitement dans ses bras. Il resta quelques secondes ainsi, se demandant si c’était la bonne chose à faire. « J’suis désolé qu’il soit parti… Je sais que tu préfèrerais que ça vienne de quelqu’un d’autre mais je suis désolé.. » Il n’en revenait pas de se montrer aussi humain pour une fois mais si cela pouvait l’aider il n’en avait pas honte.

_________________
If I told you what I was, Would you turn your back on me? And if I seem dangerous, Would you be scared? I never said that I want this, This burden came to me, And it's made it's home inside but I'm only a man with a candle to guide me, I'm taking a stand to escape what's inside me. ▵ ©endlesslove.
If the monster always died at the end of the book, why am I still alive?  ▵


Dernière édition par Braeden R. Blake le Sam 14 Mai 2016 - 23:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nora Wright

❝Sow the wind and reap the whirlwind. ❞

Inscrit(e) depuis le : 19/04/2015
Messages : 6258
Multicomptes : Elias
Ressemble à : Rachel Hurd-Wood
Crédits : BlueOrchid - (c) google
Âge : 27 ~ Statut civil : célibataire
Profession/études : Infirmière
Quartier : Brooklyn
Capacité : Aérokinésie

MessageSujet: Re: (Nora) I promised you to keep an eye on her Dim 8 Mai 2016 - 19:43

Le brun semblait vraiment se soucier du bien de Nora et, une fois sa colère passée, ça faisait du bien à la jeune femme. Il fallait être lucide, si elle cherchait les bras d'hommes pour ne pas se retrouver seule, la nuit durant, c'était aussi dans l'espoir que l'un d'eux saisirait sa détresse. Inconsciemment, au début du moins, tout ça n'était qu'un appel au secours mais, évidemment, les gars qu'elle rencontrait ne le voyaient pas - ou plutôt, ne voulaient pas le voir. C'était pas leur problème après tout et elle les comprenait, s'en voulant chaque fois un peu plus. C'était au final un cercle infernal qui la déprimait encore plus mais c'était plus fort qu'elle, la peur de la solitude la poussait à agir en dépit de toute logique, et de tout respect d'elle-même. Si elle avait commencé par désir, stupide, de punir Cameron, c'était bien évidemment elle qui en souffrait. Pas lui qui, de toute façon, avait quitté New York comme elle venait de l'apprendre. A présent dans les bras de celui qu'il lui avait envoyé, elle se laissait juste aller à ce petit moment de répit.

"Tu as eu de ses nouvelles ou... c'est peut-être pas prudent ?" murmura-t-elle timidement dans un sanglot.

Elle était vraiment rassurée de savoir que le brun s'était occupé de désactiver la puce de son ex-amant mais elle aurait aussi aimé être sûr qu'il allait bien. Il avait retrouvé sa liberté - enfin, un semblant puisqu'il était à présent en fuite, il avait certainement une nouvelle identité, une nouvelle vie. Elle regrettait juste qu'il ne lui ait même pas proposé de l'accompagner. Il avait décidé pour elle, l'avait laissé derrière lui comme certains abandonnent leur chien sur le bord de la route. Évidemment que la décision aurait été difficile à prendre, elle aimait la vie qu'elle se construisait dans la Grosse Pomme, mais n'avait-elle pas mérité, au moins, de pouvoir la prendre elle-même ? Apparemment non et c'était d'autant plus frustrant qu'elle était certaine que Cameron avait cru bien faire. Il l'avait simplement rayé de sa vie avec, ce qui lui semblait, une dérangeante facilité.

"Merci d'être son ami et de m'avoir parlé."

Elle resta calée encore quelques secondes dans ses bras, les yeux fermés. Elle avait qu'elle ressasserait un moment la conversation qu'ils venaient d'avoir mais, au moins, elle ne mettrait plus en doute ce qu'elle avait vécu, grâce à lui. Dans l'état où elle se trouvait, c'était un réel baume au cœur... et un soulagement aussi. Elle n'avait plus à s'en faire pour ses proches, elle n'avait pas causé leur perte et, plus personnellement, elle était rassurée de ne pas être l'idiote naïve qui n'avait rien vu. Certes, ça ne faisait pas tout mais c'était déjà un bon point de départ. Elle se décala enfin et récupérer ses affaires, sachant qu'il était temps pour elle de rentrer chez elle.

"Si tu as besoin d'aide, de soin ou même de parler à quelqu'un, n'hésite pas à venir me voir. Je te dois au moins ça."

Ce serait peut-être dangereux mais elle s'en foutait. Non seulement, il venait au-delà de ce qu'il pensait et il était l'ami de Cameron. Rien que pour ça, elle se devait de faire ce qu'elle pouvait si jamais il était dans le besoin. Elle esquissa un faible sourire, lui fit un signe de la main et sortit du bar, seule.
**********

Plusieurs mois étaient passés et si tout n'était pas encore parfait, Nora retrouvait peu à peu un certain équilibre. La rencontre, étrange, avec l'ami de Cameron, les retrouvailles avec James, la discussion avec Nathaniel et sa rencontre avec Castiel y étaient pour beaucoup. Bien sûr, elle avait encore quelques bas mais ils se faisaient bien plus rares et la jeune femme reprenait même confiance en l'avenir. Elle avait arrêté ses conneries, reprit l'entraînement... bref, elle retrouvait une certaine routine. Et ce jour-là, elle était bien décidé à profiter de la météo clémente pour aller se promener à Central Park et peut-être même faire une balade à cheval. Elle sortit donc du NYU Medical Center, fatiguée de sa garde mais le sourire aux lèvres à l'idée de l'après midi qui l'attendait. Elle ne s'attarda pas et prit aussitôt la direction du parc.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Braeden R. Blake

❝ Hunter who has to be haunted ❞


Inscrit(e) depuis le : 08/02/2015
Messages : 1903
Ressemble à : Bob Morley
Crédits : citizens (ava) endlesslove (sign)
Âge : 28 ~ Statut civil : en couple avec Val
Profession/études : Stagiaire dans la police
Quartier : Queens
Capacité : Electrokinésie

MessageSujet: Re: (Nora) I promised you to keep an eye on her Lun 9 Mai 2016 - 22:44


I promised you to keep an eye on her


Les larmes de Nora n’étaient pas nées sur son visage à cause de Blake. Il savait bien qu’elles étaient le résultat de toute cette histoire avec Cameron mais il ne pouvait s’empêcher de se sentir coupable. Il jouait sans cesse son gros dur mais il ne supportait pas de voir les femmes pleurer. C’était injuste de les faire pleurer lorsque l’on voyait bien tous les efforts déployés pour rendre les jours des personnes qu’elles aimaient meilleurs. Blake n’avait aucun doute que Nora avait fait tout son possible pour que ce soit le cas pour Cameron et lorsqu’il se souvenait de la mélancolie et du regret dans son regard lorsqu’il lui avait demandé de veiller sur elle, il ne pouvait qu’être convaincu qu’elle y était parfaitement arrivée. C’était dommage de se dire qu’à son tour il ne lui apportait que des mauvaises nouvelles. Il ne pouvait pas lui dire comment allait Cameron, il n’en avait aucune idée et c’était peut être ce qu’il y avait de mieux à faire pour être sûr qu’il puisse réussir à s’en sortir. Il n’en avait pas non plus de sa sœur après tout, mais il s’était fait à cette idée que c’était le mieux tant que la menace de l’Unit n’était pas éradiquée. Alors il secoua la tête en silence pour lui faire comprendre qu’il n’en savait pas plus qu’elle au sujet de Cameron. Il demeura d’autant plus silencieux lorsqu’elle le remercia. Il ne s’était pas attendu à ça. Il ne pensait même pas mériter qu’on lui dise merci pour quoi que ce soit un jour. Il était normalement celui qui s’occupait d’exécuter des personnes qui n’avaient rien fait de mal pour la plupart alors les remerciements, il avait fait une croix dessus depuis bien longtemps. Il était réellement surpris et ce fut pour cela qu’il fut incapable de répondre quoi que ce soit. Il se contenta de la garder contre lui jusqu’à ce qu’elle décide qu’il était temps pour elle de s’en retourner mais pas avant de lui avoir dit qu’elle était là s’il avait besoin de quoi que ce soit. Décidemment, il allait de surprise en surprise. Est-ce qu’il pouvait être quelqu’un de bien dans le fond ? Il n’en savait rien, mais il se disait que si elle pouvait lui faire un minimum confiance malgré son statut c’était que le bon qu’il avait en lui réussissait peu à peu à transparaître. « C’est gentil, mais je voudrais pas abuser non plus.. » Il devait la surveiller, la protéger, pas la mettre plus en danger en se rapprochant d’elle. Cela serait probablement faillir à la promesse qu’il avait faite à Cameron. Elle venait de se défaire d’un hunter, ce n’était pas pour en récupérer un dans ses connaissances. Il la regarda donc sortir du bar avant de se tourner pour reprendre un verre de whisky parce qu’il n’était pas du genre à écouter ses propres conseils.
****************************************

Cela faisait quelques mois que Braeden n’avait pas cherché à contacter Nora. Il gardait toujours dans un coin de sa tête qu’il pouvait passer la voir si besoin était mais aujourd’hui ce n’était pas ça qui l’amenait à vouloir la revoir. Il avait une nouvelle à lui annoncer et plus il y pensait, plus il avait l’impression d’être un ange de la mort qui ne venait lui apporter que le malheur. Finalement, il avait eu raison de ne pas la contacter pendant ces quelques mois, au moins il lui avait laissé un peu de répit, en espérant qu’elle avait réussi à profiter de la vie après leur dernière entrevue. Il avait tourné en rond quelques dans son appartement. Il était passé à la librairie pour parler quelques instants avec Valarya de ce qu’il devait faire. Bien sûr, elle lui avait dit qu’il fallait qu’il le lui dise lui. Il savait qu’elle avait raison mais il n’avait pas envie d’être encore responsable de ses pleurs. Il avait fini par la laisser retourner travailler pendant qu’il partait vers l’hôpital pour trouver Nora. Il savait qu’elle travaillait là bas donc peut être qu’il réussirait à la croiser à la sortie de son boulot. Il était en train d’arriver lorsqu’il la vit partir en direction du parc. Il traversa la rue sans vraiment faire attention, manquant peut être de provoquer un accident sur la route mais en tout cas il arriva sain et sauf de l’autre côté. « Nora ! hé ! » Il tenta d’attirer son attention sans pour autant que tout le monde ne se retourne vers eux. Pour une fois, il était en repos et n’avait pas son uniforme de la police c’était déjà un facteur de moins pour les faire repérer facilement. Il fallait tout de même qu’ils évitent de trop rester en vue si jamais des personnes l’avaient suivi ou si un autre agent passait par hasard. Il faut dire que s’il avait été capable de faire le lien entre son frère et elle, il n’était probablement pas le seul. « J’te dérange ou t’as un peu de temps ? » Elle lui avait dit qu’elle lui en devait une donc peut être qu’elle penserait qu’il était là pour ça et finalement cela le fit se sentir encore plus mal à l’aise parce qu’il avait peur de lui faire encore plus de mal que ce qu’il avait pu imaginer.

_________________
If I told you what I was, Would you turn your back on me? And if I seem dangerous, Would you be scared? I never said that I want this, This burden came to me, And it's made it's home inside but I'm only a man with a candle to guide me, I'm taking a stand to escape what's inside me. ▵ ©endlesslove.
If the monster always died at the end of the book, why am I still alive?  ▵
Revenir en haut Aller en bas
(Nora) I promised you to keep an eye on her
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MORE THAN HUMANS :: New York City :: Brooklyn :: Underground-
Sauter vers: