AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez|

Did you call a nurse ? [ Kaleb - Cecil ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Cecil Sparrow

❝Piou ❞


Inscrit(e) depuis le : 22/02/2016
Messages : 3106
Multicomptes : Connie le roukinours, Nathou le papatissier, Yuichiro le Blondophile
Ressemble à : Harry Styles
Crédits : tumblr
Âge : 23 ~ Statut civil : Single moineau
Profession/études : Etudiant
Capacité : Electromagnétisme

MessageSujet: Did you call a nurse ? [ Kaleb - Cecil ] Lun 6 Juin 2016 - 1:17

Le temps de reporter et reporter et reporter encore... Était révolu. La veille Cecil avait épluché son compte en banque et à part ce compte bloqué avec ses économies léguées par sa mère dont une partie avait déjà servi à ses études, il ne restait pour ainsi dire... Rien. C'était pas sa faute, vraiment, on ne pouvait pas le qualifier de fainéant ou tire au flanc ! Le garçon multipliait les activités qu'elles soient sportives, intellectuelles, caritatives, mais il fallait se rendre à l'évidence ça ne payait pas le loyer. Enfin. Façon de parler. Parce que le loyer c'était l'oncle Kane qui le payait. Et pendant longtemps il lui avait aussi donné de l'argent de poche pour ses sorties. Mais c'était embarrassant. Déjà parce qu'il ne voulait pas l'embêter et puis pour emmener sa promise au cinéma ça passait, pour d'autres dépenses... Alors il avait commencé à travailler. Et sa légendaire inattention et sa dispersion ne lui avaient pas été très bénéfiques dans cet entreprise. Ajoutées à ça les nombreuses fois où son don lui avait fait faire des catastrophes, il se retrouvait encore une fois sans emploi.

Mais plus pour longtemps, se disait il le coeur vaillant en direction de Manhattan. La petite annonce n'avait rien de plus ou de moins qu'une autre pour lui déclencher autant d'assurance, mais c'était plutôt son attitude générale dans ce genre de situation. Oh et puis, si après tout, il ne pouvait pas faire pire en la présence d'un seul handicapé comparativement à un service de téléphonie mobile, un café, un chenil... La clef c'était les gens. Il était doué avec les gens, individuellement. Alors il allait parfaitement savoir s'occuper d'un seul individu, cqfd !

Arrivé devant la porte du loft il inspira un grand coup et manqua de s'étouffer quand la porte s'ouvrit devant lui, sur une fille en pleurs. Quoi ? Il n'eut même pas le temps de sortir un mouchoir que déjà elle deblaterait dans de gros sanglots des choses incompréhensibles.

" Allons, allons, faut pas dire ça..."

Mais elle ne l'écoutait déjà plus, pleura à chaudes larmes à nouveau et disparu dans la rue.

" Ooook... "

Dit Cecil à voix haute avant d'entrer. Et à peine un pied dans l'appartement il fut conquis. Il lui fallait ce job !!

" Euh... Bonjour ? Cecil Sparrow, c'est pour l'annonce ? On m'avait pas dit que vous étiez dessinateur...whoa, c'est vous tout ça ?"

Bon c'était peut être pas très sérieux mais comment être sérieux devant un mur Spider Man ?! Et... C'était Gotham qu'il apercevait là bas ? Et ces tableaux et...Et... Il avait la bouche bée et avait déjà oublié tout ce qu'il devait faire pour un entretien d'embauche. Il approcha du type tatoué en fauteuil au milieu de la pièce. Qui avait l'air super cool. Pitié pitié pitié faites qu'il l'ait !

_________________


A little bird once told me

❝I promised one day that I'd bring you back a star
I caught one and it burned a hole in my hand. ❞

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kaleb Lowe

❝ I can see you from miles ❞


Inscrit(e) depuis le : 11/03/2014
Messages : 2952
Multicomptes : Drumë Andresson, Kieran Kane & Eden McDougall
Ressemble à : Andy Biersack
Crédits : Cedrick, crackle bones & tumblr
Âge : 31 ~ Statut civil : En amour avec sa petite luciole rousse. (Et non, c'est pas Nora ! )
Profession/études : Batteur (et Batman.... Ouais nan, mais chut.)
Quartier : Queens
Capacité : Sentinelle à Originals

MessageSujet: Re: Did you call a nurse ? [ Kaleb - Cecil ] Lun 6 Juin 2016 - 17:48

Les attentions de Yuichiro étaient touchantes, Kaleb devait l'avouer, c'était vraiment très attentionné de sa part tout ce qu'il faisait pour qu'il ait toutes les chances de se rétablir plus vite. Mais bon sang, pourquoi l'asiatique ne faisait que lui envoyer des greluches comme assistante de vie ? Il détestait qu'on le materne. Il détestait qu'on l'empêche de faire les choses par lui-même. Et il détestait encore plus que tout qu'elle s'offusquent de tous ses traits d'humour. Merde, dans « assistant de vie », il y a « vie » et elles, elles auraient réussi à faire chier l'ennui en personne ! Du coup, il avait demandé à recruter le/a prochain/e assistant/e lui-même. Il avait un peu halluciné quand l'assistante de leur manager lui avait amené une pile de CV qui concurrençait la tour de Pise une fois sur sa table... Il en avait balancé un bon paquet rien qu'en voyant les centres d'intérêts des prétendant/e/s. Il n'avait gardé que ceux qui avaient l'air un peu funky et c'était déjà trop. Il avait la sensation que cette journée allait être longue. Si longue...

La matinée avait été décevante. Vraiment. Des gens soit condescendants, soit trop timorés, soit... pas compatibles avec lui en somme ! Il craqua littéralement en voyant cette fille qui n'osait pas le regarder dans les yeux depuis le début de l'entretien.

« Vous savez, si ça vous traumatise de voir un mec en fauteuil, vous deviez peut-être songer à changer de vocation, parce que là, c'est juste absolument pathétique ! Merde quoi ! Vous voulez que je vous embauche alors que vous n'êtes pas foutue de me regarder dans les yeux ? »

La jeune fille bafouilla des excuses indistinctes alors qu'il sentait qu'elle était sur le point de pleurer. Et merde. Il aimait pas faire pleurer les filles. Enfin faire pleurer les gens de façon générale... Il eut un soupir.

« Non mais... Pleurez pas ! C'est pas votre faute si vous êtes faite pour bosser avec des gens valides ! »

Les pleurs redoublèrent. Nouveau soupir.

« Vous savez, je vais pas vous choisir parce que vous pleurez... La culpabilité, j'ai assez donné... »

La jeune fille se leva d'un bond le fusillant du regard. Oh elle le regardait enfin ! Il lui sourit, elle tourna les talons. Et ce n'était pas dommage ! C'était quoi cette fille, sérieux ? Il se massa les tempes. Il alla vers sa table, allant choper son thermos de café pour boire directement au goulot, c'était trop chiant d'ouvrir les placards pour attraper les mugs... Ouais, son appartement n'était pas vraiment adapté à sa nouvelle taille... Passer de presque 2m à 1m30, c'était difficile. Il releva la tête, la thermos toujours à la main, en voyant le dernier prétendant du jour arriver dans le loft, il roula un peu pour le voir. Il avait l'air... Vachement moins coincé que les autres. +1 point.

« Salut... Entre, j'suis... Au milieu, sur roulettes, tu peux pas vraiment me louper.... » lança-t-il en refermant sa thermos.

Il sourit en l'entendant. Dessinateur ? Lui ? Il gribouillait un peu. Mais Connie était bien plus doué que lui. Et puis, il avait choisi la musique depuis des années. Bon. Maintenant, c'était plus difficile. La guitare, il pouvait continuer, mais la batterie se résumait plus au tambour vu son état, et ça le déprimait. Lui qui aimait tant la résonance de la grosse caisse. Bref. Il rigola un peu.

« On m'a aidé, j'suis pas dessinateur, on a reproduit ça avec un ami quand j'ai pris le loft.... J'arrivai à grimper sur une échelle à ce moment-là... » Il roula jusqu'au brun et lui tendit la main. « Kaleb Lowe, ravi de faire votre connaissance Captain Sparrow. Si vous avez du rhum en réserve, je dis pas non ! »

Il lui fit signe de le suivre dans la partie salon, lui désignant le canapé.

« Te gêne pas pour moi, j'ai déjà un fauteuil super confortable... » ironisa-t-il en calant ses freins. « ça dérange si je te tutoie ? J'ai vouvoyé tous les autres et ça les a un peu traumatisé je crois... Alors du coup, je crois qu'il faut que je te demande pourquoi t'es là, quelles sont tes motivations, et blablabla... Franchement, j'm'en fiche un peu de tes diplôme, j'ai juste envie de savoir qui tu es... Ce que t'aime dans la vie... »

Il posa son regard bleuté sur le garçon. Franchement, il le sentait bien. Déjà, ce garçon avait pour lui d'être souriant... Il avait compris que dans « assistant de vie', il y avait « vie »...

_________________

I'll die fighting, inside me there's a fire that burns. My life begins and ends without the faith that we learn. Save me from the darkest places. Save me from myself. I'm a loaded gun, an only son. But I'm nobody's hero. I've come undone. I'm on the run. Yeah, I'm nobody's hero. Nobody's hero.

  (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cecil Sparrow

❝Piou ❞


Inscrit(e) depuis le : 22/02/2016
Messages : 3106
Multicomptes : Connie le roukinours, Nathou le papatissier, Yuichiro le Blondophile
Ressemble à : Harry Styles
Crédits : tumblr
Âge : 23 ~ Statut civil : Single moineau
Profession/études : Etudiant
Capacité : Electromagnétisme

MessageSujet: Re: Did you call a nurse ? [ Kaleb - Cecil ] Mar 7 Juin 2016 - 0:11

Pour l'occasion Cecil avait fait un effort sur la propreté et le repassage de ses fringues et avait tenté de coiffer sa chevelure mais à vrai dire, cette dernière continuait de lui échapper totalement. Il glissa rapidement ses mains dedans avant de croiser le visage de son futur employeur. Parce que s'il ne merdait pas trop il allait l'employer hein !? Il avait l'air trop cool, Cecil priait pour qu'il l'emploie... Pitié pitié pitié ! Il n'y avait pas de raison qu'il fasse de bourde. Il s'était auto briefé dans le métro, il était prêt ! Il fit les quelques pas qui les séparaient et sourit de son plus beau sourire en lui serrant la main énergiquement. Puis il la porta à sa tempe et fit claquer ses talons.

" C'est un honneur de servir sur votre navire ! Et...euh... Non. C'était pas dans l'annonce, vous en avez dans les placards ?"

Il demanda en regardant vers la cuisine ouverte avant de faire demi tour vers le brun l'air faussement suspicieux.

" Ah...C'est un piège pas vrai... On ne m'aura pas si facilement. Vous êtes au courant pour boire et conduire ?"

Il dit finalement avec un clin d'oeil. Il finit par le suivre en se disant que c'était peut être un peu trop franc pour un employé. Il pouffa et repris vite son sérieux, posant ses fesses dans le canapé sans parvenir à garder ses yeux de tout ce qui l'entourait.

" Tutoyer c'est bien... Si on prend le petit dej ensemble et que je vous borde avant de dormir il vaut mieux non ? On m'a toujours dit que j'avais du mal avec les limites de la sphère privée alors si vous avez un soucis dites le surtout ! "

Il se demandait s'il devait le tutoyer aussi mais il avait l'air plus vieux que lui, pas sûr que ce soit recommandé dans ce cas. Surtout qu'il n'avait déjà pas l'air bien sérieux sans ca.

" Ma vie, mes études, je ne sais pas trop par où commencer alors... J'aime tellement de choses ! En ce moment je fais de la bio mais je suis aussi fan de sport, d'écriture et... J'ai adoré le dernier captain America. Et Xmen apocalypse bien sûr."

Il dit en retournant sur les murs.

" Même si c'était supposé être un Iron Man le premier ? Stark est cool et tout avec ses gadgets mais... Enfin je suis plus branché Quicksilver s'il faut vraiment choisir. Pardon hum. Quoi qu'il en soit je m'occupe en faisant beaucoup de choses et des oeuvres caritatives quand je peux, je ne sais pas encore ce que j'ai vraiment envie de faire mais je sais que sans job, je tourne en rond. Voilà."

Il dit ne pouvant s'empêcher de gigoter. S'il n'était pas en type d'entretien, il se serait levé depuis longtemps.

" Et vous ? Non parce que si on doit s'entendre, autant faire proprement connaissance j'imagine, vous êtes dans la musique ou un truc comme ça ? "

_________________


A little bird once told me

❝I promised one day that I'd bring you back a star
I caught one and it burned a hole in my hand. ❞

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kaleb Lowe

❝ I can see you from miles ❞


Inscrit(e) depuis le : 11/03/2014
Messages : 2952
Multicomptes : Drumë Andresson, Kieran Kane & Eden McDougall
Ressemble à : Andy Biersack
Crédits : Cedrick, crackle bones & tumblr
Âge : 31 ~ Statut civil : En amour avec sa petite luciole rousse. (Et non, c'est pas Nora ! )
Profession/études : Batteur (et Batman.... Ouais nan, mais chut.)
Quartier : Queens
Capacité : Sentinelle à Originals

MessageSujet: Re: Did you call a nurse ? [ Kaleb - Cecil ] Mar 7 Juin 2016 - 19:58

Ce garçon était franchement agréable. Enfin, le genre que le brun appréciait. Quelqu'un de pétillant de bonne humeur, il dégageait cela. Comme s'il diffusait cette énergie autour de lui. C'était assez amusant. Et par rapport à toutes celles qu'il avait vu, c'était vraiment une bouffée d'air frais. Il se revoyait aussi peut-être un peu plus jeune dans ce rôle là. Il était juste un peu moins énergique.

« çaaa vaaaaaaaa ! Pour le fauteuil, on a pas besoin d'être sobre... Ou alors on m'a menti quand j'ai passé mon permis d'handicapé à roulettes ? Damn ! » plaisanta-t-il amusé.

Il n'était peut-être pas trop crédible comme recruteur, mais en même temps, il n'allait pas s'inventer un rôle... Et puis, il serait comme ça au quotidien, alors, mieux valait être naturel, que ça ne choque pas les potentiels employés. Il avait bien vu à la précédente ce que son franc parler pouvait donner. Là, rien n'avait l'air de déstabiliser le capitaine. Sauf peut-être la décoration qui avait toute son attention apparemment. Il avait l'impression de voir un petit lémurien avec ses grands yeux curieux. C'était vraiment drôle à voir. Il rigola un peu alors que l'autre parlait de le border...

« Me jeter dans un lit, c'est suffisant, je gigote trop pour qu'on me borde, tu sais... Et les limites... C'est pas vraiment mon truc, tu vois... Mais j'y penserai ! » souffla-t-il avec un sourire plein d'amusement et de malice.

Il écouta la suite avec bienveillance. Le brun était drôle. Vraiment. Et si éparpillé. C'était fou. Il n'était même pas autant désordonné à 15 ans. Comment faisait-il pour avoir des paroles si bordéliques ? C'était trop mignon. En fait, ce gamin était un croisement de petit chat, lémurien, et petit oisillon. C'était franchement dégoulinant de mignon.

« C'est vrai que Quicksilver a la classe... Mais je crois que dans l'équipe des X-men.... Hum... J'aime bien Mystique... » dit-il avec un sourire.

Bon en réalité, il aimait aussi d'autres mutants, mais c'était un peu une façon détournée de déclarer l'amour qu'on lui interdisait d'assumer en public. Il trouvait cet entretien bien plus intéressant que ceux d'avant. Il trouva même son initiative vraiment amusantes. Il était vraiment bien ce petit gars ! Son sourire s'agrandit.

« Effectivement, je bosse dans la musique... Enfin, momentanément, je ne peux plus vraiment... La batterie sans jambes, c'est... Un peu compliqué. » Il grimaça un peu. « Mais j'arrive encore à jouer de la guitare.. J'ai un peu perdu avec l'hospitalisation, mais ça revient vite... Et sinon, j'ai une chaine de reprises sur Youtube... ça marche plutôt bien ! Tu voudras chanter avec moi un de ces quatre ? Massacrer du Justin Bieber ça te dirait ? »

Il se pencha vers la table, attrapant un gâteau au chocolat, et tendant l'assiette vers le gamin.

« Mais sinon, je crois que t'as compris que j'aimais les comics... Le chocolat, le gras... Hm... Le café... L'alcool... Et le parkour... M'enfin ça j'aurai plus de mal maintenant, comme la moto... Et... »

Il tapa doucement dans les mains, appelant Bandit qui s'étira paresseusement, sortant de son coin douillet. Le chien remuait la queue, s'avançant un peu péniblement. Il avait pris un coup de vieux avec tout ça. Son pelage avait blanchi de façon partielle.

« Voici mon fidèle acolyte, Bandit ! »

Il flatta l'encolure de son chien, lui grattouillant les oreilles.

« Tu n'es pas allergiques aux chiens galeux ? Parce que lui et moi, on joue dans cette catégorie... »

_________________

I'll die fighting, inside me there's a fire that burns. My life begins and ends without the faith that we learn. Save me from the darkest places. Save me from myself. I'm a loaded gun, an only son. But I'm nobody's hero. I've come undone. I'm on the run. Yeah, I'm nobody's hero. Nobody's hero.

  (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cecil Sparrow

❝Piou ❞


Inscrit(e) depuis le : 22/02/2016
Messages : 3106
Multicomptes : Connie le roukinours, Nathou le papatissier, Yuichiro le Blondophile
Ressemble à : Harry Styles
Crédits : tumblr
Âge : 23 ~ Statut civil : Single moineau
Profession/études : Etudiant
Capacité : Electromagnétisme

MessageSujet: Re: Did you call a nurse ? [ Kaleb - Cecil ] Mer 8 Juin 2016 - 0:55

Cecil ne savait pas ce qu'il avait fait pour mériter une chance pareille, mais franchement il ne comptait pas la gâcher alors ça non !! Ce type, il était en or massif ! Enfin en alliage d'acier surtout là avec ses roulettes mais... Le topo restait le même. Il avait l'air d'aimer rigoler, et les mêmes trucs que lui, a part la musique quoi que Cecil aimait la musique mais de là à en faire... Il devait avoir hérité de l'oreille de sa mère pour ça. Son oncle ne lui avait il pas dit un jour qu'elle chantait comme une casserole mais quelle s'entetait quand même ?

" Ohlala très mauvaise idée ! Je sais pas chanter. Ni jouer d'autre chose que du triangle peut être. Mais je peux faire le présentateur ! Et des trucs sportifs en fond ! Rien à voir avec une mutante bleue sexy mais je me débrouille !"

Si ce type était fan de Mystique et pas de Jean Grey, il pouvait le respecter ! Les yeux de Cecil allaient d'endroit en endroit pour revenir sur le brun et

" Je suppose que c'est le moment où je le vends, pas vrai... La vérité c'est que je suis maladroit. Pas parce que je suis pas doué, mais parce que je veux toujours tout bien faire ! C'est un atout je pense, parce que vous pourriez me demander tout ce qui vous passe par la tête et je le ferai !"

C'était comme ça que ça fonctionnait non ? Dire un défaut et le transformer en qualité.

" Je sais... Cuisiner deux trois trucs, faire le ménage, promener les chiens !"

Il dit et son esprit vagabonda en oubliant tout le reste. UN CHIEN. Alors là, il avait toutes ses chances. C'était à peine s'il ne se jeta pas au sol pour lui, mais après quelques présentations il lui faisait des papouilles et des câlins affectueusement comme s'ils se connaissaient depuis dix ans.

" Bandit ? Bandit ça lui va bien comme don, c'est votre infirmier personnel jusqu'ici ? Je vais essayer de me montrer à la hauteur !"

Tellement de joie l'envahissait qu'il avait du mal à revenir au point qu'il essayait de démontrer. Il était sportif et musclé, alors aider son employeur dans les tâches de tous les jours où même le porter c'était pas un problème. Il aimait sortir, il était dispo et serviable et...A part Justin Bieber ils avaient sans doute plein de trucs en communs. Cecil lui avoua que ses vidéos YouTube relevaient plus de la blague et des exploits en skate que de trucs intelligents, il lui expliqua ses différentes passions, dont l'écriture... Son don ne vint pas le déranger une seule fois tellement il se sentait à l'aise et décontracté. Jusqu'à la fin bien sûr, où quand ils se trouvèrent à court de sujets de discussion, il ramena sur le tapis le but de leur rencontre.

" Alors... D'après vous je fais l'affaire ? Je peux vous montrer un échantillon de mon don pour nettoyer les carreaux. Gratuitement si vous doutez encore !"

_________________


A little bird once told me

❝I promised one day that I'd bring you back a star
I caught one and it burned a hole in my hand. ❞

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kaleb Lowe

❝ I can see you from miles ❞


Inscrit(e) depuis le : 11/03/2014
Messages : 2952
Multicomptes : Drumë Andresson, Kieran Kane & Eden McDougall
Ressemble à : Andy Biersack
Crédits : Cedrick, crackle bones & tumblr
Âge : 31 ~ Statut civil : En amour avec sa petite luciole rousse. (Et non, c'est pas Nora ! )
Profession/études : Batteur (et Batman.... Ouais nan, mais chut.)
Quartier : Queens
Capacité : Sentinelle à Originals

MessageSujet: Re: Did you call a nurse ? [ Kaleb - Cecil ] Dim 12 Juin 2016 - 16:36

Kaleb rigola. Ne pas savoir chanter était une chose... Apprendre à le faire en était une autre. Le tatoué était sûr qu'après quelques heures, il pouvait tirer de ce garçon au moins un son juste. Bon... Il ne l'employait logiquement pas pour lui donner des cours de chant, mais il préférait ça que de voir une fille toujours à lui demander s'il lui fallait quelque chose. Il voulait juste vivre normalement. Comme avant.

"Je parie que j'arrive à te faire chanter correctement !" dit-il avec un sourire. "J'aime les challenges !"

Il aimait bien le gamin. Il avait l'air tellement plein de bonne volonté. C'était beau à voir. Touchant. Il y' avait tellement peu de gens aussi plein de positivité. Surtout face à un handicapé. Là, il avait l'impression d'être lui et non son handicap. C'était bien. Il aimait cette sensation, et même ses proches ne la lui donnait pas toujours. C'était sans doute dur pour eux de ne pas comparer son état actuel avec ce qu'il avait été. C'était dur pour lui aussi. Même si les jours le faisait se rendre à l'évidence : il allait rester comme ça assez longtemps pour qu'une guérison miraculeuse soit crédible. Pour rester sous le radar de l'Unit. Pour protéger ses proches aussi. Il ne voulait pas qu'on remonte jusqu'à Connor par son fait.

"Promener les chiens, ça peut servir ! Tu nous promèneras comme ça !" dit-il en lui faisant un clin d'oeil. "Et ouais, Bandit a pris soin de moi depuis longtemps... Mais depuis l'accident, je crois qu'on a pris un coup de vieux tous les deux... Et puis, c'est un chien des rues, il est résistant, seulement, on a un peu trop encaissé ensemble, j'crois... C'est un brave compagnon..."

Le chien avait été vraiment un soutien dans ses coups durs... Et une compagnie fidèle. C'était pas faux de dire qu'il avait été un infirmier aussi. Plus pour son coeur que pour son corps, mais oui... Seulement, là, le chien avait été aussi secoué que son maître par les changements actuels.

La discussion continua. Kaleb avait presque oublié qu'il s'agissait d'un entretien d'embauche. Il n'avait plus aucun doute sur le fait que ce gamin était la personne qu'il lui fallait pour l'aider. Alors il fut presque surpris quand Cecil revint sur ce sujet-là. Oui, Kaleb était loin d'être quelqu'un de terre à terre, et là, ça se ressentait bien ! Il resta une seconde surpris, et pouffa en l'entendant.

"Hey, j'suis un batteur de rock, tu crois que je fais mes carreaux ? Mais... Si tu veux tout savoir..." S'il avait pu le faire, il aurait sauté derrière sa batterie pour faire un roulement de tambour. "T'es embauché ! Plutôt que les carreaux, je veux bien que tu m'aides à sortir Bandit... Tu peux commencer maintenant ? On te paiera toutes les heures que tu passeras ici ! Et si tu as le permis, je peux même te prêter ma voiture pour que ce soit plus simple pour toi de venir ici... De toutes façons... Je peux plus vraiment conduire."

Sa voiture était pas une Cadillac, mais ça pouvait probablement dépanner le gamin. Enfin, peut-être qu'il n'avait pas le permis. Peut-être que Kaleb pourrait lui faire la conduite accompagnée ? ça lui changerait bien les idées ! Et puis, il aimait rouler. Voyager. Bouger. Sans doute pour ça que se retrouver clouer là dans cette chaise avait quelque chose de vraiment insupportable pour lui. On le privait d'une liberté qu'il pensait acquise à jamais. Sa dépendance aux autres le minait.

"Tu as intérêt de me dire quand tu es pas dispo, parce que sinon, je vais abuser de ta présence..." dit-il avec un sourire en se déplaçant vers la sortie, Bandit sur ses roues. Il attrapa sa veste sur le porte manteau, ayant réussi à trouver une technique pour l'attraper sans tout faire tomber, il attacha la laisse de Bandit, et l'accrocha à son fauteuil. "Oh... Et j'ai un ami qui vient souvent, je préfère te prévenir, c'est un rouquin assez... spécial, mais s'il a l'air méchant et un peu acide, c'est probablement qu'il t'apprécie. Il s'appelle Connie... Et bientôt ce sera un journaliste de renom !"

Peut-être qu'il idéalisait un peu l'avenir professionnel de Connor, mais lui, il y croyait. Et même s'il ne parlait que d'un ami, son regard s'était illuminé à l'évocation du rouquin. Plein de fierté et d'amour.

_________________

I'll die fighting, inside me there's a fire that burns. My life begins and ends without the faith that we learn. Save me from the darkest places. Save me from myself. I'm a loaded gun, an only son. But I'm nobody's hero. I've come undone. I'm on the run. Yeah, I'm nobody's hero. Nobody's hero.

  (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cecil Sparrow

❝Piou ❞


Inscrit(e) depuis le : 22/02/2016
Messages : 3106
Multicomptes : Connie le roukinours, Nathou le papatissier, Yuichiro le Blondophile
Ressemble à : Harry Styles
Crédits : tumblr
Âge : 23 ~ Statut civil : Single moineau
Profession/études : Etudiant
Capacité : Electromagnétisme

MessageSujet: Re: Did you call a nurse ? [ Kaleb - Cecil ] Lun 13 Juin 2016 - 0:24

Cecil cevait avoir l'air aussi enthousiaste que Bandit en attendant les réponses et décisions du brun, voire plus vu que comme ce dernier le précisait, le chien était un peu âgé. Il n'en aimait pas moins les caresses en tout cas celui là. L'adolescent lui en donna tout plein jusqu'à ce qu'il retrouve son maître.

« C'est d'accord, je vous promène tous les deux ! Faut que je lance la balle pour juste lui ou bien... »

Il pouffa et ravala son rire en se disant que ça allait peut être un peu loin. Mais Il... non... Il lui disait qu'il était pris ? Embauché ? Déjà ?! Whoa !! Son visage s'illumina comme pas permis et se leva droit sur ses jambes d'excitation.

« Là ? Tout de suite ?! Oh merci Msieur Lowe ! Kaleb ? Je dois juste appeler mon oncle et je vous rejoint ! Genial !! »

Il n'avait même pas réalisé qu'il n'avait pas demandé quoi que ce soit au sujet des horaires, de la paie, de quoi que ce soit mais il s'en fichait il avait juste trop hâte de lui raconter. Il fit plein de gestes pour indiquer qu'il revenait et fuit dans un coin de la pièce où il laissa un message surexcité à l'oncle Kane en résumant tout dans un ordre plus qu'improbable avant de raccrocher. Et revenir suivre le tatoué et chercher à se rendre utile. En attrapant sa veste pour lui par exemple, la laisse, les trucs évidents en somme en oubliant l'essentiel comme tenir la porte du monte charge ouverte. C'était pas grave, ça viendrait avec le temps la spontanéité.

" Oh, ça me dérange pas plus on est de fous... Et je suis super flexible à part quand j'ai entraînement. Je fais pas mal de sport, en fait. Mais à part ça je peux être là à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit ! "

Il sourit encore et toujours. Il n'avait pas peur d'un rouquin méchant et acide, il ne savait pas si l'autre l'apprécierait mais c'était le jeu quand on était aussi enthousiaste. Y'en avait à qui ça plaisait pas. Une fois dehors Cecil prit les rennes du fauteuil pour soulager les bras tatoués et lui demanda où ils allaient d'habitude pour se promener, tout en lui donnant des détails sur les balades qu'il faisait lui a Brooklyn avec les trois géants de son oncle. Et un petit peu plus...

"... Et donc voilà c'est comme ça que je me suis retrouvé le cul dans le lac. Heureusement c'était en été !"

Il rit un peu, laissant Kaleb Lowe reprendre le "volant" de son fauteuil s'il le voulait une fois arrivés à leur destination. C'est-à-dire que c'était pas très pratique ni tout terrain un fauteuil, même voire surtout pour aller dans un parc apparemment. Mais il y avait des coins goudronnés alors ça irait !

" vas y mon grand, si tu veux courrir t'as le champs libre !"

Il dit au chien. Et se tourna vers Kaleb.

" Euh... S'il peut hein. On peut faire la course avec lui, mais je sais pas si vos bras vont tenir. Il a beau être vieux il a l'air en forme !"

_________________


A little bird once told me

❝I promised one day that I'd bring you back a star
I caught one and it burned a hole in my hand. ❞

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kaleb Lowe

❝ I can see you from miles ❞


Inscrit(e) depuis le : 11/03/2014
Messages : 2952
Multicomptes : Drumë Andresson, Kieran Kane & Eden McDougall
Ressemble à : Andy Biersack
Crédits : Cedrick, crackle bones & tumblr
Âge : 31 ~ Statut civil : En amour avec sa petite luciole rousse. (Et non, c'est pas Nora ! )
Profession/études : Batteur (et Batman.... Ouais nan, mais chut.)
Quartier : Queens
Capacité : Sentinelle à Originals

MessageSujet: Re: Did you call a nurse ? [ Kaleb - Cecil ] Sam 18 Juin 2016 - 15:23

Voir le gamin aussi content... Quelque part, ça faisait plaisir au tatoué. Au moins le malheur des uns faisait le bonheur des autres. Il attendit le brun. Il avait l'air si pétillant. Kaleb avait besoin de ça. Connor avait beau être là pour lui, il ne lui offrait pas cette fraîcheur. Il était trop affecté par l'accident. Leur relation ne pouvait objectivement pas rester la même. Et le grand brun s'en voulait d'avoir entraîné le rouquin dans le marasme de sa vie. Pourtant, il n'y pouvait rien. Il ne pouvait pas revenir en arrière.

Enfin, l'énergie de son nouvel assistant été communicative. Il se sentait mieux. Il avait oublié toutes les galères des entretiens précédents. Il ne songeait qu'au fait que maintenant, il allait pouvoir sortir avec Bandit et profiter enfin de la journée. Il remarqua bien que dans son envie de bien faire, Cecil ne gérait pas tout à fait les priorités, il manqua donc de se prendre la porte du monte-charge sur la tronche mais... C'était le début, normal qu'ils ne soient pas encore coordonnés !

« Kaleb, ça ira très bien ! » reprit-il avec le sourire. « On verra... Si tu survis à Connie, je crois que tu mériteras amplement ton salaire.. Enfin déjà si tu me supportes moi... »

Il rigola. Et il laissa le brun le guider. Il n'aimait pas vraiment que quelqu'un le pousse. Il se sentait dépossédé de son indépendance. Il n'aimait pas du tout cette sensation. Il eut un soupir mais se contint, gardant le sourire malgré tout. Il écoutait les bavardages de Cecil. Rigolant pas mal de ses anecdotes. C'était un sacré numéro ce Cecil...

« J'ai dû faire des trucs dans ce goût-là aussi... » Il regarda le gamin. « Mais je vais pas m'en vanter, ça saperait ma crédibilité d'employeur... »

Il fut bien content de reprendre le contrôle de son « véhicule ». Il avançait un peu moins vite, surtout que là, il était en légère montée. Il aimait quand même compter sur ses bras. Il sourit en entendant le petit jeune.

« Oui, il a le droit... Et ne sous-estime pas mes muscles surpuissants ! J'te prends quand tu veux à la course ! »

Comme pour prouver ses dires, il accéléra, arrivant en haut du petit chemin goudronné, il appela Bandit, et les deux clébards prirent de l'avance sur le petit jeune. Il roulait vite, un peu trop vite. Il avait un peu perdu le contrôle là. Pas qu'il ait peur de se vautrer, mais.... Il essaya de freiner, et dérapa pour atterrir dans le gazon. Il accusa le choc. Allongé dans l'herbe, il explosa de rire. Il se tourna sur le dos. Il avait un peu mal aux jambes, le choc, il le sentait, même s'il ne pouvait plus les bouger. Il resta allongé, se redressant un peu sur les coudes, Bandit à côté de lui.

« T'as perdu, Cilouuuu ! » claironna-t-il, le fauteuil deux mètres plus loin.

Quelques quidams semblaient les observer, un peu outrés. Mais Kaleb s'en fichait bien !

_________________

I'll die fighting, inside me there's a fire that burns. My life begins and ends without the faith that we learn. Save me from the darkest places. Save me from myself. I'm a loaded gun, an only son. But I'm nobody's hero. I've come undone. I'm on the run. Yeah, I'm nobody's hero. Nobody's hero.

  (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cecil Sparrow

❝Piou ❞


Inscrit(e) depuis le : 22/02/2016
Messages : 3106
Multicomptes : Connie le roukinours, Nathou le papatissier, Yuichiro le Blondophile
Ressemble à : Harry Styles
Crédits : tumblr
Âge : 23 ~ Statut civil : Single moineau
Profession/études : Etudiant
Capacité : Electromagnétisme

MessageSujet: Re: Did you call a nurse ? [ Kaleb - Cecil ] Lun 20 Juin 2016 - 0:51

Mister Lowe ne savait pas à qui il avait à faire pour lui lancer des défis pareils ! Connie, hein ? Il l'aimerait tellement qu'il lui demanderait d'emménager chez eux, croix de bois croix de fer ! Enfin c'était l'idée, si pour mériter un bon salaire il fallait se faire aimer, Cecil était plus que partant ! Ça tombait bien qu'il aimait bien le type qui l'employait, même si feindre la sympathie était sans doute aussi dans ses cordes, c'était moins souhaitable. Là il n'avait franchement pas à se forcer. Le tatoué était trop fun, et il avait l'air d'avoir été aussi doué et crétin que lui avant... Avant quoi, son accident ? L'annonce ne précisait rien, il faudrait certainement demander. Ça lui passait par l'esprit quand il répondit.

" Je sous estime rien du tout moi ! Mais j'vous l'ai dit je suis un sportif, on m'aura pas aussi facil -hey ! "

Il protesta alors que maître et chien partaient au galop sans lui.

" C'est de la triche !"

Et il parti après eux. Mais aussi sportif qu'il était, un chien et un fauteuil roulant en pleine descente, il était largué. L'engin ne tarda pas à en faire de même avec son propriétaire et alors que Cecil exclamait sa stupeur, Kaleb Lowe s'étalait en bas dans l'herbe alors que le véhicule atterrissait quelques mètres plus loin.

" Ça va ?!"

Fut la première chose qu'il demanda stupidement en le voyant à terre. Même le chien avait abandonné l'idée de courir après le bâton pour s'enquérir de son maître à terre. Mais il fanfaronnait, ça rassurait un peu Cecil qui se disait qu'il n'avait pas dû se faire bien mal et alla récupérer le fauteuil pour le ramener jusqu'à eux. Il avait quand même eu un peu peur. Ça faisait même pas vingt minutes qu'il était employé...

" Tuer son boss dans la première heure de contrat, j'suis sûr c'est un genre de record !"

Il dit en souriant. Il allait se rapprocher pour porter le dit patron sur son fauteuil mais finalement se ravisa et s'assit en tailleur à en face de lui. Flatant le flanc du chien, il trouva un autre bâton à lui lancer, observant le brun accoudé dans l'herbe.

" J'espère que vous vous rendez compte que c'était de la triche, ça compte pas ! On fera la belle... Oh, votre portable. "

Il ramassa le smartphone et ne pu s'empêcher de voir le début d'un SMS qui s'affichait.

" Oh... Alors, est-ce que je suis "suffisamment l'aide pour être acceptable mais pas trop courge pour nous enfermer dehors sans les clefs comme la première" ? J'étais blond quand j'étais gosse, je sais pas si j'ai oublié de le mettre sur mon CV... "

Il fit une moue amusée et rendit le téléphone à son propriétaire.

_________________


A little bird once told me

❝I promised one day that I'd bring you back a star
I caught one and it burned a hole in my hand. ❞

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kaleb Lowe

❝ I can see you from miles ❞


Inscrit(e) depuis le : 11/03/2014
Messages : 2952
Multicomptes : Drumë Andresson, Kieran Kane & Eden McDougall
Ressemble à : Andy Biersack
Crédits : Cedrick, crackle bones & tumblr
Âge : 31 ~ Statut civil : En amour avec sa petite luciole rousse. (Et non, c'est pas Nora ! )
Profession/études : Batteur (et Batman.... Ouais nan, mais chut.)
Quartier : Queens
Capacité : Sentinelle à Originals

MessageSujet: Re: Did you call a nurse ? [ Kaleb - Cecil ] Sam 2 Juil 2016 - 19:31

Kaleb était mort de rire. Littéralement. Il avait un peu mal, mais comparativement à ce qu'il avait vécu ces derniers mois, ce n'était rien. Et même avant, il avait vu pire. Il était juste résistant. Pas incassable visiblement, mais il encaissait pas si mal. Il se calma un peu en voyant l'air paniqué de son aide. Il gardait quand même un grand sourire. Il n'y avait pas de raison de se paniquer.

"T'en fais pas ! Je suis handicapé mais pas en sucre ! De toutes façons, j'suis déjà à moitié paralysé, j'prends plus tant de riques que ça, non ?" répondit-il avec un ricannement.

Peut-être que sa remarque était un peu amère sous ses airs simplement badin. Il réussit à s'asseoir un peu mieux, s'accrochant au gamin pour se redresser, bataillant contre ses jambes flasques et peu réactives pour les placer devant lui dans un sens à peu près correct. C'était sans doute ça le plus agaçant. Il eut un sourire.

"T'as cru que tu m'avais déjà tué ? Vends pas trop vite la peau de l'ours, p'tit loup !" rétorqua-t-il avec un sourire.

Il leva les yeux au ciel en l'entendant dire qu'il y avait eu tricherie. Franchement, non ! Il secoua négativement la tête.

"T'avais rien précisé ! Y'a triche quand les règles sont énoncées ! J't'ai fait le coup d'la surprise, c'pas d'la triche ça ! C'est de l'opportunisme opportun !" dit-il avec un air assuré. "Oh... Tu me le passes... J'espère que je l'ai pas tué..."

Autant il se foutait de se mettre par terre, mais les téléphones, il les tuait trop rapidement. Enfin, là, c'était une vieille épave à peine tactile qui était dans les mains du petit brun. Et... Il fronça un peu les sourcils en le voyant lire son message. ça, il n'appréciait pas forcément. Il avait besoin de conserver un brin d'intimité, surtout si les messages venaient de Shadows. Le gamin n'avait pas la gueule d'un agent de l'unit, mais quand même. Il devait être tellement plus prudent. Il reprit le mobile.

"Sans doute oui, par contre question curiosité, tu dépasses peut-être un peu les bornes... Tu n'as pas signé de clause de confidentialité, alors, la prochaine fois, évite de lire mes messages, je suis paraplégique, pas aveugle." répondit-il avec un sourire, mais néanmoins une pointe d'autorité dans sa voix.

Il dévérouilla l'écran et lut en intégralité le message de Yuichiro. Il y répondit avec honnêteté, lui disant qu'il avait trouvé la perle rare pour l'aider à continuer toutes ses conneries. Il remercia aussi l'asiatique encore une fois. Vraiment, être le protégé de Malroy, ça avait autant d'avantages que d'inconvénients. Là, il avait l'impression d'avoir un ange gardien diabolique à ses petits soins pour le remettre en état de marche pour les concerts. Il releva le regard vers son aide soignant.

"Faut pas s'y fier, mais j'étais blond aussi à la naissance, mais ça le faisait pas pour un rocker... J'ai vite découvert le pouvoir du henné noir !" reprit-il bien plus sympathique.

_________________

I'll die fighting, inside me there's a fire that burns. My life begins and ends without the faith that we learn. Save me from the darkest places. Save me from myself. I'm a loaded gun, an only son. But I'm nobody's hero. I've come undone. I'm on the run. Yeah, I'm nobody's hero. Nobody's hero.

  (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cecil Sparrow

❝Piou ❞


Inscrit(e) depuis le : 22/02/2016
Messages : 3106
Multicomptes : Connie le roukinours, Nathou le papatissier, Yuichiro le Blondophile
Ressemble à : Harry Styles
Crédits : tumblr
Âge : 23 ~ Statut civil : Single moineau
Profession/études : Etudiant
Capacité : Electromagnétisme

MessageSujet: Re: Did you call a nurse ? [ Kaleb - Cecil ] Lun 4 Juil 2016 - 22:58

Le vieux loup c'était plutôt son employeur, vu la tête du brun amusé. Cecil était soulagé quand même et une fois le fauteuil à côté d'eux il s'assit en tailleur dans l'herbe en face de lui. Il avait l'air assez cool pour supporter son caractère, ça c'était une bonne nouvelle. Par contre aouille, déjà une bourde. Il grinça des dents en froncant les sourcils l'air désolé en le lui tendant. Est-ce qu'il avait dépassé les bornes d'un truc personnel ? Il voulait faire une blague... Rien de sérieux ! Il ne faisait pas ça pour être indiscret en tout cas il fut soulagé quand l'autre repris plus joyeusement. Il n'aimait pas fâcher les gens. Pas sérieusement en tout cas.

" J'vous crois pas... Blond ? C'est pas crédible quand on vous voit comme ça ! Malgré tout ça m'aurait ennuyé de vous tuer. "

Il dit, naturel.

" Vous êtes drôlement cool pour un patron. "

Il rit un peu et se détendit rapidement à nouveau. Ce n'était pas tout à fait dans sa nature de marcher sur des oeufs alors plus d'une fois il dut dépasser les bornes sans s'en rendre compte au fil de leurs discussions. Il voulait apprendre à connaître Kaleb Lowe et ça ne se faisait pas sans ça d'après lui. Et puis s'il y avait vraiment des choses qu'il ne voulait pas aborder il le lui dirait ! Cecil développa aussi sa vie et ses diverses passions, ses activités ses études, sa famille, vite fait. Les trois chiens qui expliquaient son accueil du vieux loubard qui réclamait des caresses dans l'herbe. Son oncle occupé qui expliquait qu'il veuille s'émanciper un peu aussi. Il n'évoqua pas particulièrement ses amours, mais s'enquérit des fans du grand brun qui devait à son avis en avoir du succès ! Il ne tarit pas d'éloge sur la beauté de son sourire et de ses yeux d'ailleurs, avant de s'arrêter.

" Mais... Mais qu'est-ce que je dis, ça se trouve vous avez déjà quelqu'un !! Faut pas croire que je vous fait du gringue hein, je suis tout le temps comme ça ! J'espère que ça vous gêne pas !"

Non parce que des retours homophobes il en avait eu c'est sûr, mais aussi simplement des gens gênés par son manque de distances personnelles à Cecil. Ça il savait, Leo le lui répétait assez. Il était juste trop franc et si peu discret sur ce qu'il pensait...

" Enfin quoi qu'il en soit vous devez faire des heureuses pour sûr ! Je voudrais pas m'interposer faut me le dire surtout !"

Il ajouta dans un regain de conscience de ses actes assez rare pour être noté. L'oncle Kane serait fier de lui de le voir aussi responsable !

_________________


A little bird once told me

❝I promised one day that I'd bring you back a star
I caught one and it burned a hole in my hand. ❞

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kaleb Lowe

❝ I can see you from miles ❞


Inscrit(e) depuis le : 11/03/2014
Messages : 2952
Multicomptes : Drumë Andresson, Kieran Kane & Eden McDougall
Ressemble à : Andy Biersack
Crédits : Cedrick, crackle bones & tumblr
Âge : 31 ~ Statut civil : En amour avec sa petite luciole rousse. (Et non, c'est pas Nora ! )
Profession/études : Batteur (et Batman.... Ouais nan, mais chut.)
Quartier : Queens
Capacité : Sentinelle à Originals

MessageSujet: Re: Did you call a nurse ? [ Kaleb - Cecil ] Dim 10 Juil 2016 - 23:15

Il sourit en entendant le gamin. Lui, cool comme patron ? Si on lui avait dit que lui et patron figurerait un jour dans la même phrase, il n’y aurait pas cru. Il n’y croyait pas vraiment là, ceci-dit. Il rigola un peu.

J’suis pas vraiment ton patron en même temps… On va dire que je suis plutôt comme ton patient, si ça te va ? J’aime pas trop l’idée d’avoir rejoint la secte du patronat… Et pour le blond, j’t’assure, j’peux même te trouver des preuves de ça. Mais t’auras pas intérêt à diffuser les photos de moi gamin, ou j’devrai dire adieu à ma street cred’ !

Il écouta le gamin. C’était fou comme il arrivait à meubler une conversation. Enfin à ce niveau, c’était plus meubler, c’était retaper intégralement l’appart, peinture, sol, plafond, et meubles rénnovés quoi. C’était marrant. Et reposant pour lui de ne pas avoir à parler, juste à écouter, et rigoler un peu de ses bêtises. C’était un peu inhabituel pour lui le rigolo de service de trouver quelqu’un pour prendre le relai. C’était bien. Au moins, il n’avait pas à se forcer à faire bonne figure. Et puis, là, c’était vraiment tordant de voir le gamin lui balancer plus de compliments à la minute que n’importe qui sur quelques années. Alors comme ça il avait de beaux yeux et un sourire super ? Probablement que c’était deux choses qui plaisaient à Connor aussi… Il était en peu pensif, un sourire évasif aux lèvres, sa luciole hantant plus ses pensées que le bavardage de Cecil. Il retomba sur terre en entendant les excuses de son aide. Il rigola.

T’en fais pas, j’me doutais que tu tentais pas une approche si directe en mode promotion canapé avec ton patient…” répondit-il amusé. “Et oui, j’ai quelqu’un dans ma vie. Et j’aime cette personne plus que tout, alors, j’aurai été insensible à tes beaux yeux et ton joli sourire. Dommage, hein ? Il n’y a qu’une seule personne que je souhaite rendre heureuse… Mais oui, paraît que ma fan base est assez féminine depuis que j’ai rejoint Malroy…

Il eut un haussement de sourcil un peu perplexe. Il se demandait comment les fans faisaient pour ne pas voir qu’il puait le mec pris à des kilomètres. Et même si la production lui interdisait de le dire, c’était visible. Et puis maintenant qu’il était en fauteuil.

Mais bon, maintenant que j’ai des roues, je pense que ça limite de nombre de prétendants dans tous les cas… C’est pas plus mal ! ça fait un espèce de répulsif !

Il sourit et sentit son portable vibrer dans sa main son regard se porta dessus.Connie qui lui disait qu’il passerait. Kaleb ne put s’empêcher de lui renvoyer un message pour lui dire de ne pas manger avant de venir, qu’il s’occupait du repas. Et il ne fallut pas longtemps pour que le tatoué ne relève la tête vers Cecil.

Bon ! Assez bavardé, on a un repas romantique à préparer pour ce soir… T’en fais pas, je sais cuisiner, j’aurai juste besoin d’aide… pour m’habiller un peu classe ! Faudrait pas que je fasse fuir ma dulcinée !

Il sourit et dès que le gamin fut prêt, s’accrocha à lui pour s’installer à nouveau dans son fauteuil. Et… Son don s’activa à son contact. Alors le Sparrow était… Oh. Il fixait le gamin un peu surpris, un peu ébété. Cette couleur. La même que Lakshan… Un frisson lui parcourut l’échine. Il eut du mal à résorber son don, et son regard resté bloqué sur l’aide soignant. Il secoua un peu la tête.

Pardon… J’ai eu une absence… Tu portes le même parfum que… Que quelqu’un que j’appréciais…” bafouilla-t-il un peu destabilisé.

_________________

I'll die fighting, inside me there's a fire that burns. My life begins and ends without the faith that we learn. Save me from the darkest places. Save me from myself. I'm a loaded gun, an only son. But I'm nobody's hero. I've come undone. I'm on the run. Yeah, I'm nobody's hero. Nobody's hero.

  (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cecil Sparrow

❝Piou ❞


Inscrit(e) depuis le : 22/02/2016
Messages : 3106
Multicomptes : Connie le roukinours, Nathou le papatissier, Yuichiro le Blondophile
Ressemble à : Harry Styles
Crédits : tumblr
Âge : 23 ~ Statut civil : Single moineau
Profession/études : Etudiant
Capacité : Electromagnétisme

MessageSujet: Re: Did you call a nurse ? [ Kaleb - Cecil ] Ven 29 Juil 2016 - 14:49


«Ca me va beaucoup mieux ! Même si jamais j'aurais pu être infirmier, je suis pas assez attentif j'aurai sans doute tué tous mes patients... Enfin ! Enfin je veux dire, non bien sûr, vous risquez rien avec moi ! Tant que j'ai pas des doses de médicaments à injecter ou... Enfin, vous me préparerez les seringues et je le ferai ! »

Cecil était content et soulagé que ça se passe bien au final ! Même s'il n'avait pas le côté consciencieux que beaucoup devraient avoir dans un job, il y mettait du coeur contrairement à certains. Et puis le brun avait l'air d'être un type cool et un type bien, raison de plus pour bien s'en occuper. Et puis il avait de l'humour et n'avait pas l'air de se formaliser du sien.

« Dommage, je sais pas, pas sûr que vous m'auriez supporté !! Et puis c'est beau l'amour, on va faire les petits plats dans les grands ça va l'impressionner ! Z'avez des chandelles ? On peut accrocher des lampions aussi !»

Il disait tout en récupérant le fauteuil qu'il savait maintenant faire fonctionner. Il lui demanda du regard s'il était prêt à se faire soulever avant de s'y mettre. Et il s'y prit un peu mieux que prévu d'ailleurs, encore une fois ou deux et ça serait plié. Le plus dur ça allait être là douche. Il était sensé faire comment... Cecil n'avait pas de formation, et avançait à l'instinct, il allait devoir le mettre à poil ? Se laver avec lui ? Ou alors il faudrait trouver un siège qui va sous l'eau, tout dépendait de...Comment était sa salle de bain déjà, il essayait de se remémorer avant de remarquer que le tatoué le fixait. Il fut surpris.

« Ha bon, j'ai cru que vois aviez eu le coup de foudre finalement !»

Il dit en riant gaiement. Avant d'ajouter un peu plus incertain.

« Je peux en changer si vous voulez. L'homme idéal, de Guerlain, c'est juste que je l'ai eu pour mon anniv mais ça me dérange pas... Tout pour vous plaire boss ! Euh patient ! »

Il lui assura avant de retourner derrière pour l'aider avec la sortie du parc et les pentes à négocier, comprenant qu'il voulait se demerder pour le reste. Il avait le coeur léger sur tout le chemin et une fois tous deux sortis du monte charge il lui posa plein de questions sur l'organisation de la maison et de la cuisine, puis lui demanda dans quel ordre il voulait procéder. Cuisiner d'abord, puis se doucher et se mettre sur son 31 paraissait le plus logique, et a part quelques maladresses il s'en sortait comme un chef, fier de faire des choses qu'il n'avait jamais essayées avant. Le plus cool et en même temps le plus bizarre serait sans doute le choix de garde robe. Il avait que des trucs déchirés, et dire que l'oncle Kane lui faisait cette réflexion au sujet de la sienne, il n'avait rien vu !

« Votre dulcinée vous aime naturel, je suis sur, faut pas chercher trop loin non plus !»

_________________


A little bird once told me

❝I promised one day that I'd bring you back a star
I caught one and it burned a hole in my hand. ❞

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kaleb Lowe

❝ I can see you from miles ❞


Inscrit(e) depuis le : 11/03/2014
Messages : 2952
Multicomptes : Drumë Andresson, Kieran Kane & Eden McDougall
Ressemble à : Andy Biersack
Crédits : Cedrick, crackle bones & tumblr
Âge : 31 ~ Statut civil : En amour avec sa petite luciole rousse. (Et non, c'est pas Nora ! )
Profession/études : Batteur (et Batman.... Ouais nan, mais chut.)
Quartier : Queens
Capacité : Sentinelle à Originals

MessageSujet: Re: Did you call a nurse ? [ Kaleb - Cecil ] Mar 16 Aoû 2016 - 17:27

Avoir le coup de foudre pour quelqu’un qui brillait comme Lakshan ? Hm, non. Kaleb était peut-être masochiste, mais pas complètement suicidaire. Et puis, le coup de foudre, il l’avait à chaque fois qu’il voyait Connie à ses côtés. Il ne voulait pas perdre ça. Pas même pour un sourire de la réincarnation de son défunt amant. Non. Rien n’était plus beau que ce qu’il avait déjà. Il savait où était son bonheur, hors de question de les laisser s’enfuir ou de tout gâcher. Il avait déjà failli plus d’une fois ces derniers temps… Alors.... Non. Pas de coup de foudre cette fois-ci. Et il fronça les sourcils en entendant l’autre. Changer de parfum ? Ouais, en vrai, ça ne changerait vraiment rien.

Non… Non t’en fais pas… J’aime bien cette odeur… C’est juste surprenant… Mais j’aime bien… T’en fais pas, j’m’y ferai ! j’préfère ça que l’odeur de sueur…” dit-il avec un sourire moqueur. “Vu comment t’as l’air de courir partout, j’préfère que tu mettes du parfum....

Ils rentrèrent ensemble, le petit brun l’aidant un peu quand le trottoir était encombré ou les pentes vraiment mal adaptées aux fauteuils. Bref. C’était assez agréable cette compagnie un peu neutre. Au lieu de ceux qui l’avaient connu “avant”. Il détestait quand la déception, la tristesse et la pitié se lisaient sur leur visage. Il n’y avait guère que Connie qui ne le ménageait pas. Et ce n’était quand même pas simple. Alors, une pause dans tout ce bazar était la bienvenue. Il se sentait un peu plus léger. Il donnait quelques consignes au brun pour cuisiner. Il aurait pu faire quelque chose de sophistiqué, mais, ce n’était pas lui. Il opta pour un mafé. Le même genre que celui qu’il avait sorti quand le rouquin avait atterri chez lui après que l’Unit l’ait repéré. Le loft embaumait d’odeurs épicées. Mais la nourriture, c’était pas le plus compliqué…

Les deux hommes se retrouvèrent devant son armoire. Une armoire de métaleux. Il y avait plus de trous, de tee-shirts élimés que dans tous les dressings du quartier probablement. Mais ça le faisait pas pour un repas aux chandelles non ? Il était pourtant sûr d’avoir…

Oh je la tiens !” Il tira sur un bout de tissu. “Ma dulcinée aime surtout... “ Il marqua une pause. “En fait… J’en sais rien… Je comprends pas vraiment ce qu’elle me trouve… Et comme elle passe son temps à me dire qu’elle me déteste avant de m’embrasser... “ Il eut un petit rire. “Alors j’en déduis qu’elle doit aimer que je sois le pire des crétins H24…

La chemise était un peu froissées, mais rien de grave. Il trouva aussi un pantalon de ville. L’ensemble noir était assez classe. Il ne portait ça… que pour les interviews quand il faisait décoration derrière Malroy des fois. Ou pendant les galas. Mais c’était pas son truc ces fringues là. Seulement, il avait envie d’être… un peu mieux que d’habitude. Mieux que son état depuis sa sortie de l’hôpital. Juste pour lui montrer qu’il n’était définitivement pas mort ce soir-là, qu’il était là pour lui, et pour les autres aussi. Il releva la tête.

Par contre, je mets pas la cravate, même pour lu...Elle. Elle met bien des talons pour moi, mais je suis pas prêt à tous les sacrifices…. La cravate, c’est contre ma religion…” Il prit la direction de la douche… Et eut une petite grimace. “Pour la douche… Hm… Le mieux, c’est que tu m’aides à m’asseoir, on m’a acheté une chaise spéciale, et après, je me débrouille, ok ? J’ai pas spécialement envie que… Enfin ce serait gênant et puis faut que je me débrouille aussi ! Comme un grand !

Et surtout comme un estropié qui ne supportait pas l’idée de dépendre de quelqu’un pour se décrotter le cul…

_________________

I'll die fighting, inside me there's a fire that burns. My life begins and ends without the faith that we learn. Save me from the darkest places. Save me from myself. I'm a loaded gun, an only son. But I'm nobody's hero. I've come undone. I'm on the run. Yeah, I'm nobody's hero. Nobody's hero.

  (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cecil Sparrow

❝Piou ❞


Inscrit(e) depuis le : 22/02/2016
Messages : 3106
Multicomptes : Connie le roukinours, Nathou le papatissier, Yuichiro le Blondophile
Ressemble à : Harry Styles
Crédits : tumblr
Âge : 23 ~ Statut civil : Single moineau
Profession/études : Etudiant
Capacité : Electromagnétisme

MessageSujet: Re: Did you call a nurse ? [ Kaleb - Cecil ] Mer 17 Aoû 2016 - 0:59

Il n'avait jamais joué à Pretty Woman mais ça devait sans doute ressembler à ça se disait Cecil en farfouillant dans la garde robe du musicien. Normalement l'autre aurait du faire l'essayage aussi mais vu la situation on ne pouvait pas trop en demander. Déjà que le métaleux se transformait en midinette en parlant de sa dulcinée. Whoa, il était pas le pire quand ça en venait aux dulcinées, c'était pas tellement rassurant. C'était lui qui était sensé être l'adulte et employeur. Non mais. Cecil posa les vêtements sur la poignée du fauteuil et ne pouvait qu'acquiescer gravement à son constat sur la cravate. Même si parfois c'était l'accessoire de plus qui faisait le truc.

« Je suis sur qu'il ou elle adorerait une belle paire de bretelles. Ça ou un veston, y'a rien de plus élégant ! M'enfin ce dîner ce soir c'est pour une demande en mariage ? »

Il avait appuyé mine de rien sur le il ou elle, parce que la maladresse du tatoué n'était pas passé exactement inaperçue. Fallait pas que ça le gène ou qu'il se sente obligé de cacher des trucs avec lui, Cecil se fichait bien de tout ça depuis le temps. Même si au départ, beaucoup plus jeune, ces histoires de personnes du même sexe qui s'aimaient le travaillaient grandement, il avait fini par faire un bisou à un garçon et réaliser qu'on faisait tout un foin de pas grand chose. Et depuis il était allé un peu plus en profondeur des choses. Même s'il était longtemps resté un beau garçon tombeur de filles... Qui s'en fichait si la dulcinée du brun était un dulciné hein ? Il revint à ses moutons dans la salle de bain

« Oh, OK, peut être que je vais vous retirer les chaussures quand même parce que c'est bien galère, et le jeans ? C'est sûr ? Je saurais me tenir je suis professionnel ! »

Et il fit selon le bon vouloir du patron. Profitant du temps qui lui était alloué pour aller surveiller la cuisson de ce plat qu'il ne connaissait pas -et le gouter- et mettre la table, des bougies qu'il avait trouvées près de la fenêtre, il réserva une attention particulière à la table pour qu'elle soit parfaite et parfaitement romantique. Et puis un tableau plein de punaises de nombreuses couleur attira son attention. Et puis le mur avec le batsignal. Hehe. Il avait vraiment dégotté le jackpot.

« Wow... Désolé si c'est déplacé, mais vous êtes ultra canon ! »

Il s'exclama au retour de Kaleb. Il souriait. C'était assez rare pour le noter, mais il était heureux pour ce couple là. Pour d'autres, quoi. Cecil ricana un peu puis revint vers Kaleb avec son téléphone portable prêt à noter.

« Je vais peut être vous laisser, sauf si vous voulez que je fasse le majordome ? C'est pas sûr que ce soit l'ambiance de la soirée. Appelez moi si y'a besoin, sinon je vous mailerai mon planning et vous me direz quand vous aurez besoin de moi, si ça vous va ?»

Il tendit la main pour serrer celle du tatoué. Bien sûr qu'une petite secousse les traversait. Puisqu'il l'appréciait.

« Je suis ravi de bosser pour vous, Mr Lowe. A bientôt ! »

_________________


A little bird once told me

❝I promised one day that I'd bring you back a star
I caught one and it burned a hole in my hand. ❞

Revenir en haut Aller en bas
Did you call a nurse ? [ Kaleb - Cecil ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MORE THAN HUMANS :: New York City :: Manhattan-
Sauter vers: