AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez|

An eye for an eye, a tooth for a tooth [Yuichiro - Nora]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Yuichiro Malroy

❝You are my vanilla, boy ♥ ❞


Inscrit(e) depuis le : 15/09/2014
Messages : 5392
Multicomptes : Connie Egern (renard rouquinours) Nathaniel (gentil papatissier)
Ressemble à : Gackt
Crédits : tumblr & Cassy & Dru
Âge : 39 ~ Statut civil : En pourparlers avec un blond ♥
Profession/études : Superstar ♪
Capacité : Empathie

MessageSujet: Re: An eye for an eye, a tooth for a tooth [Yuichiro - Nora] Sam 13 Aoû 2016 - 1:15

La jeune fille n'était pas la première élémentaire contre qui Yuichiro avait à se battre, que ce soit en salle d'entraînement ou sur le terrain mais malgré tout... Quelle force. Quelle énergie se dégageait d'elle, c'était phénoménal, à un point où le brun aurait pu se montrer jaloux. Certes, mais un don comme le sien était triplement plus voyant et difficile à dissimuler. Il était plus subtil qu'un lanceur de boules de feu. Mais le vent qui se déchaînait dans la chambre d'hôtel avait quelque chose de grandiose, de majestueux. Le temps de s'en émerveiller et la jeune femme le surprenait autrement. Depuis quand les jeunes filles en fleur vengeresses savaient envoyer au tapis un assaillant ? De dans son dos Yuichiro se retrouva balancé par dessus et roula un peu plus loin, s'arretant dans un réflexe sans trop de dégât. Ce n'était pas face à une bleue qu'il se retrouverait longtemps au sol. Il se redressa, ouvrant son don pour parer à de futures attaques éventuelles.

« Ne joue pas à ça, honey. Tu seras perdante dans tous les cas. »

Il tentait de faire abstraction du mistral à décorner les boeufs et se montrait sûr de lui, malgré le vent qui lui fouettait le visage. Est-ce qu'elle était capable de plus que ça ? Une simple tempête allait mettre le bordel et on allait encore dire que les Stars n'avaient aucun savoir vivre, mais si elle pouvait le concentrer... Il pouvait faire mal. Trancher, peut-être. Yuichiro était toujours contre tuer sans réelle nécessité, mais il ne tenait pas à perdre la vie pour une sotte non plus.

« Je ne vois que deux solutions. Soit tu te calmes, et tu me donnes une bonne raison de ne pas te tuer pour garder mon identité secrète, soit on en vient directement aux mains. Je connais bien trop de façons de venir à bout des gens bornés et ma patience arrive à échéance. »

Il n'allait pas se servir de son flingue. Trop de bazar à nettoyer, trop de problème avec les voisins à cause du bruit, et puis ça manquait d'élégance. Mais si elle menaçait sa vie ou sa tranquillité et autant que ça le dérange d'en arriver là... Il y avait toujours des moyens de pression, sinon. Surtout quand on venait de chez les alphas.

« Ca serait dommage. Que tu le veuilles, on se ressemble toi et moi. Ça aurait pu être toi cette nuit là, à ma place. Tu aurais fait les choses différemment ?»

Il la regardait droit dans les yeux malgré le vent qui rugissait toujours.

_________________
 
I think I might be falling for You
That is just the sweetest thing ever. A kind of loyality called love ?
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nora Wright

❝Sow the wind and reap the whirlwind. ❞

Inscrit(e) depuis le : 19/04/2015
Messages : 6258
Multicomptes : Elias
Ressemble à : Rachel Hurd-Wood
Crédits : BlueOrchid - (c) google
Âge : 27 ~ Statut civil : célibataire
Profession/études : Infirmière
Quartier : Brooklyn
Capacité : Aérokinésie

MessageSujet: Re: An eye for an eye, a tooth for a tooth [Yuichiro - Nora] Mer 24 Aoû 2016 - 14:00

Si Nora pouvait tirer au moins une satisfaction de la situation, c'était de constater que ses entraînements portaient enfin leurs fruits. Non seulement, elle arrivait à contrôler son don à peu près comme elle le souhaitait et sentait même qu'elle pouvait faire plus mais surtout, elle avait réussi à se détacher de l'étreinte particulièrement désagréable du chanteur. Encore qu'il lui fallait bosser ses réflexes vu qu'il s'était relevé avant elle mais peu importe, elle avait obtenu ce qu'elle voulait et était à nouveau libre de ses mouvements. La rage qu'elle ressentait à son égard la rendait plus vivante que ces derniers temps et même si elle savait qu'il n'était pas bon de se laisser envahir par la haine, elle s'en foutait. Si seulement elle pouvait s'en servir pour effacer tous les doutes qui la tiraillaient... malheureusement, ce n'était pas si simple. Elle n'était pas une tueuse et de voir la rockstar qui se faisait rien pour se défendre, ça n'aidait pas. Au moins, s'il esquissait le moindre mouvement, elle aurait pu s'arranger avec sa conscience en se disant que c'était elle ou lui mais là, ça ressemblerait plus à une exécution si jamais elle tentait quoique ce soit. Et elle avait beau savoir qu'il ne se laisserait certainement pas faire, le fait est qu'en lançant les hostilités, elle franchirait une limite irréversible. Pourtant, elle voulait vraiment lui faire payer le mal qu'il lui avait fait ! Plus que tout au monde en cet instant.

Ah voilà, il montrait enfin les dents avec ses menaces ! Et même si la jeune femme ne savait toujours pas quoi faire, ça lui donnait au moins un petit répit face à ses hésitations. Elle le regarda un moment, sarcastique, en silence avant d'enfin répondre.

"Identité secrète, hein ? C'est pas une réussite vu que vous êtes dans le collimateur de l'Unit. Me tuer ne résoudra donc pas ce problème. Et vous croyez sincèrement me faire peur ?"

C'était de l'inconscience pure et simple que d'ainsi le provoquer, Nora le savait bien mais elle ne savait pas comment répondre à sa question suivante et c'était une façon comme une autre pour cacher son embarras. Ou plutôt si, elle ne savait que trop bien sa réponse et c'était là le problème... elle aurait agi comme lui face à la criticité de la situation. Enfin, si ça n'avait pas été James en face, bien sûr. Elle voulait croire qu'il aurait pu être sauvé, elle en avait besoin. Et surtout, elle se sentait coupable. Il avait fait ça pour les préserver tous, ses parents, Andrew et elle. Si seulement elle lui avait parlé de son propre don, les choses auraient peut-être été différentes. Elle se trompait peut-être de cible après tout, c'était l'Unit, encore une fois, qui était derrière tous ces malheurs. Pourtant, elle n'arrivait pas à se résoudre à juste abandonner. Peut-être pouvait-elle juste le blesser, histoire qu'il souffre au moins un peu vu le calvaire qu'elle vivait ? Oui, c'était ça la solution, elle en était certaine.

"Vous vous fichez bien de faire souffrir les autres, vous ne valez vraiment pas mieux qu'eux !" dit-elle, cinglante, et sans même lutter contre les larmes qui inondaient ses joues.

Elle se concentra alors sur la lourde lampe qui se trouvait non loin du chanteur pour la soulever et l'envoyer valdinguer vers lui....
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yuichiro Malroy

❝You are my vanilla, boy ♥ ❞


Inscrit(e) depuis le : 15/09/2014
Messages : 5392
Multicomptes : Connie Egern (renard rouquinours) Nathaniel (gentil papatissier)
Ressemble à : Gackt
Crédits : tumblr & Cassy & Dru
Âge : 39 ~ Statut civil : En pourparlers avec un blond ♥
Profession/études : Superstar ♪
Capacité : Empathie

MessageSujet: Re: An eye for an eye, a tooth for a tooth [Yuichiro - Nora] Dim 28 Aoû 2016 - 15:26

Tout compte fait, la situation aurait pu être bien plus désespérée que celle ci. Yuichiro aurait détesté mourir de cette façon, des mains vengeresses d'une gamine qui ne maîtrisait pas encore son don et qui se laissait maîtriser par ses émotions. Et par l'Unit, il ne pensait pas lui mentir sur ce point. Même si voler par la fenêtre avait son charme comme fin, et que les gros titres s'en seraient donné à coeur joie il n'en avait pas fini sur cette Terre encore, il en avait encore des choses à faire même si personne ne décidait vraiment de l'heure de sa fin dans l'univers qu'était le sien depuis des années. Elles étaient souvent brutales, à l'image de leur vie. Et puis il y avait autre chose. Quelque chose qui ne devait pas entrer en ligne de compte lorsqu'on était Yuichiro Jack Malroy mais qui malgré tout se profilait inconsciemment. Il y avait sur cette Terre au moins deux personnes qui seraient impactées par sa disparition. Oh, ils s'en remettaient sans doute, un salaud comme lui ne provoquaient pas de larmes durables mais... Il avait encore envie de les fréquenter un peu. D'essayer d'être quelqu'un de bien au moins pour ces deux personnes, si les autres eux pouvaient bien vivre l'enfer qu'il faisait vivre au reste du monde en se comportant entre un parfait ange et un insouffrable démon. Il reprit face à la jeune fille dans le plus grand des calmes.

« Ca n'est pas à toi que je compte faire peur. Ils savent ce dont je suis capable, mais grâce à certaines raisons ils n'osent pas m'approcher de trop près. S'y prendre de face. C'est pour ça qu'ils envoient des éléments dispensables. Navré de te l'apprendre mais c'était sans doute le cas de ton frère. »

Il n'était pas navré outre mesure en réalité. Son empathie allait rarement plus loin que les capacités que lui offraient son don, mais c'était plus humain. Il savait faire en sorte d'avoir l'air humain. Et puis, si Yuichiro avait encore une chance de la calmer et comptait bien l'utiliser.

« Tu oublies aussi que je ne suis pas ton ennemi. L'Unit l'est. Le gouvernement qui nous pourchasse et utilise les nôtres pour nous éliminer un par un. Et contrairement à l'image que tu as de moi, je ne prends pas mon pieds en tuant. J'ai bien mieux pour ça. »

Il ne lui viendrait bien sûr pas à l'idée de mentionner qui que ce soit. Avoir des attaches était déjà un danger en soi dans sa condition, il avait beau ménager et jongler avec discrétion entre le public et le privé depuis des années, il n'était jamais à l'abri qu'on découvre ce qu'il avait de cher ces temps ci... Et qu'on tente de l'atteindre de cette façon là, plus détournée mais moins dangereuses pour ses ennemis que d'envoyer des pantins jours après jours. Enfin... Si on voulait réellement le targuer de sans coeur et de type dangereux, c'était le meilleur moyen. S'en prendre au peu de choses auxquelles il accordait de l'importance dans ce monde. L'argent, sa carrière... Oui ce serait ennuyeux mais il s'était retrouvé avec si peu de choses quelques années auparavant qu'il pouvait s'en passer.

« Voilà, on en est la. Et je sais tout ce que tu t'arrêtes à faire. C'est donc mon dernier avertissement. Tu peux soit passer cette porte en vie. Soit leur faire un monstre de moins à éliminer et te donner raison en me forçant a l'utiliser... »

Parce qu'il ne comptait pas partir pour une inconnu, aussi ravissante soit elle. Il avait promis ce rôle à Drumë. Le musicien sorti son pistolet à nouveau, et pointa l'arme en direction de la boîte crânienne de la rouquine, le visage impassible, attendant sa décision.

_________________
 
I think I might be falling for You
That is just the sweetest thing ever. A kind of loyality called love ?
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nora Wright

❝Sow the wind and reap the whirlwind. ❞

Inscrit(e) depuis le : 19/04/2015
Messages : 6258
Multicomptes : Elias
Ressemble à : Rachel Hurd-Wood
Crédits : BlueOrchid - (c) google
Âge : 27 ~ Statut civil : célibataire
Profession/études : Infirmière
Quartier : Brooklyn
Capacité : Aérokinésie

MessageSujet: Re: An eye for an eye, a tooth for a tooth [Yuichiro - Nora] Lun 29 Aoû 2016 - 23:51


Il lisait dans les pensées pour ainsi dire tout haut ce que Nora pensait tout bas, ce n'était pas possible autrement ! Après tout, elle savait que c'était un Alpha alors pourquoi pas ? Et c'en était d'autant plus dérangeant que ça voulait dire qu'il avait sûrement entendu toutes ses hésitations depuis le début de l'entrevue. Qu'il perçoive sa haine, la rouquine s'en foutait, elle ne s'en cachait d'ailleurs pas mais le reste, c'était injuste. Ça n'aurait dû lui appartenir qu'à elle, c'était son jardin secret. Les images de James passèrent dans sa tête et elle essaya de les chasser pour ne pas les offrir à la Rockstar qui devait bien s'amuser devant son désarroi et le temps qu'elle avait mis à comprendre. Évidemment qu'il n'était pas surpris de ses attaques dans de telles conditions, le combat était truqué. Forcément que ses arguments sonnaient juste à ses oreilles. L'Unit était bien son ennemi, c'était vrai et c'était de leur faute tout ça. Mais ça ne dédouanait pas l'asiatique pour autant. C'était lui qui avait tué son frère et elle ne pouvait s'empêcher d'y penser. Surtout avec sa façon de lui envoyer sa vérité à la face. Elle serra les poings quand il parla de son frère comme d'un élément dispensable, essayant de ne pas répondre à cette nouvelle provocation de sa part, avec grande difficulté.

Et puis, sans prévenir, alors que Malroy levait à nouveau son flingue dans sa direction, la peur rattrapa Nora. Était-ce la fatigue d'avoir trop usé de son don, l'adrénaline qui désertait ses veines, difficile à dire mais le résultat était là. Devant le canon du pistolet, elle réalisa que son aîné n'aurait sûrement pas voulu qu'elle se fasse tuer ainsi. Pas pour venger sa mort et surtout pas si ça devait causer l'affreuse peine de perdre un deuxième enfant à ses parents. Elle aurait dû y penser plus tôt mais sa tristesse l'avait aveuglée et maintenant, elle ne avait pas comment s'y prendre. Pire, elle sentait qu'elle perdait le contrôle de son don alors que le vent s'accélérait autour d'eux. Avec ses émotions en vrac, elle n'arrivait plus à se concentrer suffisamment. Tout ce qu'elle voyait, c'était cette arme dirigée vers elle et le regard froid de Malroy qui ne la quittait pas un seul instant du regard. Elle envoya valdinguer la lampe à travers la pièce sans même le viser alors que c'était peut-être l'unique chance qu'elle avait de pouvoir le neutraliser pour partir et se força à fermer les yeux pour oublier la menace et réfléchir.

Sauf que ça ne marchait pas. Pas du tout même. Elle avait beau se répéter les préceptes appris lors des entraînements, rien ne marchait. Pas étonnant il faut dire, depuis le temps qu'elle n'y allait plus et on ne pouvait pas franchement dire qu'elle était stable émotionnellement alors que c'était ce dont elle avait besoin pour maîtriser les choses. Son unique pensée, c'était qu'elle devait réussir à faire disparaître le vent si elle voulait une petite chance que le monstre face à elle la laisse partir. Supprimer le vent, supprimer les molécules d'air... Dans la panique, elle ne pensait à rien d'autre et finit par se sentir très fatiguée. Elle avait du mal à respirer, manquait manifestement d'air et commençait à avoir des taches noires devant les yeux. Et plus elle se concentrait pour faire cesser le vent, plus la sensation empirait. Et elle mit un moment à réaliser que c'était elle qui faisait ça. Elle ne savait pas trop comment mais de toute évidence, elle était en train de faire disparaître tout l'air de la pièce.

Au bord de la suffocation, elle relâcha son emprise sur les particules qui les entouraient et se laissa tomber sur le sol, éreintée. En plus de la peur de l'arme, elle avait à nouveau peur d'elle-même et ça faisait bien longtemps que ça ne lui était pas arrivé. A tel point qu'elle en avait presque occulté celui qui se tenait toujours debout face à elle. Elle était à sa merci à présent, incapable d'esquisser le moindre mouvement ni pour se défendre, ni pour fuir.


Dernière édition par Nora Wright le Jeu 1 Sep 2016 - 23:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yuichiro Malroy

❝You are my vanilla, boy ♥ ❞


Inscrit(e) depuis le : 15/09/2014
Messages : 5392
Multicomptes : Connie Egern (renard rouquinours) Nathaniel (gentil papatissier)
Ressemble à : Gackt
Crédits : tumblr & Cassy & Dru
Âge : 39 ~ Statut civil : En pourparlers avec un blond ♥
Profession/études : Superstar ♪
Capacité : Empathie

MessageSujet: Re: An eye for an eye, a tooth for a tooth [Yuichiro - Nora] Jeu 1 Sep 2016 - 17:49

Yuichiro tenait bien ses appuis et l'arme dirigée vers la jeune femme, s'apprêtait à avoir des difficultés pour viser vu le vent qui habitait maintenant la pièce. Quel don impressionnant tout de même. Il l'aurait été d'avantage si elle avait su le maîtriser. Mais ce n'était pas le cas, même quand ses intentions étaient claires pour celui ci. Là, alors que le brun avait ses écoutilles ouvertes à la moindre mauvaise idée de la rousse, il était clair qu'elle ne maîtrisait plus grand chose. Il avait senti qu'elle respirait le désespoir et la tristesse, l'envie de vengeance et de bouc émissaire un peu plus tôt. Maintenant, elle semblait se perdre dans un méandre de peur panique. C'était dangereux. Autant pour lui que... De justesse il évita le vase, et de presser la détente. Ça aurait fait désordre, déjà qu'il allait devoir trouver une explication pour la chambre.

« Calme toi, écervelée, si quelqu'un débarque avec ce boucan que tu fais que crois tu qu'il se passera ?»

Mais ça n'allait pas la calmer, et Yui perdait son sang froid et sa patience à grande vitesse. S'il était clair dans la tête de la rouquine qu'elle n'avait plus aucune intention de le tuer, et qu'elle paniquait juste, dans sa tête à lui la décision n'était pas encore prise. Il n'avait pas la moindre envie de se retrouver à avoir des ennuis à cause de cette idiote. Il fit un bruit impatient et rangea son arme pour tenter de la raisonner en la rassurant pour commencerw quand quelque chose d'inattendu se produisit. Aussi inattendu pour elle que pour lui manifestement, parce que Yuichiro sentait sa surprise et son désarmement face à ce qui se passait. Et ne pouvait que se tenir au canapé en toussant et en lui ordonnant à nouveau de se calmer, en vain. S'il n'en était pas là cible en ce moment même, il aurait admiré la beauté d'une telle capacité. C'était imparable, et surtout invisible comme mal de priver la pièce d'air. Mais là il était surtout concerné par sa survie et par trouver un moyen de l'arrêter. Elle s'effondra au sol et il s'approcha, chaque respiration une torture, jusqu'à se retrouver au dessus d'elle. Il la toisa de ses yeux froids et la soulevant par les cheveux il congna sa tête contre le mur et l'assomma.

Il lui fallu de bonnes minutes pour que sa tête ait fini de lui tourner et elle lançait horriblement, son pouls audible dans ses oreilles. Yuichiro avait lui aussi utilisé son don à capacité maximale et il connaissait la migraine qui pointait son nez. Il allait avoir une mine épouvantable à son interview le lendemain. Il traîna la jeune femme inconsciente au pied du lit et attacha ses poignets là, allant s'adosser avec les forces qui lui restaient, en toussant, contre le mur en face. Il avait une envie terrible de fumer mais là... Ça n'était pas encore le moment. Il attendit comme ça qu'elle reprenne connaissance.

Une bouteille d'alcool tirée du mini frigo à côté à moitié entamée et quelques minutes plus tard elle se réveillait. Elle eut droit au regard bleu glacier posé sur elle un moment avant que Yuichiro ne prenne la parole.

« Bien dormi ? »

Il prit une longue gorgée de l'alcool brûlant et lui tendit la bouteille. Il n'était pas un monstre... Enfin.

« Tu te rends compte que si tu utilisais toute cette énergie et que tu la dirigeais contre les bonnes personnes, tu rendrais un fier service à ta communauté ? »

Appuyé sur ses genoux, les jambes pliées, il la jaugeait. Difficile à dire avec les éléments aussi instables et émotionnels, surtout les débutants, si elle pouvait vraiment être utile à la cause ou non. Yui ne savait que trop bien combien faire passer ses propres priorités avant le reste était facile et enviable. Mais même lui savait que ça n'avait qu'un temps et que aussi loup solitaire qu'il soit, le nombre faisait aussi parfois la force

_________________
 
I think I might be falling for You
That is just the sweetest thing ever. A kind of loyality called love ?
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nora Wright

❝Sow the wind and reap the whirlwind. ❞

Inscrit(e) depuis le : 19/04/2015
Messages : 6258
Multicomptes : Elias
Ressemble à : Rachel Hurd-Wood
Crédits : BlueOrchid - (c) google
Âge : 27 ~ Statut civil : célibataire
Profession/études : Infirmière
Quartier : Brooklyn
Capacité : Aérokinésie

MessageSujet: Re: An eye for an eye, a tooth for a tooth [Yuichiro - Nora] Ven 2 Sep 2016 - 1:02

Pour Nora qui peinait à retrouver son souffle, la scène semblait se passer au ralenti sous ses yeux. Elle voyait bien que l'asiatique avait lui aussi du mal à respirer mais ce n'était pas étonnant avec le peu de molécules d'air qu'elle sentait encore autour d'eux. Si elle ne s'était pas senti aussi épuisée, qu'aurait-il pu se passer ? Elle en frissonnait rien que d'y penser, effrayée par son propre don et son manque flagrant de maitrise. Et peu importe le remue-ménage dans sa tête, Malroy avançait toujours vers elle et elle n'avait plus la force de rien faire. Pire, elle se sentait résignée au sort qu'il prévoyait pour elle. Elle le sentit la tirer par les cheveux et même la douleur ne la fit pas réagir. Elle était comme une poupée de chiffon, respirant toujours difficilement, ses muscles refusant de réagir comme pour la punir de les avoir privé d'oxygène. Elle ressentit ensuite une douleur fulgurante dans le crâne et puis plus rien. Le noir complet et le silence.

Lorsqu'elle reprit conscience, elle mit du temps à comprendre la situation dans laquelle elle se trouvait. Elle avait un mal de crâne épouvantable, une douleur lancinante qui partait du haut de la tête comme si on lui enfonçait un poignard dans le cerveau. Et elle sentait un liquide qui coulait, preuve qu'elle saignait. Si ça ne suffisait pas, elle était assise à même le sol, les bras attachés dans son dos à ce qui s'avérait être un lit d'après ce qu'elle put voir du coin de l’œil. Elle se sentait nauséeuse et sa vision mit un moment à s'éclaircir complètement. C'est seulement après quelques minutes qu'elle remarqua que le brun était face à elle, la fixant sans ciller, en silence. Elle tenta bien de se débattre pour délier ses liens mais, de toute évidence, il s'y connaissait dans l'art de ficeler quelqu'un. En plus d'être inutile, sa manœuvre lui avait fichu encore plus mal à la tête aussi s'arrêta-t-elle pour rester passive, attendant de savoir ce qu'il comptait faire d'elle. Et surtout, se forçant à ne penser à aucun plan pour pas qu'il puisse prévoir ce qu'elle ferait. Elle devrait compter sur la spontanéité si elle voulait s'en sortir. C'était pas gagné mais si c'était sa seule chance, elle ferait avec.

Pour toute réponse à sa première pique, elle lui jeta un regard noir et tourna la tête quand il approcha la bouteille d'alcool d'elle. Hors de question qu'elle accepte quoique ce soit de sa part et tant pis si sa bouche pâteuse criait le contraire. De toute façon, elle aurait plutôt eu besoin d'eau et d'un doliprane au passage mais surtout pas d'une boisson alcoolisée qui augmenterait ses douleurs tout en lui faisant perdre le peu de lucidité qu'elle avait encore. La suite, par contre, la surprit et elle eut une fugace pensée pour les Shadows avant d'essayer de penser à autre chose. S'il lisait dans sa tête, elle ne devait lui fournir aucune information. Mais sous-entendait-il vraiment ce qu'elle comprenait dans sa question ? Si elle se disait prête à œuvrer pour "le bien collectif", il aurait été prêt à la recruter chez les Alphas alors qu'elle était venue le trouver dans le but de le tuer ? Là, pur le coup, il avait réussi à la déstabiliser bien plus que depuis le début de leur entrevue. Évidemment, c'était clair dans sa tête, il en était hors de question. Quelques mois plus tôt, ça aurait été bien différent mais à présent... elle venait de prouver que la vie était bien trop importante pour elle, même celle d'un monstre et puis, elle ne pouvait même pas envisager de voir la tête de l'assassin de son frère tous les jours et de bosser à ses côtés.

"Si c'est pour croiser des gens comme vous, je préfère me débrouiller toute seule."

N'empêche qu'il avait réussi à l'intriguer mais ça devait certainement être le coup qu'elle avait pris sur la tête qui la faisait réagir ainsi. En tout cas, elle ne pouvait se résoudre à imaginer que ce soit autre chose. Agenouillé devant elle, il l’écœurait toujours autant mais il fallait aussi qu'elle pense à la suite. Au moyen de se sortir de là à présent que sa folie quasi suicidaire l'avait quittée.

"Vous comptez faire quoi de moi ?" enchaîna-t-elle, aussi froidement que possible pour ne pas lui donner la satisfaction de la voir apeurée.

Elle en menait peut-être pas large mais elle avait toujours sa fierté pour elle. Et puis, s'il ne l'avait pas encore tuée, c'était peut-être qu'il comptait bien la laisser partir, non ? Ça coutait rien d'y croire en tout cas. Dans le cas contraire, elle se savait maintenant capable de prouesse en supprimant l'air de la pièce et tant pis si ça lui était fatale à elle-aussi. Si elle devait y passer, ce ne serait pas seule !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yuichiro Malroy

❝You are my vanilla, boy ♥ ❞


Inscrit(e) depuis le : 15/09/2014
Messages : 5392
Multicomptes : Connie Egern (renard rouquinours) Nathaniel (gentil papatissier)
Ressemble à : Gackt
Crédits : tumblr & Cassy & Dru
Âge : 39 ~ Statut civil : En pourparlers avec un blond ♥
Profession/études : Superstar ♪
Capacité : Empathie

MessageSujet: Re: An eye for an eye, a tooth for a tooth [Yuichiro - Nora] Dim 4 Sep 2016 - 21:44

Il n'était vraiment pas certain que la folie ne l'avait pas déjà atteint quand il avait prononcé ces mots. Il aurait même pu dire au moment où il l'avait épargnée. Laissée parler, simplement. Parce que s'il pouvait se targuer de ne pas être un tueur sanguinaire sociopathe devant elle aujourd'hui, Yuichiro n'était pas si sûr d'avoir tellement fait la différence quelques années auparavant. Il s'entendait parfaitement avec sa conscience, bien sûr, et ne s'attardait de toute façon pas sur le passé ou si peu. La mélancholie ça ne l'intéressait pas. Mais il avait, en accordance avec les jolies descriptions et adjectifs qualificatifs de la rouquine le concernant, en effet eu les mains couvertes de sang plus ou moins innocent. Peut être qu'à l'époque elle serait déjà passée par la fenetre elle et son don. Qui sait, elle aurait peut être pu apprendre à voler de cette façon...

« On a vu comment ça te réussissait, toute seule. »

Il dit avec un demi sourire. Sans agressivité mais quand même... Elle plaisantait ? La jeune femme avait tellement loupé son entrée qu'elle avait dû s'y prendre à plusieurs fois, et s'il n'avait pas décidé de lui ouvrir pour en finir, elle serait encore à l'attendre sur le paillasson. Et inutile de mentionner que son but, AKA le tuer, n'était toujours pas atteint et que plus ça allait plus on s'en éloignait. Non, clairement, il y en avait qui avaient besoin d'un coup de pouce. Il n'était pas de ceux qui le criaient sur tous les toits non plus, mais lui même avait eu de l'aide à un moment donné. Un mentor en quelques sortes et... Non. Est-ce que c'était ce qu'il était en train de penser ? Réellement ? Yuichiro eut un petite rire à part lui même et renquilla sur la bouteille puisqu'elle n'en voulait pas. Ca dégageait les voies respiratoire au moins...

« Aucune idée. Tout dépend de toi, fillette. Ma proposition ne tient que si tu as l'envie suffisante de faire avancer les choses. Si tu veux rester une victime, et de ces connards et de tes émotions, ça sera sans moi. Mais j'ai le sentiment que tu vaux mieux que ça... »

Il dit, d'un ton penseur. Il pouvait se tromper. Il n'avait jamais tellement eu la fibre avec les autres êtres humains, pour les avoir beaucoup trop connus. De l'intérieur, ils se ressemblaient tous. Humains ou non d'ailleurs, tous étaient dirigés par leurs émotions et avec son don il était plus que bien placé pour le savoir. Il suffisait de savoir ce qui les animait pour se servir d'eux, ou les anéantire si besoin était. Ou leur plaire, les combler, comme il avait aussi dû le faire de nombreuses années. Il voyait par exemple ce qui animait la jeune femme et ce qui la traversait à l'instant. Même si après le coup qu'elle avait joué, Yuichiro gardait en sourdine ses capacités. Il avait suffisement mal au crâne comme ça pour se fatiguer avec ces histoires de vengeance de gamine. Mais aussi futile que ce soit, c'était une source et un potentiel où elle pouvait puiser pour faire beaucoup mieux, si elle en avait la volonté. Il le savait. Il était passé par là pour des raisons différentes.

« Je travaille seul. En général. Je rends des comptes bien sûr mais les grosses fratries ça n'a jamais été pour moi... Mais au moins de cette façon je sais où je vais et de quel côté je me trouve. Est-ce que tu sais toi ? »

Il la toisa. Il ne la détacherait qu'une fois qu'elle se serait calmé, on n'était pas à l'abris d'une résurgence. Mais l'envie de la faire taire pour toujours, aussi insupportable soit-elle, l'avait au moins quitté.

_________________
 
I think I might be falling for You
That is just the sweetest thing ever. A kind of loyality called love ?
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nora Wright

❝Sow the wind and reap the whirlwind. ❞

Inscrit(e) depuis le : 19/04/2015
Messages : 6258
Multicomptes : Elias
Ressemble à : Rachel Hurd-Wood
Crédits : BlueOrchid - (c) google
Âge : 27 ~ Statut civil : célibataire
Profession/études : Infirmière
Quartier : Brooklyn
Capacité : Aérokinésie

MessageSujet: Re: An eye for an eye, a tooth for a tooth [Yuichiro - Nora] Mer 7 Sep 2016 - 0:19

Quel étrange personnage avait-elle en face d'elle ? Nora avait du mal à comprendre le fil de ses pensées, comment il pouvait lui faire sérieusement une telle proposition après ce qu'il venait de se passer. Mais le pire dans tout ça, c'est qu'elle commençait à le trouver humain et c'est ce qui la perturbait le plus. S'il était sincère dans ce qu'il disait, il y avait une réelle sagesse en lui pour passer outre les circonstances, alors même qu'il semblait avoir un ego démesuré, pour ainsi penser à l'aider... et même si elle se doutait que c'était son don qui l'intéressait plus qu'elle-même, ça n'en restait pas moins impressionnant. De là à l'admettre, c'était tout autre chose. La rouquine s'en voulait déjà bien suffisamment de penser ainsi, elle ne pouvait pas le reconnaître à voix haute et ainsi trahir encore plus la mémoire de son frère. Elle faisait face à son assassin, elle ne pouvait pas oublier ce fait, peu importe le reste. Et ce n'était pas comme si elle était à la recherche d'un mentor, ça non. Si seulement la douleur lancinante pouvait cesser pour qu'elle puisse réfléchir tranquillement. Au lieu de ça, elle resta sur la défensive et lança un cinglant :

"Qu'est-ce que ça peut vous foutre de toute façon ? "

D'autant qu'elle était honnêtement curieuse d'avoir la réponse. Si elle venait à mourir, elle ne serait guère plus qu'un dommage collatéral, dans sa vision des choses alors quoi, il était pris d'un soudain remord d'avoir tué James ? Ouai mais non. Il suffisait de le regarder pour savoir que ce n'était certainement pas le genre de sentiments dont il était familier. Il semblait plutôt être le genre de personne qui ne pensait qu'à lui-même, le genre qui devait penser qu'après lui, le déluge et elle se demandait bien comment on pouvait vivre ainsi. En tout cas, elle était bien décidée à ne pas lui fournir plus d'informations sur elle qu'il n'en avait déjà. Si elle se sortait de ce mauvais pas, elle espérait bien qu'il ne la retrouverait pas. Tomber sur lui à chaque coin de rue serait un réel cauchemar !

"Je sais ce que je veux, si ça peut vous rassurer. Et là, en l'occurrence, c'est que vous me détachiez !"

Nora se sentait vraiment épuisée et la situation n'aidait pas. Rien que diriger sa haine vers lui, ça lui demandait toute sa concentration, tout comme ses répliques qu'elle espérait cinglantes. Sauf qu'attachée au lit, à la merci de l'asiatique, ses bras douloureux d'être restreints dans leurs mouvements et sentant des fourmis dans ses jambes, elle commençait à baisser ses défenses. Surtout qu'il fallait être lucide, elle n'arriverait sûrement pas à grand chose en agissant ainsi. C'était difficile à admettre, malgré sa position de faiblesse, et son entêtement naturel avait tendance à lui dire de rester dans cette ligne de conduite sauf qu'elle avait vraiment envie de se barrer de là et que la curiosité était forte de comprendre. Elle finit par lâcher un soupir, essaya de se caler un peu plus confortablement et fixa son regard dans celui du brun, seul signe de défi restant.

"Vous êtes vraiment en train de me proposer de... de quoi d'ailleurs... d'être une sorte de mentor ?"

Pour le coup, il n'aurait pas besoin de lire dans sa tête pour voir tout le scepticisme qui se cachait derrière sa question. Et si c'était bien le cas, si elle avait bien compris ses propos, il comptait aller où avec ça ? Il ne pouvait quand même pas décemment l'imaginer œuvrant à ses côtés pour les Alphas. Elle ne serait jamais capable de lui pardonner, tout comme il était hors de question qu'elle lutte contre l'Unit sans se soucier des vies innocentes autour. La fin ne justifiera jamais les moyens, elle n'était pas prête à ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yuichiro Malroy

❝You are my vanilla, boy ♥ ❞


Inscrit(e) depuis le : 15/09/2014
Messages : 5392
Multicomptes : Connie Egern (renard rouquinours) Nathaniel (gentil papatissier)
Ressemble à : Gackt
Crédits : tumblr & Cassy & Dru
Âge : 39 ~ Statut civil : En pourparlers avec un blond ♥
Profession/études : Superstar ♪
Capacité : Empathie

MessageSujet: Re: An eye for an eye, a tooth for a tooth [Yuichiro - Nora] Sam 10 Sep 2016 - 23:37

Ce que ça pouvait lui foutre ? Elle avait raison, une crétine de plus ou de moins dans ce monde, quelle différence. Ce que ça lui foutait en réalité, c'était une occupation. Quelque chose sur quoi s'extasier le temps qu'il se lasse, comme beaucoup de choses, qui l'occupe comme un passe temps en quelques sortes. Non, c'était plus comme un animal à apprivoiser... A qui on apprend des tours parce qu'il a le potentiel, du moins c'est ce qu'on croit déceler. Ça pouvait même aller jusqu'à être un bon investissement de son temps si le poulain devenait un étalon. Est-ce que ce n'était pas ce qu'il avait été aux yeux de la mafia à l'époque, un animal dont ils utilisaient les talents et le don pour leur profit ? En l'occurrence, il ne voyait pas de profit particulier à tirer de la jeune fille. Pas sûr qu'elle ait le cran nécessaire, ou plutôt la volonté vu comment elle avait débarqué sans aucun plan, le cran, elle l'avait.

« Vois ça comme de la curiosité, ou peut être que je trouve ça dommage de ne pas exploiter son potentiel correctement quand j'en vois l'étendue possible.»

La curiosité, c'était un peu la seule chose qui vous faisait vivre quand vous deviniez les gens avait tellement de facilité que presque plus rien n'avait de secret pour vous. Le quotidien pouvait devenir extrêmement barbant. Elle l'amusait un peu... Un peu, oui.

« Possible. On l'a fait pour moi, quand j'étais incapable de me sortir de ma propre merde dans laquelle je m'étais embourbé. Crois moi, je ne fais pas ça tous les dimanches ou par pitié. »

Les responsabilités humaines, non merci. Et dire que depuis un an il était méconnaissable de ce côté... Si depuis le début de sa carrière Yuichiro avait manié les autres et leurs sensibilité avec autant de brio que c'était possible quand on connaissait son aversion pour une grande partie de la race humaine à l'époque... Le métier l'avait endurci. Il lui avait même appris à comprendre en profondeur la complexité des autres. Ça ne le touchait pas autant que ça aurait dû mais il voyait une certaine beauté dans la futilité de la vie des autres à présent. Dans la façon qu'ils avaient de se débattre, ridiculement parfois, de faire les pire choix possibles. Aider la rouquine ne lui apporterait aucune satisfaction personnelle, pas comme ces gens qui doués d'empathie se sentaient bien en aidant leur prochain. Non vraiment pas. Mais c'était un passe temps comme un autre. Et comme il lui avait dit, un don intéressant comme le sien, il aurait aimé voir où ça pouvait la mener.

Il se redressa sur ses talons et accroupi alla détacher la belle, en restant sur ses gardes bien sûr. Puis il se redressa et la regarda se relever. Il lui avait fichu un sacré coup mais surtout, il lui avait retourné la tête d'une toute autre façon.

« Je te dirais bien que je suis désolé pour ton frère, mais tu me cernes suffisamment pour savoir que je n'ai pas idée de la peine qu'on peut ressentir, ça serait... Vide de sens. Voire insultant. »

Il sorti un paquet de cigarettes qui avait souffert de sa poche arrière non loin de là où était rangé le flingue, et la mis au bec.  Il l'allumerait à la fenêtre quand elle partirait.

« Mais en guise d'excuse, je peux te proposer un marché. Je te laisse le temps que tu voudras pour y réfléchir mais quand tu seras prête donne moi ta réponse. Et si possible, n'essaie plus de me tuer...»

Il était suffisamment sur ses gardes tout le temps pour en plus devoir se taper une ado parano capable de l'envoyer valser du balcon.

«Si tu veux me donner ton nom, aussi, ça m'évitera les surnoms désuets.»

_________________
 
I think I might be falling for You
That is just the sweetest thing ever. A kind of loyality called love ?
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
An eye for an eye, a tooth for a tooth [Yuichiro - Nora]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MORE THAN HUMANS :: Outside of New York :: Rest of the world-
Sauter vers: