AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez|

Under the sun (Ezias)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Ezia Sainte-Croix

aka Loan Bennett


Inscrit(e) depuis le : 30/09/2015
Messages : 2295
Multicomptes : Eyron B. Mitchell
Ressemble à : Camille Rowe-Pourcheresse
Crédits : PsychoticKid (avatar) tfywh (gif)
Âge : 26 ~ Statut civil : Le coeur prit. Pratique souvent la danse horizontale avec un italien habile de ses mains.
Profession/études : Artiste peintre
Quartier : Bronx
Capacité : Guérison, auto-guérison ou régénérescence. Appelez ça comme vous voulez^^

MessageSujet: Under the sun (Ezias) Mer 22 Juin 2016 - 20:46

Le voyage allait durer quelques heures mais je savais que je serais incapable de dormir. Ces « vacances » allaient me faire du bien. Je jetais un œil à Eli qui regardait à travers le hublot. Un sourire s'esquissa sur mes lèvres. Si nous étions là dans cet avion, c'était grâce à lui. En plus, nous avions des billets de première classe. C'était bien la première fois que je voyageais en première. Et c'était loin d'être désagréable. Cela faisait une bonne semaine que j'avais quitté l'infirmerie des Shadows. Grâce à Eli, j'avais pu garder mon site internet et je continuais à avoir des commandes. Et puis pour le logement, Jeremiah m'avait trouvé un appartement. Pour l'instant, il n'y avait rien mais ce n'était pas vraiment important. J'avais tout perdu ou presque. Je ne pouvais plus aller dans mon ancien appartement. Mes amis Alphas m'avaient assuré qu'ils avaient nettoyé les environs. Il avait détruit tout ce qui pouvait porter mon nom ou avoir ma photographie. J'avais perdu les photos de mes parents, de Castiel. J'avais perdu mes pièces d'identités. On m'en avait fait d'autres. A présent, je n'étais plus Ezia Sainte-Croix mais Loan Bennett. Ezia était morte et enterrée. Je voulais entrer en contact avec Castiel afin de tout lui expliquer. Mais pour l'instant, je ne pouvais pas. On me conseillait de faire profil bas et de disparaître quelques temps de la circulation. Je crois que cela tombait bien. J'avais besoin de faire un break. Et Eli aussi. Alors c'était une bonne idée de partir à deux. Je lui avais proposé. Surtout sur le ton de la plaisanterie, ne pensant pas qu'il accepterai. Après tout, il avait son job au théâtre puis sa mission chez les shadows. Mais il avait accepté. Et finalement, j'en étais contente. Je posais ma tête sur son épaule. Mes blessures s'étaient évanouies. Elles étaient oubliées. Mais pas la douleur qu'elle avait représenté. Mais je savais qu'il ne servait à rien de broyer du noir. Et puis, ce n'était pas non plus dans ma nature. J'étais plutôt optimiste. Et mon entourage m'aidait à l'être. J'essayais de dormir mais sans succès. Je reportais alors mes yeux sur le Shadow. « Tu crois que tes amis vont réussir à se débrouiller sans toi ? » J'avais cru comprendre qu'il faisait parti d'une cellule de renseignements. Et forcément, son don devait être très utile au quotidien. Nous avions quasiment le même Original chez nous et il ne comptait pas ses heures. Toujours dans les locaux, rarement chez lui. Mais j'étais plutôt contente que ce n'était pas le cas d'Eli. Ce voyage, je ne me voyais pas le faire avec quelqu'un d'autre finalement. Bien que l'idée de convier Jersey m'avait traversé l'esprit. Mais elle m'avait fait comprendre que ça allait mieux et qu'elle voulait passer du temps avec sa fille, ce que je comprenais. D'ailleurs, Eli et moi n'avions pas reparlé de cette histoire. Alors que j'avais des tas de questions en tête. Ce n'était probablement pas le bon moment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elias Acciaro

❝All things come to him who waits. ❞

Inscrit(e) depuis le : 19/09/2015
Messages : 4137
Multicomptes : Nora
Ressemble à : Jackson Rathbone
Crédits : google
Âge : 27 ~ Statut civil : Complètement mordu d'une canadienne effrayée par les caribous
Profession/études : Technicien au Saint George Theater
Quartier : Bronx
Capacité : Technopathe

MessageSujet: Re: Under the sun (Ezias) Sam 2 Juil 2016 - 20:53

Les dernières semaines avaient vraiment été agitées. Les derniers mois même. Entre ses retrouvailles houleuses avec son frère, sa rechute dans l'alcoolisme, voir revu les McDougall ainsi que Leonard, les missions au QG, les évènements au gala de charité, la blessure d'Ezia, Elias avait besoin de souffler, ça devenait vital. Mais seul, il n'aurait sûrement jamais pris une telle décision. Il se laissait souvent happer par la vie, sans prendre le temps de se poser deux minutes et c'était certainement l'un de ses nombreux torts. D'ailleurs, l'italien n'avait que très rarement quitté New York et ce n'était pourtant pas par désamour des voyages. Non, il s'inventait toujours de fausses raisons, des responsabilités. Pour toutes ces raisons, il était ravi de se retrouver assis dans cet avion, et d'autant plus qu'il voyageait avec celle qui lui avait chamboulé l'esprit et le cœur. Il ne savait pas où tout ça les mènerait et, sincèrement, il s'en foutait pour le moment. Tout ce qui comptait, c'était de pouvoir passer du temps avec la jeune femme, surtout après qu'elle ait frôlé de si près la mort. Et puis, elle lui faisait un bien fou, comme une bulle d'oxygène alors qu'il étouffait.

Fidèle à la promesse qu'il lui avait faite, il s'était donc occupé de son site internet, s'assurant qu'il serait impossible de remonter jusqu'à elle. Il avait créé une identité factice qui ferait s'arracher les cheveux à toute personne qui voudrait des informations, bidouiller pour que les commandes arrivent quand même à Ezia. Il avait ensuite pris les billets d'avion, avec la nouvelle identité que la jeune femme lui avait fourni, et c'était même octroyé le luxe de prendre des billets en première. Il n'abusait jamais de son don mais pour une fois...

"T'en fais pas pour eux, je suis pas irremplaçable. Et puis, au pire, ce n'est jamais très compliqué de me contacter." répondit-il à Ezia en riant, sortant ainsi de sa rêverie.

Eyron savait parfaitement bien comment le contacter en cas de souci et, l'avantage du rôle d'Eli chez les Shadows, c'est qu'il n'avait pas vraiment besoin d'être sur place. Les informations, il pouvait les trouver et les transmettre en étant à distance mais il espérait pouvoir profiter de ses vacances sans être dérangé. Les premières depuis fort longtemps. Les seules même si on comptait sa double vie. Quand il prenait des jours au théâtre, il les passait ensuite au QG, tel le geek qu'il était même s'il s'en défendait. En même temps, ça lui allait bien jusque là, lui permettant de se rendre utile et d'oublier le vide et les complications de sa vie. Ceci dit, sentir la présence d'Ezia proche de lui, sa tête posée sur son épaule, c'était nettement plus efficace pour faire oublier tout le reste. Et le sourire sur son visage en était le reflet. Il se sentait apaisé, heureux même.

"Tu ne souffres plus ?"

Il ne pouvait pas s'empêcher de s'inquiéter, évidemment. La jeune femme avait beau lui avoir révélé la teneur de son don, ses blessures avaient eu de telle ampleur et c'était seulement une semaine auparavant... il ne voulait pas qu'elle en fasse trop alors qu'elle était encore en convalescence.

_________________

   
J'ai essayé de noyer mon chagrin dans l’alcool mais depuis le temps... il a appris à nager !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ezia Sainte-Croix

aka Loan Bennett


Inscrit(e) depuis le : 30/09/2015
Messages : 2295
Multicomptes : Eyron B. Mitchell
Ressemble à : Camille Rowe-Pourcheresse
Crédits : PsychoticKid (avatar) tfywh (gif)
Âge : 26 ~ Statut civil : Le coeur prit. Pratique souvent la danse horizontale avec un italien habile de ses mains.
Profession/études : Artiste peintre
Quartier : Bronx
Capacité : Guérison, auto-guérison ou régénérescence. Appelez ça comme vous voulez^^

MessageSujet: Re: Under the sun (Ezias) Jeu 14 Juil 2016 - 18:35

Un sourire s'afficha sur mes lèvres aux paroles du Shadow. « Je suis certaine du contraire. Mais ils savent que tu as besoin de vacances. Et que je ne pouvais pas venir ici sans toi. » Je l'observais. En effet, ça me paraissait évident que je ne pouvais pas quitter New York, sans lui. Pourquoi ? Je ne sais pas. Peut-être parce qu'on avait besoin tous les deux de faire un break, de souffler loin de New York. Je n'avais pas envie de rester dans la Grosse Pomme. Je commençais à en avoir assez de tous ces buildings, du climat de la ville. J'avais besoin, envie de soleil, d'une plage de sable fin. Je ne pouvais pas aller trop loin. Parce que je n'oubliais pas les miens. Et qu'il me fallait revenir au cas où l'on avait vraiment besoin de moi. La Floride était un bon compromis. « Tu as déjà été en Floride ? » Ce voyage allait aussi nous permettre d'en apprendre un peu plus l'un sur l'autre. Je savais que les choses n'étaient pas simples pour Eli, malgré ses sourires en coin. C'était un homme qui cachait beaucoup de choses... Et je voulais savoir quoi où au moins, tenter de percer certains mystères.

Le silence régnait dans l'avion. La plupart des passagers s'étaient assoupis. J'avais pour ma part allumé mon écran devant mon siège mais aucun film ne me plaisait. Et puis, je n'avais pas envie d'en regarder un... je préférais passer du temps avec le Shadow. Lui non plus ne dormait pas. Pas envie ou sommeil difficile, je ne savais pas. Quand on a l'habitude de surveiller ses arrières et de ne jamais être tranquille, on perd en qualité de sommeil. « Je n'ai jamais tellement voyagé, des petits voyages ici et là. Je suis née à New York mais mon père est Québécois, d'où mon nom de famille. Je viens du pays des caribous. » Ajoutais-je avec un petit sourire en coin. « Mais ils sont bien moins cool qu'à la tv. » Oh que oui. Elle se souvenait d'une fois où elle avait été coursé avec Castiel et ses cousins. C'était méchant un caribou, surtout si on le titillait pendant la saison des amours. Toute une histoire. Puis à la question d'Eli, elle acquiesça de la tête. « Non ça va. Je n'ai même plus de bleus alors ne te fais plus de souci. » « Je t'impressionne n'est-ce pas ? » Demandais-je, amusée. Puis j'ajoutais, plus sérieuse : « Si tu veux vérifier, je pourrais éventuellement te laisser m'enlever tous mes vêtements. ». Je gardais mes yeux dans ceux d'Eli. Depuis mon départ de chez le Shadow, on ne s'était pas touchés et ça me manquait un peu. Même si je  ne voulais pas précipiter les choses. Il me manquait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elias Acciaro

❝All things come to him who waits. ❞

Inscrit(e) depuis le : 19/09/2015
Messages : 4137
Multicomptes : Nora
Ressemble à : Jackson Rathbone
Crédits : google
Âge : 27 ~ Statut civil : Complètement mordu d'une canadienne effrayée par les caribous
Profession/études : Technicien au Saint George Theater
Quartier : Bronx
Capacité : Technopathe

MessageSujet: Re: Under the sun (Ezias) Ven 15 Juil 2016 - 1:22

Même s'il n'en montrait rien, Elias n'était pas tout à fait à l'aise en avion. Les voyages, il n'avait pas vraiment l'habitude. Plus jeune, il lui était arrivé de changer d'état parce qu'il avait cru retrouver la piste de son frère mais il s'était vite fait une raison et était ensuite resté à New York. Il n'avait pas peur des transports, il était juste conscient des dégâts qu'il pourrait faire s'il venait à perdre le contrôle de son don dans un engin bourré de technologie comme celui-là. Du coup, difficile de se détendre et de dormir. Et puis, il y avait la présence d'Ezia à ses côtés, qui l'électrisait et éloignait un peu plus de lui toute envie de dormir. Il était au contraire avide de profiter de chaque moment passé avec elle.

"Jamais, ça va être une grande découverte pour moi. Tu connais ?"

Il n'avait pas posé de question quand elle avait choisi la destination. La Floride, c'était parfait mais, de toute façon, tout autre endroit avec elle lui aurait parfaitement convenu. Ils allaient pouvoir profiter du soleil, du dépaysement loin de New York et rien que ça, c'était déjà énorme. Et apprendre à connaître la jeune femme... il ne demandait pas mieux et sourit quand elle commença à lui parler de ses origines. C'est vrai que son nom ne sonnait pas très américain. Le pays des caribous, il ne put s'empêcher de rire à sa remarque tant ça semblait être du vécu. Qu'est-ce que ces bestioles avaient pu lui faire pour qu'elle se sente obligée d'apporter une telle précision ?

"Traumatisée par les caribous alors ? Et ton père t'a appris le français ?"

Il passa son bras au dessus de ses épaules pour qu'elle puisse s'installer plus confortablement sur lui et éteint son écran qui passait les images d'un film qu'il n'avait même pas cherché à regarder. La pénombre qui régnait dans la cabine lui allait bien, ça avait un côté reposant même sans dormir. Surtout à présent qu'Ezia l'avait rassuré sur sa santé. Et une fois encore, elle le fit rire.

"Impressionné oui. Subjugué même !"

Il se pencha alors vers elle pour lui chuchoter à l'oreille "Je ne crois que ce que je vois, tu sais."et sans même réfléchir, il s'approcha un peu plus pour l'embrasser avec toute la tendresse qu'il ressentait pour elle. Un doux baiser, furtif, avant de poser sa tête sur la sienne.

_________________

   
J'ai essayé de noyer mon chagrin dans l’alcool mais depuis le temps... il a appris à nager !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ezia Sainte-Croix

aka Loan Bennett


Inscrit(e) depuis le : 30/09/2015
Messages : 2295
Multicomptes : Eyron B. Mitchell
Ressemble à : Camille Rowe-Pourcheresse
Crédits : PsychoticKid (avatar) tfywh (gif)
Âge : 26 ~ Statut civil : Le coeur prit. Pratique souvent la danse horizontale avec un italien habile de ses mains.
Profession/études : Artiste peintre
Quartier : Bronx
Capacité : Guérison, auto-guérison ou régénérescence. Appelez ça comme vous voulez^^

MessageSujet: Re: Under the sun (Ezias) Sam 16 Juil 2016 - 17:48

Je secouais doucement la tête à la question d'Eli. « Non, je ne connais pas du tout. Mais les images qu'on en a, à la tv donnent envie. » Bien que je doutais que tout soit aussi idyllique qu'ils le disaient ou le montraient dans les journaux ou à la télévision. « On va donc découvrir ça ensemble. » Et c'était une perspective qui me plaisait. J'avais envie de partir à l'aventure depuis un petit moment. Bon, Floride n'était pas la destination exotique par excellence que l'on pouvait trouver. Mais cela se reprochait un peu de ce que je recherchais. Un endroit ensoleillé, avec la mer à portée et des cocktails aux multiples couleurs. Cela donnait envie non ? Puis au rire d'Eli sur mon expérience caribouesque, je lui donnais un petit coup de coude dans les côtes. « Mais, ce n'est pas marrant. Ils sont dangereux. » Ouais, bon là j'en ajoutais un peu. Mais c'est vrai que gosse, ils m'avaient fichu une sacré trouille. A la question du Shadow, j’acquiesçais de la tête en faisant une petite moue triste. « Un peu. En plus, ça court très vite ces bestioles. » Je faisais un nouveau rictus en repensant à cet après midi où j'avais eu peur de finir encorné par l'animal. « Oui. Enfin j'ai grandi en parlant les deux langues. J'ai appris sans m'en rendre compte. » Je posais à nouveau mes yeux sur Eli. « Encore une chose que tu ne savais pas sur moi. Je pourrais aller à Paris et me débrouiller comme une chef. Ou aller à la Nouvelle Orléans, c'est plus proche. » Et d'ailleurs c'est vrai que nous étions proches de cet état imprégné de la culture française. État que je ne connaissais pas. Mais qui m'attirait également. « Et toi ? Acciaro, tu parles italien ? » C'était sexy un homme qui parlait italien. « Tu parles avec les mains ? » Ajoutais-je avec un sourire mutin sur les lèvres.  Ce dernier restait sur mes lèvres tandis qu'Eli passait un bras au dessus de mes épaules pour que je vienne m'installer sur lui. Je l'observais alors qu'il riait. Je répondais ensuite à son baiser, me blottissant contre lui. C'était agréable. « Tu sais que là... ça va me donner des idées... » Lui murmurais-je alors que mes mains passaient sous son haut. Mes doigts touchaient sa peau. Je le sentais frisonner sous mes caresses. J'aimais savoir que je ne le laissais pas insensible.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elias Acciaro

❝All things come to him who waits. ❞

Inscrit(e) depuis le : 19/09/2015
Messages : 4137
Multicomptes : Nora
Ressemble à : Jackson Rathbone
Crédits : google
Âge : 27 ~ Statut civil : Complètement mordu d'une canadienne effrayée par les caribous
Profession/études : Technicien au Saint George Theater
Quartier : Bronx
Capacité : Technopathe

MessageSujet: Re: Under the sun (Ezias) Dim 17 Juil 2016 - 1:26


Découvrir ensemble, ça lui plaisait à Elias. C'était la première fois qu'il faisait quelque chose de ce genre avec une femme mais il faut dire que c'était la première fois aussi qu'il avait envie de s'investir, de s'attacher. Non, pas envie, c'était déjà le cas, il le ressentait aussi surprenant que cela soit pour lui qui avait toujours mis un point d'honneur à garder ses distances. Avec toute sa fraicheur et son naturel, Ezia avait réussi à faire tomber toutes ses barrières en un temps vraiment très court. Il était ravi d'être là, près d'elle, et rigola de plus belle quand il se prit un coup de coude alors qu'elle se plaignait des caribous. Rien que pour ça, il faudrait qu'ils aillent au Canada un jour... pour qu'elle renoue avec ses racines aussi.

"Coursée par des caribous, je rêverais de voir ça." dit-il en la taquinant toujours.

La scène, comme il se l'imaginait, était vraiment cocasse. Il faut dire qu'il avait beau avoir toute confiance en la jeune femme, lui avait en tête l'image des rênes du Père Noël qu'il avait vus dans les dessins animés de son enfance. Difficile donc de les penser dangereux mais bon, ce n'était pas les seuls animaux sauvages présentés sous un jour adorables dans les animations.

"C'est même ma langue maternelle. Je suis né à Milan et on a déménagé, mon père, mes frères et moi après que ma mère soit partie. J'avais deux ans à mon arrivée à New York, ça doit être pour ça que je n'ai pas d'accent."

Savoir qu'elle parlait français ajoutait à son charme du point de vue du Shadow. Il avait toujours adoré, depuis tout petit, entendre la tonalité d'autres langues sans pour autant prendre le temps d'en apprendre. C'était une façon de voyager, en quelque sorte, mais aussi une façon de ne pas se sentir seul quand on était immigré. En tout cas, quand il était gamin. A présent, non seulement il s'en moquait mais surtout, il pouvait se faire passer pour un New-yorkais pur souche sans problème s'il en avait besoin. Il sourit à sa remarque suivante et murmura à son oreille.

"Evidemment, j'suis italien, hein !"

La suite coupa court à toutes les idées du jeune homme. Ezia avait vraiment le don de lui faire perdre la tête et de lui faire oublier tous ses soucis. Sentir la chaleur de ses mains sur son torse, il en frissonnait de plaisir alors qu'il se mit à l'embrasser dans le cou, murmurant tout juste "J'suis pas contre tes idées..." en faisant glisser sa main le long de sa taille pour la serrant un peu plus contre lui.

_________________

   
J'ai essayé de noyer mon chagrin dans l’alcool mais depuis le temps... il a appris à nager !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ezia Sainte-Croix

aka Loan Bennett


Inscrit(e) depuis le : 30/09/2015
Messages : 2295
Multicomptes : Eyron B. Mitchell
Ressemble à : Camille Rowe-Pourcheresse
Crédits : PsychoticKid (avatar) tfywh (gif)
Âge : 26 ~ Statut civil : Le coeur prit. Pratique souvent la danse horizontale avec un italien habile de ses mains.
Profession/études : Artiste peintre
Quartier : Bronx
Capacité : Guérison, auto-guérison ou régénérescence. Appelez ça comme vous voulez^^

MessageSujet: Re: Under the sun (Ezias) Lun 18 Juil 2016 - 18:54

hj:
 

La jeune femme ne pouvait s'empêcher de sourire aux mots d'Eli sur son aventure. C'était amusant en y repensant bien que sur le coup, elle avait eu la peur de sa vie. Elle s'était éloignée de tout le monde et elle avait failli se perdre. Heureusement que son père et son oncle étaient venus à son secours. Peut-être qu'elle se serait vraiment perdue en errant des heures et des heures dans la neige. « Si tu te retrouves en face de l'un d'entre-eux, je doute que ça te fasse ensuite rêver. » Répondait-elle au Shadow. En tout cas, elle n'avait pas envie de retenter l'expérience, non merci. Enfin, au moins cela faisait sourire Eli et c'était le principal. Il avait été un peu morose ces derniers temps. Bien qu'il lui souriait souvent, elle avait bien vu que quelque chose n'allait pas. Mais elle n'avait pas posé de question. Elle préférait que ce soit lui qui vienne à elle. C'était toujours comme ça qu'elle fonctionnait. Et puis, elle ne voulait pas se montrer trop intrusive au risque de le braquer sur un éventuel sujet sensible. « Oh c'est bien dommage. Et tu parles italien avec ton entourage ? Des amis ? » Elle se demandait si ça lui servait au quotidien ou si c'était comme elle. Elle ne parlait français qu'à de rares occasions, surtout quand des mecs cherchaient à l'accoster, elle se faisait passer pour une touriste qui ne comprenait rien. Ça fonctionnait la plupart du temps. Les autres, elle devait utiliser la force pour se faire entendre. Les hommes pouvaient être lourds quand ils s'y mettaient. « Avec tes frères ? Ton père ? » Ezia n'avait plus de contact avec sa famille. Depuis qu'elle avait quitté la maison pour rechercher Castiel. Grossière erreur. Enfin là n'était pas le sujet. « Tu me dis quelque chose en italien ? » Elle garda ses yeux sur lui avant de se retrouver dans ses bras. Aux mots d'Elias, elle esquissa un autre sourire. « Tu es sûr ? » Demanda-t-elle en gardant ses yeux dans les siens. Ses mains avaient glissé sur son torse pour s'arrêter sur son haut de jean. Elle jouta avec le bouton en métal. Comme ils étaient, ils ne risquaient pas d'être déranger. Puis la jeune femme l'embrassa à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elias Acciaro

❝All things come to him who waits. ❞

Inscrit(e) depuis le : 19/09/2015
Messages : 4137
Multicomptes : Nora
Ressemble à : Jackson Rathbone
Crédits : google
Âge : 27 ~ Statut civil : Complètement mordu d'une canadienne effrayée par les caribous
Profession/études : Technicien au Saint George Theater
Quartier : Bronx
Capacité : Technopathe

MessageSujet: Re: Under the sun (Ezias) Jeu 21 Juil 2016 - 23:57

HRP:
 

Si Elias n'avait pas déjà conscience d'être mordu, les paroles suivantes de la jeune femme furent très révélatrices sur son état d'esprit. Sous couvert d'en savoir plus sur sa langue maternelle, elle posait le genre de questions qui habituellement le faisait fuir à toute jambe et là, il n'avait aucune envie de se trouver ailleurs. Le sujet restait délicat pour lui, on n'oublie pas des habitudes forgées depuis des années, mais il avait quand même envie d'essayer. Tenter de s'ouvrir à elle, de faire qu'elle le connaisse avec ses défauts et ses qualités, d'être honnête avec elle. Même s'il ne savait pas comment s'y prendre et qu'il était certain qu'elle avait dû voir sa tension à la mention de sa famille.

"Je le parle rarement. Il..."

Il se força à respirer un grand coup et glissa sa main le long du bras d'Ezia pour se saisir de la sienne. Il enlaça ses doigts, caressant le dessus de la main de son pouce et se concentra sur cette sensation avant de reprendre.

"Il ne me reste qu'un frère et... c'est compliqué. Je l'ai retrouvé il y a quelques mois après des années d'absence. Il était parti de la maison sans un mot, sans donner de nouvelles."

C'était étrange pour lui d'en parler ainsi. Au delà de sa pudeur à parler des choses qui avaient forgé une bonne partie de ce qu'il était à présent, il y avait aussi cette appréhension à la réaction en retour. Il ne voulait pas qu'elle se sente gênée ou encore mal à l'aise comme c'était souvent le cas des gens quand on abordait le sujet du suicide. Il ne l'avait pas fait lui-même mais avait bien souvent vu ce que ça donnait aux réunions des A.A. et c'est aussi pour ça qu'il n'entra pas plus dans les détails. Il lui en donnerait, si elle le demandait mais pour l'heure, elle le distrayait bien trop à jouer avec le bouton de son jean pour qu'il veuille aborder des sujets trop sérieux.

"Adoro tuo sorriso" lui murmura-t-il avant de l'embrasser de nouveau.

S'il n'avait pas eu conscience de la présence des passagers non loin près d'eux, il aurait certainement été plus entreprenant. D'autant que le contact de ses mains sur son torse lui donnait vraiment chaud et lui déclenchait des frissons dans tout le corps. Ainsi collée à lui, elle ne pouvait pas louper l'effet qu'elle lui faisait et il glissa sa main sous son T-Shirt pour lui dégrapher son soutien-gorge avec un petit sourire espiègle. Y'avait pas de raison qu'il soit le seul à devoir lutter contre ses envies !

_________________

   
J'ai essayé de noyer mon chagrin dans l’alcool mais depuis le temps... il a appris à nager !


Dernière édition par Elias Acciaro le Mar 26 Juil 2016 - 21:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ezia Sainte-Croix

aka Loan Bennett


Inscrit(e) depuis le : 30/09/2015
Messages : 2295
Multicomptes : Eyron B. Mitchell
Ressemble à : Camille Rowe-Pourcheresse
Crédits : PsychoticKid (avatar) tfywh (gif)
Âge : 26 ~ Statut civil : Le coeur prit. Pratique souvent la danse horizontale avec un italien habile de ses mains.
Profession/études : Artiste peintre
Quartier : Bronx
Capacité : Guérison, auto-guérison ou régénérescence. Appelez ça comme vous voulez^^

MessageSujet: Re: Under the sun (Ezias) Sam 23 Juil 2016 - 14:01

Elle l'observait alors qu'il avait reprit la parole. Il ne semblait pas très à l'aise à évoquer sa famille. Et Ezia l'avait déjà remarqué par le passé. Mais cela ne l'empêchait pas d'en savoir un peu plus sur Elias. Parce qu'il n'avait pas eu trop l'opportunité de le faire. Et elle voulait remédier à ça. Elle n'avait pas non plus envie de lui mentir ou de dissimuler une quelconque information. Elle garda sa main dans celle du Shadow quand ce dernier reprit la parole. Elle resta silencieuse quand il lui avoua qu'il avait perdu un frère. Voilà pourquoi il ne parla quasiment jamais de sa famille. Mais aujourd'hui, il faisait un effort. Et cela la touchait même si elle attendait pour prendre la parole à son tour. Elle garda ses yeux sur lui. « Je comprends... mon frère a quitté la maison il y a six ans maintenant. Et comme toi, je l'ai retrouvé il y a quelques mois. En pleine forme alors que... enfin, cela n'a plus d'importance maintenant. » Cela ne servait à rien de s'accrocher au passé comme elle l'avait fait pendant toutes ces années où elle avait recherché Castiel. Elle avait tout abandonné pour lui. Et pour quoi ? Pour voir que son frère avait juste tourné la page et qu'il s'en sortait bien t out seule. Ezia lui en voulait encore. Mais avec le temps, elle allait finir par passer l'éponge. C'était juste qu'il était encore un peu trop tôt pour ça. « On ne peut pas dire qu'on soit très chanceux avec nos familles. » C'était le moins que l'on puisse dire. Mais Ezia avait décidé d'aller de l'avant. Et pour une fois, de penser un peu à elle avant de penser aux autres, à Castiel, aux Alphas. Voilà pourquoi elle comptait bien profiter de ces vacances improvisées. Quand Eli lui parla en italien, elle esquissa un sourire. Elle répondit à son baiser puis elle murmura près de ses lèvres. « Et j'ai tout compris... » Elle sentait ensuite les mains du Shadow sous son t-shirt, dégrafant son soutien-gorge. Est-ce que c'était une bonne idée ? La jeune femme ne voulait pas y penser. Elle avait envie de lui et visiblement Eli également. Mais ils avaient beau être en première classe, ils n'avaient pas de cabine pour autant. Ce qui était dérangeant. Surtout quand l'une des hôtesses passait entre les allées. Ezia s'était alors blotti contre Eli quand l’hôtesse passa près d'eux. Une fois cette dernière partie, l'Alpha ne pouvait s'empêcher de sourire. Cela allait être difficile pour avoir un moment de liberté. Elle posa sa tête sur l'épaule de l'italien. « Je crois qu'on va devoir patienter jusqu'à l'atterrissage.. Sinon on risque de se faire débarquer. » Elle avait gardé sa main dans la sienne. « Tu devrais essayer de dormir un peu. Détends-toi et ferme les yeux. » Il leur restait encore quelques heures avant d'atterrir à Miami.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elias Acciaro

❝All things come to him who waits. ❞

Inscrit(e) depuis le : 19/09/2015
Messages : 4137
Multicomptes : Nora
Ressemble à : Jackson Rathbone
Crédits : google
Âge : 27 ~ Statut civil : Complètement mordu d'une canadienne effrayée par les caribous
Profession/études : Technicien au Saint George Theater
Quartier : Bronx
Capacité : Technopathe

MessageSujet: Re: Under the sun (Ezias) Mar 26 Juil 2016 - 23:23


Une fois encore, Ezia le surprenait agréablement. Loin d'être mal à l'aise de ce que venait de lui dire Elias, elle savait comment s'y prendre pour alléger la tension qu'il ressentait. Sa main dans la sienne aidait aussi. Et découvrir qu'elle avait vécu une histoire similaire le rapprochait un peu plus d'elle, bien qu'il espérait qu'elle n'ait pas eu à traverser les mêmes choses que lui. Parce qu'il ne supportait pas l'idée qu'elle souffre ou encore que quelqu'un ait pu sciemment vouloir lui faire du mal.

"J'espère que tu te réconcilieras avec lui. Un frère, c'est important."

Il leva sa main libre pour la poser sur sa joue en douceur avant de la glisser dans ses cheveux pour l'attirer un peu plus près de lui. Ainsi près d'elle, il se sentait capable de tout affronter, y compris son passé agité parce qu'il se sentait heureux. Chanceux même de l'avoir rencontrée mais elle avait raison sur le fait que la vie n'avait pas été tendre avec eux. Qu'est-ce qui avait pu pousser leurs frères respectifs à fuir ? Ça resterait sûrement un éternel mystère même si Ulysse avait en parti répondu.

"Ouep ! Mais je me sens particulièrement chanceux de t'avoir rencontré, ça contrebalance."

Et il se sentait tout intimidé de lui faire une telle révélation parce qu'il n'avait jamais été aussi sincère qu'en cet instant. Il se sentait d'autant plus fragile mais il ne regrettait en rien son aveu, au contraire. Il s'était promis d'être honnête avec Ezia, ça passait aussi par lui révéler ce qu'il ressentait pour elle, même si ça lui faisait peur. Le moment n'était peut-être pas le plus approprié, il n'en savait rien, il n'y avait pas réfléchi. Il avait juste ressenti le besoin de le lui dire et ce n'était pas l'hôtesse qui leur jetait des regards à chaque fois qu'elle passait près d'eux qui allait faire éclater la bulle de bien-être qu'il ressentait. Surtout avec Ezia blottie dans ses bras.

"Je suis pas certain de dormir. Je crois bien que l'avion, c'est pas mon truc. Trop de technologie autour de nous. Enfin, je vais essayer, on sait jamais." lui dit-il avec un clin d’œil.

Il était certain qu'elle comprendrait, à demi mot. Il l'enlaça contre lui, bascula le siège en mode couchette et enfouit son visage au creux de son cou. Il y colla en baiser en murmurant, espiègle alors qu'il jouait avec ue mèche de ses cheveux.

"Vivement qu'on arrive alors... Sinon, je pourrais me laisser tenter de voir ce que ça fait de se faire débarquer."

Le sommeil le gagna finalement sans même qu'il ne s'en rende compte et il se réveilla en entendant la voix du commandeur de bord annonçant l'atterrissage imminent. Il réveilla Ezia, avec douceur avant de redresser son siège. Il tenait toujours sa main dans la sienne comme s'il avait peur que tout ne soit qu'une illusion, le plus magnifique rêve qu'il n'ait jamais fait.

"Prête pour le soleil de Miami ?" lui dit-il avant de l'embrasser.

Il ne la quitta pas des yeux alors que l'avion atterrissait. Ils franchirent les contrôles rapidement, récupèrent leurs bagages et se trouvèrent enfin à l'extérieur de l'aéroport. Il faisait un temps splendide, c'était enfin le début des vacances. Il héla un taxi et se se tourna vers Ezia l'enlaçant à nouveau avant d'aider le chauffeur de taxi à charger le coffre.

"Où veux-tu aller ?"

Non parce qu'en gentleman, il ne se voyait pas lui proposer d'aller à l'hôtel. Il voulait que tout soit parfait, pas passer pour un mufle qui n'avait qu'une idée en tête.

_________________

   
J'ai essayé de noyer mon chagrin dans l’alcool mais depuis le temps... il a appris à nager !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ezia Sainte-Croix

aka Loan Bennett


Inscrit(e) depuis le : 30/09/2015
Messages : 2295
Multicomptes : Eyron B. Mitchell
Ressemble à : Camille Rowe-Pourcheresse
Crédits : PsychoticKid (avatar) tfywh (gif)
Âge : 26 ~ Statut civil : Le coeur prit. Pratique souvent la danse horizontale avec un italien habile de ses mains.
Profession/études : Artiste peintre
Quartier : Bronx
Capacité : Guérison, auto-guérison ou régénérescence. Appelez ça comme vous voulez^^

MessageSujet: Re: Under the sun (Ezias) Dim 31 Juil 2016 - 19:45

A la question d'Elias, elle haussa doucement les épaules. « On verra... Je ne sais pas s'il a vraiment besoin de ma présence dans sa vie. Il a réussi à s'en sortir pendant cinq ans. » Cela la rendait un peu amère mais en même temps, c'était une bonne chose de savoir que son frère avait su se débrouiller seule. Bien qu'elle soit un peu déçu par le fait qu'il n'avait pas été très assidu dans ses études scolaires. « Et j'espère que ça s'arrangera aussi avec le tien. » Elle était loin de se douter qu'elle connaissait le frère d'Eli et cela, de longue date.  « Je confirme. On a été chanceux sur ce coup-là ». Elle esquissa un sourire ravi en l'observant. Elle allait finir par apprécier tout ça, toute cette tendresse, non seulement dans les gestes mais aussi dans les paroles du Shadow. Elle n'en avait plus l'habitude depuis longtemps. On ne pouvait pas dire qu'avec Jon, ils étaient même démonstratifs. Peut-être aux premiers temps de leur histoire. Finalement, ils décidaient tous les deux de se reposer. Parce que le voyage n'était pas encore terminé. Et qu'il était préférable qu'ils se reposent avant leur arriver en Floride.

Quelques heures plus tard, ils atterrissaient à l'aéroport de Miami. Ezia avait les jambes en coton. Elle avait l'impression d'être toute courbaturée. Voilà pourquoi elle n'appréciait pas spécialement les longs voyages. A la question d'Eli, alors qu'ils étaient dans le taxi, elle l'observa. « Peut-être à l'hôtel ? On doit déposer nos bagages. Et puis j'ai envie d'une bonne douche. » La chaleur dans Miami était étouffante. Et elle portait encore un jean et un sweet autant dire qu'elle mourrait de chaud. « Tu voulais aller autre part ? » lui demanda-t-elle alors que le chauffeur attendait la direction à prendre. Ezia en profita pour retirer son pull pour rester en débardeur. Et elle attacha ses longs cheveux avec une pince qu'elle avait prit de son vanité, qu'elle avait posé sur ses cuisses.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elias Acciaro

❝All things come to him who waits. ❞

Inscrit(e) depuis le : 19/09/2015
Messages : 4137
Multicomptes : Nora
Ressemble à : Jackson Rathbone
Crédits : google
Âge : 27 ~ Statut civil : Complètement mordu d'une canadienne effrayée par les caribous
Profession/études : Technicien au Saint George Theater
Quartier : Bronx
Capacité : Technopathe

MessageSujet: Re: Under the sun (Ezias) Mer 3 Aoû 2016 - 11:56

Même s'ils n'étaient encore qu'à l'aéroport, Elias se sentait vraiment en vacances et totalement dépaysé. Ici, on ne ressentait pas l'effervescence perpétuelle de New York, les gens semblaient plus sereins, ils prenaient le temps d'apprécier les choses. Il faut dire qu'avec la chaleur qu'il faisait, le contraire aurait tenu du prodige. Alors oui, un détour par l'hôtel pour poser les bagages, prendre une douche et se changer, c'était pas de refus. Il donna donc l'adresse au chauffeur qui attendait toujours et cala confortablement sur la banquette du taxi, glissant son bras autour des épaules d'Ezia pour qu'elle puisse se caler contre lui si elle le souhaitait. Loin de l'avion, il pouvait enfin se détendre et goûter à la chance qu'il avait de se retrouver là avec elle, ce qui expliquait le sourire qu'il ne pouvait s'empêcher d'afficher. Sourire qui s’agrandit un peu plus en voyant la mer.

"Je dirai pas non à une douche non plus. Et puis, on a tout notre temps pour se balader plus tard."

Ils arrivèrent bientôt à l'hôtel qu'il avait réservé avant leur départ. Ce n'était pas le plus luxueux de la côte, il avait préféré en choisir un un peu plus discret mais il était quand même classe. Et surtout, ils avaient une grande chambre au dernier étage, avec terrasse. Les formalités accomplies, ils suivirent le groom qui les aida à monter les bagages et ils purent découvrir la splendide vue qui s'étalait sous leurs pieds. Elias fouilla dans sa poche pour laisser un pourboire à l'employer de l'hôtel et n'attendit même pas qu'il soit parti pour enlacer la jeune femme et s'emparer de ses lèvres avec tendresse, sentant des frissons envahir son corps. Il se détacha à peine d'elle et afficha un regard espiègle avant de lui murmurer :

"Tu as besoin de quelqu'un pour te frotter le dos sous la douche ?"

Il entendit alors la porte se refermer, signe qu'ils étaient enfin seuls et laissa glisser une de ses mains sous le T-shirt de la jeune femme tout en l'embrassant à nouveau.

_________________

   
J'ai essayé de noyer mon chagrin dans l’alcool mais depuis le temps... il a appris à nager !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ezia Sainte-Croix

aka Loan Bennett


Inscrit(e) depuis le : 30/09/2015
Messages : 2295
Multicomptes : Eyron B. Mitchell
Ressemble à : Camille Rowe-Pourcheresse
Crédits : PsychoticKid (avatar) tfywh (gif)
Âge : 26 ~ Statut civil : Le coeur prit. Pratique souvent la danse horizontale avec un italien habile de ses mains.
Profession/études : Artiste peintre
Quartier : Bronx
Capacité : Guérison, auto-guérison ou régénérescence. Appelez ça comme vous voulez^^

MessageSujet: Re: Under the sun (Ezias) Mar 9 Aoû 2016 - 23:15

Alors que l'employé d'hôtel déposait leurs bagages dans l'appartement, Ezia ne pu s’empêcher de sourire. Elle jeta un œil autour d'elle. C'était une très grande suite. Elle semblait même plus grande que l'appartement qu'elle louait à présent dans le Bronx. Un fin sourire s'afficha sur ses lèvres alors qu'elle posait ses yeux autour d'elle. Elle aimait bien cette suite. Elle pourrait s'y faire à vivre dans ce genre d'endroit. Mais elle n'oubliait pas qu'il n'était là que pour quelques jours de vacances. Cependant, elle comptait profiter du temps qu'il allait passer par ici. Elle reporta son attention alors qu'Eli donnait un pourboire au groom. Elle l'observa un sourire aux lèvres quand il passa ses bras autour de sa taille. Puis elle répondait à son baiser alors qu'il passait ses mains chaudes sous son t-shirt. Elle frissonna à ce geste mais resta contre lui. A ses paroles, elle garda un mince sourire sur ses lèvres. Elle fit ensuite mine de réfléchir. « Humm... je ne sais pas. Tu as envie de me frotter le dos ? » Lui demanda-t-elle sans le quitter des yeux. Elle avait eu envie de cette douche, dès qu'ils avaient embarqué à New York. Encore plus quand ils étaient sortis de l'aéroport, accablée par la chaleur de Floride. Elle n'avait pas l'habitude de ce genre de climat. Elle préférait le froid, la neige. Cela lui rappelait son pays, ses paysages avec ce superbe manteau blanc. Les flocons qui tombent par milliers, qui tracent des chemins imaginaires sur les sentiers qu'elle empruntait avec son frère. Oui, tout ça lui manquait. Mais le soleil, c'était bien aussi. Bien qu'elle n'était pas non plus du genre à rester se prélasser au soleil, sur un transat, une piña colada à la main. Et puis, ici dans la suite il ne faisait pas si chaud que ça. Il y avait la clim' et c'était agréable. Elle aimait ces petits progrès technologiques. Alors finalement, la douche n'était plus si urgente que ça. Alors elle passa ses mains sous le t-shirt du Shadow avant de le lui enlever. « Finalement, on a peut-être mieux à faire, non ? » Elle répondait ensuite à son baiser avant de s'attarder sur la boutonnière de son jean.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elias Acciaro

❝All things come to him who waits. ❞

Inscrit(e) depuis le : 19/09/2015
Messages : 4137
Multicomptes : Nora
Ressemble à : Jackson Rathbone
Crédits : google
Âge : 27 ~ Statut civil : Complètement mordu d'une canadienne effrayée par les caribous
Profession/études : Technicien au Saint George Theater
Quartier : Bronx
Capacité : Technopathe

MessageSujet: Re: Under the sun (Ezias) Ven 12 Aoû 2016 - 23:20


Le sourire de la jeune femme avait le don de faire oublier tout le reste à Elias. Tout sauf cette chance inouïe qu'il avait d'être avec elle, ce bonheur qu'il ressentait en sa présence. Les soucis étaient restés derrière eux, à New York, et si l'italien était conscient qu'il faudrait de nouveau y faire face à leu retour, pour la première fois de sa vie, il se sentait de taille à les affronter. Parce que, pour la première fois, ça valait vraiment le coup. Il n'était plus seul et, pour elle et son sourire qui le faisait fondre comme neige au soleil, il était prêt à se battre.

"J'ai bien quelques autres idées en tête... Comme une partie de Scrabble par exemple ?" lui répondit-il, taquin, sans éloigner ses lèvres des siennes.

Son cœur battait la chamade, démentant ainsi si c'était vraiment nécessaire ce qu'il venait de dire. Clairement, le Scrabble n'était pas dans ses idées du moment et il ressentait des papillons dans le ventre à chaque fois qu'elle posait ses yeux sur lui. Il la laissa lui retirer son T-shirt, frissonnant sous ses caresses, alors que de ses mains, il s'aventurait à la découverte de son corps. Son haut et son soutien-gorge eurent tôt fait de rejoindre ses affaires sur le sol et il s'empara de sa main pour la guider vers le lit, en douceur et sans la quitter des yeux, guettant toujours la moindre de ses réactions pour ne pas la brusquer. Il s'était déjà emballé une fois, il ne voulait pas reproduire ses erreurs au risque de la décevoir. Tout semblait différent, il le ressentait bien, et il savait parfaitement pourquoi elle avait agi de la sorte, gagnant un peu plus encore son estime au passage. Pour autant, il préférait lui laisser l'initiative pour que tout se passe comme elle le voulait. Que tout soit parfait ou du moins que ça s'en rapproche le plus.

"Je me sens vraiment bien avec toi. Je... Je n'ai jamais ressenti ça." lui murmura-t-il, timidement.

Lui qui était si sûr de lui en matière de drague habituellement perdait tous ses moyens avec la jeune femme. Il n'avait pas non plus franchement l'habitude de se confier sur ce qu'il ressentait, ça lui faisait bizarre. Mais il s'était promis d'être sincère et d'essayer de s'ouvrir un peu plus pour qu'Ezia apprenne qui il était vraiment. Le moment lui avait donc paru opportun pour un tel aveu. Il l'embrassa à nouveau, autant pour cacher la fragilité qu'il ressentait face à une telle déclaration que par l'envie brûlante qu'il avait de le faire, fermant les yeux pour se laisser aller à ce moment et oublier toutes ses peurs.

HRP:
 

_________________

   
J'ai essayé de noyer mon chagrin dans l’alcool mais depuis le temps... il a appris à nager !


Dernière édition par Elias Acciaro le Mer 24 Aoû 2016 - 20:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ezia Sainte-Croix

aka Loan Bennett


Inscrit(e) depuis le : 30/09/2015
Messages : 2295
Multicomptes : Eyron B. Mitchell
Ressemble à : Camille Rowe-Pourcheresse
Crédits : PsychoticKid (avatar) tfywh (gif)
Âge : 26 ~ Statut civil : Le coeur prit. Pratique souvent la danse horizontale avec un italien habile de ses mains.
Profession/études : Artiste peintre
Quartier : Bronx
Capacité : Guérison, auto-guérison ou régénérescence. Appelez ça comme vous voulez^^

MessageSujet: Re: Under the sun (Ezias) Lun 22 Aoû 2016 - 21:09

Le sourire d'Ezia était un peu plus franc quand Elias prit la parole. Elle avait passé ses bras autour du cou du Shadow, gardant ses yeux dans les siens. Elle hocha doucement la tête avant de faire une petite mimique. « Un scrabble. C'est une bonne idée. J'arrive toujours à placer les « X » » Répondait-elle avec un sourire coquin. Oui elle était joueuse et plutôt bonne en orthographe même si elle n'avait jamais été la meilleure élève de la classe. Mais là, c'était un tout autre jeu qui l'intéressait. Une autre distraction beaucoup plus alléchante. Alors les mots allaient devoir attendre un peu. Parce que oui, elle gardait cette idée dans un coin de sa tête. Elle comptait bien lui montrer de quoi elle était capable. « Mais je suis aussi douée au poker. Le strip poker. » Elle gardait un fin sourire aux lèvres. Alors qu'elle venait retirer le t-shirt d'Eli, aventurant ses mains douces sur sa peau. Elle avait l'impression de se retrouver quelques semaines plus tôt. A cette époque là, sa vie était compliquée. Elle se posait plein de questions sur Jon, doutant de son appartenance aux Hunters. Elle ne savait plus vraiment où elle en était et ce qu'elle devait faire. Mais ce qu'elle savait, c'est qu'elle ne voulait pas jouer avec Elias. Et elle ne pouvait pas répondre à ce moment-là quand elle n'était pas vraiment libre. Même s'il n'y avait plus de sentiments entre eux. Les choses étaient compliquées. Et elle avait préféré être franche avec le Shadow. Alors les choses s'étaient arrêtées là. Aujourd'hui, c'était bien différent. Elle avait fais le ménage dans sa vie. Elle avait pu avoir un second départ. Et elle comptait bien en profiter. Et c'était bien ce qu'elle faisait. Aux mots d'Eli, elle garda son regard sur lui. Elle aussi, elle se sentait bien avec lui. Malgré ce qui s'était passé dans sa vie. Elle avait envie de faire confiance à Eli. Elle lui faisait confiance. Il arrivait à faire baisser ses barrières. Et Ezia n'avait même pas envie de combattre ça. Non. Au contraire. Elle lui laissait la possibilité de la blesser. Mais elle savait que l'italien n'en ferait rien. Ezia suivait l'italien jusqu'au lit de la suite. Elle était à moitié dénudée et pourtant, elle n'avait aucune gêne. Enfin en même temps, il l'avait déjà vu ainsi. Alors elle avait dépassé le stade de la gêne. Ezia l'embrassa à nouveau, passant ses mains sur sa nuque avant que ses mains ne s'aventurent sur la boutonnière du Shadow. Elle aida Eli à l'enlever avant de faire de même avec le short qu'elle portait. Bientôt ils se retrouvaient sans rien sur eux.


for you:
 
Revenir en haut Aller en bas
Under the sun (Ezias)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MORE THAN HUMANS :: Outside of New York :: Flashback-
Sauter vers: