AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez|

I need your help with something [ Ulysse & Connie ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Connie Egern

I don't trust people but you I won't bite


Inscrit(e) depuis le : 15/07/2014
Messages : 14039
Multicomptes : - Yuichiro (pervers blondophile) Nathaniel (gentil papatissier)
Ressemble à : Caleb Landry Jones
Crédits : tumblr & Google
Âge : 24 ~ Statut civil : Lowé contre son baKaleb ♥
Profession/études : Jeune diplômé de Journalisme et Bio
Quartier : Greenwich in Lower Manhattan
Capacité : Polymorphe

MessageSujet: I need your help with something [ Ulysse & Connie ] Sam 16 Juil 2016 - 23:59

L'oeil affûté Connie parcourait les rues de New York à la recherche d'un type en particulier. Ce n'était pas pour un reportage ou pour une visite de courtoisie, au final même si Ulysse était un ami de Kaleb ils ne l'avait pas vraiment rencontré comme ça. Mais là plutôt que de prendre de ses nouvelles il venait pour un service. Chose qui l'ennuyait outre mesure... Il n'aimait pas dépendre des gens ou avoir des dettes. Et il en avait déjà une petite envers celui-ci.

Mais Kal... Kal l'inquiétait. Il avait fini par admettre ce qui l'avait mis dans un état pareil et c'était pire que tout ce que le rouquin avait pu imaginer pendant ces longues semaines à l'hôpital alors que le brun était dans le coma. Bien pire. Lakshan qui l'aurait retrouvé ? Il avait juré lui avoir tiré dessus et qu'il était mort mais ça ne suffisait pas à Connie. Il avait toujours besoin de voir l'information de ses propres yeux. Encore heureux pour un journaliste. Et comme le lieu avait été nettoyé..  

Il s'était mis à chercher le seul qu'il connaissait avec la capacité de fouine plus efficace que ses propres conclusions, qui en tout cas avait un don adapté à ça. Il aurait pu demander à Kaleb de vérifier mais lorsqu'il avait voulu le faire, il s'était rendu compte qu'il ne pouvait pas. Il ne pouvait pas lui faire ça après ce que cette enflure avait fait. C'était son tour. A lui de le protéger si jamais... Bref. Il finit par se rendre à l'endroit où il avait rencontré l'autre et avec un peu plus de politesse qu'à leur premier bonjour, il le salua. Il l'avait peut être "vu" venir qui sait. S'il n'avait pas envie de croiser les gens c'était simple de disparaître. Donc s'il était encore là...

" Salut... "

Il lui fit un signe avant d'arriver à sa hauteur.

" Désolé de te déranger t'as une seconde ? C'est important. "

Il avait son air sérieux et renfrogné qui en disait long. Il l'arborait souvent ces temps ci, malgré lui. Connie se rendait compte que son humour et son cynisme du temps de la fac était bien loin à présent. Surtout ses derniers temps. Il attendit la réponse du grand brun. Vu le genre du type rien ne disait qu'il aurait envie de l'aider. Sauf avec le mot magique que le rouquin répugnait à utiliser...

" C'est pour Kaleb."

_________________


Firefox in the Snow

❝I'm a fan of ignoring a problem until eventually it just goes away. But you didn't.  
So I'm gonna stick with you for a while. ❞

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ulysse Acciaro

❝They said I won't find you
But now I'm beside you. ❞


Inscrit(e) depuis le : 17/04/2015
Messages : 7815
Multicomptes : Castiel, Junya & Ydris
Ressemble à : François Arnaud
Crédits : Asp
Âge : 33 ~ Statut civil : Marié à un ukulélé
Profession/études : Chanteur de rue à mi-temps, stalker le reste du temps
Capacité : GPS (Geolocalisation)

MessageSujet: Re: I need your help with something [ Ulysse & Connie ] Sam 23 Juil 2016 - 22:47

Il y avait parfois des signaux inattendus qui se manifestaient sans qu'Ulysse en comprenne la raison. Avec le temps, il s'était mis à soupçonner que c'était en lien avec les pensées des gens, tournées vers lui. Ce qui, expliqué comme ça, faisait un brin égocentrique. Heureusement, il ne l'expliquait jamais à personne, encore moins comme ça. Et il n'était pas égocentrique, juste indifférent le plus souvent. De toute façon, sa théorie ne se vérifiait pas toujours. Elle ne s'était pas vérifiée lorsqu'il avait stalkée la femme d'un pote de son frère, par exemple. A moins qu'elle ait très bien caché son jeu. Toujours était-il qu'en sentant un signal familier, son attention avait été attirée. Et Ulysse n'avait été qu'à moitié surpris en constatant que la luciole s'approchait. Il leva à peine le menton en voyant une crinière rousse se planter face à lui. Il s'était un peu avancé vers l'endroit où ils s'étaient retrouvés. Pour lui faciliter les choses. Parce qu'il n'était pas comme ça hé, enfin pas tout le temps, même si ce rouquin avait un abominable caractère.

"Tiens donc !"


Ne put-il s'empêcher de clamer joyeusement en le voyant s'aventurer par ici. Il lui fit un signe de la tête pour l'inviter à continuer. Puis qu’apparemment il était un peu tard pour l'envoyer chier... Mais il quitta son air un peu trop sûr de lui en voyant la mine de Connie et en l'entendant. Kaleb. Ulysse le savait à l'hôpital et il était parvenu à lui rendre visite une seule fois mais son pote était encore dans le coma et il n'avait eu aucune information.

"Par là !"


Sans une hésitation, il chopa la manche du rouquin et ne le laissa pas protester avant de le traîner jusqu'à un lieu un peu plus sûr, un ancien commerce inoccupé dont la porte rouillée ne barrait plus totalement l'accès. Il fallait enjamber quelques débris mais le lieu était parfait. Il profita de ces quelques secondes pour mobiliser son don et tenter de repérer Kaleb. Il n'était plus à l'hôpital. C'était bon signe. La tête de Connie, c'était nettement moins bon signe.

"Qu'est-ce qu'il y a ? Il s'est réveillé alors... quoi ? Il ne m'aurait pas demandé à son chevet quand même ?"


Demanda-t-il en plaisantant pour tenter de détendre l'atmosphère même si lui-même n'était pas vraiment au summum de la détente, là tout de suite. Pourvu que Kaleb n'aille pas trop mal... S'il le demandait, c'était qu'il n'allait vraiment pas bien !

_________________
Un petit pas de travers, et toute une vie est à l'envers
Mais qu'est-ce qui a bien pu clocher?
Pourquoi est-ce-que j'ai tant changé?
Pourquoi maintenant et pourquoi moi?
Je croyais le chemin tracé,
Je disais les dés sont jetés;
Je sais maintenant que je ne sais pas...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Connie Egern

I don't trust people but you I won't bite


Inscrit(e) depuis le : 15/07/2014
Messages : 14039
Multicomptes : - Yuichiro (pervers blondophile) Nathaniel (gentil papatissier)
Ressemble à : Caleb Landry Jones
Crédits : tumblr & Google
Âge : 24 ~ Statut civil : Lowé contre son baKaleb ♥
Profession/études : Jeune diplômé de Journalisme et Bio
Quartier : Greenwich in Lower Manhattan
Capacité : Polymorphe

MessageSujet: Re: I need your help with something [ Ulysse & Connie ] Jeu 28 Juil 2016 - 23:18

Au moins il ne s'était pas fait envoyer chier c'était un bon début. Quoi, après leur première rencontre électrique il avait le droit de douter non ? Lys et lui étaient du même acabit et si on débarquait sur un de ses refuges, un de ses toits, sans prévenir... Y'avait de fortes chances que Connor vous fausse compagnie avec une insulte fleurie et un doigt. Enfin bon pas de quoi compter fleurette non plus, l'autre avait réagit au nom de Kaleb c'était tout. Le rouquin le suivit, pas qu'il ait trop le choix vu que l'autre le tirait par sa manche à carreaux, jusqu'à une boutique en ruine et inhabitée si ce n'est par des rats. Il leva ses yeux en comprenant qu'il avait fait usage de son don pour savoir qu'il n'était plus à l'hôpital. C'était vachement efficace. Et discret... Pas comme le sien en tout cas. Connie acquiesça, avant de hausser un sourcil.

« Pas que je sache... T'es déçu ? »

Il rétorqua un peu moqueur avant de continuer.

« Il va avoir besoin de compagnie de toute façon, s'il veut pas péter un câble à mon avis. Il me tape déjà sur les nerfs à s'énerver pour tout et rien et à s'ennuyer jpeux pas bosser et... et il vient à peine de rentrer... Non à part son fauteuil il va bien hein, c'est pas ça. »

Il essayait d'en parler avec détachement mais pour le moment la nouvelle et surtout les premiers essais étaient trop frais. Plus que le handicap du brun, c'était tout ce qui en découlait qui rendait le rouquin nerveux. Ça et autre chose qu'il voyait mal comment aborder. Il sorti une cigarette, lui qui fumait si peu en grillait beaucoup trop ces derniers temps, et tendit quelques roulées à Ulysse pour qu'il pioche dedans par simple politesse. Il tourna la chose dans plusieurs sens mais le sens restait le même. Il avait la trouille pour Kaleb. Et un besoin de vengeance inassouvie aussi.

« C'est au sujet du type qui l'a mis dans cet état... Un type de l'Unit. En fait il s'agit d'un gars que Kal connaissait très bien avant et qui a très mal tourné. »

Il dit pour commencer. Pour jauger le grand type qui emplissait la pièce trois fois plus que lui limite.

« Le truc c'est que Kal me dit qu'il en a fini mais... Mais je voudrais être sur, tu comprends ? »

Quelque part est-ce qu'il ne faisait pas confiance au tatoué pour régler son compte à son ex amant ? Peut être. Peut être qu'il s'imaginait que le brun en était incapable parce qu'il culpabilisait toujours de ce qui lui était arrivé à l'Unit. Mais aussi s'il se trompait simplement, autant en avoir le coeur net. Connie refusait d'avoir peur comme ça à nouveau. Qu'on puisse venir lui prendre Kal sans prévenir.

« Il était dans les vapes quand son frère l'a trouvé alors... Enfin.... »

Il ajouta a demi voix, contrarié contre lui même de ses réactions sentimentales et un peu trop irrationnelles. Il était là pour régler la question. Avec l'aide du grand frisé si possible.

_________________


Firefox in the Snow

❝I'm a fan of ignoring a problem until eventually it just goes away. But you didn't.  
So I'm gonna stick with you for a while. ❞

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ulysse Acciaro

❝They said I won't find you
But now I'm beside you. ❞


Inscrit(e) depuis le : 17/04/2015
Messages : 7815
Multicomptes : Castiel, Junya & Ydris
Ressemble à : François Arnaud
Crédits : Asp
Âge : 33 ~ Statut civil : Marié à un ukulélé
Profession/études : Chanteur de rue à mi-temps, stalker le reste du temps
Capacité : GPS (Geolocalisation)

MessageSujet: Re: I need your help with something [ Ulysse & Connie ] Sam 6 Aoû 2016 - 2:22

Oh non, il n'irait pas jusqu'à dire qu'il était déçu, loin de là. Au contraire, Ulysse rit un peu, presque soulagé. Si Kaleb l'avait fait demander, ça aurait réellement été inquiétant. Rien que de s'imaginer se précipiter à son chevet, ça sonnait comme un mauvais film dramatique.

"Je passerai le voir pour qu'il s'énerve sur moi, si ça peut arranger les choses..."


Proposa-t-il en haussant les épaules. De toute façon, il avait prévu de venir le voir avec quelques bières. Même s'ils se voyaient de manière totalement irrégulière, Ulysse appréciait toujours autant sa présence et il lui manquait depuis qu'il l'avait vu inconscient, dans le coma. Il attendait juste qu'il soit de retour et pleinement conscient pour venir. Mais si ça n'était pas pour ça... Son regard se tourna vers Connie, interrogateur et préoccupé. Et son entrée en matière n'arrangeait rien. Rien. Vraiment rien du tout. Un type de l'Unit. Il sentit sa gorge s'assécher et se nouer. S'il ne connaissait pas tout de la vie de Kaleb, il en savait assez pour être certain de la personne dont il s'agissait. Un mec qu'il connaissait très bien et qui faisait partie de l'Unit, ce n'était pas vraiment difficile de deviner qu'il s'agissait de l'ex du tatoué. Ce qui n'augurait vraiment rien de bon. Il manqua de perdre l'équilibre en entendant Connie, lui balancer avec presque nonchalance que Kaleb l'avait eu. Il le regarda un moment, les lèvres closes, le regard un peu perdu, sans rien dire.

C'était difficile à avaler. Lui-même n'avait pas vu Lakshan depuis des années. Les ponts avaient été coupés depuis que ce dernier s'était fait choper par l'Unit. Depuis, ils s'étaient croisés deux ou trois fois mais Ulysse s'était soigneusement appliqué à mettre de la distance. Ça tombait bien, il était plutôt doué pour ça.

"Je comprends."


Finit-il par répondre, d'une voix incertaine. Alors que non, il n'était pas sûr de comprendre. Parce qu'il se demandait ce qui avait pu se passer pour en arriver là et... ça... non, il ne le comprenait pas. Ignorant ce que Connie ajoutait, il essaya de localiser le signal de Lakshan. Ca faisait longtemps qu'ils ne s'étaient pas croisés. Son signal était presque comme effacé. Au bout d'un certain temps, les signaux s'effaçaient de sa mémoire lorsqu'il ne voyait plus les gens. Mais là... il avait l'impression de capter un truc. A peine palpable et audible. Irrégulier. Sans un mot, il attrapa à nouveau le poignet du rouquin et le traîna derrière lui jusqu'à sa moto. Il lui lança son casque et l'invita à monter à l'arrière. Il fallait qu'il en ait le coeur net.

Sans vraiment se préoccuper du passager derrière, il roula à toute allure, essayant de suivre la direction du signal presque éteint. C'était compliqué et il fit demi-tour plusieurs fois, suivant de fausses pistes. Jusqu'à ce qu'ils s'arrêtent tous deux au coin d'une rue. Il n'y avait rien. Vraiment rien. Il gara sa moto et en descendit, tremblant de tout son long. La rue était trop propre. Elle avait été nettoyée récemment. Mais c'était surtout ce signal... Ce résidu de signal. Il se baissa jusqu'à trouver la source précise et s'assit sur le sol, les yeux clos un instant. Il était incapable de savoir ce qu'il s'était passé ici. Les signaux ne disaient pas ça. Mais il se souvenait à présent. Ce résidu... Il avait connu ça lorsque Nora s'était donné la mort. C'était le même signal affaibli, irrégulier, comme une trace , la dernière, fixée dans l'espace.

"Il t'as pas menti, si c'est ce que tu voulais savoir. Ce type n'est plus de ce monde, tu peux dormir tranquille."


Finit-il par expliquer en levant le regard vers le rouquin. Son visage était blême, il tremblait toujours même s'il essayait de se contrôler. Difficile de prétendre que c'était le froid par la chaleur qui régnait. Pourtant, ce n'était pas le premier mort qu'il connaissait. On ne pouvait pas non plus dire qu'il était réellement attaché à Lakshan. Le choc était malgré tout réel.

Spoiler:
 

_________________
Un petit pas de travers, et toute une vie est à l'envers
Mais qu'est-ce qui a bien pu clocher?
Pourquoi est-ce-que j'ai tant changé?
Pourquoi maintenant et pourquoi moi?
Je croyais le chemin tracé,
Je disais les dés sont jetés;
Je sais maintenant que je ne sais pas...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Connie Egern

I don't trust people but you I won't bite


Inscrit(e) depuis le : 15/07/2014
Messages : 14039
Multicomptes : - Yuichiro (pervers blondophile) Nathaniel (gentil papatissier)
Ressemble à : Caleb Landry Jones
Crédits : tumblr & Google
Âge : 24 ~ Statut civil : Lowé contre son baKaleb ♥
Profession/études : Jeune diplômé de Journalisme et Bio
Quartier : Greenwich in Lower Manhattan
Capacité : Polymorphe

MessageSujet: Re: I need your help with something [ Ulysse & Connie ] Lun 8 Aoû 2016 - 12:52

Spoiler:
 

Le brun était un chic type. Pas le genre à faire chier, un peu comme lui, mais au moins il était droit et c'était tout ce que Connie lui demandait. Etre un ami de Kaleb aussi. Le reste... disons que le rouquin ne cherchait plus à se faire apprécier des gens autant qu'avant. Il s'en fichait un peu, même si dans son travail les ronds de jambe étaient monnaie courante. Peut être que c'était pour ça qu'il avait tant de mal à se faire un nom dans le milieu. Sa tête n'était pas un problème, il avait essayé différentes formes lors de ses entretiens mais....Non. Du reste il n'était pas doué pour ça. Aussi il était reconnaissant envers Ulysse de ne pas l'envoyer chier alors qu'il se ramenait comme ça, pour Kal.

Plus que ça, il avait l'air concerné. Impossible de dire d'avantage vu l'air fermé du brun mais ça avait l'air de le travailler. L'histoire de ce qui s'était passé n'était pas rose d'accord, mais est-ce que c'était plus que ça qui lui faisait froncer les sourcils ? Et lui choper le poignet ? Qu'est-ce qu'ils avaient tous à être aussi tactiles, merde. Kal, Dru, et maintenant celui là ! Mais à part un "hey" de protestation il le suivit, jusqu'à mettre le casque et grimper sur sa moto. Ca n'était pas la première fois, mais cette fois il y avait moins de danger autour. Connie s'assura qu'il tenait correctement en saccrochant aux poignées à l'arrière mais il finit par s'aggripper aux côtés du conducteur, vu qu'il roulait comme un dingue. C'était autre chose que se serrer contre Kaleb mais s'il ne voulait pas finir en crête rousse sur le bitume...

Ils finirent par arriver, les jambes de Connie étaient en coton et son premier réflexe fut de libérer sa crinière de ce casque étouffant, les secouant et reprenant ses marques sur la terre ferme. Et puis il comprit où ils se trouvaient. L'endroit où ça s'était passé. L'endroit où... Connie posa ses yeux sur le sol, par réflexe. Il y avait eu le sang de Kaleb sur ce sol, et lui même, agonisant avant que son flic de frère ne vienne le tirer de là. Il s'attendait presque à voir les images de la scène se dérouler sous ses yeux. Mais rien. Tout avait été nettoyé, certainement pas par des flics qui auraient laissé ça pour l’enquête. Ils étaient efficaces les Shadows... ou les autres. Qui sait. Connie fut sorti de sa stupeur par la voix du brun et lorsqu'il leva les yeux, il découvrit qu'il était maintenant aussi pâle que lui. Ce qui n'était pas tout à fait naturel pour l'autre.

« ... Et tu caches quoi d'autre ? »

Il demanda calmement. Il n'avait vraiment aucune idée de comment le don d'Ulysse fonctionnait, s'il voyait des fantômes ou quoi, s'il avait des détails... Il n'était peut être pas cool d'insister mais la curiosité plus le fait qu'il n'aimait pas particulièrement qu'on lui épargne des infos le poussait.

« T'as pas l'air dans ton assiette, je suis pas dupe et je m'en fous de dormir tranquille. J'veux juste qu'il lui arrive rien. Il était pas en état de savoir ce qui s'était passé, je dis pas qu'il ment. Si je dois prévoir un flingue sous l'oreiller autant le savoir tout de suite. »

Et il en avait aussi ras le cul que son passé, ou celui de Kaleb, viennent les déranger. S'il restait quelque chose à savoir, il aimait autant régler ça maintenant. Malgré ce qui s'était passé entre Lakshan et Kaleb, il avait confiance en son tatoué pour qu'il ne lui mente pas là dessus. Il avait intérêt... il n'aurait pas fait ça. Une petite voix répétait à Connie qu'autant que le brun puisse l'aimer, il avait aimé l'autre connard bien plus que ça. Mais il la fit taire. Il croyait en lui.

« J'en ai marre qu'on m'épargne les détails et qu'on me tienne à l'écart parce que j'ai l'air d'un gosse ou parce que ça me concerne pas, tu vois ? »

_________________


Firefox in the Snow

❝I'm a fan of ignoring a problem until eventually it just goes away. But you didn't.  
So I'm gonna stick with you for a while. ❞

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ulysse Acciaro

❝They said I won't find you
But now I'm beside you. ❞


Inscrit(e) depuis le : 17/04/2015
Messages : 7815
Multicomptes : Castiel, Junya & Ydris
Ressemble à : François Arnaud
Crédits : Asp
Âge : 33 ~ Statut civil : Marié à un ukulélé
Profession/études : Chanteur de rue à mi-temps, stalker le reste du temps
Capacité : GPS (Geolocalisation)

MessageSujet: Re: I need your help with something [ Ulysse & Connie ] Sam 13 Aoû 2016 - 23:29

Spoiler:
 

Ce qu'il cachait ? Ulysse releva le regard vers Connie, suspicieux. Difficile de savoir où il voulait en venir. Sur la relation passée entre Lakshan et Kaleb, il ne dirait rien. Il ne savait pas ce que le rouquin savait et ce qu'il ne savait pas mais se doutait que le tatoué n'avait pas tout raconté. Ce n'était pas nécessaire. Et il avait sans doute voulu éviter de faire du mal à son copain. Et s'en faire à lui-même. Encore que ça... le grand brun avait une telle tendance au masochisme qu'il n'en était pas si sûr. Quoi qu'il en soit, ça n'était pas à lui de dire quoi que ce soit à ce sujet. D'ailleurs, lui-même ne savait pas tout et c'était très bien comme ça.

"Qu'est-ce que tu veux que je cache ?"


Grogna-t-il en se tournant vers Connie. Il ne savait pas bien. Son don ne lui permettait pas de savoir grand chose de plus que ce qu'il y avait à voir ici, c'est à dire rien du tout. Il faudrait qu'il éclaircisse certaines choses mais... il n'était pas encore sûr de la façon dont il s'y prendrait. Pas en demandant à Kaleb, de préférence. Ce dernier devait déjà être suffisamment secoué sans qu'on vienne en remettre une couche.

"Je peux rien te dire d'autre. Mais il est mort alors à moins qu'il revienne sous forme de fantôme pour t'écorcher dans ton sommeil comme une légende urbaine, je vois pas bien ce qui pourrait te menacer."


Il soupira et se releva après s'être frotté les mains pour ôter le gravier collé à ses paumes.

"Je peux pas en voir plus. Si tu veux des détails croustillants, faudra demander aux caméras de surveillance. Ou à quelqu'un d'autre. Évite de demander à Kaleb, je.. ça a déjà du lui faire suffisamment de mal comme ça."


Il n'avait pas grand chose d'autre à lui dire. Malgré ce que le rouquin disait, le reste ne le concernait effectivement pas, c'était ce qu'il pensait lui aussi. Pas parce qu'il avait l'air d'un gosse, même si à bien y réfléchir... mais ça n'était pas le sujet. Juste parce que le passé de Kaleb... il ne voulait pas s’appesantir dessus. Il n'avait pas à le faire.

"C'est un peu tard pour qu'il lui arrive rien je crois.. mais... peut-être qu'il serait bon que tu saches ce qui... qu'est-ce qu'il t'as dit exactement sur ce qu'il s'est passé ?"


Un homme passant par là et les regardant avec un peu trop d'insistance attira son regard. Merde. Il connaissait ce signal. Ce type. Il l'avait vu rôder plusieurs fois. Put... sans réfléchir, il attrapa le rouquin et le plaqua contre le mur le plus proche, faisant semblant de l'enlacer langoureusement en feignant d'embrasser son crâne.

"Fais genre. Te débats pas. Faut pas qu'il pense qu'on était là pour lui..."

Chuchota-t-il en restant dans cette proximité tout sauf agréable et désirée. Il laissa son don guetter le signal, attendant avec espoir qu'il s'éloigne pour pouvoir prendre la fuite.

_________________
Un petit pas de travers, et toute une vie est à l'envers
Mais qu'est-ce qui a bien pu clocher?
Pourquoi est-ce-que j'ai tant changé?
Pourquoi maintenant et pourquoi moi?
Je croyais le chemin tracé,
Je disais les dés sont jetés;
Je sais maintenant que je ne sais pas...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Connie Egern

I don't trust people but you I won't bite


Inscrit(e) depuis le : 15/07/2014
Messages : 14039
Multicomptes : - Yuichiro (pervers blondophile) Nathaniel (gentil papatissier)
Ressemble à : Caleb Landry Jones
Crédits : tumblr & Google
Âge : 24 ~ Statut civil : Lowé contre son baKaleb ♥
Profession/études : Jeune diplômé de Journalisme et Bio
Quartier : Greenwich in Lower Manhattan
Capacité : Polymorphe

MessageSujet: Re: I need your help with something [ Ulysse & Connie ] Mer 17 Aoû 2016 - 23:45

Super, maintenant il avait déclenché le mode parano d'Ulysse qui se mettait à insinuer des trucs. OK, c'était cool de parler à autre chose qu'un bisounours de ces choses là mais honnêtement est-ce que Connie n'était pas assez clair sur ses intentions ? Est-ce qu'il avait l'air d'être le genre à se taper des kiffs sur des détails croustillants concernant la mort d'un ex connard ? Oui, il haïssait le type alors qu'il ne l'avait jamais rencontré mais vraiment vu ce qu'il avait eu à subir par sa faute on ne pouvait pas vraiment le lui reprocher là. Enfin si, Kaleb l'avait fait. Et maintenant l'autre. Connie en avait marre. Il était épuisé, épuisé de lutter pour des choses simples pour des conneries et pour des types morts qui le hantaient lui et Kaleb. Il lui répondit avec les mêmes dents serrées.

« Prends moi pour un connard vas-y. Je demande rien de tout ça. Mais si t'avais Kaleb au bord du chantage au suicide à cause des remords qu'il a concernant ce type, toi aussi tu ferais ton enquête ! Toi aussi tu... RHA !! »

Il était peut être un peu agressif mais il avait trop pris pour ne pas être à vif.

« Il m'a dit... Trop. J'en sais déjà trop. T'imagine pas à quel point il y pense encore à sa culpabilité face à ce type, sinon tu serais pas là à me reprocher de m'assurer qu'il est bel et bien crevé et qu'il le rest- »

Connie n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'il se retrouva plaqué contre le mur par Ulysse sans prévenir, chose qui mis tous ses sens en alerte et heureusement que l'autre ne tarda pas a lui donner une raison valable parce qu'il allait réagir et pas de la façon la plus douce. Il lui fallu une grande maîtrise de lui même et une claque mentale pour que Connie parvienne à sortir de sa tétanie. Les trucs tactiles c'était déjà tellement pas son truc, mais ça ?! Il finit par passer ses bras autour de lui. Par caresser son dos rigidement. Putain pourquoi est-ce qu'il fallait qu'il rougisse avec ça par dessus le marché ?! Les réactions de son corps etait bien trop dérangeantes. Et en même temps encore une fois, il avait dû etre aussi proche de quoi. Trois personnes et demi ? Et dedans, y'avait son père.

« Je dois changer ou bien... C'est qui ce type.. ?»

Il murmura à l'oreille du grand bouclé, d'une façon qui pouvait être interprétée autrement par quiconque les observait. Coincé comme il était par sa grande silhouette, l'autre ne le voyait qu'à peine de toute façon mais s'il décidait de leur parler c'était moins risqué sans doute. Et pas seulement parce qu'il aurait pu reconnaitre Connie. Monde de merde oblige... Le type avait l'air de rester planté, suspicieux à ce qu'en voyait le rouquin par dessus l'épaule bien large. Il n'attendit pas que l'autre lui répondre pour faire avec ce que la nature lui avait donné et... changer ce que le reste de la nature lui avait donné. Plus de hanches, une poitrine qui ne risquait pas d'être manquée sous son combo T-shirt chemise, il était à présent une ravissante rouquine qui se détachait d'Ulysse en le regardant dans les yeux, toujours aussi gêné mais bien décidé. Il prit sa main et après un baiser maladroit à demi sur la joue mal rasée il tourna les talons pour l'entraîner un peu plus loin. Sans oublier de rouler des hanches comme Drumë Andresson le lui avait appris. Histoire de. Il finit par disparaître avec lui dans une ruelle plus loin, plus sombre, et pressant le pas vers l'échelle de secours il lui fit signe de grimper. Sa solution de repli préférée ! Il ne se permit de souffler qu'une fois en haut et attendant le rapport d'Ulysse pour lui confirmer qu'ils l'avaient semé, l'autre type.

« Bon alors c'était quoi ça ? »

Il demanda, un peu méfiant et sur la réserve en croisant les bras pour soutenir ce qui avait besoin d'être soutenu maintenant.


_________________


Firefox in the Snow

❝I'm a fan of ignoring a problem until eventually it just goes away. But you didn't.  
So I'm gonna stick with you for a while. ❞

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ulysse Acciaro

❝They said I won't find you
But now I'm beside you. ❞


Inscrit(e) depuis le : 17/04/2015
Messages : 7815
Multicomptes : Castiel, Junya & Ydris
Ressemble à : François Arnaud
Crédits : Asp
Âge : 33 ~ Statut civil : Marié à un ukulélé
Profession/études : Chanteur de rue à mi-temps, stalker le reste du temps
Capacité : GPS (Geolocalisation)

MessageSujet: Re: I need your help with something [ Ulysse & Connie ] Mar 23 Aoû 2016 - 20:21

De son côté, il y avait des choses qu'il faudrait qu'il éclaircisse à propos de ce qui avait pu se passer. Était-ce une coïncidence ? Lakshan avait-il mis l'Unit sur la piste de Kaleb ? D'autres étaient-ils menacés ? Ses connaissances ? Le rouquin ? Lui-même ? Il fronça les sourcils en entendant Connie parler de chantage au suicide. Ca ne ressemblait pas tellement au tatoué. Surtout depuis qu'il s'était pris d'amour pour sa luciole. Mais c'était de Lakshan dont il s'agissait et Ulysse ne pouvait pas être vraiment surpris d'apprendre que ça puisse être difficile. Néanmoins, le terme le laissait inquiet. Ca aussi, il faudrait qu'il éclaircisse. Même s'il était particulièrement mal placé pour arranger quoi que ça soit.

"C'était pas juste un connard pour lui. J'imagine que tu peux comprendre... Assure-toi d'être à ses côtés, il en a besoin."


Grogna-t-il avant de le choper sans prévenir par les épaules, surpris par le signal d'un type un peu trop curieux. Putain de merde. Il aurait dû se douter que ces connards de rapaces rôderaient sur les lieux. Sans surprise, le rouquin se raidit mais Ulysse eût de la chance qu'il n'ait pas les même réflexes que lui-même. Un coup violent, ça l'aurait moyennement fait pour la mascarade. Lui-même n'était pas franchement à l'aise avec la situation, surtout en se sachant épié et en faisant semblant d'être pris de passion pour le copain de son meilleur pote. Ouais, c'était pas le truc le plus excitant du monde. Mais il donna le change, se collant un peu plus contre le rouquin, surpris par sa proposition.

"Faut que ça soit discret alors, il nous regarde à moitié..."

Chuchota-t-il en retour, avant que le rouquin se mette à changer et qu'il sente d'autres formes contre lui. C'était... toujours aussi surprenant et bizarre, comme don.

"J'en sais rien, il rôde là depuis quelques temps, j'suis sûr que c'est l'un d'entre eux."


Le baiser, il ne s'y attendait pas vraiment. Il faut dire que les circonstances ne s'y prêtaient pas vraiment. Ulysse se laissa entraîner par la main et ne quitta pas le roux devenu rousse du regard, évitant soigneusement de regarder l'autre type. De toute façon, son don le faisait pour lui. Il s'assurait ainsi que l'autre type ne continuait pas dans leurs traces. De son côté, il suivit le rouquin, se hissant sans mal sur l'échelle de secours. Les coins planqués et les chemins foireux, ça le connaissait bien lui aussi. Il s'arrêta lorsqu'ils arrivèrent en haut et s'assura une nouvelle fois que le type était resté en bas. Il était toujours proche du lieu du crime. Visiblement, il rôdait en attendant que quelque chose se passe. Pourvu qu'il n'ait rien remarqué...

"Me regarde pas comme ça, c'est pas mon fantasme, les rouquins dans ton genre, même quand elles ont des attributs comme ça..."

Grogna-t-il pour toute réponse, histoire que l'autre ne se méprenne pas sur ses intentions. Si toutefois il n'avait pas été clair un peu plus tôt.

"Ce qu'il s'est passé ne t'as probablement pas échappé. Ils sont pas plus cons que nous, ils savent qu'on voudra comprendre... alors ils rôdent. Ca arrive souvent qu'ils en aient un ou deux postés comme ça, prêt à voir qui pourrait passer... celui-là est arrivé un peu tard heureusement pour nous."

Il marcha un peu jusqu'au muret d'une cheminée et s'y assit avant de poser son sac à ses côtés.

"Tu devrais être méfian...te lorsque tu te transformes. Il n'a rien vu j'espère mais... ces mecs là rôdent juste pour ça. Pour nous repérer. Kaleb. Tu dis qu'il t'en as trop dit. Ca veut dire quoi ? Qu'est-ce qu'il s'est passé ? Pourquoi est-ce qu'il était sur sa piste maintenant ?"

_________________
Un petit pas de travers, et toute une vie est à l'envers
Mais qu'est-ce qui a bien pu clocher?
Pourquoi est-ce-que j'ai tant changé?
Pourquoi maintenant et pourquoi moi?
Je croyais le chemin tracé,
Je disais les dés sont jetés;
Je sais maintenant que je ne sais pas...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Connie Egern

I don't trust people but you I won't bite


Inscrit(e) depuis le : 15/07/2014
Messages : 14039
Multicomptes : - Yuichiro (pervers blondophile) Nathaniel (gentil papatissier)
Ressemble à : Caleb Landry Jones
Crédits : tumblr & Google
Âge : 24 ~ Statut civil : Lowé contre son baKaleb ♥
Profession/études : Jeune diplômé de Journalisme et Bio
Quartier : Greenwich in Lower Manhattan
Capacité : Polymorphe

MessageSujet: Re: I need your help with something [ Ulysse & Connie ] Dim 28 Aoû 2016 - 16:03

Ça pour comprendre il comprenait. Il commençait à peine à s'attacher à Kaleb que le souvenir de Lakshan avait manqué de le tuer, asphyxié. Et dans ce bar où le grand tatoué l'avait embarqué pour son entraînement et où il l'avait découvert sous un autre jour. Il se souvenait parfaitement de cette nuit où Kaleb l'avait embrassé pour la première fois parce qu'il voyait sur lui le visage de son ancien amant. Ce souvenir lui serrait le coeur autant qu'il lui donnait la nausée. Et là ? Alors qu'il lui avait dit qu'il aurait pu se laisser tuer pour se faire pardonner auprès de lui ? Lakshan était une raclure. Sans quoi jamais Kaleb n'aurait laissé ressortir ce côté là de lui. Mais oui, Connie comprenait ce qu'il avait signifié aussi pour lui. Il n'en avait juste rien à foutre ou plutôt, il ne voulait pas. Il ne comptait pas s'en aller sauf que Kaleb...

Sur le toit, Connie nouait sa chemise de façon à ne pas se sentir gêné dans ses mouvements par ses nouvelles formes féminines.

« Mais je t'enmerde, c'est pas ce que je disais ! »

Il rétorqua, aussi rouge et gêné que vexé. Qu'il soit son genre ou pas, mais qu'est-ce que ça pouvait lui foutre franchement... Mais y'avait façon et façon de le dire, merde. Même si Connie avait eu suffisamment d'exemples tout au long de sa vie pour comprendre qu'il ne plaisait pas à grand monde, c'était pas cool de sortir ça comme ça, il avait compris que c'était pour donner le change. Et puis il avait Kaleb, il croyait quoi Ulysse, qu'il tombait pour tous les gros lourdeaux mal léchés ?! Pfff... Pour la peine, Connie garda son apparence de rouquine très pâle qui était sa nouvelle seconde identité, depuis qu'il ne pouvait plus sans danger assumer celle de "Coralie". Et c'était dur. Parce que c'était la première qu'il avait réussi a créer quelque chose qui n'était pas juste de la copie. Qui était sans doute un peu lui... En fille, et alors ?

« Je vois... J'avais jamais trop eu affaire à des types comme ca. Faut dire que quand je me fais courser par des types, je me planque, je change et j'y remets plus les pieds d'habitude. »

Il dit sous sa forme de grande poupée au visage plus rond, en allant se pencher par dessus bord rapidement avant de se tourner vers le brun et croiser les bras. Sous sa poitrine. Sinon ça faisait mal, merde.

« C'est vraiment des chacals dans tous les sens du terme... Tu crois qu'ils savent que c'était Kaleb avec l'autre gamin l'autre nuit ? Il y est resté... L'autre, je veux dire. »

Il dégluti et tourna les yeux, l'air fermé et un peu sombre. Il ne voulait pas avoir l'air faible devant l'autre mais l'idée qu'un novice était mort et que Kal aurait pu aussi...

« Et j'en sais trop rien, j'ai pas envie de parler de ça, je sais rien qui sois utile à part que Lakshan à forcément reconnu Kal mais comme il est mort... Il l'a échappé belle. C'est tout ce qui compte non ? »

Il avait toujours cette espèce de trouille viscérale en fond qui ne voulait pas le lâcher depuis cette nuit là. Parfois il arrivait à oublier dans quel monde il vivait et qu'il pouvait arriver n'importe quoi n'importe quand. Comme Ulysse l'avait remarqué,  Connie n'était pas prudent. Par flemme ou parce que simplement son caractère était un peu trop fougueux parfois, même s'il savait être un être parfaitement réfléchit les trois quart du temps il envoyait souvent la caution au diable. Avec un air de défi un brin insolent comme il adressait à Ulysse à ce moment.

« Et je suis pas en sucre, hein. Tu me cachais avec ton dos de catcheur mexicain, j'ai fait attention à être un peu discret. »

Il décroisa ses bras et lui tourna le dos pour observer la vue de la ville de nuit, le vent fort des hauteurs lui fouettant le visage. En hauteur, il avait du mal à ressentir le danger. Du moins sans vouloir le braver. Il se demanda s'ils allaient devoir rester coincés ici toute la nuit. Après tout le radar c'était l'autre... Et histoire de ne pas entendre de reproches il attendrait son feu vert. Il soupira.

« Du coup tu sais rien de plus que ça ? Sur cette histoire, pas sur ce type hein. Enfin ce que risque Kal quoi.»

Il mourrait d'envie de savoir ce que Ulysse savait de Kal tout court, mais de là à demander...

_________________


Firefox in the Snow

❝I'm a fan of ignoring a problem until eventually it just goes away. But you didn't.  
So I'm gonna stick with you for a while. ❞

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
I need your help with something [ Ulysse & Connie ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MORE THAN HUMANS :: New York City :: Brooklyn-
Sauter vers: