AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez|

One last chance... (Junya & Eden)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Eden McDougall

❝Bestial Empathy.❞


Inscrit(e) depuis le : 28/05/2014
Messages : 4056
Multicomptes : Drumë (le seul, l'unique), Kaleb (le bisounours, le gentil) & Kieran (Le tonton, le calme)
Ressemble à : Toby Regbo
Crédits : Cedrick (avatar), tumblr (gifs), code sign : Crackle Bones
Âge : 24 ~ Statut civil : Princesse débousolée d'un joueur de ukulélé.
Profession/études : Comédien dans une petite troupe de théâtre.
Quartier : Queens
Capacité : Empathie animale (connexion émotionnelle à double sens).

MessageSujet: One last chance... (Junya & Eden) Mer 27 Juil 2016 - 0:39

Après le déni, la colère, la dépression, l’étape suivante est l’acceptation. Dans le cas d’eden, cela ressemblait à une sorte de résignation. Il sentait encore ses oreilles bourdonner. Il savait que quelque part, Ulysse avait l’air de penser à lui. Il ne voulait plus lui rendre la pareille. S’il était parti sans lui, alors Eden vivrait sans lui. Il aprendrait à l’oublier. Il comblerait le vide et l’absence. Il avait commencé par le travail, se plongeant dans de multiples projets, s’investissant corps et âme. Puis, il y eut son investissement chez les Shadows. En fait, du vide, il était passé au plain. L’action pour arrêter de penser. Il arrivait même presque à se battre. Presque… Et… Il croisa furtivement quelqu’un qu’il avait évité, presque oublié des mois durant. Junya Hodgson. Et la vision fugace du métis avait fait renaître en lui des désirs. Des envies. Mais après… Les fiascos répétés de leurs tentatives… Par sa faute. Et maintenant, il ne pensait qu’à… se faire pardonner ? Offrir à Junya ce qu’il lui avait refusé ? C’était assez glauque dit comme ça. Mais… Après tout, pourquoi pas ?

Il avait cherché le brun dans les couloirs du QG. Plusieurs fois. Sans succès. Alors, il avait dépassé son appréhension, et envoyé un message au métis. Un message assez évasif. Puis un autre. Puis au final, un rendez-vous fut pris. Un verre dans un bar. Un simple verre qui signifiait bien plus pour Eden. Et il espérait réussir à se faire comprendre cette fois. Il avait même été jusqu’à demander conseil à Ian pour s’habiller. Un jean slim, une chemise colorée cintrée, une veste de costard assez décontractée. En fait, il ne se sentait pas vraiment à l’aise dans ce genre de tenue. Mais si c’était sensé le rendre irrésistible, pourquoi pas ? Il n’avait juste pas réussi à se résigner à porter autre chose que ses tennis en toile… Seul ombre au tableau. Il passa le seuil de ce bar, un peu tendu. Si Junya ne venait pas ? Après tout, ce serait un juste retour des choses… Vu… Vu ce qu’avait donné leurs préccédentes rencontres. Il parcourut le bar du regard. Perdu. Et… Un sourire illumina son visage en voyant finalement son rendez-vous. Il s’approcha de sa table, se pressant. Passant aussi une main dans ses cheveux pour s’assurer qu’ils étaient… proprement décoiffés. Non, ça il ne pouvait rien contre l’obscur pouvoir de la bouclette rebelle. Il s’assit à la table de Junya. Peut-être qu’il aurait dû lui faire la bise ? Comme les français ? Ou… Tenter de l’embrasser ? Ou… Non… En fait, valait mieux rester sobre au début.

Salut...Je suis en retard, ou bien tu étais en avance ?” demanda-t-il avec un sourire. “Désolé dans tous les cas pour l’attente… Je t’offre quoi pour me faire pardonner ? Je vais aller me chercher un verre au bar, autant que je t’en ramène un aussi, non ?

_________________

Where are you now ? Another dream. The monster's running wild inside of me. I'm faded, I'm faded. So lost, I'm faded... Under the bright but faded lights. You've set my heart on fire. Where are you now?

   (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Junya Hodgson

❝ Everybody knows that you love me, baby ❞

Inscrit(e) depuis le : 16/06/2015
Messages : 3025
Multicomptes : Castiel, Ulysse et Ydris
Ressemble à : Ezra Miller
Crédits : Asp
Âge : 23 ~ Statut civil : Célibataire
Profession/études : Etudiant en commerce et homme d'affaires junior
Quartier : Manhattan
Capacité : Manipulation des émotions

MessageSujet: Re: One last chance... (Junya & Eden) Mer 27 Juil 2016 - 23:02

Les trucs arrivaient parfois de manière imprévue. Les gros trucs bien chiants à gérer qui venaient chambouler toute une vie comme les petites choses inattendues, les messages improbables qu'on espérait plus. Même quand on planifiait le maximum de choses et qu'on tentait de tout prévoir, comme Jun le faisait, il restait une part d'inattendu. Par exemple, recevoir un message d'Eden alors même que le brun l'avait rayé de sa liste mentale de possibilités de finir une soirée agréablement. Ca faisait longtemps qu'il n'avait pas vu le blondinet. A peine s'étaient ils salués une fois dans les couloirs du QG des Shadows. Il faut dire que même si les choses commençaient à revenir à la normale et si sa vie commençait à ressembler à nouveau à la vie ordinaire d'un jeune de son âge, il continuait à ne plus vraiment être assidu chez les Shadows. Quelque part, peut-être qu'il avait perdu la confiance aveugle qu'il vouait par le passé à cette organisation en se rendant compte qu'elle ne pouvait pas sauver tout ce qui avait fait sa vie passée. Mais c'était aussi et surtout pour les protéger, du moins se le répétait-il, qu'il n'y était pas allé pendant des mois. Et à présent, avec ce nouveau boulot dans lequel il s'investissait pleinement, le temps se faisait plus rare.

C'était plus parce qu'il avait le temps dans le taxi que pour toute autre raison qu'il avait répondu au message du blondinet. Mais une chose et un échange en amenant une autre, il avait fini par accepter l'invitation d'Eden pour aller boire un verre. Il n'avait pas grand chose à y perdre, de toute façon. Sa vie sociale n'était pas aussi riche qu'il l'aurait souhaité ces derniers temps -à force de ne pas sortir, fallait que ça arrive - ainsi s'était-il dit que ça ne lui ferait pas de mal.

Comme à l'accoutumée, il s'était préparé avec attention. Il avait tenté d'avoir l'air un peu décontracté dans ses vêtements, laissant de côté cravate et veste au profit d'une chemise à manches courtes et d'un pantalon toutefois bien taillé. Les habitudes ont la vie dure. Un peu de maquillage pour parfaire son teint et il était fin prêt. Le taxi le déposa devant le bar où ils s'étaient donné rendez-vous, avec quelques minutes d'avance. Jun s'y avança et prit une table en attendant Eden, curieux de savoir dans quel état d'esprit il retrouverait le blondinet. La dernière fois, ça n'avait vraiment pas fini de manière glorieuse... Il s'occupa un peu sur son téléphone jusqu'à ce qu'une silhouette se profile devant lui. Le brun sourit et se leva pour accueillir Eden.

"Les deux pour être exact. C'est pas de refus pour le verre, je prendrai la même chose que toi. Sauf si tu prends du sans alcool."

Plaisanta-t-il en le regardant s'éloigner. Eden avait l'air en forme, plus en tout cas que la dernière fois. Et Junya ne manqua pas de noter qu'il s'était bien habillé. Ce qui était un bon indice sur ses intentions. Restait tout de même à éclaircir certaines choses. Il attendit qu'il revienne et le remercia pour le verre en l'attrapant.

"Comment tu vas ? Je ne pensais pas avoir de tes nouvelles un jour, pour être honnête j'ai même failli supprimer ton numéro de mon répertoire... Je ne devrais peut-être pas te dire ça ! Mais c'est rare d'avoir des nouvelles après... Après tout ce temps."


Il fit claquer son verre contre celui du blondinet avant de l'entamer.

"Alors, quelque chose à fêter ? Ça fait plaisir de voir que tu t'es mis sur ton 31, si j'avais su j'aurais fait de même ! "

Non pas qu'il ait négligé sa tenue mais Eden était clairement le plus élégant des deux et c'était rare que ça arrive dans ce sens là...

_________________

If you could look into the future, would ya?


if you could see it, would you even want to? Got a feeling that there's bad news coming but I don't want to find it out.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eden McDougall

❝Bestial Empathy.❞


Inscrit(e) depuis le : 28/05/2014
Messages : 4056
Multicomptes : Drumë (le seul, l'unique), Kaleb (le bisounours, le gentil) & Kieran (Le tonton, le calme)
Ressemble à : Toby Regbo
Crédits : Cedrick (avatar), tumblr (gifs), code sign : Crackle Bones
Âge : 24 ~ Statut civil : Princesse débousolée d'un joueur de ukulélé.
Profession/études : Comédien dans une petite troupe de théâtre.
Quartier : Queens
Capacité : Empathie animale (connexion émotionnelle à double sens).

MessageSujet: Re: One last chance... (Junya & Eden) Jeu 28 Juil 2016 - 21:16

Les deux… Vraiment, c’était gênant. Il était persuadé d’être parti assez tôt, mais avec les métros, difficile de faire dans la précision. Combien avait-il de minutes de retard ? Il n’osa pas regarder son téléphone. Pas plus de cinq minutes au moins… Il espérait. Il était vraiment un piètre dragueur. Arriver à l’heure, ça devait faire parti des règles pour réussir… Enfin, il en savait rien. Il avait jamais lu le guide. C’était franchement pas son truc. Suffisait de voir ses dernières tentatives… Pff… Il sourit aussi au brun.

Je vais nous chercher un truc… T’en fais pas, je compte bien boire un peu… Si je suis trop ivre, tu m’appelleras au moins un taxi, hein ?” dit-il en s’éloignant en rigolant un peu.

Il arriva tout sourire au bar. Il attendit qu’un barman, charmant d’ailleurs demande ce qu’il voulait. Deux Sex on The Beach. Oui, adieu la subtilité. Et puis, c’était un cocktail assez sucré pour qu’Eden réussisse à le boire sans mal. Il revint donc avec les deux verres. S’asseyant en face de Junya. Il était vraiment beau… Vraiment très beau. Il avait du mal à comprendre comment il avait pu… Se refuser à un si beau garçon. Pour un connard qui était maintenant en fuite. Pour un connard qui l’avait abandonné. Sans raison compréhensible. Qui avait ri de lui en apprenant qu’il n’avait réussi qu’à embrasser un garçon en son absence. Cette fois, il ne ferait pas que l’embrasser. Oh non. C’était fini cette dévotion à l’amour. Cette dévotion à une stupidité romantique qui n’existe que dans les rêves de puceaux niais. Il n’était plus ni l’un ni l’autre à présent.

Mieux que la dernière fois sans doute… Mon épaule fonctionne à nouveau du tonnerre… J’te prends quand tu veux en entraînement au combat…” plaisanta-t-il en faisant un peu bouger son épaule pour la démonstration. “Et… Faut croire que j’aime être un garçon surprenant ? Au moins, tu ne t’y attendais plus, j’ai l’avantage de l’effet de surprise ? Et toi ? Tu aurais aussi pu donner des nouvelles après tout… enfin… Hypothétiquement… J’avoue que je me serai pas donné de nouvelles après… Enfin… Désolé… Pour ça… Je m’en veux pas mal… C’était vraiment… Pas cool…

Il fit tinter son verre contre celui de Junya et but une bonne et longue gorgée pour essayer de remettre ses idées en place. Parce qu’il était en train de bafouiller, et ses joues étaient déjà rouges. C’était débile. Il eut un soupir, avant de relever le nez. Il le regarda un peu surpris et… Quelque chose à fêter ? Oh… Euh… Il se mordilla la lèvre inférieure. Un peu flatté. Et en même temps assez mal à l’aise.

Oh… Euh… C’est pas mon 31… ça fait trop habillé ? Je suis désolé… J’ai demandé conseil à mon colocataire… Je lui ai dit que c’était juste… pour… Pour voir un garçon canon et sexy et à qui je… Je fais que des problèmes… Mais ce soir, avec ses conseils avisés, je pensais faire mieux que les autres fois… Et… Je sais pas si on peut fêter mes bonnes résolutions ? Ne plus te causer de problèmes… Et surtout éviter les ascenseurs…

Il eut un rire un peu nerveux.

Ou alors, on peut juste fêter que je me sois fait larguer par un connard ? Je sais pas… Tu préfères quoi ? Les deux sont assez pathétiques une fois dits alors… Maintenant que j’ai dit adieu à ma dignité… Je pense que je vais vite finir mon verre et en commander un autre je crois…

Il but son verre d’un trait, toujours avec le sourire. Il posa son verre un peu bruyamment. Il fit signe à un serveur de lui ramener un verre plein du même cocktail.

Et toi, des choses plus glorieuses à fêter ? Je sais que je place la barre haut, mais je suis sûr que t’as de bonnes nouvelles non ? Ce qui expliquerait que tu aies été invisibles chez nos amis de l’ombre ?

Il regarda le brun, le sourire aux lèvres, l’air un brin charmeur, mais surtout attentif. Il croyait vraiment que Junya ne pouvait qu’avoir une belle vie. Il avait tout pour réussir non ? Il réussissait dans ses costards trop sérieux… Alors… Il ne pouvait qu’avoir des choses à fêter, non ?

_________________

Where are you now ? Another dream. The monster's running wild inside of me. I'm faded, I'm faded. So lost, I'm faded... Under the bright but faded lights. You've set my heart on fire. Where are you now?

   (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Junya Hodgson

❝ Everybody knows that you love me, baby ❞

Inscrit(e) depuis le : 16/06/2015
Messages : 3025
Multicomptes : Castiel, Ulysse et Ydris
Ressemble à : Ezra Miller
Crédits : Asp
Âge : 23 ~ Statut civil : Célibataire
Profession/études : Etudiant en commerce et homme d'affaires junior
Quartier : Manhattan
Capacité : Manipulation des émotions

MessageSujet: Re: One last chance... (Junya & Eden) Lun 8 Aoû 2016 - 0:47

Pour être déjà venu ici plus d'une fois et avoir testé la moitié de la carte, Junya reconnut sans mal le cocktail qu'Eden leur rapporta. Sans mal mais pas sans amusement. D'ailleurs, il ne retint qu'à moitié le sourire au coin de ses lèvres. Et il n'était pas au bout de ses surprises. Visiblement, le blondinet avait décidé de lui faire passer un message et de ne pas y aller avec le dos de la cuillère.

"T'y crois vraiment ? Quand tu veux pour la démonstration, je suis prêt à être surpris !"


Il leva son verre pour trinquer avec Eden avant d'entamer le cocktail. Bien sucré, parfait, juste comme il l'aimait. Il avait oublié que le blondinet aimait tant parler, surtout quand il était gêné. Et là, sa gêne était palpable à des mètres à la ronde, tout comme ses intentions. C'était assez amusant et distrayant. Peut-être que c'était le genre de soirée qu'il lui fallait pour s'empêcher de broyer du noir et penser un peu à autre chose.

"Ouais, je pense que tu as tout dit. Je te laisse l'avantage de l'effet de surprise, si ça peut te faire plaisir."


Il lui sourit. Il ne lui en voulait plus trop mais il ne fallait pas pousser, lui reprocher de ne pas donner de nouvelles vu comme il s'était fait planter, c'était un peu gros. Suffisamment pour qu'Eden lui même s'en rende compte. Il leva un sourcil en l'entendant s'embrouiller de plus belle. Ou peut-être qu'il ne s'embrouillait pas, au contraire. Après avoir sifflé la moitié de son cocktail à la paille, Jun appuya ses deux coudes sur la table et posa son menton sur ses doigts croisés.

Au moins, les choses avaient le mérite d'être claires, si toutefois un doute persistait. Mais en fait, le doute s'était barré depuis bien longtemps et les intentions d'Eden n'étaient même plus claires, elles étaient transparentes comme de l'eau de roche. Un mec canon et sexy, Eden qui avait été largué... Visiblement, il avait enregistré son numéro pour faire office de consolation lorsqu'il en avait besoin. Ce qui était à moitié amusant et à moitié vexant. Vraiment, il ne valait pas mieux aux yeux du blondinet ? Et il pensait qu'il était si facile de l'avoir comme ça ? Soyons clairs, Junya n'allait pas non plus se montrer vexé pour si peu mais si le blondinet s'imaginait qu'il lui suffirait de claquer des doigts pour le traîner dans son lit, il se fourrait le doigt dans l’œil. Il n'aimait pas quand les choses étaient trop évidentes et hors de question de se faire avoir à nouveau. Et il n'avait vraiment pas envie de passer pour un mec désespéré.

"Si c'est ce que tu as envie de fêter, allons y ! Je crois que je préfère les bonnes résolutions au connard, en fait.. Ton colocataire n'a pas mauvais goût, cette tenue te va bien, ça change juste de ce que tu portes habituellement. Quand je t'ai vu, du moins."


Il termina son verre à son tour et se commanda un nouveau cocktail dans la foulée. Hors de question qu'il se retrouve seul face à Eden bourré, autant l'accompagner. Et puis il était un peu venu pour ça aussi...

"Je ne sais pas si je peux te battre question bonnes nouvelles. Tu vois, je ne me suis pas si bien habillé, j'ai moins de choses à fêter. Ceci dit, j'ai l'espoir d'avoir mon année, tout n'est pas perdu. En revanche, j'ai perdu mon boulot, le contact avec ma famille et mon appartement. Alors ... Santé ?"

Conclut-il ironiquement alors que les cocktails arrivaient. Pour être tout à fait honnête, il y avait une nouvelle pièce dans sa famille. Mais les relations étaient tellement absentes et hors des conventions qu'il avait beaucoup de mal à considérer les choses de cette façon. Il soupira avant de prendre une bonne gorgée de cocktail. C'était fou comme ça montait à la tête ces choses là. Il avait déjà l'impression que tout ne tournait pas tout à fait dans le bon sens.

"Ne t'en fais pas trop, j'ai pas l'intention de m'épancher là dessus. Les choses sont en train de s'améliorer, j'ai bon espoir. En tout cas, elles ne devraient plus aller en empirant, normalement. Il n'y a plus grand chose à empirer. Enfin au moins, je n'ai pas été largué par un connard. On peut dire que c'est l'un des avantages du célibat, "


Il haussa un peu les épaules, faisant mine de prendre ça avec légèreté. Les cocktails aidaient à y arriver. Savoir la menace un peu plus loin désormais également.

_________________

If you could look into the future, would ya?


if you could see it, would you even want to? Got a feeling that there's bad news coming but I don't want to find it out.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eden McDougall

❝Bestial Empathy.❞


Inscrit(e) depuis le : 28/05/2014
Messages : 4056
Multicomptes : Drumë (le seul, l'unique), Kaleb (le bisounours, le gentil) & Kieran (Le tonton, le calme)
Ressemble à : Toby Regbo
Crédits : Cedrick (avatar), tumblr (gifs), code sign : Crackle Bones
Âge : 24 ~ Statut civil : Princesse débousolée d'un joueur de ukulélé.
Profession/études : Comédien dans une petite troupe de théâtre.
Quartier : Queens
Capacité : Empathie animale (connexion émotionnelle à double sens).

MessageSujet: Re: One last chance... (Junya & Eden) Ven 19 Aoû 2016 - 15:39

Au fil de ses paroles, Eden se rendait compte qu’il devait vraiment avoir l’air désespéré. Son honnêteté n’était peut-être pas un avantage dans la situation présente. Il s’en rendait compte après coup. Et puis… Il ne voulait pas que Junya pense qu’il l’appelait juste pour un plan cul. Ce n’était pas complètement le cas… Il aimait bien le brun. Vraiment bien. Même un peu intimidant. Il avait l’air si intelligent et distingué. Il l’aurait sans doute appelé plus tôt s’il ne s’était pas senti si nul en comparaison. Et puis vraiment couillon à l’avoir planté la dernière fois. Fallait l’avouer. Lys n’avait vraiment pas mérité qu’il se prive pour lui. Franchement…

T’as raison, les bonnes résolutions, c’est mieux…

Il se mordilla un peu les lèvres. C’était un compliment qu’il lui faisait là, en lui disant que ça lui allait bien, non ? Il sourit doucement.

Merci… Il travaille dans le milieu de la mode, je crois que pour les vêtements, je peux lui faire confiance…” Il eut une petite moue un poil vexé. “Dis de suite que d’habitude je sais pas m’habiller… Vous avez tous une dents contre mes chemises hawaiennes, c’est ça ?

Il eut un petit rire. Il savait bien qu’en temps normal… Il ne faisait pas beaucoup d’effort pour être présentable. Enfin si présentable, il l’était, mais pas mis en valeur. Ça c’était sûr. Et les rares fois où ils s’étaient croisés chez les Shadows, il portait des survêtements, des shorts, ou des maillots de corps pas très saillants. Du coup, c’était normal que sa tenue présente détonne à ce point. Il écouta le brun, le sourire aux lèvres. Sourire qui se figea un peu plus à chacun des mots qu’il ajoutait. Il se sentait vraiment mal pour lui. Qu’est-ce qui s’était passé ? Est-ce que l’Unit lui était tombé dessus à lui aussi ? Il se mordit la lèvre, peiné, gêné aussi.

Je savais pas… Désolé…” bafouilla-t-il maladroit. “Euh… Santé… Oui…

Eden se sentait si stupide de s’être lamenté pour des stupidités. Sans même soupçonner que le métis puisse avoir des ennuis autrement plus important. Rah quel crétin il faisait. Il se mordit la lèvre assez violemment. Crétin. Crétin. Crétin. Il but lui aussi une gorgée de son cocktail, mais beaucoup moins jovial. Il était un peu refroidi. Même si ce n’était probablement pas ce que Junya avait cherché à faire en lui disant cela. Mais… Il se sentait tellement idiot et égoïste de s’être cru le plus malheureux de la terre… Rah. Egocentrisme de merde.

J’espère que ça va s’arranger… Tu… Enfin si jamais tu cherches un endroit où dormir, tu sais que tu peux venir chez moi ? Je te laisse ma chambre, je prendrai le canapé… Ce serait mieux que de dormir à l’hôtel non ?

Il avait l’impression de marcher sur des oeufs. Puis il eut un petit rire.

Enfin, j’ai pas spécialement envie d’aller sur le canapé si tu arrives jusqu’à mon lit, je dois l’avouer…

C’était mieux de revenir dans des grivoiseries. Plutôt que de s'appesantir à propos de choses graves. Des choses qu’Eden étaient toujours incapable de gérer. Il avait tendance à se voiler la face. A oublier parfois qu’ils étaient perpétuellement en danger. Jamais complètement sûr d’être libres et en sécurité. Il se rapprocha un peu de Junya, l’avantage d’être assis sur une banquette. Ces lieux avaient été pensé pour que les clients puissent se rapprocher, c’était évident. Mais… Une fois plus proche de Junya, Eden ne savait même pas quoi faire… Dieu qu’il se sentait maladroit. Il n’avait jamais su draguer. Il était vraiment si gauche. Il finit par juste boire un peu de son cocktail.

Et pour la démonstration pour le combat… On pourra s’entraîner ensemble dans la semaine si tu veux… Ou plus tard…

Rah il était si nul….

_________________

Where are you now ? Another dream. The monster's running wild inside of me. I'm faded, I'm faded. So lost, I'm faded... Under the bright but faded lights. You've set my heart on fire. Where are you now?

   (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Junya Hodgson

❝ Everybody knows that you love me, baby ❞

Inscrit(e) depuis le : 16/06/2015
Messages : 3025
Multicomptes : Castiel, Ulysse et Ydris
Ressemble à : Ezra Miller
Crédits : Asp
Âge : 23 ~ Statut civil : Célibataire
Profession/études : Etudiant en commerce et homme d'affaires junior
Quartier : Manhattan
Capacité : Manipulation des émotions

MessageSujet: Re: One last chance... (Junya & Eden) Jeu 1 Sep 2016 - 21:41

Une dent contre les chemises hawaïennes, c'était peut-être pousser le bouchon un peu loin. Mais fallait avouer que c'était loin de mettre le blondinet à son avantage. Il méritait bien mieux. Comme cette tenue-ci. Pas étonnant que ça ait été choisi par quelqu'un travaillant dans le milieu de la mode. La coupe était parfaitement ajustée et les tissus semblaient d'excellente qualité. Enfin... de ce qu'il connaissait.

A son tour, Junya exposa sa situation. En bref. Et non sans une pointe de sarcasme. Il n'était pas vraiment venu pour s'épancher. Et à en croire la tête déconfite d'Eden, ce dernier ne s'attendait pas à ça non plus. Normal. Personne ne s'y attendait. Lui le premier. Et il ne s'attendait pas non plus à ce qu'Eden lui propose son lit de manière... peu conventionnelle. Non pas qu'il n'ait pas déjà à moitié cerné ses intentions. Mais pour dépanner... Le brun ne put s'empêcher de pouffer en voyant le blondinet s'emmêler les pinceaux à moitié. Ca avait le mérite d'être direct. Dans la lignée de ce qu'il tendait depuis le début comme perches.

"C'est gentil de ta part. Je dors à l'hôtel, je ne suis pas à la rue, la situation n'est pas si désespérée, tu n'auras pas à subir ton canapé. C'est pas une affaire de quelques jours, ça serait un peu compliqué d'accaparer ta chambre."


Et en toute honnêteté, il n'était pas certain que la chambre d'Eden soit mieux que l'hôtel. Surtout avec des colocataires. Et un blondinet dans le canapé... Encore, dans le lit, à la rigueur...

"Ceci dit, je retiens, si jamais j'arrive jusqu'à ton lit..."


Il laissa ses mots en suspens et regarda Eden se rapprocher de lui. C'était à la fois amusant et aussi presque gênant de voir que... il ne semblait pas trop savoir ce qu'il faisait. Ou ne pas savoir comment le faire. Ou alors il était complètement à côté de la plaque. Mais les intentions d'Eden semblaient pourtant claires. De ce qu'il affirmait. Cependant, il ne se laisserait pas humilier une nouvelle fois. Si le blondinet se décidait sur ce qu'il voulait, il faudrait qu'il le montre un peu plus franchement.

"T'en fais pas. Te laisse pas démoraliser par ce que je raconte. J'ai pas l'intention de passer la soirée à déprimer. Au contraire. Surtout en bonne compagnie."

Il profita de la proximité d'Eden pour franchir les derniers centimètres et se coller plus franchement à lui. Quelques regards se tournèrent vers eux. Deux paires d'yeux se détournèrent vite lorsqu'il les dévisagea. L'avantage de son don, c'était qu'il pouvait facilement convaincre les connards qui le fixaient qu'ils étaient indifférents à ce qu'ils voyaient. Autrement dit leur insuffler ce qui aurait dû être leur réaction normale.

"S'entraîner... dans ton lit ou en dehors ?"


Demanda Junya avec un sourire amusé après un long silence, le temps de s'occuper de faire un peu le ménage autour d'eux. Il regarda Eden dans les yeux et avança un peu sa main pour attraper celle du blondinet, qui tenait toujours son verre. Histoire de lui donner un petit coup de pouce quand même.

"Dans les deux cas, je pense qu'avec de bons arguments, je pourrais me laisser convaincre... des changements."

Il lâcha sa main après lui avoir glissé ça à l'oreille, histoire de laisser les choses entre les mains d'Eden. De son côté, il leur commanda un nouveau verre.

_________________

If you could look into the future, would ya?


if you could see it, would you even want to? Got a feeling that there's bad news coming but I don't want to find it out.



Revenir en haut Aller en bas
One last chance... (Junya & Eden)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MORE THAN HUMANS :: New York City :: Manhattan-
Sauter vers: