AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez|

#Session: "Douce France" ft Ange

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Achille Fox

❝ Touche Française ❞


Inscrit(e) depuis le : 29/05/2016
Messages : 427
Ressemble à : Nathan Owens
Crédits : me
Âge : 30 ~ Statut civil : Célib'à terre
Profession/études : Bodyguard
Capacité : Omnimorphose cutanée

MessageSujet: #Session: "Douce France" ft Ange Jeu 11 Aoû 2016 - 18:42


Le jour touchait à sa fin, le soleil couchant plongeant dans l’immensité océanique apparaissant comme une toile de maître sur les larges baies vitrées qui illuminaient le bel appartement du français. La lueur, orange sanguine, se déversait sur la pièce principale du loft faisant lever la tête du brun qui était en train de cuisiner. Le couteau resta un instant suspendu dans l’air, mouvement interrompu devant la magnificence de la nature. L’astre solaire inondait chaque recoin qu’il pouvait atteindre, d’une pureté inégalée. Les ombres dansaient tels des feux follets, piquant, pointant toutes les surfaces possibles. Un spectacle dont il ne se rassasiait pas. C’était d’ailleurs ce critère qui lui avait fait choisir ce loft. Niché sur une colline, il dominait les environs dans un petit écrin de verdure. Loin des tourments d’en bas. Une coupure dans ses journées à rebondissement. D’une bonne taille, assez spacieux mais pas trop grand, l’appartement était une sorte de loft, assez épuré et moderne. Achille avait cependant repensé l’intérieur, décoré à la française. Il avait pu mettre en valeur de belles poutres et divers éléments venaient rappeler son pays d’origine. Des petites assises Louis XVI aux meubles estampillés « fabriqué en France », en passant par les plaques métalliques et les rideaux, on pouvait presque entendre l’ambiance des rues des villes de l'Hexagone. Mais le bon goût français, évidemment. Soigné et distingué, avec cette touche si personnelle qui lui était propre. Une légère odeur de lavande, ou de friandises flottait généralement dans l’air, à peine perceptible mais assez pour ramener quelques souvenirs.


Ce soir, à ces odeurs se mélangeaient celles du repas qu’il préparait. D’ailleurs le couteau avait repris, avec une précision de chef, son mouvement. Achille tailla, puis lâcha les carottes dans l’eau afin de leur faire subir une légère cuisson. Il les ferait revenir plus tard. Deux minutes plus tard la julienne orange alla rejoindre les haricots frais dans une passoire, et il réserva le tout. Si Achille avait une aisance si particulière avec la cuisine, c’était d’une part grâce à ses grands-parents français. Ses premiers souvenirs l’emmenaient souvent dans la cuisine de sa mamie, lui inculquant l’art culinaire. Du sucré au salé, elle avait eu le temps de transmettre cet amour pour la cuisine, et le petit Achille s’en était pris de passion. Lorsqu’il intégra l’académie de Madame Li il avait eu des cours spécifiques en cuisine. Sa formation stricte ne souffrait d’aucune lacune. Il s’était alors particulièrement illustré dans cette matière. Mais il n’aimait pas cuisiner pour lui seul et Gladys, fin gourmet, n’hésitait pas à lui demander quelques plats. Ce qu’il faisait toujours avec plaisir. Achille attrapa avec délicatesse les magrets de canard et les prépara également avant de les remettre au frigo pour quelques temps. Les œufs cocottes finissaient de cuire au four et les petites tartes au citron meringuées étaient déjà au frais. La sonnerie du four retentit et il l’arrêta. Une vaisselle vite faite, il s’essuya les mains et regarda l’heure. Son invité ne devrait pas tarder et il se dit qu’une petite douche ne serait pas du luxe.


Achille pensa au sourire entendu de Gladys lorsqu’il prit congés un peu plus tôt dans la journée. La jeune fille s’était mise en tête depuis quelques temps de lui trouver quelqu’un. Elle usait des tous les stratagèmes possibles et inimaginables pour cela. Son air taquin et malicieux, sa bouille d’ange laissait Achille dans un état mi-figue mi-raisin. Non pas qu’il ne pensait à la chose mais, tellement impliqué dans son quotidien de bodyguard, il avait à peine le temps de voir ses amis. Une relation était envisageable mais il ne se mettait pas la pression pour la trouver. La jeune fille avait offert toutes ses dents en devanture mielleuse lorsqu’il parla de son repas du soir. Pourtant elle savait bien que son invité était tout ce qu’il y avait de plus hétérosexuel. Elle avait argumenté sur son air précieux qui pouvait ouvrir une possible voie et que rien n’était joué d’avance. L’impertinente avait même ajouté qu’Achille avait changé, qu’il était devenu défaitiste. Il avait ri. Sa protégée devenait de jour en jour plus belle et viendrait le temps où lui devrait faire place nette devant la horde de jeunes hommes qui voudraient l’approcher. Son téléphone vibra alors comme pour lui rappeler cette entrevue. Gladys lui demandait ce que devenaient ses préparatifs. Achille lui répondit puis lâcha l’appareil sur le comptoir avant de filer à la douche. Quelques instants après une belle odeur de vanille flottait dans l’air humide. Une chemise blanche de belle facture, française également, légèrement entrouverte complétait un pantalon bleu marine. Cela faisait ressortir son teint halé et ses yeux espiègles. Il entrebâilla l’une des baies vitrées qui donnait sur un large balcon, décoré avec autant de soin que l’intérieur. L’air fin et frais du soir ramenant les embruns marins le fit sourire, une main dans la poche…
Revenir en haut Aller en bas
#Session: "Douce France" ft Ange
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MORE THAN HUMANS :: New York City :: Staten Island-
Sauter vers: