AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez|

#Session: "Devil in Disguise" ft Elias

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Achille Fox

❝ Touche Française ❞


Inscrit(e) depuis le : 29/05/2016
Messages : 427
Ressemble à : Nathan Owens
Crédits : me
Âge : 30 ~ Statut civil : Célib'à terre
Profession/études : Bodyguard
Capacité : Omnimorphose cutanée

MessageSujet: #Session: "Devil in Disguise" ft Elias Jeu 11 Aoû 2016 - 21:08


C’était l’un de ces soirs où tout est électrique. Une journée survoltée, à courir à droite et à gauche, du genre bien énergique. Il était allé remettre un petit caïd à sa place. De ceux qui veulent faire chanter ses patrons. Encore une bande de mal éduqués à qui il a dû apprendre quelques rudiments de la vie. Et des bonnes manières. Achille n’était pas un garde du corps ordinaire, du moins loin de l’image de l’armoire à glace planté comme un piquet devant une porte, tout juste bon à éructer et se barrer lors du moindre coup de vent. Oh non, avoir reçu l’enseignement élitiste de l’Académie était une chance qui lui permettait un large champ d’action. Comme faire regretter la lettre pas si anonyme au gang du coin de la rue. Il avait aussi du amener sa principale à son cours de violon, et ensuite, il avait eu quelques courses à faire. Il avait dû demander à son informaticien de lui réparer un appareil, mais celui-ci semblait de moins en moins professionnel.


Les gens aussi étaient électriques. Impatients, agacés, empotés, on lui avait servi une bonne crème aujourd’hui. Entre ceux qui ne voulaient pas faire la queue, ceux qui se croyaient tout permis, ou encore ceux qui se pensaient au-dessus de tout, Achille avait finalement un bon sang-froid. Autrement la moitié de la ville aurait subi ses foudres. Personne ne semblait disposé à avoir un peu de bon sens. Ou un peu de tolérance. C’était apparemment trop demandé. On vous bouscule et c’est à vous de vous excuser. Un café se renverse à 10 mètres de vous et on vous fusille du regard. Les données mobiles ne marchent plus et tout le monde en prend pour son grade. Le français, à la douceur de vivre élevée au rang d’art, était resté toute une journée fasciné par un monde mégalo. Un monde sens dessus-dessous. Il avait néanmoins trouvé dans sa journée quelques minutes de bonheur, au déjeuner, au goûter, avec Gladys, avec la musique. Heureusement d’ailleurs.


Le soir venu, l’ambiance était restée sous tension. La rue était une vraie scène. Les poings se levaient au-dessus des têtes, des noms fleuris et des noms d’oiseaux parsemaient le bitume, restes d’engueulades bien fournies. La musique classique à ses oreilles au niveau maximum lui laissait un sourire niai, passant comme au ralenti devant les aléas de la vie. A chaque pâté de maison une nouvelle dispute, comme des fleurs qui bourgeonnent au printemps. Incroyable mais vrai. Les gens étaient prêts à se mettre sur la bobine pour une queue de cerise, c’est dire. Les petites racailles qui embêtent les filles, le vol à l’arraché qui finit au commissariat, les sirènes, le bruit des voitures, malsain à en faire perdre l’ouïe. Achille s’était engouffré dans un de ses bars favoris, avec une vieille connaissance, avec qui il passerait une soirée pour bien finir sa journée. Ils discutèrent de tout et de rien, refaisant un monde qui en demandait, trinquant à la bière en grignotant. Gladys lui envoya quelques sms afin de savoir si tout allait bien pour lui, et le bodyguard de la rassurer tout simplement. Ils discutèrent longuement avec son ami, bière sur bière, mais le français tenait bien. Il était frais et au bout du compte la fatigue c’était envolée, laissant place à une exaltation nouvelle.

Ils se quittèrent en se promettant de se revoir bien vite et Achille prit le chemin du retour, l’air guilleret en tournant au coin de cette rue d’où une porte s’ouvrit à la volée. Ses réflexes agirent avant lui et il se stoppa dans la pénombre de la situation…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elias Acciaro

❝All things come to him who waits. ❞

Inscrit(e) depuis le : 19/09/2015
Messages : 4137
Multicomptes : Nora
Ressemble à : Jackson Rathbone
Crédits : google
Âge : 27 ~ Statut civil : Complètement mordu d'une canadienne effrayée par les caribous
Profession/études : Technicien au Saint George Theater
Quartier : Bronx
Capacité : Technopathe

MessageSujet: Re: #Session: "Devil in Disguise" ft Elias Mar 23 Aoû 2016 - 23:58


Des semaines et des semaines qu'Elias bûchait sur ce problème insoluble, c'était à en devenir fou. Pour aider ses collègues de la cellule espionnage, il avait besoin de recueillir des informations précises sur un bâtiment du Bronx qui passait inaperçu dans New York malgré les activités plus que douteuses que l'Unit semblait y mener, selon un informateur digne de confiance. Le souci, c'était que le technopathe avait beau user de tout son talent, il n'arrivait pas à pirater le serveur et ça le faisait enrager. Il avait tout essayé, subissant migraines et évanouissements à répétition à force d'obstination mais rien n'y faisait. Jusqu'à ce qu'il se rende à l'évidence : il allait devoir se rendre sur place pour éviter toutes les multiples sécurités mises en place et ainsi parler directement avec la machine où se trouvaient les précieuses données qu'il cherchait. Et tout ça, bien sûr, sans attirer l'attention au risque de faire planter la suite des opérations... Sacré beau challenge !

Cela faisait donc maintenant quarante-huit heures que l'italien assistait à la mise en place du plan qu'Igor mettait sur pied. Au cas où cela tourne mal, il était prévu qu'ils passent pour un gang venu casser du matériel sur le territoire d'un gang ennemi pour lui déclarer la guerre et revendiquer le quartier. Ils avaient donc tout l'attirail "cliché" du délinquant de base : jean trop large, T-shirt ample, blouson noir, grosse chaîne en or, casquette et même un faux tatouage à l'effigie des 2Fly, un violent gang du Bronx. Eli avait juste refusé de prendre une arme, ce n'était vraiment pas son genre et ça avait même tendance à le mettre mal à l'aise, mais en se voyant dans le miroir, il ne pouvait que constater que le déguisement faisait parfaitement illusion.

23h55... L'équipe de Shadows composée de quatre gars, dont Elias, se tenait à l'entrée du bâtiment, attendant minuit, l'heure à laquelle l'italien savait pouvoir s'introduire facilement dans le réseau électrique de la ville pour déclencher une panne de courant sur tout le bloc. Ainsi, ils pourraient tous pénétrer discrètement dans le hall d'entrée sans même avoir à pirater ou neutraliser l'alarme des locaux. La mission se passa d'ailleurs sans anicroche la première demie heure. Ils étaient bien préparés, savaient tous ce qu'ils avaient à faire et agissaient rapidement. C'est après que tout partit en vrille. Les gardiens qui faisaient leur ronde de nuit arrivèrent avec de l'avance, les interrompant alors qu'ils allaient partir peu de temps plus tard. Dans la panique, Eli eut juste le temps de récupérer sa clé usb avant de filer. Sauf que les secondes nécessaires à la manipulation avaient suffi pour l'isoler des autres Shadows qui fuyaient déjà, conformément à ce qu'ils avaient prévu au cas où. Lui se trouvait donc face aux deux vigiles qui lui barraient le passage. Heureusement qu'il avait bien étudié le plan des lieux ! N'attendant pas qu'ils dégainent leurs armes, le jeune homme fila dans la direction opposée et dévala les étages, boosté par l'adrénaline. Il entendait leurs pas derrière lui mais ne prit pas le temps de se retourner pour vérifier s'ils gagnaient du terrain. Il était dans la mouise jusqu'au cou et ne savait pas encore comment s'en sortir lorsqu'il déboula dans la rue par la sortie extérieure du bâtiment. Il repéra un recoin où il se recroquevilla pour se planquer au moment où les deux molosses faisaient irruption. Il avait quelques secondes devant lui pour trouver une issue et ils ne tarderaient pas à le trouver, malheureusement... C'était mal engagé tout ça. Il mit donc sa main dans sa poche et profita de ce petit moment de répit pour envoyer toutes ses données vers son ordinateur avant d'écraser la mémoire de son téléphone. S'ils devaient poser la main dessus, hors de question qu'ils y trouvent quoique ce soit d'utile, pas même son identité !

_________________

   
J'ai essayé de noyer mon chagrin dans l’alcool mais depuis le temps... il a appris à nager !


Dernière édition par Elias Acciaro le Dim 28 Aoû 2016 - 14:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Achille Fox

❝ Touche Française ❞


Inscrit(e) depuis le : 29/05/2016
Messages : 427
Ressemble à : Nathan Owens
Crédits : me
Âge : 30 ~ Statut civil : Célib'à terre
Profession/études : Bodyguard
Capacité : Omnimorphose cutanée

MessageSujet: Re: #Session: "Devil in Disguise" ft Elias Mer 24 Aoû 2016 - 17:32


L’instant d’avant il avait été grisé par la fin de soirée agréable passée avec son ami. Lui redonnant presque foi en l’humanité. Cette humanité qui l’avait bien fatigué aujourd’hui. Bien sûr, ils avaient refait le monde, comme dans toute discussion. Ils avaient parlé d’eux-mêmes, de leurs emplois du temps de ministre, des journées à justifier leurs salaires et la manière dont ils le faisaient avec plaisir. Achille appréciait grandement son boulot, et même s’il pouvait faire mille autres métiers avec aisément, il ne se voyait pas ailleurs qu’après de sa principale, la jeune Gladys. Il en voyait passé chaque jour des gens qui n’aimaient pas leur travail, exécutant la même routine jour après jour avec le même masque, comme s’ils allaient au pilori. Oui face à eux le français se savait chanceux. Il en avait bavé pour en arriver là. Aujourd’hui il pouvait regarder fièrement devant lui. Son ami aussi, avait le plaisir de son travail. Cela faisait au moins deux personnes sur terre satisfaites de leur devenir. Il y avait les clauses de confidentialité qu’ils se distillèrent avec parcimonie, trop bien rôdés à ce jeu des non-dits. Cela ne remettait aucunement en question leur bien longue amitié. A l’heure de la séparation ils s’en étaient allé à l’opposé l’un de l’autre, promettant de se revoir bien vite.

Et l’instant d’après le garde du corps assista à cette étrange scène. Une porte qui s’ouvre dans l’obscurité déserte de la ruelle, une ombre qui en sort. Une ombre peut-être avoir peur ? Il semblerait puisque c’est ce que ressentit Achille en voyant la silhouette trembler en se cachant dans un recoin de l’immeuble, une sorte de renfoncement étriqué. A suite, deux hommes sortirent, armés jusqu’aux dents. Il prit le temps de les observer, en quelques secondes il pouvait s’en faire une idée précise. Le premier, un gros bras, formaté par des années de pratique militaire, une force de la nature à ne pas sous-estimer. Il était massif et trapu, et avait le crâne rasé. Les vêtements noirs semblaient absorber le peu de luminosité qui avait daigné s’aventurer là. L’autre était plus grand et svelte, vêtu de la même façon, des muscles travaillés avec soin, cherchant des yeux toute trace de sa proie. Son aura avait quelque chose de malsain et sournois. Les deux hommes n’avaient pas bougé depuis leur apparition, observant la ruelle. Achille de son point de vue n’était pas encore visible. Il analysait la situation.

Il aurait pu tourner les talons et fuir dans l’autre sens. Il avait encore le temps de le faire avant que les deux hommes ne s’avancent sur leur proie. Il ne ferait aucun bruit et s’envolerait dans la chaleur de la nuit, parmi la foule située à quelques blocs plus loin. Mais ce n’était pas une option qu’il avait envisagé en voyant la silhouette qui s’était cachée. L’idée ne lui avait pas effleuré l’esprit. Pourrait-il se regarder dans une glace après ça ? Il allait l’aider bien sûr. Ces deux hommes, aussi entraînés qu’ils pouvaient l’être dans leur attitude, ne faisait pas le poids face à Achille. Eux ne l’avaient pas encore vu. Outre l’effet de surprise, et le français ne jouerait pas là-dessus, il se savait nettement mieux préparé qu’eux. Quelques détails dans leur position marquaient d’énormes failles. Il allait s’y engouffrer. Et il n’aurait peut-être pas à utiliser son don. Il n’était plus à une correction près aujourd’hui.
En revanche, l’attitude du brun ne souffrait d’aucun doute : la maîtrise parfaite du corps et de l’espace. De vieux préceptes ancrés en lui grâce à son sensei madame Li. Il était bien trop rôdé pour laisser une quelconque ouverture à un potentiel adversaire. Il était humble, et jaugerait mieux les deux assaillants une fois à découvert. Il avança donc dans la ruelle, face aux deux gars. Ceux-ci réagirent avec une rapidité déconcertante et tirèrent une salve de balles dans sa direction. Mais les réflexes d’Achille agirent avant. Il recula avec aisance et se plaqua contre le mur loin de la mort. Bien, ils étaient calés niveau armes à feu. Achille inspira sans aucun bruit et se laissa couler contre le mur. Ombre parmi les ombres, et les deux loups ne virent pas sa danse macabre s’exécuter. Il était assez loin et ils n’avaient pas avancé. Il arriva jusqu’à la silhouette et lui mit la main sur la bouche.

« Je vais vous aider. Dès que possible il faudra vous enfuir » chuchota t-il pour rassurer le jeune homme. Il voyait son visage dans la lueur de la lune. Il relâcha sa bouche et se redressa.

« Tu ferais mieux de nous rendre ce que tu as pris avant qu’on te troue la peau ! » lança le gros lourd.
« Tu ne pourras pas t’échapper. » déclara l’autre avec un air assuré. Et pour cause, un écran bleuté se créa aux deux extrémités de la rue. Comme un mur semi liquide, semi gazeux qui, Achille en était certain, empêchait toute fuite. Bon, l’un deux était un Original… pensa t-il en regardant le bleu scintillait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elias Acciaro

❝All things come to him who waits. ❞

Inscrit(e) depuis le : 19/09/2015
Messages : 4137
Multicomptes : Nora
Ressemble à : Jackson Rathbone
Crédits : google
Âge : 27 ~ Statut civil : Complètement mordu d'une canadienne effrayée par les caribous
Profession/études : Technicien au Saint George Theater
Quartier : Bronx
Capacité : Technopathe

MessageSujet: Re: #Session: "Devil in Disguise" ft Elias Dim 28 Aoû 2016 - 21:58

Bon, maintenant qu'Elias était dans la merde jusqu'au cou, il s'agissait de réfléchir vite s'il voulait se sortir de ce très mauvais pas. Il ne pouvait compter que sur lui-même, non par désir de laisser ses collègues Shadows en dehors de ça vu qu'un coup de main aurait été plus qu'appréciable mais simplement parce que, le temps qu'ils rappliquent, tout serait terminé. Le constat était simple et peu rassurant d'autant que l'italien ne voyait pas encore quoi faire. Il était dans une ruelle sans aucune machine à l'horizon, pas même un distributeur avec lequel il aurait pu trouver le moyen de faire diversion. Il pouvait toujours couper le peu de lumière qu'il restait avec son téléphone mais ça ne changerait sûrement pas grand chose. Enfin, ça restait sa meilleure chance, en espérant que les deux molosses ne tireraient pas à l'aveuglette pour essayer de l'atteindre. L'adrénaline pulsant dans ses veines lui donnait le courage d'agir, il fallait donc qu'il fasse vite.

Et c'est au moment où il allait mettre son plan à exécution qu'il perçut un mouvement à l'entrée de la ruelle. Il n'eut pas le temps de prévenir le passant de se barrer de là que les deux gars de l'Unit tiraient déjà. Merde, Eli ne se pardonnerait jamais la mort d'un innocent et il allait sortir de sa cachette pour se rendre quand il sentit qu'on lui plaquait une main sur la bouche et ce n'est que les mots murmurés par le gars qui l'empêchèrent de se dégager de son emprise. Il voulait l'aider, mais pourquoi ? Avec sa dégaine de membre d'un gang, il ne devait pourtant pas inspirer la confiance ni même une quelconque empathie. Enfin, ce n'était pas le moment de se poser la question, l'aide était providentielle. D'autant que maintenant que le brun l'avait rejoint, les colosses risquaient de le prendre pour un complice. Il s'était donc mis dans la même galère que lui. Il hocha donc la tête pour lui faire signe qu'il avait compris et tenta de lui faire comprendre par geste qu'il ne partirait pas sans lui. Hors de question !

La suite, de toute façon, ne leur laissait pas le choix. Alors qu'Elias se demandait encore comment avertir son providentiel allié de ce qu'il s'apprêtait à affronter, un des gars de l'Unit leur barra toute possibilité de retraite. Manquait plus que ça ! La lueur bleuté miroitait comme une sorte de liquide gluant et peu importe ce que c'était, seul le résultat comptait. Mais ça permit à Elias d'avoir une information loin d'être anodine : son allié n'avait nullement été surpris par cet étrange revirement de situation. Et vu qu'il voulait l'aider, à moins d'un subterfuge parfaitement inutile de la part de ses ennemis mais l'italien n'y croyait pas une seule seconde, ça voulait dire qu'il était au courant de l'existence des Originals. Peut-être même en était-il un, ce qui serait un plus indéniable.

"Ils sont de l'Unit" lui murmura-t-il avant de se préparer à l'affrontement.

Sauf que sans arme, dans son recoin, Elias n'avait pas cinquante solutions pour agir. En combat à mains nues, il aurait pu faire quelque chose mais il savait parfaitement bien que les deux molosses ne lui laisseraient pas la possibilité de s'approcher suffisamment d'eux. Il échappa un petit ricanement à la remarque du plus balaise... quitte à se faire trouer la peau comme il le proposait, il n'allait pas leur faciliter la tâche en leur rendant la clé usb. Même si, pour les Shadows, ça ne changerait rien. Ils ne pouvaient pas le savoir, évidemment, mais le technopathe s'était déjà chargé d'envoyer les informations en même temps qu'il vidait son téléphone. Quitte à se faire prendre, il fallait au moins que la mission ait servi à quelque chose.

Une diversion... voilà ce qu'Elias pouvait faire ! Après tout, les deux agents de l'Unit avaient repéré son nouvel allié, certes, mais en début de ruelle. Et ils devaient certainement se dire qu'il avait fui quand les premiers coups de feu étaient partis. Donc, l'effet de surprise était leur meilleure chance, surtout si le gars n'avait pas de don, ce qui était toujours une possibilité. Il était sacrément baraqué et sûr de lui, ça voulait dire qu'il savait quoi faire normalement. En tout cas, il fallait l'espérer. L'italien se glissa un peu plus loin, derrière un conteneur poubelle, histoire de ne pas être juste à côté de son allié et se redressa alors, prenant garde à être suffisamment camouflé pour ne pas se prendre une balle. Ce n'est qu'à ce moment là qu'il prit enfin la parole.

"Je ne l'ai plus. Vous n'êtes pas franchement au point comme agent de sécurité. Y'en a qui vont pas être contents."

Les agacer un peu plus, c'était le meilleur moyen pour qu'ils ne prêtent attention à rien d 'autre que lui, nan ? Et même si c'était un plan risqué, il voulait minimiser au maximum de ses possibilités les risques qu'allait prendre son allié.

_________________

   
J'ai essayé de noyer mon chagrin dans l’alcool mais depuis le temps... il a appris à nager !
Revenir en haut Aller en bas
#Session: "Devil in Disguise" ft Elias
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MORE THAN HUMANS :: Outside of New York :: Flashback-
Sauter vers: