AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez|

can't remember to forget you [Natian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Ian Mills

help me from frozen pain with your smile


Inscrit(e) depuis le : 18/06/2015
Messages : 6403
Multicomptes : Lolo, Thaddy, Rory
Ressemble à : Jacob Young.
Crédits : tumbr (gifs) + me (sign, vava)
Âge : 28 ~ Statut civil : crush à sens unique sur Nate, friendzoné à vie.
Profession/études : mannequin.
Quartier : upper east side, manhattan + springfield garden, queens.
Capacité : incitation aux péchés.

MessageSujet: can't remember to forget you [Natian] Dim 4 Sep 2016 - 18:53

Il fallait vraiment être maso pour accepter cette invitation. Mais malgré tout, Ian n'arrivait pas à sortir Nathaniel de son esprit… et encore moins de son cœur. La dernière fois qu'il l'avait vu, ça avait tourné au fiasco. Pourquoi ne pouvait-il pas être assez bien pour le grand brun, hein ? Ce n'était pas juste… de plus, l'idée que le pâtissier se trouve quelqu'un était assez insupportable… parfaitement égoïste aussi, il ne pouvait pas assumer de penser ce genre de choses et pourtant c'était plus fort que lui. Si un jour il apprenait ça, que Nathaniel sortait avec quelqu'un, il serait totalement effaré. En même temps, il y avait surement des milliards de gens beaucoup mieux que lui pour le brun… et c'était triste. Est-ce qu'il pouvait devenir comme ces gens ? Revenir un jour voir Nathaniel et lui dire qu'il avait changé, qu'il pouvait enfin prétendre à être assez bien pour lui ? Est-ce qu'il y avait une charte de points à respecter pour correspondre aux attendre de celui qu'il aimait ? Là où Ian était vraiment le plus con, c'était qu'il continuait de s'accrocher… c'était aussi stupide que de s'accrocher à une brindille dépassant d'une falaise alors qu'on tombe… Si c'était ça l'amour, il ne voulait plus jamais être victime de cette connerie, une fois, c'était déjà assez douloureux. Il devrait pouvoir sortir avec lui-même… se cloner… au moins, il n'aurait pas de souci de cœur… mais bon, ça sentait vraiment de désespoir d'envisager ce genre de solution.

Bon. Il avait enfilé des vêtements pas trop luxueux parce qu'il savait qu'il allait les niquer… mais en même temps, les fringues les moins luxueuses qu'il avait, c'était quand même des trucs qui coutaient le triple des vêtements basiques de pauvres. Le jean et le t-shirt qu'il avait mis étaient d'une vieille collection, il était sûr de ne jamais les remettre, alors au fond, ce n'était pas grave. Le mannequin était donc arrivé chez Nathaniel, enfin, dans son futur chez lui… merde, c'était paumé de chez paumé. Il avait eu du mal à trouver. Pour une fois, il n'avait même pas sollicité de chauffeur, il était venu en conduisant lui-même, il fallait bien de temps en temps sinon il allait oublier comment faire. Sa voiture de luxe, un Ashton martin, jurait avait le cadre… mais bon, il n'allait pas acheter une voiture d'occasion juste pour venir chez Nathaniel. Il sourit en voyant l'homme apparaître « Salut… hum, t'as pas peur de te faire attaquer par un groupe de psychopathes en vivant ici ? Ou par des fantômes. C'est le cadre idéal pour ce genre de film. » Il plaisantait évidemment, il ne croyait pas à ces conneries. Et puis avec son pouvoir, Nathaniel avait l'avantage sur des putains de psychopathes. Enfin bref, Ian observait les lieux… ce n'était pas si terrible même si pas assez grand selon lui… pour une maison de campagne ça devait être un domaine avec manoir, écurie et d'autres bâtiments à la con. Mais le pâtissier était infiniment moins exigent que le mannequin … ils n'avaient pas été éduqué de la même façon donc c'était logique.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathaniel McDougall

❝I respect the mind's power over the body❞


Inscrit(e) depuis le : 29/09/2014
Messages : 5701
Multicomptes : Connie (renard rouquinours) - Yuichiro (pervers blondophile) - Cecil (chouqui hyperactif)
Ressemble à : Lee Pace
Crédits : tumblr & Google - Cici pour l'avatar
Âge : 37 ~ Statut civil : Bien paumé
Profession/études : Pâtissier
Quartier : Brooklynn
Capacité : Intangibilité

MessageSujet: Re: can't remember to forget you [Natian] Mar 6 Sep 2016 - 0:18

Nathaniel savait pertinemment qu'il ne suffisait pas de quelques semaines pour oublier quelqu'un, surtout si ce quelqu'un vous invitait a repeindre sa maison en dehors de la ville, dans les bois. Mais il savait aussi qu'il avait fait suffisamment de mal à Ian et que le rejeter à cause de ce qu'il ressentait... Disons qu'avec ce que le brun avait traversé, il ne voulait pas être cet homme là. Mais il avait également conscience que ça n'allait peut être pas si facile pour le jeune mannequin non plus. Quoi que... Lui, il était du genre à aimer quelqu'un pour la vie. Que ce soit d'amitié ou d'amour, ça n'arrivait pas souvent mais les gens qui croisaient sa route ne disparaissaient jamais vraiment de sa mémoire. C'était plutôt lui qui disparaissait de la circulation, en fait. Et il emportait les souvenirs avec lui. Mais qui disait qu'Ian était le même. Il était plus jeune. Il était beau et la tête bien faite, sans doute qu'il n'avait pas ce problème qu'avait le pâtissier à rester ancré les deux pieds dans le sol, inderacinable et indécrottable. Oui... Il allait sans doute de l'avant d'avantage que lui.

Quoi qu'il en soit ce n'était pas ce qui avait motivé le pâtissier à l'inviter. Tout comme lorsqu'il lui avait fait ce petit cours de pâtisserie accéléré le matin de leur séparation, il se disait que les travaux manuels ne pouvaient pas faire de mal à quelqu'un qui s'en disait incapable. Se prouver qu'on n'était pas empoté et réussir à fabriquer des choses avec ses mains... C'était peut être idéaliste, mais comme ça faisait beaucoup de bien au géant, il se disait que ça aurait peut être les mêmes vertus avec les autres. Il venait d'achever de remplacer l'escalier qui menait à l'étage qui rendait l'âme comme pas permis, seul depuis le week-end précédent, quand il entendit la voiture se garer. Il s'essuya le front et alla lui ouvrir, tombant des nues devant le véhicule.

« Ian... C'est une Ashton Martin ? Vraiment ? »

Il se gratta l'arrière de la nuque en riant presque, sidéré. Il aurait pu être mécanicien dans une autre vie... Si un accident de voiture n'avait pas pris la vie de ses parents. Ça avait un peu calmé ses ardeurs, mais il appréciait les belles voitures. Disons plutôt que le tableau de bord lustré il aimait ce qu'elles avaient sous le capot.

« Et non, pas de serial killer dans le coin c'est juré. Au pire, je saurais nous défendre. »

Il appréciait aussi la tenue du brun, moins chic que celles qu'il lui connaissait mais...

« Tu vas pouvoir travailler là dedans ? On va faire de la peinture, tu sais. »

Au pire il pouvait lui laisser un T shirt. Il lui fit faire en premier lieu le tour du propriétaire et lui exposa son projet rapidement, pièce après pièce. Ce n'était pas extrêmement grand mais pour accueillir Eden et pour y vivre il y avait bien assez de place et surtout de terrain. Il finit par se tourner vers le brun pour le sonder de son regard.

« Qu'est-ce que tu en penses...»

_________________
 
" I'm never giving up on you, I'll always be there to catch you if you fall "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ian Mills

help me from frozen pain with your smile


Inscrit(e) depuis le : 18/06/2015
Messages : 6403
Multicomptes : Lolo, Thaddy, Rory
Ressemble à : Jacob Young.
Crédits : tumbr (gifs) + me (sign, vava)
Âge : 28 ~ Statut civil : crush à sens unique sur Nate, friendzoné à vie.
Profession/études : mannequin.
Quartier : upper east side, manhattan + springfield garden, queens.
Capacité : incitation aux péchés.

MessageSujet: Re: can't remember to forget you [Natian] Mar 6 Sep 2016 - 1:03

« Oui.. tu n'aimes pas ce genre de voiture ? » Demanda-t-il plus pour connaitre les goûts de Nathaniel que pour pouvoir se défendre de ses propres goûts. De toute façon, au pire, vu sa voiture, il n'avait pas vraiment besoin de se défendre : la bête, une Aston martin vanquish noire transpirait la classe anglaise. À New York, elle ne servait pas à grand-chose mise à part se la péter, mais sur les routes peu fréquentées et longue, il pouvait se permettre de s'amuser un peu avec… en tout cas, c'était ce qu'il faisait lorsqu'il était avec Alice et Jude… il n'avait pas trop la tête aller s'amuser tout seul avec sa voiture… et il ne dirait pas ça à Nathaniel, il connaissait son vécu au sujet de ses parents… c'était du bon sens. Quoi qu'il en soit, Ian rit en entendant la remarque sur le fait qu'il le protégerait s'il y avait des serials killer. « T'as intérêt, je compte sur toi. » Plaisanta-t-il. Il savait se protéger lui-même avec son pouvoir, mais avoir un grand brun canon en guise de protecteur, il ne disait pas non. Il pouvait bien être son garde du corps… en plus si affinité. Mais il était censé tourner la page hein ? Ouais bah… plus tard. « Comment ça ? Tu crois que ce n'est pas adapté ? Hum, j'aurai peut-être dû prendre des affaires de sport…  décidément, j'ai encore beaucoup à apprendre… Mais ça va le faire comme ça je pense, j'ai l'habitude de bouger en jean » après tout, c'était ce qu'il portait le plus souvent car ça collait avec presque tous les looks.

Bref, le grand brun lui fit visiter les lieux. Franchement, même si ce n'était pas un palace, Ian était assez enthousiaste. « C'est cool. Je trouve que c'est chaleureux. Enfin, ce sera encore plus le cas quand ce sera fini j'imagine. Tu feras un jardin ? Un potager peut-être ? Tu pourras faire pousser tes propres framboises ou fraises pour les tartes ! Ou des tomates et en faire du jus ! » Ouais Ian adorait les fruits et plus particulièrement les tomates. Si son plat préféré était le homard, sa boisson c'était surement le jus de tomate, enfin ça variait selon ses humeurs et selon ses envies du moment. « Tu pourrais aussi faire pousser un gardénia, je ne connais pas grand-chose en fleurs, mais y en avait dans le jardin de ma maison lorsque j'étais petit, je trouvais ça super joli… mais je ne sais pas si ça irait avec le côté chaleureux de la maison… c'est blanc donc assez froid. » Il s'arrêta avant de se reprendre « Désolé, je m'emballe un peu. Mon côté esthétique s'exprime un peu trop des fois. » Il se gratta le coin du sourcil. De toute façon, c'était la maison de Nathaniel, pas la sienne… lui, il faisait appel à des décorateurs pour son appartement… parce qu'il n'avait pas le même sentiment d'implication… Son appartement, il s'en fichait, alors qu'il voulait vraiment aider Nathaniel… en bon petit chiot qu'il était … pathétique hein.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathaniel McDougall

❝I respect the mind's power over the body❞


Inscrit(e) depuis le : 29/09/2014
Messages : 5701
Multicomptes : Connie (renard rouquinours) - Yuichiro (pervers blondophile) - Cecil (chouqui hyperactif)
Ressemble à : Lee Pace
Crédits : tumblr & Google - Cici pour l'avatar
Âge : 37 ~ Statut civil : Bien paumé
Profession/études : Pâtissier
Quartier : Brooklynn
Capacité : Intangibilité

MessageSujet: Re: can't remember to forget you [Natian] Jeu 8 Sep 2016 - 23:35

Bien sûr qu'il aimait ce genre de voitures... Enfin, pas pour en posséder une, il appréciait simplement la belle mécanique et c'est ce qu'il lui expliqua. Il lui raconta aussi que plus jeune il aurait bien aimé être mécano, pour pouvoir triturer et réparer des créations comme ça. Réparer les mains dans le camboui, ça lui plaisait dans l'idée, même si on lui riait au nez parce que dans l'ensemble c'était un garçon plus propre sur lui qu'on n'imaginait pas dans un métier comme ça. En réalité au lycée, on l'imaginait sportif de carrière, alors... et finalement c'était dans la pâte à tarte qu'il mettait ses mains. Faire les travaux chez lui se rapprochait le plus de tout ça, finalement.

« C'est bien... mais si tu y tiens, sers toi j'en ai quelques uns pour les travaux. »

Il ne savait pas combien Ian s'était préparé mais les travaux ça laissait rarement ses vêtements indemnes. Et puis il écouta, surpris, les avis d'Ian. Il s'attendait à ce que le garçon trouve l'endroit... sale, poussiéreux, boeux pour le jardin en friche totale et plein de toiles d'araignées pour la maison, mais non. Enfin peut être que c'était malgré tout ce qu'il pensait, mais il exprimait d'autres choses, des idées, un enthousiasme qui faisait plaisir au pâtissier qui croisait les bras en l'écoutant, attentif.

« Ne te retiens pas... A part Eden qui s'emballe un peu parfois, je n'ai jamais trop de conseils. »

Mais Ian avait raison, Nathaniel aimait les couleurs. Que ce soit pour les fruits dans ses tartes, la décoration de sa boutique ou les fleurs dans son jardin il allait avoir besoin de violet, de rouge... Pourquoi pas de blanc aussi mais pas seules. Il y songerait. En attendant, il lui montra l'extérieur avec la grange qu'il voulait transformer en loggia pour les amis, et lui évoqua la possibilité d'un chenil, et d'un cheval, sachant qu'Ian s'y connaissait un peu. Il ne voulait pas un grand haras ou quoi que ce soit du genre, juste quelque part de paisible... Pas certain que ce soit du gout du brun mais Nate essayait de lui expliquer du mieux qu'il pouvait. Il finit par lui montrer le grand salon ouvert sur la salle à manger et l'espace cuisine, avec un grand îlot comme le pâtissier aimait. On pouvait même voir la cheminée, c'était convivial et... chalereux, en quelques sortes. Même s'il n'y avait toujours pas de plancher et que c'était toujours les anciens meubles qui habitaient la pièce.

« Ca ne ressemble pas encore à grand chose, mais ça va venir. Tu te sens de commencer ? Il fait beau, je me disais qu'on pouvait peindre la palissade. Et c'est moins poussiéreux qu'à l'intérieur pour... Enfin, il y a plus d'air. »

Il ne voulait pas non plus qu'Ian pense qu'il ne le pensait pas capable de surmonter un tas de poussière et d'araignées mais le but de Nate n'était pas de le traumatiser.

_________________
 
" I'm never giving up on you, I'll always be there to catch you if you fall "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ian Mills

help me from frozen pain with your smile


Inscrit(e) depuis le : 18/06/2015
Messages : 6403
Multicomptes : Lolo, Thaddy, Rory
Ressemble à : Jacob Young.
Crédits : tumbr (gifs) + me (sign, vava)
Âge : 28 ~ Statut civil : crush à sens unique sur Nate, friendzoné à vie.
Profession/études : mannequin.
Quartier : upper east side, manhattan + springfield garden, queens.
Capacité : incitation aux péchés.

MessageSujet: Re: can't remember to forget you [Natian] Ven 9 Sep 2016 - 0:18

Alors comme ça Nathaniel s'y connaissait en mécanique ? Encore un point commun qu'ils n'avaient pas. Ian ne saurait même pas changer une roue s'il en avait besoin. En fait, il n'était même pas sûr de savoir comment ouvrir le capot de la bête qui lui servait de voiture. Mais il n'en avait pas besoin, sa voiture ne tomberait jamais en panne vu la qualité et les contrôles réguliers qu'elle subissait… en tout cas, c'était comme ça qu'il voyait les choses. Ian lui avait dit que s'il voulait regarder sous le capot de sa voiture, il pouvait y jeter un coup d'œil lorsqu'il voulait. Il n'était pas ce genre de maniaque qui ne supportait pas qu'on touche à ses affaires. Ce n'était qu'une voiture, pas de quoi en faire tout un plat. En tout cas, il était content d'apprendre un peu plus de choses sur le pâtissier qui semblait tellement mystérieux en temps normal… ow… c'était bizarre ce sentiment. En temps normal, la seule chose qui intéressait Ian… c'était Ian. Mais il avait passé un nouveau cap dans son humanisation visiblement. Bon, si Joe Clodo lui racontait sa vie, ça ne l'intéresserait pas. Le mannequin serait toujours égocentrique, mais savoir qu'il pouvait mettre cet égo de côté pour la personne aimée, c'était une sacrée découverte pour lui. Il hocha négativement la tête lorsque le brun lui proposa des vêtements. « Ça ira, si je ne les avais pas ressorti, ils auraient surement fini dans un carton ou au recyclage. » Il haussa les épaules.

La visite continua. Ian trouva dommage l’idée de la loggia, préférant celle du chenil ou du cheval. Il lui expliqua qu’il trouvait plus logique que les amis soient dans la maison, parce que c’était plus convivial que de séparer les gens. Ouais, pour un type qui avait besoin d’affection comme Ian, cette explication était logique, peut-être qu’elle ne le serait pas du point de vue du pâtissier. En tout cas, la maison était sympa, il se doutait que lorsqu’elle serait retapée ce serait encore mieux, même si Nathaniel et lui n’avaient pas les mêmes goûts et que du coup, ce qu’il pouvait imaginer ne ressemblait surement pas à ce que le grand brun imaginait. Puis il lui demanda s’il était prêt à s’y mettre. « Dehors ça me va ! Par contre, j’y connais toujours rien hein. Faut des gants de travail ou des protections quelconques ? C’est toxique la peinture ? » qu’il demanda en suivant le grand brun. Il observa le matos, ignorant comment se servir de tout ça… pourvu qu’il ne foute pas en l’air la maison de Nathaniel… enfin au pire, il pouvait lui envoyer des professionnels pour réparer ses potentielles conneries, mais du peu qu’il arrivait à cerner le pâtissier, il aurait surement refusé… Il n’avait pas le droit à l’erreur du coup hein.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathaniel McDougall

❝I respect the mind's power over the body❞


Inscrit(e) depuis le : 29/09/2014
Messages : 5701
Multicomptes : Connie (renard rouquinours) - Yuichiro (pervers blondophile) - Cecil (chouqui hyperactif)
Ressemble à : Lee Pace
Crédits : tumblr & Google - Cici pour l'avatar
Âge : 37 ~ Statut civil : Bien paumé
Profession/études : Pâtissier
Quartier : Brooklynn
Capacité : Intangibilité

MessageSujet: Re: can't remember to forget you [Natian] Sam 10 Sep 2016 - 0:47

Dire qu'il avait peur des tensions qu'il y aurait pu avoir suite à son comportement récent, mais non, se retrouver seul avec Ian ne le mettait pas plus mal à l'aise que s'il ne s'était rien passé. Bien sûr il n'oubliait pas. Mais découvrir le jeune homme autrement que dans un bar à lui faire des avances, sous la pluie plein de remords ou ivre au point de lui déclarer ses sentiments... C'était rafraîchissant. Et Nathaniel, bien qu'il garde toujours beaucoup pour lui, parvenait à lui parler et lui expliquer que s'il n'ouvrait pas un haras ou un chenil, c'était qu'il tenait à faire les choses seul. Un gîte, c'était faisable aussi. Mais pour lui autant que pour Eden, il aurait aimé avoir des animaux. Pour ça il faudrait qu'il mette de côté là pâtisserie, ou les Shadows, ou les entraînements ou les missions de sauvetage et...Il n'était pas prêt.

Il guida l'apprenti peintre dans un coin du jardin et lui installa peau, bâche en plastique, rouleau et pinceau pour la palissade de son côté. Il avait à faire pour débarrasser l'établi, s'il voulait que tout soit au sec avant les premières grosses pluies il valait mieux déléguer à son invité. Il lui montra d'abord les gestes, puis lui rendit le pinceau.

« Tant que tu ne l'avales pas ou n'en met pas dans tes yeux tu ne risques rien. La peinture sur la peau ça se nettoie avec du produit. A la fin. »

Il lui expliqua en souriant, accroupi à côté de lui avant de se redresser. Pour faire ça Ian allait devoir se mouiller... S'accroupir dans l'herbe, se pencher, sans doute faire fonctionner des muscles qui n'avaient pas l'habitude d'être utilisés et surtout se mettre de la peinture partout jusque dans les cheveux. Le pâtissier se demanda si c'était vraiment le meilleur exercice pour lui et en même temps... Ça lui ferait du bien il en était sûr. De son côté il alla décharger la petite cabane qui servait sans doute de cabane à outils. Il voulait la retaper, surtout le toit, et il commença à tout sortir de là avant de s'y atteler. Il j'était régulièrement des coups d'oeils pour voir comment le brun s'en sortait... Et s'il n'avait pas déjà des envies de meurtre. Vers l'heure du déjeuner il l'appela pour lui proposer une pause sandwich fait maison, dans l'herbe sur une couverture. Il avait ramené du vin aussi. De quoi remercier son invité.

« Désolé... Il n'y a pas encore de table de jardin, il y a une brocante que je compte faire pour chercher des meubles... Je pourrais aussi faire ma propre table mais... C'est un peu risqué. »

Il voulait quelque chose de travaillé et il n'y connaissait rien à part ce qu'il avait lu et vu sur internet et dans des magazines. Le parfait bûcheron ébéniste, hein. Il devenait un cliché sur pattes.

« Pas trop fatigué ?»

_________________
 
" I'm never giving up on you, I'll always be there to catch you if you fall "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ian Mills

help me from frozen pain with your smile


Inscrit(e) depuis le : 18/06/2015
Messages : 6403
Multicomptes : Lolo, Thaddy, Rory
Ressemble à : Jacob Young.
Crédits : tumbr (gifs) + me (sign, vava)
Âge : 28 ~ Statut civil : crush à sens unique sur Nate, friendzoné à vie.
Profession/études : mannequin.
Quartier : upper east side, manhattan + springfield garden, queens.
Capacité : incitation aux péchés.

MessageSujet: Re: can't remember to forget you [Natian] Sam 10 Sep 2016 - 1:38

Tant que tu ne l'avales pas… pourquoi le cerveau de Ian était en train de faire un parallèle dégueulasse ? Rho, il n'avait aucun savoir vivre mentalement… certains disaient que les mecs pensaient à un truc sexuel toutes les six secondes… et bah des fois, il avait l'impression que c'était vrai… bon okay, pas avaler et pas s'en mettre dans les yeux, c'était noté. Et donc il ne fallait pas qu'il s'arrête chaque fois qu'il avait de la peinture sur la peau pour nettoyer… arg. Bon, il savait qu'il pouvait le faire, il devait se salir lorsqu'il faisait de l'équitation, parce que ça ne se limitait pas à simplement montrer le cheval et se casser… en tout cas, pas dans son club. Il devait nettoyer les sabots de l'animal si besoin, le peigner… bref, des trucs pas forcement cool… enfin le plus chiant c'était de décrotter les sabots, le reste c'était sympa et c'était un moment de complicité avec l'animal que le mannequin appréciait… chose qui pourrait étonner les gens qui ne connaissaient pas beaucoup Ian… Mais dans les faits, il s'était beaucoup réfugié dans l'équitation lorsqu'il était jeune, donc c'était normal pour lui d'avoir cette complicité. Bon, Ian se lança donc. Au départ c'était assez facile, mais au bout d'un moment, il avait mal au poignet et aux doigts… aux épaules aussi. Rha tout ce temps passé à la salle pour ça. Il allait avoir des courbatures… chose qui ne lui était pas arrivée depuis le lycée aux dernières nouvelles. Au moins, fatigué comme il le serait, il allait vite s'endormir cette nuit… peut-être même qu'il n'aurait pas le temps de penser et donc de pleurer.

Finalement, l'heure du déjeuner arriva enfin. Ian n'avait même pas envie de se prendre la tête pour savoir ce qu'il y avait dans le sandwich, combien de matières grasses et quels aliments. De toute façon, aux dernières nouvelles, il n'avait pas d'allergie connue. C'était très… romantique comme situation. Si seulement… mais non, c'était juste un pique nique entre amis hein. « C'est cool aussi comme ça hein. J'avoue que c'est la première fois que je fais un pique nique, mais y a une première fois à tout. » Il rit un peu. Vu son niveau social, non, il n'avait jamais pique niquer, il n'avait jamais mangé par terre sur une couverture… et puis, ses parents n'étaient pas très branchés sortie en famille au bord de la mer. Chez les Mills on mangeait à table en utilisant plusieurs couverts, commençant par ceux le plus à extérieur et finissant par ceux qui étaient à l'intérieur, on se tenait droit et on ne parlait pas la bouche pleine. « Les mains et les épaules prennent cher, mais ça va aller. J'aurais une excuse pour passer la journée au lit et faire ma diva demain. » Il rit encore. Le pire, c'était que ce serait surement le cas… peut-être qu'il ne devait pas aller dans le Queens, sinon, Castiel et Eden passeraient la journée à l'entendre gémir. « J'espère que ce n'est pas du travail de singe… j'ai essayé de m'appliquer mais comme j'ai jamais fais ça… je n'ai pas trop de comparaison… » En vrai, c'était bien fait, mais il n'allait pas très vite : trop perfectionniste il avait tendance à repasser plusieurs fois au même endroit quand ça ne lui semblait pas assez uniforme. « Tu veux mettre une table de jardin ? Tu feras une terrasse du coup ? » Termina-t-il assez curieux. C'était chouette les terrasses pour lézarder au soleil, avec un livre ou juste pour faire une sieste… et en plus ça permettait de se faire un bronzage naturel…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathaniel McDougall

❝I respect the mind's power over the body❞


Inscrit(e) depuis le : 29/09/2014
Messages : 5701
Multicomptes : Connie (renard rouquinours) - Yuichiro (pervers blondophile) - Cecil (chouqui hyperactif)
Ressemble à : Lee Pace
Crédits : tumblr & Google - Cici pour l'avatar
Âge : 37 ~ Statut civil : Bien paumé
Profession/études : Pâtissier
Quartier : Brooklynn
Capacité : Intangibilité

MessageSujet: Re: can't remember to forget you [Natian] Dim 11 Sep 2016 - 0:00

Beaucoup de choses venaient à l'esprit de Nathaniel concernant le fossé qui le séparait d'Ian, beaucoup de différences d'éducation, de milieu, se goût, d'habitudes... Mais encore une fois il était surpris par une nouvelle découverte. Les picnics... C'était si simple pourtant, et ça pouvait être aussi sophistiqué. Mais il n'avait pas envisagé que pour en faire il fallait être en bonne compagnie. Éden et lui avaient même fait du camping, tous les deux où avant avec leurs parents. C'était quelque chose de facile et de familier... Il n'enviait pas la vie du jeune mannequin, malgré la tristesse qu'il avait éprouvé au cours de la sienne. Il ne savait pas quelle genre d'éducation ou de parents il avait eu, mais jamais avoir picniqué, c'était tout de même... Il essaya de ne pas avoir l'air trop concerné et s'occupa d'ouvrir la bouteille de vin. En l'occurrence il avait conscience qu'il ne devait pas être très bon pour un palais comme celui d'Ian. Mais ça ou la bière accompagnait toujours les sandwichs alors...

« On sous estime les muscles sur lesquels ont doit forcer avec des travaux manuels comme ceux ci. »

Il dit gentiment. C'était la pure vérité. Il failli lui proposer un massage en fin de journée mais il se ravisa. Aux vues des circonstances...

« Tu te débrouilles très bien pour un débutant. Avec de la chance, la première couche sera finit ce soir... C'est un sacré coup de main. »

Si Nate était content de pouvoir réaliser ses propres travaux dans son nouveau chez lui, il était aussi content d'avoir eu de l'aide ponctuelle. Il se dégageait de la vieille ruine quelque chose de chaleureux, et le pâtissier sentait le coeur de chaque personne venue l'aider dans les murs. Il n'oserait jamais le dire à voix haute mais il était touché, vraiment. Une fois les sandwichs et quelques fruits engloutis, ils se remirent au travail. Lui à ponser les murs de la cabane en bois, son invité sur les planches de la palissade. Et puis quand il vit qu'Ian ralentissait du coin de l'oeil, peut être parce qu'il était usé ou qu'il s'ennuyait, il lui proposa d'aller voir un peu plus bas dans la petite ville le haras où il avait déjà fait la connaissance des propriétaires, et de quelques unes des bêtes. Il n'était pas sûr de pouvoir prendre suffisamment soin d'un tel animal pour le moment, et il n'avait clairement pas les moyens d'en faire héberger un et de subvenir à ses besoins. Mais leur rendre visite...

« Est-ce que tu veux faire une pause et une ballade aujourd'hui ? On peut reprendre une prochaine fois. »

Le but n'était pas d'achever les gens qui venaient l'aider, hein. Loin de là.

_________________
 
" I'm never giving up on you, I'll always be there to catch you if you fall "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ian Mills

help me from frozen pain with your smile


Inscrit(e) depuis le : 18/06/2015
Messages : 6403
Multicomptes : Lolo, Thaddy, Rory
Ressemble à : Jacob Young.
Crédits : tumbr (gifs) + me (sign, vava)
Âge : 28 ~ Statut civil : crush à sens unique sur Nate, friendzoné à vie.
Profession/études : mannequin.
Quartier : upper east side, manhattan + springfield garden, queens.
Capacité : incitation aux péchés.

MessageSujet: Re: can't remember to forget you [Natian] Dim 11 Sep 2016 - 0:30

Le vin n'était pas top, mais le brun se garda de faire la remarque… celui qu'il buvait coûtait tellement cher, il était clair que Nathaniel n'achetait pas ce genre de choses. Ian acquiesçait au sujet des muscles qu'on sous-estimait… en même temps, en dehors de ce contexte précis, il n'avait pas besoin de s'en servir. La première couche hein ? Ian ne savait même pas qu'il fallait plusieurs couches. D'ailleurs, il en fallait combien ?! Enfin dans tous les cas, il était content que le pâtissier apprécie son travail. Il se donnait du mal pour faire un truc bien clean. Quoi qu'il en soit, il fallait y retourner. Bon aller, Ian avait des ressources physiques, il ne se fatiguait pas aussi facilement… même si au bout d'un moment, le mannequin commençait vraiment à fatiguer. Il avait du mal à garder les mains serrées sur le manche de son outil et ses épaules étaient déjà douloureuses. Il s'en souviendrait de cette journée. Mais au moins, il rendait service à Nathaniel… après tout ce que celui-ci avait fait pour lui, c'était la moindre des choses. Et puis… ses sentiments pour lui jouaient aussi beaucoup sur le fait qu'il voulait l'aider. En plus, c'était bien vrai que faire quelque chose de ses mains, c'était assez valorisant. Il était content de voir avancer son travail. Un travail carrément différent de ce qu'il faisait habituellement, marcher sur un podium ce n'était pas aussi compliqué que ça quand même. Même s'il y avait aussi des inconvénients, il aimait ce qu'il faisait donc ce n'était pas pareil. Jamais Ian n'aurait changé de carrière pour être peintre en bâtiment !

Il fut quand même content lorsque le brun lui proposa une pause et une balade ! Il n'était pas contre reprendre le boulot plus tard. Il acquiesça et proposa à Nathaniel de prendre sa voiture s'il voulait l'essayer. Sinon, ils pouvaient aussi y aller à pied, Ian était usé, mais l'idée d'aller voir un haras le motivait. Bref, ils arrivèrent et Ian observa les lieux… wow c'était vraiment différent du haras en plein Manhattan qu'il fréquentait. Mais un haras c'était un haras, ce qui comptait, c'était les bêtes. Ian alla directement vers les bêtes. « Tu es déjà monté à cheval ? » qu'il demanda au grand brun en grattant la tête d'une des bêtes. Lui il avait l'habitude, mais peut-être que Nathaniel n'avait pas trop envie de monter ? Surtout s'il ne l'avait jamais fait. « Si tu veux un cheval un jour, ce serait mieux d'en prendre deux quand même… il serait triste tout seul… enfin, je ne connais pas trop la psychologie des animaux, mais ce n'est pas le genre de bête que tu peux rentrer dans ta maison alors la nuit, il est tout seul dans sa grange et… c'est un peu triste je trouve… » Est-ce qu'il trouvait ça triste parce que lui aussi il était tout seul la nuit ? Enfin bref, le cheval en question avec l'air de bien l'aimer, surement parce qu'il avait la fibre avec ces bêtes-là… juste ceux là… rien à voir avec la fibre d'Eden avec les animaux en général. « Alors on monte ? » termina-t-il finalement.
Revenir en haut Aller en bas
can't remember to forget you [Natian]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MORE THAN HUMANS :: Outside of New York :: Rest of the world-
Sauter vers: