AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez|

Can you get me out of this ? [ Leon & Connie ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Connie Egern

I don't trust people but you I won't bite


Inscrit(e) depuis le : 15/07/2014
Messages : 14039
Multicomptes : - Yuichiro (pervers blondophile) Nathaniel (gentil papatissier)
Ressemble à : Caleb Landry Jones
Crédits : tumblr & Google
Âge : 24 ~ Statut civil : Lowé contre son baKaleb ♥
Profession/études : Jeune diplômé de Journalisme et Bio
Quartier : Greenwich in Lower Manhattan
Capacité : Polymorphe

MessageSujet: Can you get me out of this ? [ Leon & Connie ] Lun 12 Sep 2016 - 13:44

Une cigarette au bord des lèvres, le vent qui fouettait sans ménagement ses cheveux maintenant bien trop longs, Connor parcourait a nouveau les fiches qu'il s'était fait devant le siège du journal où il avait rendez vous quelques minutes plus tard. Fumer n'était devenu une habitude que récemment, depuis que le garçon avait coup sur coup encaissé les déceptions et les coups de stress. Il n'y avait pas si longtemps que ça les cigarettes occasionnelles accompagnaient seulement ses sorties sur les toits de la ville, la nuit, ou les bancs du lycée la fac pour se faire accepter. Ou respecter. Quoi que l'un ou l'autre n'avait jamais vraiment fonctionné avec la répartie et le caractère qu'il se traînait. Ces deux détails ne l'aidaient pas beaucoup ces temps ci non plus. Encore moins pour trouver l'éditeur qui voudrait enfin lui confier une colonne.

Il frotta son crâne et détacha e' râlant les mèches qui s'étaient encore échappées de leur catogan. Il les rattacha plus proprement avant de relire ses notes à nouveau. Il avait noté toutes les expériences significatives qu'il avait pu indiquer, les dernières impliquant un tour au poste pour avoir trépassé sur une enquête de police et la précédente où il avait vu le scoop de sa vie finalement remporté par une ponte du Times, il allait les omettre. C'était pourtant deux exemples de sa spécialité. Un métamorphe comme lui, c'était du pain bénit ces histoires là et il trouvait toujours une forme à adopter pour obtenir ses informations de source sûre. Ça aussi il n'allait pas pouvoir en parler pour se mettre en avant. Connie soupira. Il avait sorti le journal indépendant pour lequel il avait écrit un bel article au sujet d'un groupe qui perdait son membre phare, un batteur de talent qui les quittait pour jouer avec une star japonaise. Oh, il éviterait de dire que le dit batteur était son petit ami. Ça faisait tâche et pas très professionnel... Le rouquin se rendait bien compte qu'il n'avait pas grand chose de plus que son talent à apporter à cet entretien mais est-ce qu'il avait le choix ? Plus depuis qu'il s'était fait virer de son studio et qu'il s'était retrouvé à la rue non. Il n'avait aucune idée de ce qu'il allait pouvoir faire mais ce magasine sportif allait devoir l'accepter, quitte à ce qu'il fasse de la lèche à tout un tas de derrière... Yerk.

Il remis son col en place, il avait sorti la chemise des grands jours pour l'entretien, et parti en direction de l'entrée. Après s'être annoncé à l'accueil il prit l'ascenseur jusqu'à l'étage indiqué et patienta comme demandé, dans le couloir. Parce qu'ils était tous manifestement bien occupés. Le rouquin apprenti journaliste n'en pouvait plus d'attendre. Il avait la scène de répétition d'entretien qu'il s'était faite puis qu'il avait pratiquée avec Kaleb en tête et le fiasco ne le rassurait pas le moins du monde. Son aversion pour le sport et tout ce qui s'y rapportait ne datait pas d'hier. Il faut dire que quand vous êtes là cible des gorilles baraques du lycée parce que votre tête leur revient pas (ou que vous ne gardez pas votre langue dans votre poche aussi) il y a de quoi être rancunier. Comment est-ce qu'il allait persuader le type qu'il devait voir s'il faisait une grimace à la moindre évocation sportive ? C'était tellement mal barré...

Et puis un homme finit par venir le sortir de son agonie de stress. Il était grand et avait une dégaine... Que Connor ne s'attendait pas à trouver ici. C'eût le don au moins de le tirer de ses pensées.

« Connor Egern, enchanté. »

Il dit en lui serrant la main. Il s'était demandé s'il n'aurait pas mieux fait de s'inventer un nouvel alias pour l'occasion. Dans le cas d'un échec il aurait toujours eu une seconde chance. Mais déjà s'il devait gérer tout le reste, devoir faire attention à maintenir une forme physique différente de la sienne c'était trop demandeur et donc risqué.

« Je suppose qu'on vous a transmis ma candidature. Ou vous êtes celui qui a fait la sélection ? Merci de bien vouloir me recevoir, M. Garenne »

Ceux qui connaissaient le véritable rouquin survolté et mordant seraient tombés de leur chaise en voyant la politesse et l'ouverture dont il venait de faire preuve. C'était inespéré !


miiiiiiiiii:
 

_________________


Firefox in the Snow

❝I'm a fan of ignoring a problem until eventually it just goes away. But you didn't.  
So I'm gonna stick with you for a while. ❞

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Can you get me out of this ? [ Leon & Connie ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MORE THAN HUMANS :: New York City :: Manhattan-
Sauter vers: