AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Night on fire (Noreen & Hyacinth)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Hyacinth Gardner

Inscrit(e) depuis le : 28/05/2014
Messages : 1415 Points : 0
Ressemble à : Olly Alexander
Crédits : Cedrick

Age : 25 ans
Quartier : Queens
Statut civil : Célibataire
Profession/études : Vendeur dans un hypermarché / Journaliste stagiaire au NYD

MessageSujet: Night on fire (Noreen & Hyacinth) Ven 12 Jan 2018 - 23:12

Il n’y avait qu’une chose que Hyacinth aimait dans son travail : quand il se finissait. Il avait travaillé 7h d’affilé, et clairement, il ne supportait plus ces clients aigris, ceux qui ont des regards condescendants pour lui, tout comme ceux qui le méprisaient. Qu’est-ce qu’ils avaient de mieux que lui, hein ? Franchement, il désespérait de ne pas trouver mieux que ce travail moisi. C’était pas faute d’essayer, mais pour quelqu’un comme “lui”, les opportunités ne se battaient pas. Il espérait peut-être encore trop. Il s’imaginait un peu plus journaliste que vendeur dans ce supermarché pourri. Mais ce n’est pas son stage au NYD qui payait le loyer, hein. Si ça n’avait tenu qu’à lui… Il aurait passé plus de temps au journal et bien moins face aux clients arriérés. Seulement, ça ne tenait pas qu’à lui. On ne peut pas tout avoir dans la vie…

Heureusement qu’il avait des choses inestimables. Comme sa jumelle. Sans elle, il ne savait pas bien où il serait. Peut-être mort depuis longtemps. Peut-être qu’il serait toujours dans sa campagne texane à déprimer. Il n’en savait trop rien, mais la vie sans elle, de toutes façons, c’était impensable. Alors autant ne pas affabuler sur l'invraisemblable.

J’espère que tu as pas prévu de te coucher tôt, j’ai eu une journée à chier, j’ai besoin de boire pour oublier, Nono…

Tel était le message qu’il avait dicté à son bracelet. Et il comptait bien le mettre à exécution. Il avait besoin de se vider la tête. Connaissant Nora, ils allaient sans doute aller danser, et chanter, et lui, il allait boire comme un trou, et sa soeurette veillerait sur lui ! C’était bien pratique des fois de pouvoir lui dire qu’elle devait veiller sur lui vu qu’elle était son aînée… La bonne excuse. Ça l’arrangeait vraiment des fois…

Il lui avait fallu un peu plus d’une heure pour passer par chez lui, histoire de revêtir des vêtements plus décontractés et prendre une douche revigorante. Il arriva devant chez elle ensuite, pimpant comme un sou neuf, et sentant bon la vanille et la cannelle comme à son habitude. Et un sourire illumina son visage alors que sa soeur faisait son apparition. Il n’y avait guère qu’elle qui réussissait à lui tirer des sourires si éclatants.

Alors, t’es prêt ? On est parti pour une nuit de foooliiiie ? Tu me ramènes, heeein ?” dit-il avec un ton relativement enfantin qu’il lui réservait. “Je veux finir ma nuit avec toi… C’est mieux qu’avec un inconnu… Je suis sûr que tu me feras une tisane demain matin…

Petite oeillade amusée avant de l’attraper par le bras.

_________________

Whatever it takes 'Cause I love the adrenaline in my veins. I do whatever it takes 'Cause I love how it feels when I break the chains.

   (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noreen Gardner

Inscrit(e) depuis le : 19/04/2015
Messages : 1362 Points : 0
Ressemble à : Rachel Hurd-Wood
Crédits : Lellia
Age : 25
Statut civil : célibataire
Capacité : Aérokinésie

MessageSujet: Re: Night on fire (Noreen & Hyacinth) Sam 13 Jan 2018 - 22:47

Les jours passaient et se ressemblaient pour Noreen qui se sentait bien lasse ces derniers temps. Les cours de danse en journée pour des mioches qui étaient là plus pour satisfaire leurs parents que par envie, la danse le soir dans un bar où elle devait se déhancher sur un podium en petite tenue... Ouai, c'était pas vraiment comme ça qu'elle avait imaginé sa vie et pourtant, elle ne se plaignait pas. Plus que beaucoup, elle savait que son sort n'était pas le pire, loin de là. Et pour être honnête, la plupart du temps, l'unique fait de pouvoir danser suffisait à lui donner le sourire. Sauf qu'en ce moment, elle était crevée. Pas épuisée mais suffisamment pour savoir qu'elle devait ralentir le rythme, ça devenait urgent. Ce soir-là, vu que c'était son jour de repos, elle comptait donc bien le mettre à profit pour faire sa mamie. Oui, oui, sa mamie. Une soupe, un plaid et la télécommande. Une soirée tranquille qui finirait tôt. Une bonne nuit de sommeil lui remettrait les idées en place et les pendules à l'heure pour repartir sur la note optimiste qu'elle ressentait la plupart du temps.

Son bracelet en décida autrement lorsqu'il se rappela à elle. Ou plutôt, le destinataire du message qu'elle venait de recevoir. Il n'y a bien que pour son jumeau adoré qu'elle était prête à revoir ses plans. Enfin pas que ses plans d'ailleurs, elle était prête à tout pour lui et surtout en lisant les quelques mots. Boire pour oublier, ça voulait tout dire. Hyacinth avait besoin d'elle, elle ne pouvait pas lui répondre que ce soir était le seul soir où elle n'avait pas à se trémousser à moitié nue sur scène et qu'elle voulait en profiter pour se reposer. Non seulement, elle ne s'imaginait pas laisser son frère déprimer dans son coin mais plus encore, lui avouer son deuxième job, il en était hors de question. Ce n'était pas le truc le plus honorable qu'elle faisait et elle ne voulait pas qu'il s'inquiète pour elle ou pire, qu'il désapprouve. Elle lui répondit donc rapidement qu'il avait qu'à ramener ses fesses et partit sous la douche pour se donner un coup de peps.

Quand son frère se pointa devant sa porte, Noreen était fin prête, pimpante dans un jean moulant et un petit haut noir tout simple. Elle avait complété sa tenue par des talons aiguilles et un perfecto rouge. Les cheveux lâchés, un maquillage éclatant pour se donner une meilleure mine et hop, le tour était joué. Et surtout, elle réagissait en miroir à son frère : quand elle le vit sourire, le sien se fit encore plus grand. Elle aimait cette odeur de vanille et cannelle si caractéristique et prit son frangin dans les bras en lui ébouriffant les cheveux à sa remarque.

"Ouai, c'est ça. Un suppo et une tisane, compte sur moi !"

Elle se laissa entraîner par le bras en se marrant, choppant juste son sac au passage avant de claquer la porte derrière elle.

"Tu veux aller où ?"

Pour être honnête, elle posait la question pour la forme. Déjà, ils n'avaient pas tant de choix que ça malheureusement puisque bon nombre de lieux de la nuit étaient réservés aux évolués mais surtout, elle préférait éviter le quartier où elle bossait pour limiter les risques de croiser des clients qui risqueraient de la griller auprès de son frère. De toute façon, elle avait repéré plus tôt dans la semaine une discothèque qui venait d'ouvrir et elle s'était dit qu'elle y viendrait bien avec Hyacinth, c'était donc l'occasion. L'endroit se voulait tendance "huppée" et ouvert à tous, c'était donc parfait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hyacinth Gardner

Inscrit(e) depuis le : 28/05/2014
Messages : 1415 Points : 0
Ressemble à : Olly Alexander
Crédits : Cedrick

Age : 25 ans
Quartier : Queens
Statut civil : Célibataire
Profession/études : Vendeur dans un hypermarché / Journaliste stagiaire au NYD

MessageSujet: Re: Night on fire (Noreen & Hyacinth) Mar 23 Jan 2018 - 20:56

L’avantage avec sa soeurette, c’était qu’elle l’envoyait rarement sur les roses quand il voulait sortir. Et inversement, il n’était pas un monstre, à sa soeur, il ne refusait rien. Ou presque. Fallait pas qu’elle lui demande de sortir en tutu rose quand même. Quoique, si le tutu était joli, il pouvait y songer. Bref. Tout ça pour dire que sa soirée était plus sauvé par sa présence ! Et la promesse du suppo et de la tisane, qu’aurait-il pu espérer de mieux ? Il prit une mine théâtrale, faite de joie, et de gratitude.

Tu es parfaite, ma chère ! ça se voit que tu as presque le même ADN que moi… On a le meilleur en commun, Nono !” plaisanta-t-il en serrant son étreinte sur le bras de sa jumelle.

A les voir si proche et si peu ressemblants, on aurait presque pu les prendre pour un couple. De jumeaux, ils n’avaient que le nom, physiquement, ils avaient peut-être le même regard, mais guère plus.

J’avais pas de plan précis… C’est toi qui sait toujours trouver les bonnes adresses où je me fais pas recaler…” dit-il avec un sourire sarcastique. “J’ai pas envie de rester à la porte ce soir, j’ai envie de chanter, de danser avec toi !

Il voulait oublier qu’on le prenait souvent, voire tous les jours pour une sous-merde au boulot. Il avait envie de se fondre dans la masse avec elle. Il avait envie d’être un peu normal. De mettre en veille ses revendications aussi. Juste, se poser avec sa soeur et être bien. Il ne voulait que ça. Et peut-être allumer un mec ou deux, parce que c’était toujours marrant de planter un mec dans son slip en fin de soirée. Lui, sadique ? Ah oui, carrément, oui ! Et avec les filles, ça marchait toujours moins bien…

Alors il suivit sa soeur avec gaité, plaisantant sur le trajet. Bizarrement, dès qu’il était avec sa soeur, l’énergie lui revenait, l’espoir aussi. Il se sentait mieux, toujours mieux avec elle. Est-ce qu’une autre personne lui avait déjà fait cet effet ? Non, personne. Ni ses amants, ni ses amis, pas même ses parents. Il n’y avait bien qu’elle qui le rendait heureux comme ça. Il espérait égoïstement que personne ne rendait sa soeur plus heureuse que lui. Très égoïstement. En arrivant vers la dite boîte, il se crispa un peu. Les entrées, c’était toujours un peu complexe. Il se sentait toujours nerveux. Nervosité qui se faisait ressentir dans le mouvement frénétique de ses doigts sur sa veste. Il fit un sourire un peu crispé au mec à l’entrée quand il badgea son bracelet. Et qu’il puisse y aller, ça lui allait vraiment. Il eut un sourire soulagé, et presque reconnaissant pour le videur. Il attendit sa soeur derrière lui, et régla leurs deux entrées dans l’endroit.

On va se prendre un verre pour fêter le fait que je puisse rentrer ?” rigola-t-il en serrant son bras contre lui, déposant un bisou sur sa joue.

_________________

Whatever it takes 'Cause I love the adrenaline in my veins. I do whatever it takes 'Cause I love how it feels when I break the chains.

   (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Night on fire (Noreen & Hyacinth)

Revenir en haut Aller en bas
Night on fire (Noreen & Hyacinth)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MORE THAN HUMANS : RISE OF THE FALLEN :: New York City :: Queens-
Sauter vers: