AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

We are never better served than by ourselves (Joshua)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Alexia Blackwell

Inscrit(e) depuis le : 01/03/2013
Messages : 23823 Points : 100
Ressemble à : Lily James
Crédits : kimi (avatar) bat'phanie (sign) tumblr (gifs)

Age : 27 ans.
Quartier : Un grand appartement dans le West Village à Manhattan.
Statut civil : Célibataire. Elle sort d'une relation de 7 ans. Elle tente de s'en remettre et n'est pas prête à se lancer dans une nouvelle histoire.
Profession/études : Pianiste. Elle compose aussi. Officieusement, elle est informatrice pour le fbi.
Capacité : Télékinésie.

MessageSujet: We are never better served than by ourselves (Joshua) Mar 16 Jan 2018 - 1:08


We are never better served than by ourselves

Je savais qu'il se trouverait ici. Il était un habitué du bar et j'avais décidé moi aussi de m'y rendre. J'ignorais si cela pourrait me faire avancer dans mes recherches, mais qui ne tente rien, n'a rien, n'est-ce pas ? Mes recherches m'avaient menées à ce type. Je ne savais pas encore très bien quel rôle il avait pu jouer dans l’assassinat de mon père. Tout ce que je savais, c'est qu'il avait un lien avec ce qui s'était passé ce soir là. Enfin, c'est ce que je pensais, bien que je n'ai aucune preuve de mes accusations. En fouinant, j'avais juste vu qu'il avait effectué pas mal de recherches sur mon père et sur ses déplacements. Un de mes amis qui était doué en hacking avait réussi à me dénicher des informations. Je m'étais donc intéressée à cet homme. Un certain Carter Grimes. J'avais étudié ses habitudes. C'est ce qui me menait ce soir dans ce bar « miteux » du bronx. Enfin miteux. Non, il ne l'était pas tant que cela. Disons que ce n'était pas le genre d'endroits où j'avais l'habitude de me rendre. Je m'étais vêtue d'un simple jean avec un pull, des bottines et mon manteau. Mes cheveux étaient relevées en une queue de cheval. Il fallait que je passe inaperçue, alors inutile de sortir les plus belles pièces de ma garde robe.

Je m'étais installée dans un coin et j'observais Grimes qui était accoudé au bar. Il était seul. Il était là depuis une vingtaine de minutes et il relevait la tête à chaque fois que quelqu'un passait la porte. J'avais l'impression qu'il attendait quelqu'un. Peut-être un rendez-vous avec un de ses contacts ? C'était ce que j'espérais. Grimes était ma meilleure piste depuis des mois. Je nourrissais l'espoir qu'il puisse me mener à ceux que je cherchais vraiment. Les souvenirs de l'embuscade étaient encore très présents dans mon esprit. Il m'arrivait de revoir leurs visage quand j'étais endormie. Non. Je n'avais rien oublié de cette nuit. Les hunters nous avaient tendu une embuscade. Ils avaient choisi le bon moment pour s'en prendre à mon père. Je savais aussi que j'aurais très bien pu y passer. Je n'étais pas la cible, mais j'avais cherché à défendre mon père. Seulement, les hunters étaient en supériorité numérique et je n'étais pas entraînée à ce genre de combat. J'avais beau maîtriser mon pouvoir, je n'étais pas entraînée pour confronter des hunters. Je le regrettais. Je savais que cela ne servait à rien. Je ne pouvais pas me blâmer pour ce qui était arrivé, mais j'aurais aimé empêcher la mort de mon père. Je m'étais promise ce soir là de faire payer les coupables. Ils ne s'en sortiraient pas impunément. J'avais bien l'intention de les retrouver et de faire en sorte qu'ils pourrissent en taule. Peut importe le temps que cela prendrait. J'avais besoin que justice soit rendue. Et pas seulement pour mon père. Les hunters étaient nuisibles. Ils prétendaient se battre au nom de l'égalité, mais ils ne faisaient que propager le chaos. Ils avaient réussi à avoir mon père et après, à qui s'en prendraient t-ils ? Les humains étaient bien bêtes de penser que les hunters étaient leur porte parole. C'était rien d'autre que des terroristes.

_________________
My heart’s still beating, right ?
Whatever you wish for, you keep. Have faith in your dreams and someday your rainbow will come smiling through. No matter how your heart is grieving. If you keep on believing the dream that you wish will come true .
Revenir en haut Aller en bas
http://by-hopeandfear.livejournal.com/
avatar
Joshua Keller

Inscrit(e) depuis le : 10/01/2018
Messages : 23 Points : 0
Ressemble à : Chris Hemsworth
Crédits : @moi

Age : 32 ans
Quartier : Brooklyn
Statut civil : Célibataire
Profession/études : Lieutenant de police
Capacité : Cryokinésie

MessageSujet: Re: We are never better served than by ourselves (Joshua) Mer 17 Jan 2018 - 9:01

Le Bronx. Joshua se trouvait dans ce quartier pour continuer une enquête sur un assassinat. Ce n’était guère aisé de trouver des preuves et de suivre les différentes pistes mais il ne comptait pas laisser tomber sa quête de la vérité. Autant à cause des raisons du meurtre que pour la fille de la victime. Même si elle rêvait de vengeance, il comptait lui apporter la justice. Et puis l’idée de laisser un criminel libre de ses mouvements par manque de temps lui était insupportable. De nombreuses raisons pour justifier cette sortie afin de filer l’un des responsables ou au moins une personne capable de le mener au responsable. Le policier agissait en solo pour une fois mais n’avait pas peur. Son pouvoir offrait de nombreuses possibilités et sa maîtrise était suffisamment fine pour lui permettre de se sortir de situations complexes. Sa cible du jour s’appelait Carter Grimes. Un petit casier mais rien de très concluant dans ce dernier. Le blond avait alors décidé de se rendre dans son bar habituel pour le filer, afin de trouver un moyen de le confondre. Habillé pour se fondre dans la masse, Josh était arrivé en avance. Ce ne serait guère malin de sa part de pénétrer dans l’établissement en même temps que sa cible. Accoudé au comptoir, le lieutenant fit Carter pénétrer dans les lieux. Ce dernier donnait l’impression d’attendre quelqu’un. C’était de bon augure pour la suite des évènements du point de vue du canadien.

Par curiosité et prudence, Joshua s’intéressa ensuite un peu plus à la salle et aux personnes présentes. Il manqua de s’étrangler et de cracher une partie du contenu de son verre en apercevant une tête connue. Un juron s’étouffa dans sa gorge. Sa présence ne pouvait signifier qu’une chose. Elle continuait l’enquête malgré ses recommandations et sa promesse de ne pas laisser tomber. Joshua hésita un long moment mais finit par prendre sa décision. Il ne devait pas la laisser faire au risque de tout faire foirer ou de subir le même sort que son père. Peu ravi de devoir intervenir, Josh se leva du comptoir et se dirigea vers la jeune femme. Le colosse s’approcha avec un léger sourire.


_ « Oh Alexia. Je peux me joindre à toi ça faisait longtemps. »

Son ton était joyeux et naturel, principalement pour ne pas attirer l’attention. Donner l’illusion qu’il rejoignait une amie. Josh préférait donner le change inutilement que de prendre le risque d’être découvert où repérer. Ce serait bien compliqué par la suite et surtout cela changerait les habitudes de ce Carter. Ce qui s’avèrerait le plus compliqué en soi. Prenant place sans même attendre l’autorisation, et dissuadant la jeune femme de refuser d’un seul regard, le blond l’observa quelques instants puis s’approcha pour lui murmurer.

_ « Qu’est-ce que vous faites ici ? Je vous avais dit d’arrêter vos recherches. Vous n’êtes pas prête » Il marqua une pause et ajouta. « Je vous ai promis que je n’abandonnerais pas. Je n’ai qu’une parole. »

Son ton était réprobateur. Il n’était vraiment pas ravi de devoir gérer ce problème au risque de se montrer moins attentif à sa cible. Son regard oscillait discrètement entre son interlocutrice et l’homme accoudé au bar. Sa conclusion ne tarda pas.

_ « Et arrêtez de le fixer comme ça vous allez vous faire remarquer… Novice. »

Ce dernier mot avait été lâché sèchement. Joshua était en colère et se sentait un peu insulté qu’elle ne lui fasse pas confiance. Elle n’était même pas venue le voir avec cette information, et prenait des risques inutiles. Derrière son énervement, il comprenait malgré tout son attitude et son comportement. A sa place, Josh aurait probablement agi de la même manière… mais elle n’était clairement pas assez prudente.

_________________
A venir...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexia Blackwell

Inscrit(e) depuis le : 01/03/2013
Messages : 23823 Points : 100
Ressemble à : Lily James
Crédits : kimi (avatar) bat'phanie (sign) tumblr (gifs)

Age : 27 ans.
Quartier : Un grand appartement dans le West Village à Manhattan.
Statut civil : Célibataire. Elle sort d'une relation de 7 ans. Elle tente de s'en remettre et n'est pas prête à se lancer dans une nouvelle histoire.
Profession/études : Pianiste. Elle compose aussi. Officieusement, elle est informatrice pour le fbi.
Capacité : Télékinésie.

MessageSujet: Re: We are never better served than by ourselves (Joshua) Ven 19 Jan 2018 - 19:52


We are never better served than by ourselves

Mon attention fut détournée de ma cible lorsque Keller s'approchait. Je n'eus pas le temps de répondre quoi que ce soit. Il s'installait sur la chaise qui me faisait face. Je n'avais pas d'autre choix que de l'accepter à ma table. Ce n'était pas le moment de me faire repérer. Je souriais légèrement, même si sa présence était loin de me ravir. Je savais très bien ce que le policier allait me dire. Je savais que ma place n'était pas ici et que mon rôle n'était pas d'enquêter. Ça, c'était son boulot à lui. Oui, sauf que l'affaire n'avançait pas. Mon père était mort depuis presque dix mois et ses assassins courraient toujours. C'était une chose que j'étais incapable d'accepter. Les coupables devaient payer. Ils ne devaient plus avoir le droit de respirer l'air extérieur. Qui sait ce qu'ils étaient entrain de préparer à présent ? Un attenta ? Un nouveau meurtre ? Ces derniers années, les groupes de Hunters multipliaient les actions. Alors, si je pouvais faire quelque chose pour faire avancer l'affaire, si je pouvais trouver un indice, je n'allais pas m'en priver. Peut importe ce que pouvait bien en penser les autorités. Je ne faisais de mal à personne. Je n'allais pas rester là, à me tourner les pouces, pendant que des psychopathes se baladaient dans les rues New Yorkaises.

« Quoi ? Je n'ai pas le droit de venir prendre un verre dans un bar ? »

Je souriais. Oui. Ok. Là je me foutais un peu de lui. Il savait très bien pourquoi j'étais là. Notre présence à tous les deux n'était pas une coïncidence. Je reprenais la parole :

« Désolée, mais je ne vais pas rester les bras croisés à ne rien faire. Ces types ne méritent pas d'être libres et votre enquête n'avance pas beaucoup. »

Je posais mes prunelles marrons sur l'inspecteur. Je savais bien que mon comportement l'agaçait. Évidement, il ne pouvait pas cautionner qu'une civile comme moi, fasse son boulot à sa place. Il n'était pas obligé d'être désagréable pour autant. Je n'aimais pas la façon dont il avait lâché le « novice ».

« Je ne suis pas dans son champ de vision, il ne me remarquera pas. Et même si il le fait, j'ai de la ressource, ne vous inquiétez pas. »

J'avais l'habitude de me fondre dans une masse, de laisser mes oreilles traîner et d'observer. L'inspecteur Keller ignorait qu'il m'arrivait de travailler pour le fbi. Je donnais quelques informations ici et là. Je pouvais être fière de les avoir parfois aidé dans leurs enquêtes en leur donnant certains tuyaux. Je buvais de nouvelles gorgées et je reposais le verre sur la table.

« Vous avez du nouveau ? »


Demandais-je. Je parlais de l'enquête. Je voulais savoir si il avait eut d'autres pistes et si son investigation avait avancée. Les mois passaient et personne n'avait été arrêté. Je savais que la police n'enquêterait pas éternellement sur cet assassinat, même si il était question d'un ministre. Faute de preuves, ils finiraient par laisser tomber. Joshua avait beau me faire des promesses, je n'y croyais pas vraiment.

_________________
My heart’s still beating, right ?
Whatever you wish for, you keep. Have faith in your dreams and someday your rainbow will come smiling through. No matter how your heart is grieving. If you keep on believing the dream that you wish will come true .
Revenir en haut Aller en bas
http://by-hopeandfear.livejournal.com/
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: We are never better served than by ourselves (Joshua)

Revenir en haut Aller en bas
We are never better served than by ourselves (Joshua)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MORE THAN HUMANS : RISE OF THE FALLEN :: New York City :: The bronx-
Sauter vers: