AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Nobody like us | Alexia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Harley Malikova

Inscrit(e) depuis le : 03/08/2015
Messages : 832 Points : 0
Ressemble à : Ksenia Solo
Crédits : avatar : avengedinchains | gifs : tumblr.

Age : 28 ans
Quartier : Manhattan
Statut civil : célibataire
Profession/études : tatoueuse
Capacité : illusions

MessageSujet: Nobody like us | Alexia Sam 20 Jan 2018 - 4:44


Alexia & Harley

 




La ville de New York n'avait plus de secrets pour Harley qui y vivait depuis une quinzaine d'années. Si elle avait toujours habité à Manhattan, excepté les années passées en prison, la tatoueuse avait longtemps préféré traîner avec ses amis dans les autres quartiers. Ainsi, Brooklyn ne lui était pas étranger. Aussi, et surtout, c'était dans ce dernier que se trouvait le salon de tatouage pour lequel elle travaillait. Le trajet jusqu'à l'arrondissement de Brooklyn ne lui était donc pas inconnu. Cependant, elle ne s'y rendait pas pour le travail cette fois-ci.

Non, cette fois-ci, elle s'y rendait pour retrouver Alexia Blackwell. Harley connaissait Alexia depuis de nombreuses années à présent. Vivant toutes les deux à Manhattan et ayant un âge similaire, elles s'étaient souvent croisés dans les mêmes lieux, devenant des connaissances amicales. Puis, il y a de ça à peu près un an, Alexia avait vu son père être assassiné sous ses yeux. Sachant combien la perte d'un père était douloureux, Harley avait renoué contact avec la jolie blonde, voir si elle pouvait lui apporter un quelconque réconfort.

Leur amitié s'était développée et, aujourd'hui, elles se donnaient rendez-vous de temps à autres. Pourtant, une ombre planait au dessus de cette amitié. Et cette ombre n'était autre que leurs convictions respectives quant au sujet des évolués. Alexia ne croyait pas qu'évolués et humains puissent vivre ensemble, probablement influencée par les idéaux de ses parents. Et après avoir vu des hunters tuer son père, Harley pouvait comprendre que cela n'avait pas du améliorer sa vision sur le sujet. Ainsi, ce tragique événement n'avait pas eu le même effet que sur la tatoueuse qui, elle, croyait en un monde meilleur. Leur amitié semblait donc en danger par leurs convictions, qu'elles défendaient toujours. Une amitié qui, pourtant, était toujours établie.

- Salut toi! lança-t-elle à Alexia quand elle entra dans le bar qu'elles avaient convenu. Je ne t'ai pas trop fait attendre j'espère. Un connard a ralenti tout le trafic.

Elles auraient pu se donner rendez-vous au Lounge mais Harley ne s'y sentait plus à l'aise. Le fait que l'endroit n'accepte que des évolués la réfutait, quand bien même cela lui avait donné un jour un grand sentiment de sécurité.

- Alors, comment tu vas?

Une question en apparence banale mais dont la réponse importait beaucoup à Harley. Après près de trois années passées sans Harry, elle souffrait encore du manque de son oncle, qu'elle considérait comme un père. Pour Alexia, cela ne faisait qu'une courte année. La douleur ne pouvait avoir été effacée.

@solsken
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexia Blackwell

Inscrit(e) depuis le : 01/03/2013
Messages : 23823 Points : 100
Ressemble à : Lily James
Crédits : kimi (avatar) bat'phanie (sign) tumblr (gifs)

Age : 27 ans.
Quartier : Un grand appartement dans le West Village à Manhattan.
Statut civil : Célibataire. Elle sort d'une relation de 7 ans. Elle tente de s'en remettre et n'est pas prête à se lancer dans une nouvelle histoire.
Profession/études : Pianiste. Elle compose aussi. Officieusement, elle est informatrice pour le fbi.
Capacité : Télékinésie.

MessageSujet: Re: Nobody like us | Alexia Sam 20 Jan 2018 - 19:27


Nobody like us

La soirée s'annonçait plutôt bonne. J'avais prévu de retrouver Harley dans un petit bar de Brooklyn. Je savais que cela me ferait le plus grand bien. On se connaissait depuis plusieurs années, mais on s'était rapprochés que depuis l'année dernière. Harley avait été très présente après l’assassinat de mon père. Elle était la seule à comprendre ce que je pouvais réellement ressentir. Tout le monde perds des proches, chaque jour. Seulement, il est rare qu'on les voient se faire tuer sous nos propres yeux. Harley avait vécut la même triste expérience. Elle aussi avait assisté au meurtre de son oncle. Elle pouvait donc aisément comprendre ce que je ressentais. Elle savait, mieux que personne, le traumatisme que c'était.

J'avais décidé de m'habiller simplement. Un petit pull bordeaux, des bottines, un jean noir. Le bar dans lequel on se rendait était un endroit plutôt décontracté, ouvert à tous. J'y avais déjà été quelques fois. C'était un lieu convivial et bien fréquenté. Peut-être pas aussi bien que le lounge, mais ça allait. Je savais qu'Harley n'avait pas le même avis que moi sur la question humains/évolués. Combien de fois s'étaient t’ont disputés sur le sujet ? On avait beau avoir toutes les deux perdu nos pères à cause de la guerre évolués/humains, nous avions des avis différents. Harley croyait en un monde meilleur. Je pensais que les évolués et les humains étaient incapables de cohabité. J'avais étudié l'histoire. Mon père m'en avait aussi assez parlé. Je l'entendais encore me dire que nos ancêtres s'étaient battus pour notre droit exister et qu'on avait gagné. Il disait toujours que notre évolution faisait de nous des êtres exceptionnels, qu'on devait en être fiers. Il méprisait les humains. D'après lui, ils n'avaient aucun intérêt, mais il fallait s'en méfier, car avec les hunters, ils étaient capables de créer une révolte. Oui. Mon père avait des idées bien arrêtés et il ne s'en était jamais caché. Cela avait fait de lui une cible de choix pour les hunters. Au final, il avait raison quand il disait qu'il fallait se méfier des humains. Enfin bref. J'étais arrivée depuis quelques minutes lorsque la brunette passait la porte du bar. Je lui adressais un grand sourire.

« Salut, ma belle ! »

Alors qu'elle s'excusait pour le retard, je répondais :

« Ne t'inquiète pas, je n'ai attendu que quelques minutes. »

Je la laissais s'installer sur la chaise face à moi. J'étais arrivée en avance et je m'étais déjà installée. Il n'y avait pas trop de monde, mais au moins, on avait une table pour nous.

« Ça va. Je suis rentrée d'Angleterre il y a quelques jours. J'ai été voir de la famille. »

Oui, ça allait... enfin du moins on faisait avec. Je n'avais pas le choix. Je ne pouvais pas me morfonde sur ce qui était arrivé à mon père et sur l’échec de ma vie de couple. Je ne voulais pas sombrer, car je ne savais pas si il serait possible de m'en relever. J'avais appris à toujours sourire, quoi qu'il arrive et à ne jamais me laisser abattre.

« Et toi, comment vas-tu ? »

_________________
My heart’s still beating, right ?
Whatever you wish for, you keep. Have faith in your dreams and someday your rainbow will come smiling through. No matter how your heart is grieving. If you keep on believing the dream that you wish will come true .
Revenir en haut Aller en bas
http://by-hopeandfear.livejournal.com/
avatar
Harley Malikova

Inscrit(e) depuis le : 03/08/2015
Messages : 832 Points : 0
Ressemble à : Ksenia Solo
Crédits : avatar : avengedinchains | gifs : tumblr.

Age : 28 ans
Quartier : Manhattan
Statut civil : célibataire
Profession/études : tatoueuse
Capacité : illusions

MessageSujet: Re: Nobody like us | Alexia Dim 21 Jan 2018 - 4:55


Alexia & Harley

 




Passer trois années en prison vous éloigniez de vos proches et ce pour diverses raisons. Tout d'abord, la distance, évidemment. A ne plus entendre parler de vous, certaines personnes vous rayez de leur liste d'amis sans chercher à savoir si quelque chose était arrivé. Ensuite, certaines personnes ne voulez pas avoir affaire à des ex taulards, ces mêmes personnes pensaient souvent avoir une réputation à tenir. Et enfin, vous finissiez par en effrayer d'autres. Des personnes incapables de vous voir tel que vous avez toujours été, comme si du jour au lendemain, vous étiez quelqu'un de totalement différent. Harley s'était attendu à toutes ces éventualités avant de sortir de prison. Elle avait parfaitement compris que la vie serait plus dure qu'avant que ce soit au niveau relationnel mais aussi au niveau professionnel. De ce côté là, elle avait eu de la chance.

Heureusement, certaines personnes comme Alexia, ne prenaient pas en compte le triste passé d'Harley. Ils continuaient de la voir comme celle qu'ils avaient toujours connu. C'était agréable de discuter sans avoir à vous préoccuper de ce que l'autre pensait de vous.

- Cela s'est bien passé? Cela a du te faire du bien de revoir de la famille.

Voilà une chose qui différenciait Alexia d'Harley. Alexia avait la chance d'avoir encore une famille, malgré la perte de son père. Quand Harry est mort, Harley s'était retrouvée seule. Ses parents étaient toujours en vie, certes, mais il y avait longtemps qu'elle ne les voyait plus comme tels. Tout comme il y avait longtemps qu'ils ne la voyaient plus comme leur fille mais plutôt comme un monstre.

- Bien, j'imagine. répondit-elle à Alexia dans un soupir. Il ne m'est arrivé aucune emmerde depuis des mois et des mois, alors j'imagine que je suis chanceuse, pour le moment.

Ayant vécu une grande partie de sa vie dans le chaos le plus totale, Harley trouvait sa vie tranquille presque trop monotone. Il était certes agréable de ne pas être arrêté tous les quatre matins ou de ne pas avoir à chercher une solution pour se sortir du pétrin mais la tatoueuse commençait presque à manquer l'adrénaline que ces situations lui procuraient. Mais elle savait que les ennuis la rattraperaient à un moment ou un autre. Cela arrivait toujours. Et même si elle était curieuse de savoir ce qui lui arriverait ensuite, Harley en était effrayée à la fois. Car cette fois-ci, elle devrait y faire face sans l'aide d'Harry.

- Du nouveau dans tes recherches?

Harley n'ignorait pas qu'Alexia était à la recherche des meurtriers de son père. Elle ignorait jusqu'où elle était prête à aller et où ses recherches l'avaient mené jusqu'ici mais elle était bien consciente de la soif de vengeance qui habitait Alexia depuis ce fameux jour.

Une serveuse choisit ce moment là pour prendre leur commande. Harley commanda une bière et attendit qu'Alexia prenne commande à son tour pour continuer leur discussion.

@solsken
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexia Blackwell

Inscrit(e) depuis le : 01/03/2013
Messages : 23823 Points : 100
Ressemble à : Lily James
Crédits : kimi (avatar) bat'phanie (sign) tumblr (gifs)

Age : 27 ans.
Quartier : Un grand appartement dans le West Village à Manhattan.
Statut civil : Célibataire. Elle sort d'une relation de 7 ans. Elle tente de s'en remettre et n'est pas prête à se lancer dans une nouvelle histoire.
Profession/études : Pianiste. Elle compose aussi. Officieusement, elle est informatrice pour le fbi.
Capacité : Télékinésie.

MessageSujet: Re: Nobody like us | Alexia Dim 21 Jan 2018 - 20:56


Nobody like us

Harley et moi étions différentes en bien des manières, pourtant cela ne nous avait pas empêcher de nous apprécier. Je la considérait comme une amie. J'étais persuadée que mon père n'aurait pas apprécié que je me rapproche d'elle. La jeune femme avait fait trois ans de prison. Il n'était pas non plus fan des gens qui ne respectaient pas les lois. En ce qui me concernait, je n'allais pas tourner lui tourner le dos pour cela. Je l'appréciais et c'est tout ce qui comptait. Même si notre amitié était parfois mise à rude épreuve. J'avais compris qu'il fallait mieux éviter certains sujets ensemble. Comme l'épineuse question de l'évolution et la place des humains dans la société. Le point de vue d'Harley me semblait un peu utopiste. Comment pouvait t-elle croire qu'on pourrait un jour vivre en harmonie ? Surtout après ce qui était arrivé à son père. C'était bien cette opposition entre nos deux « espèces » qui l'avait tué. J'avais tendance à croire que nous étions trop différents pour nous comprendre. Je crois qu'il y avait une peur de l'autre dans chacun des deux camps. Harley pouvait toujours croire en un monde meilleur, ce n'était pas demain que les choses changeraient. Et ce n'était pas du pessimisme de ma part, c'était juste réaliste.

« Ouais, ça c'est très bien passé. J'avais pas vu ma mère et mon frère depuis longtemps, alors on était tous très contents de se retrouver. Après tout, il n'y a qu'aux grandes occasions qu'on est tous réunis. »

Je souriais légèrement. Mon frère m'avait demandé pourquoi je ne m'installais pas de nouveau à Esher. Mon père était mort, mon couple aussi... il me disait que je n'avais plus de raisons de rester là bas. Je pouvais tout aussi bien travaillé en Angleterre. C'est vrai. Il n'y avait rien qui me retenait vraiment. Sauf mon enquête. Et puis, je me sentais à présent chez moi à New York. Je n'avais pas envie d'en partir.

« C'est une bonne chose. On devrait boire un coup à ça alors. »

La vie n'avait pas épargnée Harley, pourtant, elle avait été capable de tout surmonter. Elle était encore debout aujourd'hui. Beaucoup auraient baissé les bras pour beaucoup moins. Je crois que c'était ce qui m’impressionnait le plus chez la tatoueuse : sa force de caractère. Puis, elle me questionnait sur mes recherches. Elle était une des rares à savoir qu'effectivement, j'enquêtais. Je n'avais partagé cette information qu'avec très peu de gens. Même ma famille n'était pas au courant. Je ne voulais pas les inquiéter. Et puis, si je voulais être discrète, il fallait mieux éviter de l'ébruiter. La serveuse arrivait à cet instant, coupant court à notre conversation. Je commandais un cosmopolitan. J'attendis que la serveuse s'en aille pour répondre à mon amie.

« Pas vraiment. A chaque fois que je suis sur une piste, je me rends compte qu'au final, elle ne mène pas à grand chose. Ces types sont des fantômes. Enfin si, j'ai eu une piste intéressante dernièrement, un gars qui s'est un peu trop renseigné sur les déplacements de mon père. A voir ce que ça donnera. Je le surveille de près pour le moment. »

_________________
My heart’s still beating, right ?
Whatever you wish for, you keep. Have faith in your dreams and someday your rainbow will come smiling through. No matter how your heart is grieving. If you keep on believing the dream that you wish will come true .
Revenir en haut Aller en bas
http://by-hopeandfear.livejournal.com/
avatar
Harley Malikova

Inscrit(e) depuis le : 03/08/2015
Messages : 832 Points : 0
Ressemble à : Ksenia Solo
Crédits : avatar : avengedinchains | gifs : tumblr.

Age : 28 ans
Quartier : Manhattan
Statut civil : célibataire
Profession/études : tatoueuse
Capacité : illusions

MessageSujet: Re: Nobody like us | Alexia Sam 3 Fév 2018 - 8:46


Alexia & Harley

 




- A bien observer, je crois que c'est le cas pour beaucoup de se retrouver en famille qu'aux grandes occasions. C'est dommage.

Harley n'avait jamais eu une de vie de famille "normale". Si elle avait grandi entourée par ses parents et la famille de ces derniers, son enfance n'avait rien eu de parfait. Ses parents, s'ils avaient malgré tout réussi à l'aimer, avait toujours été effrayés par ce qu'elle deviendrait un jour. Priant pour que les informations données à sa naissances soient faussées et qu'elle n'était en réalité pas un monstre douée de pouvoirs dangereux. Lorsqu'elle était arrivée à New York, pour prendre un nouveau départ avec son oncle, sa vie de famille ne tournait plus qu'autour de Harry. Il n'y avait donc pas de cousins chieurs ou de grands-parents conservateurs avec lesquels se disputer aux repas de famille. Encore moins des réunions aux grandes occasions telles que les fêtes de fin d'année. Pour beaucoup, c'était une chance qu'avait Harley. Elle n'avait pas à faire semblant d'aimer ces personnes qui partageaient son sang. Pourtant, la tatoueuse trouvait qu'il était dommage que beaucoup se sentent obligés de faire semblant. Bien sûr, certaines relations étaient vouées à l'échec mais également beaucoup de personnes ne prenaient pas conscience des bonnes personnes pouvant les entourer. Après tout, ce devait être agréable d'avoir une famille sur laquelle compter.

- Ouais, buvons! D'ici qu'on m'apporte un verre, peut-être que de nouveaux ennuis m'auront attrapés! dit-elle avec un sourire amusé.

Une serveuse intervint peu de temps après et Harley commanda une bière, attendant qu'elle s'éloigne pour écouter avec attention les avancées d'Alexia dans sa recherche des tueurs de son père. La blonde lui confia que les choses n'étaient pas ce qu'elle avait espéré, que ses pistes ne menaient pas à grand chose. Elle en avait néanmoins une nouvelle, quelqu'un qui s'était intéressé de trop près au déplacement de Blackwell.

- Tu as un nom?

Harley pouvait comprendre cette soif de vengeance qu'avait son ami. La brune aurait d'ailleurs probablement chercher le coupable si elle ne l'avait pas su dés le départ. Mais, même en connaissant le nom du tueur de son oncle, elle ne se trouvait pas totalement en paix. Peut-être ne le serait-elle jamais. Surtout parce qu'elle avait provoqué cette tragédie.

- Tu fais attention au moins? Ces gens sont prêts à tout pour faire valoir leurs droits et nous tenir responsable de leurs malheurs, ce qui n'est pas tout à fait faux. Ils sont dangereux, fais attention s'il te plait.

Harley comprenait les intentions de ces hunters et elle ne cherchait pas à nier la faute des évolués dans cette recherche de vengeance et de pouvoir. Mais cela ne voulait en rien dire qu'elle était de leur côté. Être extrémiste, que ce soit dans un camp ou dans un autre, n'était pas acceptable dans cette situation.

@solsken
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Nobody like us | Alexia

Revenir en haut Aller en bas
Nobody like us | Alexia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MORE THAN HUMANS : RISE OF THE FALLEN :: New York City :: Brooklyn-
Sauter vers: