AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez|

Le jeu du chat et de la souris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
More Than Humans

❝ Administrateur - Maitre du jeu ❞

Inscrit(e) depuis le : 18/08/2013
Messages : 284
Crédits : (c) BlueOrchid

MessageSujet: Le jeu du chat et de la souris Jeu 23 Oct 2014 - 22:15


Le jeu du chat et de la souris

(c) hope&fear, shiya & blueorchid


• Contexte: Rosalee et Samuel se rendent dans un bar de Brooklyn. C’est à cet endroit qu’un agent de l’Unit a donné rendez-vous à son indic. Les Shadows ont intercepté la nouvelle. L’indic détient des données sur certaines cellules de Shadows. Les deux Shadows comptent bien récupérer ces informations. Mais c'est sans compter l'arrivée de Yuichiro, lui aussi intéressé par ce fameux indic.
• Lieu: Brooklyn

• Attribution des pouvoirs:
- Rosalee : Ton pouvoir est la télékinésie. Tu peux interagir avec les objets qui t'entourent, les mettre en mouvement.
- Samuel: Tu contrôle le magnétisme. Tu peux générer des champs électromagnétiques grâce à ton propre biomagnétisme.
- Yuichiro : Tu as l’aptitude de projeter ton image par la pensée. Ta projection astrale peut agir physiquement et dans un autre lieu que celui où tu te trouves réellement. Cependant ton vrai corps lui se retrouve plongé dans un profond sommeil.
NB: Yuichiro, tu as le choix de choisir pourquoi tu es à la recherche de cet indic.

• Ordre chronologique à respecter : Rosalee > Samuel > Yuichiro
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le jeu du chat et de la souris Dim 26 Oct 2014 - 20:51


Nous avions reçu une information selon laquelle un agent de l' Unit devait voir ce soir un de ses indic. Comment on le savait? Disons qu' on avait nos propres sources. Alors maintenant qu' on savait ça, on ne pouvait pas juste fermer les yeux et faire comme si de rien n' était. Un tel élément était suffisamment important pour nous permettre d' avoir un avantage non négligeable. Tout ce qui nous permettait de continuer notre mission était un plus sur lequel il ne fallait pas cracher.
Il avait donc été décidé que j'irais dans ce bar accompagnée de Samuel pour intercepter assez d' informations sur place pour prévoir d' éventuelles actions futures de l' Unit.
Je devais le rejoindre à un endroit mais je l' avais croisé sur le pas de ma porte, sortant de chez Aly. Moment gênant pour nous deux au passage. Moi ignorant sa connexion avec mon amie et lui ignorant qu'elle était mon amie et que j' habitais l' appartement d'en face. D' ailleurs, il allait falloir qu' on cause, ma Alychoupinette et moi. Elle avait un talent innée pour les surprises parce que Sam et moi on avait galéré pour expliquer qu' on se connaissait et qu'en plus on devait partir ensemble quelque part. Dieu merci, avec la mission qui nous incombait, on avait trop à penser. Mais au regard que j' avais lancé à Sam, lui aussi allait avoir bon pour l' interrogatoire. Comme ça pas de jaloux, parité oblige. Et puis Sam et moi on était shadows depuis un bail lui et moi. Même si c' est vrai qu' il faisait partie de ceux que je connaissais le moins. On avait pourtant déjà fait une mission ensemble avant. Mais je crois que maintenant que je savais qu' il jouait au docteur - ou pas- avec ma blondinette favorite, j' allais être amenée à le cotoyer souvent sur le pas de ma porte. Super, faudrait donc que je fasse gaffe pour plus toquer à la porte d' Aly en tenue de nuit parce que le chauffage à pété ou à courir chez elle en sous vêtements parce que j' avais plus rien à me mettre. Bah quoi, chez moi c' était une extension de chez elle et j'aimais à penser qu' inversement c' était la même chose... Bon par contre j' étais fière d'elle parce qu'elle avait pris un shadows et pas un des plus nuls. N'empêche que je le trouvais mignon moi le rouquin de la dernière fois. Il avait une bonne tête et il était drôle.
Mais il était temps de revenir à ce qui importait à ce moment là. Récupérer des informations capitales pour le bien de la cause. J' étais donc passée en mode concentration la plus totale/ D' autant plus qu' on venait enfin d'entrer dans le bar comme "deux potes venant boire une bière"
bohemian psychedelic
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le jeu du chat et de la souris Lun 27 Oct 2014 - 22:01




Cela faisait un moment que les Shadows se tenaient à carreau, ou plutôt restaient dans l’Ombre. Même Samuel restait calme, les agents de l’Unit semblaient être plus attentif depuis quelque temps alors il avait laissé sa partie de chasse à plus tard. Mais là une occasion inespérée ce présentait puisqu’un qu’un Agent allait rencontrer un indic, qui de plus est avait des informations sur les Shadows. Alors c’était l’occasion à la fois de savoir ce que l’Unit savait déjà sur eux  et aussi de savoir qui était leur indic, et au passage peut être s’amusé un peu avec cet agent de l’Unit.
 
Samuel devait intercepter ces informations avec Rosalee, ils c’était croiser mais sans vraiment ce connaitre, elle était Shadows depuis longtemps comme lui et avait pris la place de chef de cellule, place qu’il ne lui enviait pas. Mais bon Samuel préférait faire ces missions en solo mais ici une paire d’œil supplémentaire ne sera pas de trop et il n’allait pas critiquer. Samuel sortait de l’appartement d’Aly pour rejoindre Rosalee au point de rencontre, sauf qu’un élément perturbateur apparut dès la sortie de l’appartement : Rosalee habitait l’appartement en face de chez Aly  et semblait même bien la connaitre. Un moment gênant dès le début, sympathique.  Bon première étape expliquer A Aly de façon logique pourquoi il connait Rosalee et pourquoi il partait tous les deux.  Réfléchit, réfléchit… Bon de toute façon on s’en moque autant y aller au culot.
 
« Tiens Rosalee, ça fait longtemps, bon t’es prête on est déjà en retard, allez hop hop hop. Aly je téléphone… »
 
Samuel ne laissa pas le temps à Rosalee de répliquer qu’il l’entraina dans le hall  puis dans la rue, mais vus le regard qu’elle lui lançait il sentait venir l’interrogatoire une fois arrivé. Oh bon sang, es qu’il avait vraiment besoin de ça en plus ?  Pour rajouter à tout cela il devait couver quelque chose, depuis hier il avait l’impression que son corps  allait tomber en morceau. Cette journée sentait vraiment la journée que le barman n’allait pas apprécier mais alors vraiment pas. Le trajet  se fit dans un silence de mort, les deux Shadow cherchant sans doute à éviter de parler  de leur rencontre sur palier et à se concentrer  sur la mission à venir.  Une fois sur place il alla s’installé à une table dans un coin de la salle où il pouvait observer tous le bar. Il attendit Rosalee et un serveur ne tarda.
 
« Soignons le mal par la mal, un whisky pour moi, prend ce que tu veux Rosalee c’est pour moi »
 
Samuel reporta son attention vers la blonde en fac de lui.
 
« Bon je sais que ça te démange depuis tout à l’heure, alors vas-y pose tes questions tant que l’on a le temps on est avance. » 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yuichiro Malroy

❝You are my vanilla, boy ♥ ❞


Inscrit(e) depuis le : 15/09/2014
Messages : 5392
Multicomptes : Connie Egern (renard rouquinours) Nathaniel (gentil papatissier)
Ressemble à : Gackt
Crédits : tumblr & Cassy & Dru
Âge : 39 ~ Statut civil : En pourparlers avec un blond ♥
Profession/études : Superstar ♪
Capacité : Empathie

MessageSujet: Re: Le jeu du chat et de la souris Lun 27 Oct 2014 - 23:24

Il ne fallait pas beaucoup à Yuichiro pour qu'il passe une soirée dans un bar plutôt qu'à travailler, mais ce soir là les conditions étaient spéciales. Comme tout homme d'affaire qui se respecte il avait passé beaucoup de temps sur ses rendez vous, plusieurs heures à travailler sa musiques, et une ou deux à se crêper -gentiment- le chignon avec son adorable nouvelle assistante. Adorable, c'était un bien grand mot. Mais malgré la réputation qui incombait aux gens de son pays natal, lui il aimait prendre des vacances, du bon temps, des weekends, tant qu'il n'avait pas l'impression de perdre une seconde à ne pas faire quelque chose de plus intéressant. Sauf que ce soir là, ça ne serait pas juste détente et échange de politesses (et plus si affinité) avec quelqu'un dans ce bar, mais bel et bien du travail.

L'avantage de ne pas avoir totalement perdu contact avec l'unité d'Alphas en faction à Shinjuku, celle qu'il fréquentait à l'époque, c'était que de temps en temps les informations filtraient. Enfin l'avantage, c'était plutôt un inconvénient en l'occurence. Il s'agissait d'informations sur lui. Un petit malin, un indic, était en bonne voie pour vendre des petites choses à son sujet et celui de sa faction ce soir là. Comme quoi, même à des milliers de kilomètres aucun Alpha n'était totalement à l'abris de ces guignols. Ce que Yuu ignorait, c'était que cet indic avait vraiment bien travaillé, et qu'il comptait également vendre des informations sur le camps adverse (voire ici les Montaigus en comparaison aux Calpulets, hein). Et que deux représentants du camps des gentils prenaient tout aussi gentiment un verre accoudés à une table. Lui venait d'entrer, tout de cuir vêtu élégamment (et voyant) comme à son habitude.

Il alla commander au bar, lorsqu'il senti un mal de tête le prendre insinueusement. Il glissa ses lunettes sur ses yeux, sensibles à la lumière souvent, et tenta de se reprendre avant d'ouvrir son pouvoir aux gens présents dans la salle. Avec un don comme le sien il serait facile de repérer quelqu'un de nerveux, et il en ferait son affaire. Mais à peine arrivait il à distinguer deux silhouettes suspectes en fermant les yeux qu'il senti les sensations s'affaiblir... ça ne fonctionnait plus. Comment... pourquoi maintenant ?

_________________
 
I think I might be falling for You
That is just the sweetest thing ever. A kind of loyality called love ?
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le jeu du chat et de la souris Sam 1 Nov 2014 - 16:05


J' étais assise à une table avec Sam, parée pour la mission. Si Sam commanda un whisky, j' optais pour un dr pepper. Je n' avais jamais bu d' alcool de ma vie et je ne comptais pas commencer. Si je savais parfaitement simuler l' état d' ébriété, c' était quelque chose que je n' avais pas testé en vérité. Le serveur me lança un regard bizarre. A croire que les non consommateurs d' alcool étaient devenus une denrée trop rare pour arriver à le perturber ce pauvre garçon.

" Bon je sais que ça te démange depuis tout à l’heure, alors vas-y pose tes questions tant que l’on a le temps on est avance. "

Il était vraiment suicidaire à lancer le sujet. Et puis fallait mieux pas me lancer parce que depuis mon arrivée dans le coin, j' avais une foutue migraine. Je lui lançais un regard noir pas des plus rassurants. Non ça me démangeais pas mais fallait pas non plus balancer du sel sur l' irritation...

" Pas maintenant. Mais tu vas y avoir le droit en temps voulu. Alysha est l' une de mes plus proches amies. Juste une chose. Brise lui le coeur et te brises tes organes de reproduction. Au scalpel pour que ce soit long et douloureux."


Avec un air enjoué ça aurait être une blague. Mais avec mon air plus que sérieux, ça devenait flippant je l' avouais. Limite psychopathe. Mais j' assumais. J' agissais avec Aly comme une grande soeur surprotectrice pour le coup. Et croyez-le ou non mais j' étais en train de découvrir que j' adorais ça.
Et puis arriva un cas social tout de cuir vêtu. Trop voyant pour un indic ou un membre de l' Unit. Mais définitivement très louche. Et d'emblée il m' était antipathique avec son air de charmeur qui se la pète beaucoup trop. En fait il me faisait penser à une version masculine et kitch de Riven. Forcément, j'ai pensé Alpha. Et donc menace supplémentaire pour la mission. Je lançais un regard à Sam pour lui faire comprendre que le "Macho Man" qui venait d' arriver, faudrait s'en méfier.
Et plus je me méfiais, plus j' avais mal à la tête. A croire que les deux étaient liés. Pourtant ça collait pas. Je me connaissais. Et rien ne collait.
bohemian psychedelic
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le jeu du chat et de la souris Mar 4 Nov 2014 - 21:28

Génial, maintenant il se retrouvait en mission avec quelqu’un qui voulait la castrer. Décidément Aly tu attire les problèmes c’était vraiment gênant, il allait vraiment falloir remédier à cela dans un futur proche. Samuel ne retenir un soupir, il fallait rajouter à son état fiévreux  voisine de palier archi protectrice.  La Loi de Murphy est implacable n’es pas, aucun moyen de lutter. Cette ville était vraiment trop injuste, parfois il aurait mieux fait de rester à los Angeles.  Bon assez de bavardage, après tout il devait rester concentrer sur… A ce moment-là une espèce d’énergumène  tout de cuir vêtue entra dans le  bar pour aller ce servir au comptoir. Rien qu’à la démarche impétueuse, l’arrogance qu’il dégageait et le fait qu’il observait de manière insistance vers lui et Rosalee, on pouvait de suite en déduire que les alphas n’était là.  Bon, et bien la situation devenait  de plus en plus intéressante en tout cas, la chasse est beaucoup plus intéressante quand plusieurs chasseur traquent la même proie.   Samuel allait sortir une phrase sans doute trop dénigrante quand une justice divine le punie aussitôt, il fut pris d’un mal, de tête plus intense qui lui arracha un juron. Décidément le sort s’acharnait aussi. Pour la peine  le jeune homme attrapa son verre pour tenter une anesthésie de la plus ancienne façon du monde.
 
Décidément cet endroit était beaucoup trop calme, comparé à l’Underground c’était le jour et la nuit. Ici on ne pouvait pas dire qu’il y avait foule. Quelques pilier de comptoir, comme dans tous les bars et quelques clients de passage, dont eux, si on pouvait vraiment les appelés comme ça.  Au moins cela serait plus facile  de repérer la proie ici que dans un endroit plus bondé, mais cela sera aussi compliqué de passé inaperçus.  Tiens un bruit familier, un bourdonnement, non plutôt un grondement, tiens le téléphone qui sonne. Samuel sortie l’objet dérangeant de sa poche. Tiens Alysha, qu’es quelle pouvait bien lui vouloir.
 
« Oui Alysha ?  … Quoi mes clés ? … Non c’est bon ma voisine à un double ou cas où, je viendrais les chercher plus tard... Non…. Non… oui c’est ça. »
 
Bon au moins cela avait était relativement rapide, peut-être trop, cela cachait quelque chose. Rien n’était facile aujourd’hui, ce coup de téléphone allait sans doute ce payer à un moment ou un autre. Tant pis.
 
« Bon, qu’es qu’on fait pour  l’alerte ambulante ? Parce que personnellement composé avec lui risque de compliqué les choses. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yuichiro Malroy

❝You are my vanilla, boy ♥ ❞


Inscrit(e) depuis le : 15/09/2014
Messages : 5392
Multicomptes : Connie Egern (renard rouquinours) Nathaniel (gentil papatissier)
Ressemble à : Gackt
Crédits : tumblr & Cassy & Dru
Âge : 39 ~ Statut civil : En pourparlers avec un blond ♥
Profession/études : Superstar ♪
Capacité : Empathie

MessageSujet: Re: Le jeu du chat et de la souris Lun 10 Nov 2014 - 21:18

Se pinçant le nez, Yuichiro maugréait. Rapidement il retira ses lunettes noires et jeta un oeil sévère à son verre. Quelqu'un aurait pu y verser quelque chose dedans ? Il aurait senti l'intention d'un quelconque empoisonneur, sur ses gardes comme il l'était en entrant ici et grâce à son don il était bien difficile de le prendre à revers. Il avait senti l'animosité de la blonde et la nervosité de son camarade -qui n'avait rien à voir avec la nervosité d'un premier rendez vous, il y avait une nuance subtile qu'il avait pu déceler. Mais alors, pourquoi d'un coup se sentait-il sourd à ce qui se tramait autour de lui ? Il glissait les yeux sur la salle et avait du mal à repérer de comportement suspect. Pour un indic, il était plutôt bon s'il se montrait aussi discret. Plus discret que la blonde qui ne cachait pas son dégout. Quoi... avaient-ils déjà couché ensembles ? Yuichiro n'était là que depuis près de quoi... 9 mois, il s'en souviendrait quand même. Il mettait un point d'honneur à se souvenir de ses rencontres, même courtes. Sait-on jamais, des fois qu'ils aient envie de réitérer.

Mais alors qu'il allait s'assoir à une table non loin d'eux il entendit un prénom qu'il ne pouvait pas avoir oublié et qui le fit presque sursauter. Il manqua de discrétion en dévisageant le beau mâle qui parlait manifestement à la blonde de ses rêves à lui. Alysha. Non... lui ? Si c'était autre chose qu'un frère ou un ami, il se mettrait sérieusement à questionner ses goûts en terme d'hommes. Ou plutôt à sa qualité de juger ce qui est bon pour elle ou non. Assis dos au petit couple, il en avait presque oublié l'indic, trop intéressé par leur discussion.

C'est le moment que choisit l'indic pour pénétrer dans le bar, l'air aux aguets. Ni trop grand, ni trop mince, ni trop blond ni trop brun, quelqu'un qui aurait pu passer inaperçu n'importe où et qui se dirigeait vers le bar, ignorant que trois regards étaient dans l'attente de son signalement.

Spoiler:
 

_________________
 
I think I might be falling for You
That is just the sweetest thing ever. A kind of loyality called love ?
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le jeu du chat et de la souris Jeu 13 Nov 2014 - 0:05


Oui j' étais protectrice avec Alysha. Mais j' étais protectrice avec tous ceux que j'aimais. Et Aly faisait partie de mes amies les plus proches. Certains auraient dit qu'elle était l' une de mes meilleures amies. Mais je n' aimais pas le terme de "meilleur" en matière d' amitié, ça incluait un favoritisme et donc qu' on aimait moins certains amis. On était juste plus ou moins proches de ces amis, mais on ne les aimait pas moins ou pas plus. Aly faisait donc partie des plus proches. Et je la couvais comme si elle était ma petite soeur. Alors oui Sam avait intérêt à bien se comporter avec elle ou il y aurait des représailles.
Le téléphone de Sam sonna et je l' écoutais raccrocher un peu trop rapidement au nez de Alysha. Je lui donnais un coup de pied sous la table en lui lançant un regard noir, signe que je désapprouvais. Même si intérieurement je savais qu' Aly allait l' engueuler. Et rien que pour ça, je savourais l' idée d' avance.

Macho Man s' installa à quelques tables de nous. Et me demandez pas pourquoi mais je m'en méfiais comme de la peste. Il aimait trop se montrer pour être honnête. Trop alpha.
Mais l' indic finit par arriver. Je tentais de me concentrer mais j' avais mal à la tête. Je supposais que ça devait faire ça une gueule de bois. Mais comme j' avais jamais bu, je n'en était pas certaine. J' étais tendue, sur le qui vive, notant qu' il y avait des couteaux sur la table d' à côté. Les bars et restos, j' adorais ces fournisseurs d' armes en toute circonstances. La douleur amplifia jusqu' à ce qu' un verre derrière nous glissa et se fracassa sur le sol. Et la douleur venait de disparaitre. Oh j'aimais pas ça....pas ça du tout. C' était quand même pas moi qui...? Non. Je préférais me dire que non. En y pensant, le hunter était peut être déjà là, et voulait vérifier si d'autres étaient présents. Un moyen de détourner l' attention. Je restais donc calme, même si j' étais loin de l' être et que je bouillonais à l' intérieur. Mais l' indic était là. Le mec passe partout par excellence. Les plus dangereux en fait. Parce qu' on les voit jamais venir.


" Tiens, tu savais Sam que mon cousin était arrivé en ville?"


Sam étant dos à la porte, je lui indiquais ainsi l' arrivée de l' indic. De là où il était, avec le miroir face à lui, il l' avait sans doute déjà vu mais on devait se faire passer pour des potes et se regarder en chien de faillence, n'aurait pas fait discret du tout.
bohemian psychedelic
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yuichiro Malroy

❝You are my vanilla, boy ♥ ❞


Inscrit(e) depuis le : 15/09/2014
Messages : 5392
Multicomptes : Connie Egern (renard rouquinours) Nathaniel (gentil papatissier)
Ressemble à : Gackt
Crédits : tumblr & Cassy & Dru
Âge : 39 ~ Statut civil : En pourparlers avec un blond ♥
Profession/études : Superstar ♪
Capacité : Empathie

MessageSujet: Re: Le jeu du chat et de la souris Mar 9 Déc 2014 - 23:01

Si Yuu n'était pas certain d'identifier le mal être de la jeune femme comme étant le même que le sien, mais lorsque le verre éclata au sol il n'eut plus de raison de douter. Quelque chose se passait, et ça pouvait être la faute de l'indic fraichement débarqué bien sûr, mais quelque chose lui disait qu'il s'agissait d'autre chose. De plus complexe. Il se sentait sourd, aveugle alors que son don refusait de lui répondre. Il serra les dents à l'idée qu'il lui était plus nécessaire qu'il ne l'avait imaginé, surtout dans une situation comme celle ci. Il n'avait pas besoin d'écouter particulièrement pour entendre ce que disait la blonde non loin de lui, et comprendre de quoi il s'agissait. Quelle subtilité, vraiment. Il devait agir avant qu'elle et son compagnon, celui qui connaissait sa blondinette préférée, ne le rejoignent et apprennent de l'indic des informations compromettantes pour son camps.

Son camps. C'était quelque chose qu'il avait du mal à formuler aisément, lui qui faisait la plupart du temps cavalier seul -du moins depuis qu'il s'était installé à New York. Mais ces derniers temps il faisait des efforts pour intégrer la faction d'Alphas de la ville, et le succès de la mission avait son importance pour montrer patte blanche devant la terrible Riven. Entre autres choses. Il n'aimait pas non plus l'idée que quoi que ce soit concernant la stratégie de son "camps" ne filtre. Qui sait, ça pouvait tout à fait le concerner de près.

Alors qu'il attendait un signal, il vit l'indic se dirriger vers la porte arrière du bar, probablement vers un couloir qui menait dehors au niveau d'une ruelle à poubelle ou bien de livraison. C'était sa chance. La blonde et le truand attendraient sans doute le temps de ne rien dévoiler de suspect, lui laissant le temps de prendre la porte de devant et de contourner le bâtiment pour le prendre à revers. Mais alors qu'il pensait se lever sur ses jambes, son corps ne lui répondit plus. La sensation la plus étrange qui soit le parcourait et alors que sa tête tomba lourdement dans ses bras sur la table, il se senti comme transporté et une seconde plus tard, faisait face à sa future victime. Celui ci poussa un cri de stupeur en le voyant apparaitre.

« Merde... On peut dire que tu manques de chance, ce soir, elle a tourné en ma faveur finalement. Ce ne sera pas long cela dit. »

L'homme fit briller un couteau et dans un cri d'attaque, se jeta sur Yuichiro qui en un simple geste retourna la lame contre son adversaire, et la lui enfonça près du coeur. L'accompagnant dans sa chute, il ne laissa parraitre aucune haine, aucun remord. Il essuya le manche du couteau et déjà la porte de derrière s'ouvrait qu'il disparaissait, regagnant son corps. Il ne savait pas d'où lui était venue cette nouvelle capacité, mais le responsable n'aurait pas pu choisir un meilleur moment.

Spoiler:
 

_________________
 
I think I might be falling for You
That is just the sweetest thing ever. A kind of loyality called love ?
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Le jeu du chat et de la souris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MORE THAN HUMANS :: Beginning :: Management & co :: Du changement dans l'air-
Sauter vers: