AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez|

Le hacker, hacké

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
More Than Humans

❝ Administrateur - Maitre du jeu ❞

Inscrit(e) depuis le : 18/08/2013
Messages : 284
Crédits : (c) BlueOrchid

MessageSujet: Le hacker, hacké Jeu 23 Oct 2014 - 22:16


Le hacker, hacké

(c) hope&fear & blueorchid


• Contexte: Jersey se trouve à la terrasse d'un café quand en pianotant sur son mac, elle se rend compte qu'elle a une certaine facilité pour rechercher des informations. Des tas d’algorithmes viennent à son esprit. Bientôt, elle entre en contact avec une unité informatique évoluée: ALEIC. L'intelligence artificielle de Saül découvre qu'on tente d'entrer dans sa base de données. Le polonais qui est averti, décide d'avoir le cœur net et se rend sur les lieux. En chemin, il est à son tour, touché par le nuage et ressent subitement un froid intense.
• Lieu: Brooklyn

• Attribution des pouvoirs:
- Saül: Tu as le pouvoir de cryokinésie. Tu as la capacité de faire geler n'importe quel objet.
- Jersey: Tu es devenue technopathe. Aucun ordinateur, aucune intelligence artificielle ne te résiste.

• Ordre chronologique à respecter : Jersey > Saül
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jersey A. Carson

❝ You and I must fight for our rights. ❞


Inscrit(e) depuis le : 01/03/2013
Messages : 41203
Multicomptes : Jenna
Ressemble à : Lyndsy Fonseca ♥
Crédits : (c) shiya (avatar), hope&fear (sign), tumblr (gifs)
Âge : 29 ~ Statut civil : C'est compliqué. Maman de Calia, née le 04/02/15.
Profession/études : Responsable adjointe de l'Und.
Quartier : Brooklyn
Capacité : Manipulation du taux de mouvement des molecules.

MessageSujet: Re: Le hacker, hacké Ven 24 Oct 2014 - 17:18

Depuis combien de temps étais-je installée à la terrasse de ce café ? Je soupirais. Les recherches que j'étais entrain de faire me prenaient la tête. Je n'arrivais pas à mettre la main sur l'information dont j'avais besoin. Je décollais mon regard de l'écran lorsque le serveur vint vers moi - « Puis-je vous servir autre chose, Madame ? » - Je portais mon attention sur l'homme. J'avais terminé ma première tasse de chocolat chaud depuis un moment. J'essayais de décrocher un sourire - « Oui. J'en veux bien un autre. » - Il prenait note avant de me laisser de nouveau seule. Je me tournais de nouveau vers mon ordinateur. Je pestais en silence, quand je vis apparaître exactement ce que je cherchais sur l'écran. Quoi ? Comment ça ? Je n'avais touché à rien. Comment est-ce que cette information avait pu s'afficher  ? Je relevais mon regard pour observer autour de moi. Quelqu'un avait peut-être réussi à entrer dans mon système, bien qu'il soit protégé. J'avais investi dans les meilleurs systèmes de protection. Je ne m'étais pas connectée à internet via le réseau public. Pas assez fiable. J'avais une clef portable me permettant d'avoir du réseau lorsque j'étais en déplacement. Enfin passons. Mon regard se posait sur un type avec sa tablette tactile. Il était assis un peu plus loin. J'ignorais comment cela était possible, mais j'avais « capté » le message qu'il venait d'envoyer.  C'était un mail à un de ses clients. Très vite, les choses se bousculaient dans mon esprit. Je percevais des messages, des informations qui ne me concernaient pas, des algorithmes. Je portais ma main à mon front alors que le serveur revenait vers moi - « ça ne va pas ? » - J'avais fermé les yeux un instant. Mais tout un tas d'informations continuaient de venir jusqu'à moi - « ça va. J'ai trop travaillé. » - Je me forçais sourire, alors qu'il posait la tasse. Je posais un billet sur la table et refermais le capot mon pc, avant de le ranger dans le sac. Je me relevais. Le serveur parlait, mais je ne l'écoutais pas. Je m'éloignais. J'arrivais à communiquer avec chaque réseau, chaque unité informatique qui se trouvait dans le coin. J'étais même parvenue à lire les codes de banque d'un type qui vérifiait ses comptes sur son smartphone. Il y avait quelque chose qui clochait chez moi. Ce n'était pas possible. Je ne pouvais pas être dotée d'une nouvelle capacité d'Original ? Je tournais dans une rue plus calme du quartier et je m'adossais contre le mur, essayant de comprendre tout cela, tandis-ce que je percevais toujours le flux. Et puis, un signal se distinguait des autres. Mon esprit était attiré par cela et essayait de rentrer en contact avec, sans que je ne l'ai voulu. Seulement, j'avais l'impression qu'on me bloquait l'accès. Automatiquement, je tentais de contourner le problème. Des tas de codes cryptés apparaissait dans ma tête. Des choses que je n'aurais jamais comprises en temps normal...

_________________

- There are two sides to every person -
Just as there are two sides to every story, there are two sides to every person... one that we reveal to the world, and another we keep hidden inside. A duality governed by the balance of light and darkness. Within each of us is the capacity for both good and evil. © Revenge.

Revenir en haut Aller en bas
http://by-hopeandfear.livejournal.com/
avatar
Kaleb Lowe

❝ I can see you from miles ❞


Inscrit(e) depuis le : 11/03/2014
Messages : 2952
Multicomptes : Drumë Andresson, Kieran Kane & Eden McDougall
Ressemble à : Andy Biersack
Crédits : Cedrick, crackle bones & tumblr
Âge : 31 ~ Statut civil : En amour avec sa petite luciole rousse. (Et non, c'est pas Nora ! )
Profession/études : Batteur (et Batman.... Ouais nan, mais chut.)
Quartier : Queens
Capacité : Sentinelle à Originals

MessageSujet: Re: Le hacker, hacké Jeu 30 Oct 2014 - 2:36

Pour occuper utilement ses journées, Saül avait décidé de reprendre des études utiles. Biologie et médecine. Deux domaines de compétences dans lesquels il devait s'améliorer pour pouvoir être d'une meilleure aide pour les Alphas, parce que malheureusement, il n'y avait pas deux Elian Burkhardt à New York et qu'il ne devait pas apprécier de soigner tous les mutants du coins. Donc il devenait nécessaire d’améliorer ses compétences. Même si cela devenait plus compliqué avec l'âge, il avait toujours des facilités d'apprentissage bien au dessus de la moyenne. Il sortit donc de l'amphithéâtre de médecine entouré de gens plus jeunes que lui et avec lesquels il ne partageait rien. Il avait essayé de ne pas attirer l'attention sur lui. Plus comme il le faisait sur les même bancs à un âge plus modeste. Fini la frime, fini l'impulsion fougueuse qui le poussait à corriger chaque erreur, il avait appris que se taire était plus simple et plus sécurisant pour les gens comme lui.

Il se dirigeait vers sa moto. Il en avait racheté une depuis l'incident avec Cassidy. Il avait opté pour un modèle plus discret une Honda CBR250R. Quelque chose de passe-partout tout en étant puissant. A.L.E.I.C lui indiqua alors un phénomène étrange. On tentait de pénétrer les sécurités. C'était étonnant. Il fallait déjà réussir à trouver comment accéder à A.L.E.I.C par le web invisible, ce n'était pas donné à tout le monde. L'intrus était localisé à Brooklyn. Saül n'avait rien de plus intéressant à faire que d'aller voir qui faisait ce petit miracle, le féliciter ou le tuer au choix. Il n'avait pas encore décidé. Il verrait le moment venu avec toutes les donnée en main.

Il fila donc à toute allure, comme à son habitude, mais quand il arriva non loin de Brooklyn, il se sentit bizarrement oppressé et il manqua de se faire renverser une voiture dont il n'avait pas aticipé la trajectoire. Il dut ralentir pour réussir à conduire, comme si sa faculté était ralentie, inexistante. Comme lorsqu'il est avec Riven. Seulement, il était seul. Un grand froid le parcourut. Il se stoppa avant d'arriver à destination, se garant dans une petite rue. Il entendit un craquement quand ses gants se décollèrent du guidon. Le givre remontait le long du cuir de son blouson. Il observait le phénomène sans comprendre. A cheval entre l'émerveillement enfantin et la panique profonde. Son souffle était accéléré. C'était fou. Il entendait de loin A.L.E.I.C dans son oreille mais il avait peine à suivre ce qu'elle disait. Il resta immobile à fixer ce spectacle entre effroi et émerveillement. Mais il entendit plus distinctement que l'intrus arrivait au cœur de son IA... Ce n'était pas bon. Il frotta ses mains pour en enlever le givre. Il retira ses gants, attrapant son téléphone pour tenter de parer à l'intrusion, mais la glace recouvrit rapidement son écran. Il devrait trouver physiquement le petit malin. Il demanda à A.L.E.I.C de le localiser et du lui faire un itinéraire en évitant les grandes avenues. Le givre courait toujours le long de ses bras. Ce n'était absolument pas normal. Mais A.L.E.I.C était plus importante.

Il courut sous les indications de sa création, dépendant d'elle alors que le verglas apparaissait sous ses pas. Il manqua de tomber plusieurs fois. Il était frigorifié. Il finit par s'arrêter. Face à... Jersey ? Dès qu'il se stoppa le givre se propagea au sol, remontant sur ses jambes, une pellicule de glace le recouvrant.

« Jersey ?... C'est une blague... »murmura-t-il alors que ses lèvres gelaient.

Il s'appuya contre un mur le froid se forma autour de sa main. Il ne comprenait vraiment pas. Et cette sensation d'être ralenti comme avec Riven...

_________________

I'll die fighting, inside me there's a fire that burns. My life begins and ends without the faith that we learn. Save me from the darkest places. Save me from myself. I'm a loaded gun, an only son. But I'm nobody's hero. I've come undone. I'm on the run. Yeah, I'm nobody's hero. Nobody's hero.

  (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jersey A. Carson

❝ You and I must fight for our rights. ❞


Inscrit(e) depuis le : 01/03/2013
Messages : 41203
Multicomptes : Jenna
Ressemble à : Lyndsy Fonseca ♥
Crédits : (c) shiya (avatar), hope&fear (sign), tumblr (gifs)
Âge : 29 ~ Statut civil : C'est compliqué. Maman de Calia, née le 04/02/15.
Profession/études : Responsable adjointe de l'Und.
Quartier : Brooklyn
Capacité : Manipulation du taux de mouvement des molecules.

MessageSujet: Re: Le hacker, hacké Jeu 30 Oct 2014 - 18:03

J'essayais de faire le vide dans mon esprit. Il fallait que j'analyse la situation. Je me demandais d'où cette capacité pouvait provenir. Comment et pourquoi s'était t-elle déclarée à cet instant ? Il y avait un tas de questions qui fusaient dans ma tête. En plus de cela, je percevais toujours les algorithmes. J'allais sûrement finir avec une migraine avant la fin de la journée. Cette aptitude n'était vraisemblablement pas une évolution de mon pouvoir. Il n'y avait aucun lien entre manipuler les molécules et communiquer avec des ordinateurs. Serait-ce alors un nouveau pouvoir ? Je n'avais jamais entendu parler d'évolué doté de plusieurs capacités. Non, personne n'avait deux pouvoirs. En tout cas c'était très étrange. Je pouvais échanger avec les appareils informatique aussi facilement que si je parlais à quelqu'un. C'était comme si je m'étais soudain mise à comprendre un nouveau langage.

J'entendais des sons parvenir jusqu'à moi. Je comprenais au bout de quelques instants que j'avais intercepté une conversation. Une voix féminine avec un son légèrement mécanique donnait des indications sur une position. Je mettais encore un moment à comprendre que les coordonnées correspondaient à l'endroit où je me trouvais. Saül apparaissait au coin de la rue et se retrouvait face à moi. J'avais beau ne pas comprendre grand chose à tout ça, mais je supposais que la voix que j'avais entendu était celle de son intelligence artificielle. C'était comme ça qu'il m'avait retrouvé. J'avais inconsciemment voulu entrer dans le système d'Aleic. Mais en le voyant, ce n'était pas ce qui me préoccupait le plus. Je restais immobile un moment alors que je voyais la glace s'éteindre sur le sol, remonter sur le jambes de sol. Je voulais empêcher la glace de se propager et de le recouvrir. Je me concentrais pour figer. Rien ne se passait. Je recommençais en agitant les mains. Toujours rien. Je n'arrivais plus à accéder à mon pouvoir, alors qu'une nouvelle capacité s'était révélée à moi. Je regardais Saül. Il lui arrivait la même chose. La glace n'était pas son pouvoir. Il ne semblait pas plus comprendre ce qui lui arrivait que moi. La première chose à faire était de l'empêcher de se transformer en homme de glace ou de recouvrir la rue de givre - « Saül, il faut que tu essaie de garder ton calme. Fermes les yeux et essaie de te concentrer. » - Ce n'était pas la première fois que j'avais à faire à un homme maîtrisant la glace. Je me souvenais de Maël qui avait faillit créer un accident sous la colère. J'imaginais que toute émotion forte pouvait déclencher ce pouvoir. C'était bien connu. Les émotions nous font perdre le contrôle - « Je sais que c'est plus facile à dire qu'à faire, mais il faut vraiment que tu essaie de te débarrasser de cette glace. Concentres-toi, visualise toi entrain de faire disparaître la glace. » - Reprenais-je en essayant de garder mon calme. Je n'étais pas certaine qu'il y parvienne. Je me souvenais très bien combien il était difficile de dompter un pouvoir physique.

_________________

- There are two sides to every person -
Just as there are two sides to every story, there are two sides to every person... one that we reveal to the world, and another we keep hidden inside. A duality governed by the balance of light and darkness. Within each of us is the capacity for both good and evil. © Revenge.

Revenir en haut Aller en bas
http://by-hopeandfear.livejournal.com/
avatar
Kaleb Lowe

❝ I can see you from miles ❞


Inscrit(e) depuis le : 11/03/2014
Messages : 2952
Multicomptes : Drumë Andresson, Kieran Kane & Eden McDougall
Ressemble à : Andy Biersack
Crédits : Cedrick, crackle bones & tumblr
Âge : 31 ~ Statut civil : En amour avec sa petite luciole rousse. (Et non, c'est pas Nora ! )
Profession/études : Batteur (et Batman.... Ouais nan, mais chut.)
Quartier : Queens
Capacité : Sentinelle à Originals

MessageSujet: Re: Le hacker, hacké Sam 1 Nov 2014 - 2:50

Le tatoué se sentait frigorifié. Il se sentait se geler, mais si cela pouvait paraître horrible, cela lui paraissait aussi normal, comme si cette glace était le prolongement de lui-même. Il se sentait un peu plus protégé qu'en temps normal peut-être. Il fixait Jersey sans vraiment comprendre. Il n'avait jamais eu de don en rapport avec la glace. Il avait aidé à appréhender un garçon qui avait ce don. Quelqu'un qui avait protégé Andresson. Liam... Il n'arrivait pas à se souvenir de son visage ou de son nom de famille. Comme si sa mémoire était inaccessible. C'était étrange. Il fronça les yeux en regardant ce que faisait Jersey. Elle essayait de le figer ou quoi ? La glace sembla stopper sa course sur le sol, mais cela ne semblait pas dépendre de la brune.

Il rêvait ou elle essayait de lui donner des conseils ? Elle rentrait dans son I.A., elle pénétrait son intimité, sa création, et elle lui donnait des conseils ? Bordel qu'est-ce qu'elle faisait ? Il se sentait perdre encore plus le contrôle en l'entendant. Sans doute une part de colère. Un ressentiment. La culpabilité. Tout se mélangeait. Moins que d'habitude. Il avait plus de contrôle, mais cela restait étrange. Le froid n'était pas hors de lui mais en lui. Il se sentait tellement coupable depuis si longtemps, cela avait fini par se cristalliser en lui.

« Je sais ce que je dois faire ! Laisse-moi tranquille ! »répliqua-t-il violemment.

Des pics de glace s'élevèrent autour de lui comme une barrière. Comme une défense. Il avait besoin de se protéger. Elle ne devait pas entrer dans la base de données d'A.LE.I.C. Elle ne devait pas voir ce que seule sa création savait. Elle ne devait pas voir les noms de tous ceux qu'il avait tué. Tous ceux dont il avait causé indirectement la mort. Il devait protéger sa propre intimité. Il avait toujours cru qu'A.L.E.I.C le protégerait, qu'elle était une forteresse imprenable, qu'il pourrait toujours intercepter un potentiel intrus. Mais là, ils étaient tous les deux vulnérables. C'était comme si quelque chose en lui s'effondrait. Les larmes se gelèrent au contact du givre sur ses joues.

« Laisse-nous seuls avec A.L.E.I.C ! Tu n'as pas à savoir ! Arrête de nous envahir ! »cria-t-il d'une voix enraillée.

Il affaissa sur le sol, alors que la glace l'entourait un peu plus, comme un cocon.

Spoiler:
 

_________________

I'll die fighting, inside me there's a fire that burns. My life begins and ends without the faith that we learn. Save me from the darkest places. Save me from myself. I'm a loaded gun, an only son. But I'm nobody's hero. I've come undone. I'm on the run. Yeah, I'm nobody's hero. Nobody's hero.

  (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jersey A. Carson

❝ You and I must fight for our rights. ❞


Inscrit(e) depuis le : 01/03/2013
Messages : 41203
Multicomptes : Jenna
Ressemble à : Lyndsy Fonseca ♥
Crédits : (c) shiya (avatar), hope&fear (sign), tumblr (gifs)
Âge : 29 ~ Statut civil : C'est compliqué. Maman de Calia, née le 04/02/15.
Profession/études : Responsable adjointe de l'Und.
Quartier : Brooklyn
Capacité : Manipulation du taux de mouvement des molecules.

MessageSujet: Re: Le hacker, hacké Sam 1 Nov 2014 - 14:27

« Vraiment ? Parce que c'est pas l'impression que j'ai ! » - Répliquais-je froidement. Ce pouvoir n'était pas le sien et il ne le maîtrisait pas. Saül n'était pas quelqu'un que j'avais envie d'aider. Il m'avait aidé avant et je lui avait rendu l'appareille. J'avais payé ma dette en quelques sortes. Je ne pensais pas avoir à faire à lui encore. Seulement, je n'avais pas envie qu'il transforme le quartier en bloc de glace ou qu'il blesse quelqu'un. Je voyais des pics de glace s'élever autour de lui. Ce n'était pas bon du tout. Je pensais aux caméras qui pouvaient filmer la scène, bien qu'on se soit isolé dans une petite rue. Je pouvais sûrement les éteindre avec ce nouveau pouvoir, non ? Je reposais mes yeux sur Saül qui avait reprit la parole. Je pensais aussi au fait que ces pics pouvaient se retourner contre moi. Je ne pourrais rien faire pour les arrêter, puisque j'avais perdu ma capacité à figer. Saül refusait de se calmer et il s'agitait encore plus. Je savais que la situation n'était pas facile à gérer, mais tout de même. Ne pouvait t-il pas essayer de garder son sang froid ? Je me demandais ce qui le perturbait le plus : La glace ou le fait que je sois entré dans le système d'A.L.E.I.C ? J'avais on ne sait comment réussi à contourner les pares-feu et autres magnétismes de sécurité. Tout ce que son IA savait, je le savais désormais. Saül avait entassé tout un tas d'informations là-dedans. Il y avait des noms. Des gens qu'il avait tué - « Je n'ai pas à savoir quoi ? Les noms des gens que tu as tué ? Rassures-toi je savais déjà que tu n'étais pas un enfant de chœur ! » - Lâchais-je sèchement. Ce n'était pas la meilleure façon de l'aider à se calmer. C'était même la meilleur façon de me prendre un pic glacé en pleine tête. Seulement, Saül n'était pas le seul à paniquer. Mon pouvoir avait été remplacé par un autre et je ne comprenais pas. Le « génie » ne faisait que m'énerver d'avantage. Je n'aimais pas le savoir capable de créer de la glace. C'était beaucoup trop dangereux. Et en plus j'étais enceinte et sujettes aux hormones. Mes émotions étaient décuplées - « Et tu crois que je l'ai fais exprès ? Tu n'es pas le seul à accéder à un pouvoir que tu ne comprends pas. Alors maintenant tu vas te calmer et essayer de te reprendre, Saül ! On arrivera à rien comme ça. » - Reprenais-je, toujours agacée, mais essayant de me calmer. Je soufflais un bon coup - « Je t'en prie essaie de ranger ces pics avant de blesser quelqu'un. On doit essayer de comprendre se qu'il se passe. » - Ajoutais-je en essayant de montrer moins d'agressivité dans ma voix. Il n'était pas le seul à être perdu.

_________________

- There are two sides to every person -
Just as there are two sides to every story, there are two sides to every person... one that we reveal to the world, and another we keep hidden inside. A duality governed by the balance of light and darkness. Within each of us is the capacity for both good and evil. © Revenge.



Dernière édition par Jersey A. Carson le Lun 3 Nov 2014 - 23:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://by-hopeandfear.livejournal.com/
avatar
Kaleb Lowe

❝ I can see you from miles ❞


Inscrit(e) depuis le : 11/03/2014
Messages : 2952
Multicomptes : Drumë Andresson, Kieran Kane & Eden McDougall
Ressemble à : Andy Biersack
Crédits : Cedrick, crackle bones & tumblr
Âge : 31 ~ Statut civil : En amour avec sa petite luciole rousse. (Et non, c'est pas Nora ! )
Profession/études : Batteur (et Batman.... Ouais nan, mais chut.)
Quartier : Queens
Capacité : Sentinelle à Originals

MessageSujet: Re: Le hacker, hacké Lun 3 Nov 2014 - 22:26

La voix d'A.L.E.I.C à son oreille n'avait plus rien de rassurant, elle citait les failles, les intrusions, les risques comme une litanie de funestes événements. Il se sentait agressé, violé en quelque sorte. A.L.E.I.C était le reflet de son cerveau, pénétrer cette intelligence artificielle, c'était accéder à son intégrité la plus profonde. Personne n'avait jamais vu ça, personne n'avait jamais accédé à ça. Personne ne devait voir ça. C'était impossible. Inconcevable. C'était le pire traumatisme possible, la pire des violation. Alors oui, il se préoccupait plus d'A.L.E.I.C que de ce pouvoir incertain et nouveau, mais c'était normal, il se fichait bien du monde réel, de la réalité, des gens autour de lui. Le virtuel était son domaine, le seul où il se croyait en sécurité et son jardin secret était en train d'être saccagé. Il ne pouvait pas être calme. C'était impossible.

Il se concentra sur la glace. Il voulait qu'elle le protège. Il le voulait tellement. La chrysalide s'épaissit à l'inverse de ce que demandait Jersey. Il voulait disparaître. Elle savait. Elle le jugeait. Ce n'était pas sa faute. Il était obligé. Des bribes, des visages envahissaient son esprit sans qu'il puisse les identifier réellement, il sentait juste qu'il avait fait du mal à ces gens. Il avait fait du mal. Il pouvait encore en refaire, sans doute avec bien moins de scrupule. Mais contre toute attente, la glace commença à se résorber. Il fallut une bonne minute pour que son rempart glacé le laisse émerger de là. Elle avait aussi un pouvoir qu'elle ne contrôlait pas ? Ce qui voulait dire qu'elle pouvait faire n'importe quoi à A.L.E.I.C. Elle pouvait tout détruire. Le brun essuya ses joues. Il n'y a que les enfants qui pleurent, les adultes se défendent.

« Et qu'est-ce qui te fait croire que j'en ai quelque chose à foutre de blesser quelqu'un ? Après tout, je ne suis pas un enfant de chœur. »lâcha-t-il en s'approchant d'elle.

La glace se résorbait petit à petit autour de lui, mais son corps restait couvert d'une couche de givre, témoin de son instabilité. Ses yeux bleus gris ne quittaient pas Jersey et n'avait rien de gentil, d'innocent ou de craquant. Loin de là.

« Quitte A.L.E.I.C et je verrai si je peux éviter de te blesser. C'est ça le vrai deal. Contrôle-toi et je me contrôlerai. »ajouta-t-il froidement. « Tu devrais te dépêcher, je suis pas sûr de me retenir longtemps en ces conditions. Tu attaques la seule chose qui compte pour moi. Je pourrai faire de même. »

Sa main désigna le ventre de la femme alors que le givre se prolongeait un peu au bout de ses doigts. Il n'était pas ce genre d'homme, la violence ne lui plaisait aucunement en temps normal, mais là, ce n'était pas un temps normal. On menaçait sa vie. Enfin, la création de sa vie, ce qui revenait à peu près au même.

_________________

I'll die fighting, inside me there's a fire that burns. My life begins and ends without the faith that we learn. Save me from the darkest places. Save me from myself. I'm a loaded gun, an only son. But I'm nobody's hero. I've come undone. I'm on the run. Yeah, I'm nobody's hero. Nobody's hero.

  (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jersey A. Carson

❝ You and I must fight for our rights. ❞


Inscrit(e) depuis le : 01/03/2013
Messages : 41203
Multicomptes : Jenna
Ressemble à : Lyndsy Fonseca ♥
Crédits : (c) shiya (avatar), hope&fear (sign), tumblr (gifs)
Âge : 29 ~ Statut civil : C'est compliqué. Maman de Calia, née le 04/02/15.
Profession/études : Responsable adjointe de l'Und.
Quartier : Brooklyn
Capacité : Manipulation du taux de mouvement des molecules.

MessageSujet: Re: Le hacker, hacké Mar 4 Nov 2014 - 22:53

Saül était une personne que j’avais beaucoup de mal à comprendre. Il était quelqu’un de différent des autres, un peu dans son monde. Je ne comprenais pas non plus ses choix. Il était resté sous la menace du gouvernement, avant de fuir et de rejoindre les Alphas. Je savais bien que c’était mauvais de juger les gens, mais voilà, Saül faisait n’importe quoi d’après moi. Enfin ce n’était pas mes histoires. Il me menaçait parce que j’avais touché à sa stupide intelligence artificielle. Ce type avait vraiment un souci – « Je te déconseille de t’engager sur ce terrain-là. Tu touches à mon bébé, je te tue ! » - J’étais sérieuse. Je n’étais pas meurtrière. Je n’avais tué qu’une fois et je n’avais pas aimé ça. Seulement, on ne touche pas à ma fille ! J’avais pris l’habitude de m’armer partout où j’allais. Je n’avais pas mon pouvoir, je ne pouvais plus le combattre à mains nues comme avant. En revanche, une balle en pleine tête, ça c’était encore faisable. J’étais furieuse qu’il ose menacer comme ça. Une chance pour lui que je ne pouvais plus le faire exploser – « Fermes-là si tu veux que j’essaie de me contrôler ! » - Lui balançais-je avec un ton sec. Décidément, nous n’arriverions jamais à nous entendre. J’avais mis Saül en colère à notre première rencontre. J’avais simplement dit ce que je pensais. D’ailleurs, il avait finalement quitté les rangs de l’unit. Enfin ce qu’il était devenu n’était pas vraiment mieux. Alphas, Unit, tous des connards qui pensent qu’à leur gueule et qui font couler le sang.

Je m’éloignais de Saül. J’essayais de trouver le silence, de me calmer, de me concentrer. Il fallait que j’essaie de contrôler ce nouveau pouvoir. J’allais quitter l’IA de Saül. Je me fichais bien de cette technologie qu’il avait créée. Il protégeait cela comme si c’était sa progéniture. Je ne savais pas si on devait en rire ou pleurer. C’était un peu triste que la chose la plus importante pour lui ne soit même pas une personne. Ce n’était rien qu’un ordinateur. Je soupirais un coup. J’essayais d’oublier ALEIC. Au bout de quelques minutes je sentais ma connexion avec s’éloigner, puis devenir inexistante. Je revenais vers Saül – « Voilà. C’est fait. »  - Je reposais mon regard sur lui. Très vite, mon attention n’était plus centrée sur Saül. Il y avait toutes ces communications que je recevais. C’était comme si j’étais devenue une antenne qui réceptionnait ce flux d’informations. Les choses s’embrouillaient dans mon esprit. J’avais l’impression que mon crâne allait exploser. Derechef, j’essayais de me concentrer. Je devais penser à autre chose, passer au dessus de toutes ces transmissions. Je devais contrôler cette nouvelle aptitude. Il fallait que je l’utilise à mon avantage. Je me reprenais non sans mal avant de parler : « Bon je te laisse. Il faut que je comprenne ce qu’il se passe. On ne doit pas être les seuls à rencontrer ce genre de problème. » - Enfin je le supposais. Pourquoi serions nous les deux seuls à nous retrouver avec un nouveau pouvoir ? Je commençais déjà à avancer sans même attendre la réponse de Saül.

_________________

- There are two sides to every person -
Just as there are two sides to every story, there are two sides to every person... one that we reveal to the world, and another we keep hidden inside. A duality governed by the balance of light and darkness. Within each of us is the capacity for both good and evil. © Revenge.

Revenir en haut Aller en bas
http://by-hopeandfear.livejournal.com/
avatar
Kaleb Lowe

❝ I can see you from miles ❞


Inscrit(e) depuis le : 11/03/2014
Messages : 2952
Multicomptes : Drumë Andresson, Kieran Kane & Eden McDougall
Ressemble à : Andy Biersack
Crédits : Cedrick, crackle bones & tumblr
Âge : 31 ~ Statut civil : En amour avec sa petite luciole rousse. (Et non, c'est pas Nora ! )
Profession/études : Batteur (et Batman.... Ouais nan, mais chut.)
Quartier : Queens
Capacité : Sentinelle à Originals

MessageSujet: Re: Le hacker, hacké Ven 7 Nov 2014 - 23:00

Et bien, au moins le message était bien passé entre eux. Elle savait qu'il pouvait être capable de tuer, et elle ne doutait pas qu'il puisse mentir. La perte de son don lui donnait au moins cet avantage. Il arrivait mieux à contrôler sa voix et ses émotions, il devait réussir à être crédible dans le rôle du menteur. C'était positif. Enfin autant que pouvoir être un menteur pouvait l'être. Il s'éloigna de quelques pas, alors que la glace était toujours présente sur ses doigts. Il l'observait avec attention. Écoutant les informations que lui donnait A.L.E.I.C, elle sortait. Elle était en train de sortir. Il sentit un poids s'élever de sa poitrine quand la voix digitalisée lui annonça que tout rentrait dans l'ordre. Il se sentit soulagé. Il eut un soupir. La glace tomba de ses doigts.

« Parfait. »répondit-il plus calme. « Je n'aurai jamais pu tuer votre fille. Mais vous y avez cru. C'est l'essentiel. Mes félicitations. »

Il n'avait plus rien à faire là. Il reprit son téléphone pour désactiver intégralement A.L.E.I.C par précaution. Il ne pouvait pas la laisser activée alors qu'il n'était pas en état de la défendre. Il fallait d'abord que son don revienne. S'il pouvait revenir un jour. Il réalisait maintenant la gravité de la situation passé l'urgence personnelle. Il ne suivit cependant pas Jersey. Il ne voulait pas. Ils n'étaient pas fait pour travailler ensemble, toutes leurs rencontres le prouvaient. Alors il partit à l'opposé. Il devait récupérer sa moto de toutes façons. Il courut pour se focaliser sur quelque chose de simple et ne surtout pas laisser la glace le recouvrir. Il arriva rapidement jusqu'à sa moto qu'il démarra sans attendre. Il devait retrouver des Alphas. Il devait trouver les siens, les prévenir.

Il s'engagea sur la première grande avenue mais s'arrêta rapidement, alerté par des cris. Une voix qu'il reconnaissait. Une jeune Alpha. Ils s'entraînaient souvent ensemble. Maela. Il bifurqua dans une ruelle. Il crut apercevoir Jersey non loin. Mais c'était le cadet de ses soucis. Face à lui, il y avait Maela et des agents de l'Unit. Il devait l'aider. Il retira son casque, le jetant sur l'un des agresseurs. Comment faisait-il pour toucher une passe-muraille ? Rien n'avait de sens.

« Lâchez-la ! »hurla Saül alors que des pics de glace se projetaient sur les agresseurs.

L'un d'eux transperça Maela. Non. II ne voulait pas. La glace le recouvrait. Il se sentait submergé par le froid. Il n'était pas un tueur. Il ne voulait pas être un tueur. Il entendait les cris mais ne comprenait rien. Il ne voyait que le sang sur l'épaule de Maela.

_________________

I'll die fighting, inside me there's a fire that burns. My life begins and ends without the faith that we learn. Save me from the darkest places. Save me from myself. I'm a loaded gun, an only son. But I'm nobody's hero. I've come undone. I'm on the run. Yeah, I'm nobody's hero. Nobody's hero.

  (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jersey A. Carson

❝ You and I must fight for our rights. ❞


Inscrit(e) depuis le : 01/03/2013
Messages : 41203
Multicomptes : Jenna
Ressemble à : Lyndsy Fonseca ♥
Crédits : (c) shiya (avatar), hope&fear (sign), tumblr (gifs)
Âge : 29 ~ Statut civil : C'est compliqué. Maman de Calia, née le 04/02/15.
Profession/études : Responsable adjointe de l'Und.
Quartier : Brooklyn
Capacité : Manipulation du taux de mouvement des molecules.

MessageSujet: Re: Le hacker, hacké Dim 9 Nov 2014 - 19:33

Je restais silencieuse aux paroles de Saül. Je me contentais de lui lancer un regard glacé. Je ne lui faisais pas confiance. Il était beaucoup trop instable émotionnellement, surtout avec ce pouvoir de cryokinésie. Alors, franchement, il aurait très bien pu s'en prendre à mon bébé. Je tournais les talons et je partais de mon côté. Je devais contacter les Shadows, me rendre au QG, comprendre ce qui était entrain de se produire. Je sortais mon téléphone pour envoyer un message. Je voulais contacter Eyron. Mais je n'avais pas eu le temps de taper le moindre truc, que mon message s'envoyait tout seul. J'avais juste eu à penser à ce que je voulais dire et le message avait été transmis au téléphone de mon destinataire. Je tournais dans l'une des rues adjacentes. J'aurais certainement dû passer par un autre endroit...

Il y avait en face de moi plusieurs hommes de l'unit, une jeune femme et Saül. Tout se passait très vite. Le Hacker se défendait avec son nouveau pouvoir. La fille et quelques agents se retrouvaient blessés. Je voyais Saül se recouvrir de glace. Mais ce qui me préoccupait le plus, c'était l'agent qui s'était tourné vers moi. Il pointait son arme dans ma direction. J'étais dans de beaux draps ! - « Je... je suis désolée. J'ai rien vu. Je vais tranquillement poursuivre ma route comme si je n'avais rien vu. S'il vous plaît... ne me faites pas de mal. » - Ma voix tremblait et je faisais mine d'avoir peur. C'était facile de simuler ça, parce que ce n'était pas vraiment de la simulation. Si en temps normal je n'aurais pas eu de craintes, c'était différent aujourd'hui. J'étais enceinte maintenant. Je pensais aussi à Eyron. Il avait déjà perdu sa femme et son fils. Je ne voulais pas que l'histoire se répète. Je mettais mes mains en l'air. Je jouais la victime - « Descend là James ! Pas de témoins ! » - Le fameux James s'approchait de moi doucement. C'était un homme assez fluet et jeune. A mon avis, il était encore un apprenti agent. L'autre devait être son mentor - « Non je vous en supplie. J'ai rien a voir avec tout ça... je rentrais chez moi... » - James était suffisamment proche de moi maintenant - « Elle est enceinte. Je vais pas tuer une femme enceinte ! » - Je lui lançais un regard rempli de pitié. Le genre implorant de ne pas suivre les ordres. Puis je profitais de l'instant où il tournait son regard vers son supérieur. Je l'attrapais par le poignet, le forçait à me servir de bouclier et je retournais son arme contre lui. Il avait le flingue collé sur les tempes. Je voulais pas faire ça. Je voulais pas tirer, ni tuer, même si il s'agissait d'un connard de l'unit. J'avais tué une seule fois et j'avais détesté ça - « Posez vos armes ! Sinon votre copain s'en prend une ! » - Hurlais-je. Hors de question que je me laisse tuer. Par contre, je viendrais pas à bout de ces mecs toute seule. Si Saül avait un plan, c'était le moment de le mettre à exécution.

_________________

- There are two sides to every person -
Just as there are two sides to every story, there are two sides to every person... one that we reveal to the world, and another we keep hidden inside. A duality governed by the balance of light and darkness. Within each of us is the capacity for both good and evil. © Revenge.

Revenir en haut Aller en bas
http://by-hopeandfear.livejournal.com/
avatar
Kaleb Lowe

❝ I can see you from miles ❞


Inscrit(e) depuis le : 11/03/2014
Messages : 2952
Multicomptes : Drumë Andresson, Kieran Kane & Eden McDougall
Ressemble à : Andy Biersack
Crédits : Cedrick, crackle bones & tumblr
Âge : 31 ~ Statut civil : En amour avec sa petite luciole rousse. (Et non, c'est pas Nora ! )
Profession/études : Batteur (et Batman.... Ouais nan, mais chut.)
Quartier : Queens
Capacité : Sentinelle à Originals

MessageSujet: Re: Le hacker, hacké Sam 15 Nov 2014 - 0:28

Saül s'était déconnecté de la réalité. Il fallait croire que ce phénomène n'était finalement pas causé par son don. Il avait beau voir les gens bouger sous ses yeux, c'était comme regarder un spectacle d'ombres chinoises. Cela ne semblait pas réel. Ce furent les voix qui le ramenèrent sur terre, celle de Maela qui criait de douleur et celle... de Jersey ? Que faisait-elle là ? Elle était inconsciente ou quoi ? Saül tenta de tourner la tête dans sa direction, mais une glace épaisse avait eu le temps de le recouvrir et ses mouvements en étaient limité. Il s'était lui-même emprisonné. C'était assez étrange. Il eut un soupir. Dans toute cette précipitation, les agents n'avaient pas eu le temps de lui tirer dessus. Il se concentra sur son don, mais il fallut de longues secondes avant que la glace commence à se fissurer et à tomber au sol. Cela laissa le temps à Jersey d'inverser la vapeur. Elle avait de l'aplomb, mais elle aurait dû tirer. Elle avait l'avantage, pourquoi s'en tenir à ce politiquement correct ? L'Unit n'avait pas vraiment peur des pertes... Mais cela laissa au polonais le temps de s'extirper de son propre don, et le fait qu'il y ait quelqu'un d'autre l'aida à reprendre un peu le contrôle de la situation, enfin surtout de sa propre conscience.

Le brun avança rapidement vers le premier agent, le saisissant au cou. Il apposa ensuite sa main contre sa tempe, et... Ce nouveau pouvoir était définitivement pratique. Le pic de glace s'enfonça très bien dans le crâne de l'homme, lui arrachant un ultime râle. Au suivant. C'était littéralement ce qu'on pouvait lire dans le regard du tatoué qui n'hésitait plus une seule seconde à tuer pour exister. C'était la différence depuis qu'il avait quitté l'Unit. Tuer des innocents, ses semblables, il ne pouvait pas, mais tuer des salopards meurtriers, il commençait à s'y habituer. Il n'y prenait pas goût, mais il acceptait de le faire. C'était ce qu'il devait aux siens en quelque sorte. Il ne restait plus que celui qui semblait être le chef. Il l'avait déjà croisé du temps où il faisait partie de l'agence gouvernemental mais sans sa mémoire, le nom de ce salaud lui échappait. Maela avait réussi à se dégager un peu et avait reculé de quelques mètres, apeurée. Saül ne savait pas ce qui lui faisait le plus peur, l'Unit ou son confrère Alpha qui perdait les pédales. Les deux sans doute. L'agent tira sur Saül. La balle se ficha dans son épaule, cela l'arrêta quelques secondes, mais cela l'agaça un peu plus. Dès qu'il fut assez proche des pics de glace sortirent de son corps pour déchiqueter littéralement celui de l'agent. C'était un vrai carnage. La glace se ré-traqueta et les restes tombèrent au sol. Le tatoué était éclaboussé par le sang. Le sien, celui des agents. Il se tourna vers Jersey.

Autour de l'impact de balle, de la glace s'était formée sur son épaule sans qu'il le contrôle comme un instinct de préservation qui bloquait l’hémorragie sans pour autant soigner la blessure. Son regard bleu glacé fixait la femme enceinte et l'agent.

« On applique la même politique qu'eux ? Pas de témoins ? Ou tu préfères le laisser partir et risquer qu'on te cherches activement ? »demanda-t-il froidement. « Je peux me charger de lui si tu n'en es pas capable. »

Maela était resté en retrait. Mais elle avança vers Saül. Elle était plus jeune que le brun, à peine la vingtaine. Elle glissa sa main dans celle du brun, son autre main comprimant sa blessure finalement assez légère.

« Il était avec eux. Il doit mourir. »dit-elle d'une voix neutre, en fixant l'agent apeuré. « Il a fait ses choix, il doit les assumer jusque dans la mort. »

_________________

I'll die fighting, inside me there's a fire that burns. My life begins and ends without the faith that we learn. Save me from the darkest places. Save me from myself. I'm a loaded gun, an only son. But I'm nobody's hero. I've come undone. I'm on the run. Yeah, I'm nobody's hero. Nobody's hero.

  (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jersey A. Carson

❝ You and I must fight for our rights. ❞


Inscrit(e) depuis le : 01/03/2013
Messages : 41203
Multicomptes : Jenna
Ressemble à : Lyndsy Fonseca ♥
Crédits : (c) shiya (avatar), hope&fear (sign), tumblr (gifs)
Âge : 29 ~ Statut civil : C'est compliqué. Maman de Calia, née le 04/02/15.
Profession/études : Responsable adjointe de l'Und.
Quartier : Brooklyn
Capacité : Manipulation du taux de mouvement des molecules.

MessageSujet: Re: Le hacker, hacké Dim 16 Nov 2014 - 15:50

Le jeune agent était toujours sous l’emprise de ma menace. Je ne décollais pas l’arme de ses tempes et mon doigt était prêt à appuyer sur la gâchette. Je savais que mon hésitation pourrait me faire défaut. Les hommes de l’unit n’hésitaient jamais et c’est pour cela qu’ils faisaient autant de victimes. J’avais conscience qu’il me faudrait tirer si je voulais m’en sortir. Je réfléchissais à cela tandis-ce que Saül entrait en action. Il abattait les agents un à un, avec sans froid. En quelques minutes, il avait abattu tous nos ennemis. Il ne restait que celui que je maintenais. Il me suppliait de le laisser en vie. Il promettait de ne rien dire ce qu’il avait vu. Mon regard se portait sur Saül. Il me conseillait clairement de l’abattre. Sa jeune protégée aussi. Ils avaient raison. Je le savais. Je ne pouvais pas prendre le risque de laisser partir ce mec. C’était encore un gamin et il avait voulu m’épargner. Seulement, lui laisser la vie, c’était aussi lui permettre de faire un rapport et de me traquer. Je devais protéger mon enfant. Je devais protéger ma couverture. Elle avait tenue pendant dix ans. Je n’allais pas tout gâcher maintenant. J’entendais l’apprenti agent me supplier derechef – « Je suis désolée, mais tu as choisi le mauvais camp. » - Je pressais la détente et l’instant d’après, la balle était logée dans son crâne. Je le laissais tomber au sol et je me reculais. Ma main légèrement tremblante tenait toujours l’arme. Je regardais le corps de l’homme déjà mort, puis les autres qui étaient déjà étendus a terre. C’était une vraie boucherie. Heureusement pour nous, cette ruelle n’était pas sous la surveillance de caméras. On aurait eut des problèmes supplémentaires autrement. Je grimaçais alors que de nouvelles informations me parvenaient. Des communications entre les services des autorités. Je comprenais qu'il n'y avait pas ici que c'était la pagaille. Je relevais mon regard vers Saül et la fille - « Il y a eut d'autres incidents en ville. Un type aurait mit le feu à central parc. » - Et selon moi, c'était surement lié à ce qui nous arrivait. Et si un évolué c'était retrouvé soudainement avec un don de pyromanie ? -  « Enfin bref. On devrait pas rester là. Les coups de feux ont déjà attiré l'attention. Des flics arrivent. » -

_________________

- There are two sides to every person -
Just as there are two sides to every story, there are two sides to every person... one that we reveal to the world, and another we keep hidden inside. A duality governed by the balance of light and darkness. Within each of us is the capacity for both good and evil. © Revenge.

Revenir en haut Aller en bas
http://by-hopeandfear.livejournal.com/
avatar
Kaleb Lowe

❝ I can see you from miles ❞


Inscrit(e) depuis le : 11/03/2014
Messages : 2952
Multicomptes : Drumë Andresson, Kieran Kane & Eden McDougall
Ressemble à : Andy Biersack
Crédits : Cedrick, crackle bones & tumblr
Âge : 31 ~ Statut civil : En amour avec sa petite luciole rousse. (Et non, c'est pas Nora ! )
Profession/études : Batteur (et Batman.... Ouais nan, mais chut.)
Quartier : Queens
Capacité : Sentinelle à Originals

MessageSujet: Re: Le hacker, hacké Ven 21 Nov 2014 - 6:04

Les deux Alphas restèrent immobiles. Il fallait que la jeune femme fasse son propre choix. Et en réalité, elle ne l'avait pas vraiment. Si elle ne tuait pas, elle serait tuée. Saül n'avait pas vraiment d'attachement pour cette femme, mais il valait certainement mieux qu'elle tue plutôt que de mourir. Après tout, elle était l'une des leurs. Elle faisait parti de leur espèce. Elle n'avait juste pas des choix aussi marqués qu'eux. On ne pouvait pas la blâmer. Enfin, le polonais ne la blâmerait pas pour cela. Pour d'autres choses, probablement. Comme avoir fouillé dans ses affaires personnelles par exemple. Il ne l'oublierait pas cela et ce même si son don était changé à jamais. Il observa silencieusement. Avec la froideur de l'observateur insensible. Il ne cilla pas quand le coup de feu retentit. Maela serra plus fort sa main. Il eut un bref regard pour elle. Elle était encore jeune, elle était vite émue.

« Bien. »dit simplement le brun en reposant son regard sur la femme enceinte.

Ils n'allaient pas rester là. Et ils n'allaient pas la suivre. Ils étaient déjà resté trop longtemps ensemble. C'était risqué pour eux trois. Plus ils restaient ensemble, plus on les repérait facilement. En tous cas, ils avaient confirmation qu'ils n'étaient pas les seuls à avoir leurs dons de troublés. Cela allait semer l'anarchie et le chaos dans la ville. Saül le savait. Des centaines d'évolués qui redécouvrent leurs dons, cela n'est pas le moins du monde discret. C'était à la fois une bonne et une mauvaise chose. Une visibilité nouvelle, l'Unit aurait du mal à étouffer cela. Mais aussi des plaintes, des morts involontaires, bref. Tout a sa part d'ombre et de lumière.

« Il vaut mieux que nous nous séparions. Merci de ton aide. Bonne chance pour la suite. »dit-il simplement à la femme.

Il n'allait pas demander son reste. Il avait un véhicule à portée de main, il allait partir. Maela partirait avec lui. Elle était dans son camp, pas Jersey. En cas d'urgence, sa préférence irait toujours à sa « nouvelle famille ». C'était sans doute un peu cruel mais être gentil ne lui avait pas vraiment réussi jusque là. Il changeait de stratégie. Il reprenait sa vie en main en somme. Saül aida Maela à monter sur sa moto et grimpa ensuite. Elle démarrait encore. Une chance. Il n'hésita pas à dépasser la brune et à prendre un chemin différent du sien. Ils devaient trouver un médecin et se soigner. Les Alphas avaient des contacts, ils allaient pouvoir se planquer et réussir à dépasser cette épreuve. Ils le devaient. Il serra la main de Maela à sa taille. Il n'était pas seul, il avait une famille à présent.



[Fin du topic pour Saül]

_________________

I'll die fighting, inside me there's a fire that burns. My life begins and ends without the faith that we learn. Save me from the darkest places. Save me from myself. I'm a loaded gun, an only son. But I'm nobody's hero. I've come undone. I'm on the run. Yeah, I'm nobody's hero. Nobody's hero.

  (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jersey A. Carson

❝ You and I must fight for our rights. ❞


Inscrit(e) depuis le : 01/03/2013
Messages : 41203
Multicomptes : Jenna
Ressemble à : Lyndsy Fonseca ♥
Crédits : (c) shiya (avatar), hope&fear (sign), tumblr (gifs)
Âge : 29 ~ Statut civil : C'est compliqué. Maman de Calia, née le 04/02/15.
Profession/études : Responsable adjointe de l'Und.
Quartier : Brooklyn
Capacité : Manipulation du taux de mouvement des molecules.

MessageSujet: Re: Le hacker, hacké Ven 21 Nov 2014 - 15:50

Même si je n'aimais pas cela, je savais que tuer cet homme était la meilleure solution. Les agents de l'unit ne sont pas des gens avec qui ont peut négocier. Ce jeune homme avait promis qu'il ne dirait rien, il avait voulu épargner ma vie parce que j'étais enceinte. Seulement, je n'avais aucune garantie qu'il tiendrait sa parole. Je ne pouvais pas lui faire confiance. Je l'avais tué pour la sécurité de ma fille. Il fallait que je me reprenne. Je ne pouvais pas rester là, choquée de ce que je venais de faire. Avec mon nouveau pouvoir, j'avais la confirmation que c'était le bazar partout en ville. D'autres évolués rencontraient les mêmes problèmes que nous, l'unit et les forces de polices étaient en alerte.  Je relevais mon regard vers Saül et la jeune femme.

« Oui. Bonne chance à vous deux. » - Je n'avais pas l'intention de rester avec l'Alpha et sa protégée. Ils n'avaient pas non plus envie de me suivre. Nos chemins se séparaient maintenant. Je les laissaient reprendre leur chemin. J'effaçais mes empruntes de l'arme que j'avais volé à l'apprenti agent et je la lui rendais. Je vérifias bien que je n'avais laissé aucune trace de mon passage. Puis, je quittais les lieux à mon tour. J'arrivais rapidement jusqu'à une bouche de métro. Je prenais l'un des trains jusqu'à une station proche du repère des Shadows. Je m'aventurais dans les couloirs. Je connaissais bien l'endroit maintenant. Je savais quel tunnel ramenait jusqu'à la station fantôme qui nous servait de QG. J'arrivais chez les Shadows où une certaine effervescence et inquiétude régnait. Je me dirigeais vers la salle d'informatique. Je voulais être au courant de ce qui se passait, essayer de comprendre. Avec ma technopathie, j'allais surement pouvoir faire quelque chose.

FIN DU TOPIC POUR JERSEY

_________________

- There are two sides to every person -
Just as there are two sides to every story, there are two sides to every person... one that we reveal to the world, and another we keep hidden inside. A duality governed by the balance of light and darkness. Within each of us is the capacity for both good and evil. © Revenge.

Revenir en haut Aller en bas
http://by-hopeandfear.livejournal.com/
Le hacker, hacké
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MORE THAN HUMANS :: Beginning :: Management & co :: Du changement dans l'air-
Sauter vers: